Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pour moi, tout a commencé par une après-midi pluvieuse, le long d'une route solitaire de montagne, alors que je cherchais un raccourci que jamais je ne trouvai. Cela a commencé par une route sans issue et par un chat étrange...

 

Vous connaissez Sost ? Non ? Moi non plus. Pourtant, la route depuis Mauléon-Barousse (31) s'arrête effectivement et irrémédiablement à Sost. Et ce mur grillagé en est l'extrême limite. Avant de faire demi-tour, je contemplai ce magnifique félin - pensant soudain plus fort encore au mien, resté à Paris - et osai m'en approcher.

 

Regarder un félin dans les yeux procure une sensation extraordinaire, une impression de puissance, de complicité, d'invulnérabilité. Je fis demi-tour, apaisé, assuré de retrouver la route de Luchon et certain désormais qu'aucun envahisseur n'était là et que je n'avais pas à convaincre un monde incrédule que le cauchemar avait déjà commencé... C'était toujours ça de pris.
[Sost, Haute-Garonne, 24 août 2007]

Commenter cet article

A
Oui, dans le regard d'un chat on y voit beaucoup de belles choses.
Quand ce sont des chats qu'on connait pas, d'après le regard, on sait toujours s'il va nous bouffer par peur de nous ou si on est son ami :-).
Celui-ci à l'air plutôt peinard... peut-être parce qu'il sait que devant lui se tient un peinard égaré ;-P.
Répondre
M
Toi, tu me vois comme quelqu'un de perdu qui s'est dit qu'il ne se serait pas perdu pour rien en prenant cette photo. Moi, je sais que si je me suis trompé, c'était justement pour faire cette rencontre...Chacun son truc, AL ;-Þ
J
J'aime beaucoup les chats et leur regard a de particulier qu'il n'est pas sans expression. Un langage semble s'y trouver, s'y puiser et la complicité ...nait.
Bises amicales, Jyckie.
Répondre
M
Cette complicité qui n'est pas acquise mais semble accessible est le propre des félins ;-)
N
En effet ce chat a une très forte personnalité, il est aussi surement très aimé pour être aussi serein devant l'objectif.....
Répondre
M
Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre de moi ;-)
O
Décidément... toujours au même endroit au même moment !
La prochaine fois que je pars en vacances, rappelle-moi d'arborer un signe distinctif ;-Þ
Répondre
M
Inutile, je te rappelle que tu ressembles plus à ton avatar que moi au mien ;-Þ
O
Tu n'étais pas le seul à te promener... moi c'était vers la Bigorre, pendant une semaine -- tout juste rentrée, d'ailleurs.
Et comme je déteste te savoir plongé dans l'inquiétude à cause de moi... eh eh...
Pas vu de chat, seulement un lynx qui m'a obstinément tourné le dos -- pas moyen de lui tirer le portrait, donc ! Mais bien d'autres choses, en ligne au cours des prochaines semaines...
Répondre
M
Ben moi aussi, j'étais en Bigorre. Après Luchon, je suis allé à Lourdes. Mais il aurait fallu un miracle pour te retrouver ;-)J'ai hâte de découvrir tes merveilles, surtout le lynx de dos...Et pfff... je n'étais pas encore dans la phase d'inquiétude, même si elle approchait à grands pas ;-)
B
Attention Maitre Po, c'est une fille ! en effet quelle complicité avec le photographe...
Répondre
M
Tu as raison. Il faut toujours se méfier des filles ;-)
J
tant que l'on ne remue pas le museau comme une souris frétillante en effet le chat est un animal de bonne companie.
Répondre
M
Heureusement, ce n'était pas mon cas ;-)
J
Bien le bonjour des :0071: et de Julima :o)
Madame Mi alias Whisky est tricolore aussi :0085:.
Répondre
M
Cocorico ! ;-)
L
j'ai rarement vu d'aussi belles photos de chat, en particulier la dernière!
merveilleux Maître, vous m'enchantez à chaque fois!!!!
Répondre
M
Pourtant, t'enchanter, Louise, est un plaisir trop rare ;-)
:
La sérénité ! Quelques-une devraient prendre exemple.
Merci de ta visite.
D@net.
Répondre
M
Tu as des noms ? Euh... non, ne dis rien ;-)
J
Moi qui croyais t'apprendre quelque chose à propos du sexe du matou/minette tricolore, c'est râté... merci pour ta correction chez Louise... là aussi j'ai loupé mes effets... c'est ça l'ennui avec les commentaires on ne peut corriger sinon en écrivant à nouveau
amicalement... jean-marie
Répondre
M
Oui. Mais avant, on pouvait puisque l'on répondait même directement dans le commentaire ;-)(enfin, celui qui y répondait, pas celui qui y avait écrit)
F
Chewbaka est jaloux :-)

Jamais il n'avait croisé un tel passionné des chats pour faire autant de cinéma cabotin sur un rebord de fenêtre - j'en ai encore l'estomac serré lol ...

Toujours de belles photos et textes, comme d'habitude :-D
Répondre
M
Toujours un plaisir de te voir ici, Forro.
Dès que j'aurai fini de traiter mes images, je t'enverrai celles de Chewby ;-)
E
Sacré regard ce(tte) minet(te) !!!

A propos de regard, cela me rappelle mon séjour à la montagne où j'ai eu l'occasion de garder Tsuki et Tiwanie (voir les articles dans mon blog)...

En effet j'ai eu la joie et l'agréable surprise d'être réveillée à Tsuki à trois heure du mat'. Cela a commencé par des miaulements plaintifs signifiant que ce brave chat était complètement affamé. Cela à continué par des ronronnements de satisfaction lorsque je me suis levée et une danse autour de mes mollets comme pour me marquer son affection et son attachement. Son regard était tellement implorant que je ne pouvais pas laisser ce pauvre chat sans nourriture...

Une fois avoir mis les délicieuses bouchées au poulet dans sa gamelle, finis les calins, finis la danse, finis les ronronnements de satisfaction... Tout ce qui comptait pour lui c'était: MANGER!

Et puis Monsieur Tsuki s'est quand même retourné et c'est là que j'ai croisé son regard qui en disait long: "Ah, t'es encore là, toi? Qu'est-ce tu fous ici? J'ai eu ce que je voulais, maintenant... va-t'en! J'ai plus besoin de toi!!! Hé hé!!!"

C'est à ce moment que j'ai senti dans le regard de Tsuki, effectivment une impression de puissance, d'invulnérabilité... mais complicité... pas du tout!

;O))
Répondre
M
En plus, quand je parlais de puissance et d'invulnérabilité, je parlais pour moi... pas pour lui ;-)Quand un être qui n'est pas humain s'abaisse à vous contempler, on se sent tout de suite plus fort !
G
C'était sans doute une demoiselle, car il parait qu'en "trois couleurs" il n'y a que des femelles.
Moi je veux bien être envahie par de jolis z'êtres comme ça. :)
Répondre
M
Oui, il n'y a que des filles en trois couleurs. C'est une histoire compliquée de chromosomes ;-)
Mais bon, la chatte de Sost, ça le faisait moins...
K
Il est magnifique ! Réouverture de mon blog ce matin. BISES
Répondre
M
J'irai faire un tour dès que possible.Bon WE, katara ;-)
M
hum .. avec son air impérial , il a pourtant tout d'un dominateur envahisseur ..
enfin si j'ai bien compris tu es Vincent .. voire David ... :-)
Répondre
M
Voire les deux ;-)
L
l'article est très agréable à lire. la dignité du félin en est augmentée...
Répondre
M
Bien joli commentaire. Merci Lauryle ;-)
V
Le minois de ce minou est tout mignon ;-)
Les échanges de regard avec les chats sont toujours très intenses. On joue à "qui baissera les yeux en premier", on échange des clins d'oeil et on s'envoie des messages du style:"je sais tout de toi..."
Répondre
M
C'est amusant de constater que ceux qui aiment les félins réagissent de la même façon ;-)
M
Les chats sont des grands maîtres zen, c'est bien connu, et celui ci a quelque chose dans le regard qui me fait penser qu'il a dû avoir de nombreuses vies antérieures, et donc que son degré de sagesse est élevé...
Répondre
M
J'ai un grand maître zen à la maison, et son regard à lui me ferait plutôt penser qu'il a dû faire de nombreuses bêtises ;-)
K
Je ne sais pas comment tu fais pour arriver à photographier un chat de passage droit dans les yeux... j'en ai croisé un, il sera chez moi après-demain, mais je n'ai jamais réussi à capter son regard comme je le souhaitais !!! ah, l'indépendance des chats !!! bonne journée cher Me
Répondre
M
Je laisse toujours le félin décider de ce qu'il me laisse photographier, et je m'adapte ;-)
Bonne journée à toi aussi...
C
Ce chat est magnifique et la derniére photo.....sublime. Moi je suis toujours impressionnée par un regard de chat....j' ai l' impression qu'il me jauge, m' estime, m'évalue.....Regard trés différent de celui des chiens.
Répondre
M
Merci, Clo ;-)D'ailleurs, on parle d'un regard de chien battu, mais jamais d'un regard de chat battu...
Q
Ben oui... Comment as-tu deviné ???

Bonne nuit Maître Po !
Répondre
Alors, c'est encore plus agréable ;-)
Bonne nuit, Quichottine...
Q
... ah... toi aussi ?

Moi j'ai toujours trouvé qu'il y avait quelque chose de particulier dans le regard d'un chat. Je disais l'autre jour, je ne sais plus à qui, qu'ils doivent sans doute mettre dans leur regard tout ce qu'ils voient quand la nuit tombe et que nous ne voyons pas. Les énigmes que nous ne pourrons jamais résoudre, mais aussi toutes nos peurs d'enfants, les monstres de nos placards... Un chat, c'est plus qu'un autre animal, je crois.

En tout cas, tes photos sont magnifiques et j'ai aimé te lire, comme toujours, tu sais choisir tes mots !
Répondre
Je me plais à croire que tu attendais mon article. Je sais, je délire, mais c'est agréable ;-)
Et moi aussi, j'aime bien te lire...