Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

Deux ans jour pour jour que j'ai ouvert mon blog, et malgré tous les moments de doute dont ces années sont ponctuées, il est toujours là. Deux ans, c'est environ quatre cents articles... Inévitablement, il en est que l'on préfère. Parce que l'on a passé plus de temps à les écrire, parce qu'une photo nous a séduit ou parce que l'on y parle d'un être cher. Comment pourrais-je oublier Mon blog, c'est..., La gardienne du Musée ou Elle ? Comment ne pas penser aux autres, à tous les autres...

 

Je n'ai cependant pas envie de relire certains articles écrits peut-être trop rapidement, décrivant les affres classiques du blogueur, celles que nul ne peut prétendre n'avoir jamais connues, celles qui vous assènent au plus profond de vous des Pourquoi ? ou des À quoi bon ? désemparés, sans oublier ces éloignements momentanés inévitables dont on peut redouter un instant la pérennité.

 

Mais la question ne se pose plus. Pour les parutions à venir, je reste convaincu, parodiant Baudelaire, que j'ai plus d'idées d'article que si j'avais mille ans. Ne reste plus que le courage de les faire. Pas gagné, mais secondaire. Il est cependant une erreur que j'ai commise au cours de ces deux ans. Je m'en suis longuement expliqué avec les deux personnes intéressées qui ont dû depuis - je l'espère sincèrement - me pardonner. Moi, en revanche, je n'y arrive toujours pas.

 

La qualité d'un blog ne dépend pas que du soin que lui apporte son blogmestre, mais aussi des commentaires qui l'alimentent. Nous connaissons tous la difficulté d'en obtenir de pertinents et le plaisir qu'ils procurent. Chaque commentaire est un échange précieux mais aussi le plus formidable des encouragements à continuer. Merci de m'en dispenser autant !

 

Un mot de la photo. Je l'ai choisie parce qu'elle illustre bien le titre de cet article mais aussi parce que depuis plus de quatre mois que je suis revenu du Tibet, il était temps de vous en montrer un peu. Nous sommes à quelques kilomètres de Lhassa, dans le plus grand monastère tibétain, le Drepung. Mais je vous en reparlerai un jour... proche ?

Commenter cet article

Johanne/petite noire/louvemisss 24/02/2011 18:32


J'avoue que je ne suis pas sûre de te suivre. Tu parles de ces moments où on ne sait plus trop quoi faire de son blog ? En tout cas, si tu parles de ça, j'ai bien connu ces moments-là ^^' N'empêche
que je serai trèèèès malheureuse (j'exagère à peine) si t'arrêtais de bloguer, bien que te visitant une fois tous les 36 du mois. Comme quoi il n'y a pas que le blogueur qui a ces moments, il y a
aussi le visiteur ! Mais j'aime pas moins ton site, tellement varié, tellement fourni, y'a toujours moyen de trifouiller et de trouver un vieil article où poser sa patte et son esprit. Entre les
photos où vagabonder, les empreintes félines (indispensables pour qu'un lieu soit réellement habité), les articles "de fond" sur des sujets familiers ou inconnus, les voyages exotiques pour le
dépaysement, il y a toujours moyen de changer d'air chez toi ! (en bref, ton blog a un système de ventilation très performant XD)
Et j'oublie que c'est toujours une bonne surprise de retomber sur ton blog, par hasard, au détour d'un lien.
Ici j'aime particulièrement le contraste de la photo, entre le grisâtre de la rue et la couleur du type.
Merci Maître Po =)


Maitre Po, devin 25/02/2011 08:10



Le type te remercie.
Mais.. euh... pas celui de la photo, moi ;-Þ


C'est aussi difficile, je le sais bien, d'alimenter régulièrement son blog que de visiter ceux des autres. La vie (la vraie) reprend toujours le pas sur ces visites qui pour être agréables n'en
sont pas moins contraignantes.


Je réalise au passage que trois ans et demi après, je n'ai toujours pas parlé du Drepung... pfff...


 


Bonne journée, la misss ;-)



Kinou 12/10/2009 01:01


Au fait, j'ai oublié de te dire que la photo qui m'avait bien fait rire, tu sais, le gros plan du chewing-gum sous la chaussure, a disparu de ta réponse au commentaire n°5.

Cette fois, il est vraiment tard, je file ;-)


Maitre Po, devin 12/10/2009 09:08


Réparé ;-)
Le gros plan du chewing-gum sous la chaussure, c'est aussi le plan du gros chewing-gum sous la chaussure, ou le plan du chewing-gum sous la grosse chaussure ;-Þ


Kinou 11/10/2009 19:23


"Le plus grand monastère tibétain, le Drepung. Mais je vous en reparlerai un jour... proche ? "

Je viens de lire ton article
http://www.maitrepo.com/article-18888110.html
et je me dis : qui sait, ce jour approche-t-il à grands pas ;-)

Ce qui est sûr, on en est plus proche aujourd'hui qu'en octobre 2007, et ne dit-on pas "Tout vient à point à qui sait attendre" ;-Þ


Maitre Po, devin 12/10/2009 00:44


le point d'interrogation derrière proiche signifie que la question est posée. Et la réponse est... tatata... Non ;-Þ

Et l'article que tu cites parle, ainsi que les suivants, du Potala, mais pas encore du
Drepung. Y a aussi le Jokhang, au programme ;-)

Tout vient à point pour qui... ;-Þ


isabelle 19/09/2008 04:33

n'ayant pas le culte des dates , je salue ces deux ans du creux de ma nuit blog qui consiste à enfin prendre le temps de me perdre sans fin dans l'univers de la toile.
rien n'est plus délicieux que de s'y perdre alors que le temps fuit sans hâte.
merci d'avoir su émerveiller mes yeux lors de ma promenade.
et puis, vous êtes mon génie cher maitre, lol

Maitrepo 19/09/2008 08:44



Bon. Le devenir de la baigneuse me semble assuré, c'est bien.
Mais je viens de prendre un coup de vieux. Parce que si cela faisait deux ans, il y a bientôt un an, c'est que les trois ans approchent à grands pas.
Bigre ;-Þ



Sangria 08/05/2008 10:00

Et bien, quel beau blog! Ce qui est terrible, c'est qu'on n'a jamais le temps de lire tous les articles de quelques blogs qui sortent du lot. Photos superbes, plume agile, (en tout cas tu en donnes l'impression!), c'est un peu magique...
Nous avons nous aussi un chat, prénommé "Gaston", parce qu'il est roux. Mais c'est un grand indépendant, et c'est pour celà que je l'aime.
Je t'écris pour répondre à ton commentaire sur mon blog, qui me paraît si nul en comparaison.
Voilà: pour les personnes à "mobilité réduite", as-tu fait de l'humour, ou ce passage de mon article est-il choquant? Car, vois-tu, je souffre moi-même d'une maladie degenerescente...
Encore bravo, je reviendrai pour continuer ma lecture, écouter, et savourer tes photos
Amitiés,
Sangria

Maître Po, devin 10/05/2008 08:23



Merci, Sangria... Je bois tes paroles ;-Þ

Il n'y avait aucun humour dans ma remarque, je te signalais seulement que l'appellation PMR avait été remplacée depuis quelques années par PBS.

Je dois avouer que je n'aime pas trop que l'on réponde à un de mes commentaires sur mon blog, puisque la réponse n'aura forcément rien à voir avec l'article où elle sera déposée. Mais tu n'étais
pas censée le savoir ;-)



nadia-vraie 02/12/2007 06:19

Bonsoir maître Po,je viens connaître ton blog qui me semble très intéressant.
Je comprends qu'un blog a besoin de commentaires car cela nous encourage à le continuer.Moi le mien est ouvert depuis le 22 juillet et je suis contente à date car je trouve les gens merveilleux mais un blog demande énormément de temps quand on veut répondre aux commentaires et visiter plusieurs blogs.
bon dimanche et merci de ta visite.A+

Maître Po, devin 02/12/2007 09:45

Ah ça... s'occuper de son blog et répondre aux commentaires est déjà chronophage, mais visiter les autres, tous les autres, est un boulot à temps plein ;-) (y a une nadia-fausse ? ;-)

nymphea 29/10/2007 14:53

Un com de plus...j'ai ouvert le mien (blog) en juin.07...mêmes remarques que toi..sur tout..pour l'"esprit"..pour la matière, mon blog est au tiens ce que je suis à ce moine !pourquoi n'as tu pas répondu au com sur le chewing gum? TOI qui réponds à tous les coms..

Maître Po, devin 29/10/2007 17:03

Ben oui, je réponds à tous les commentaires. En plus, c'est hachement simple, quand je ne peux pas y répondre, parce qu'il est agressif, déplacé ou incompréhensible, je l'efface, c'est plus simple ;-)

En revanche, je ne vois pas de commentaire pour cet article pour lequel je n'aurais pas répondu. Et le chewing-gum, c'était dans ma réponse...

Ta comparaison me laisse penser que tu trouves mon blog zen, mais je le trouve trop chargé, va falloir que je m'attelle à des modifications en profondeur. Cependant, il est en recherche permanente d'amélioration, c'est bien bouddhique, ça, non ? ;-)

Julima et les :0071: 27/10/2007 16:50

Pas pret... vision d'ensemble... ah, ok ! La sagesse, quoi ! Un big sourire du chat du Cheshire :o)
"It (the Cheshire Cat) vanished quite slowly, beginning with the end of the tail, and ending with the grin, which remained some time after the rest of it had gone."

Maître Po, devin 27/10/2007 18:33

La sagesse... je n'ai pas cette prétention, Julima. Disons, l'efficacité ;-) J'aime bien ta citation, du Chat de Cheshire, auquel j'avais consacré un article. On reconnaît bien là l'amie des félins que tu es ;-)

Kinou 27/10/2007 13:49

Je viens de lire les commentaires d'AL...un pur régal !son ps2 m'a bien fait rire car je t'ai souvent imaginé dans cette situation ;-)
Quant au ps4 prem, je suis partie lire, je n'ai pas compris tout de suite... rien dans le poème... où était l'astuce ? je suis remontée en haut de la page et là... fou rire... je te l'accorde c'était tentant ;-)
Je suis d'accord avec ton commentaire du jour... mais comment faire ?

Maître Po, devin 27/10/2007 18:20

Les commentaires d'AL sont toujours un pur régal. Elle ne les distille pas souvent et c'est toujours un plaisir que même leur attente ne parvient pas à entamer. Quant au commentaire chez Alice, ce n'était vraiment pas dans l'intention de me moquer ou de nuire, c'était juste une obligation : j'étais obligé de le mettre, celui-là ;-)

Anne-Lise 27/10/2007 13:31

Non, ce n'est pas possible... tu sais pourquoi ?
Y a déjà un PS4 ;-Þ

=> et merde...
Bien joué ;-)
Bon week-end à toi.

Maître Po, devin 27/10/2007 18:14

Toi qui comptes sur les doigts de tes deux mains... tu n'aurais pas dû mettre de moufles, c'est ballot ;-Þ

Anne-Lise 26/10/2007 22:22

PS4:…Oh regarde… un gros bisou qui court vers toi…

Maître Po, devin 26/10/2007 23:37

Non, ce n'est pas possible... tu sais pourquoi ? Y a déjà un PS4 ;-Þ

Anne-Lise 26/10/2007 22:22

PS4 : J’ai vu le commentaire que t’as écrit chez tite Alice le 23 (j’te fais confiance hein, tu vas le r’trouver, si t’as pas encore lu la réponse :-P), je me permets de mettre en évidence que désormais ma surveillance concernant tes éventuelles fautes d’ortho va être TERRIIIIIIIIIIIBLE.
Si y en a une seule qui s’pointe, j’te fais la peau ;-), ce sera pire qu’une catastrophe nucléaire qui s’abattra sur ton blog ! (ça t’apprendra à te moquer non mé hoooo… humour à la sauvage ;-)
Rappelle toi la première fois, hein, rappelle toi de la p’tite naine que je suis, qui t’as un jour fait une leçon d’conjugaison…. Tu f’sais moins l’malin là ;-P. ça fait sûrement partie de tes pires cauchemars, gni gni gni ;-).
Et bah la prochaine fois, ce sera encore plus effrayant ;-)

Maître Po, devin 26/10/2007 23:34

Tu parles du second commentaire de cet article ? Pas pu résister, ce fut plus fort que moi... mais je ne me moquais pas, AL, je me contentais de souligner le décalage entre la demande et la réponse. Et si d'aventure je faisais une faute, je compte bien sur toi pour me le signaler. J'en rêve même ;-Þ

Anne-Lise 26/10/2007 22:18

PS3 : tu remarqueras que je n’ai pas changé d’habitude, j’aime toujours autant te commenter en masse, parce que sincèrement ma raison à celà est de la plus haute importance => J’adore t’entendre grogner ;-P

Maître Po, devin 26/10/2007 23:25

Et crois-moi, c'est réussi au-delà de toute espérance ;-)

Anne-Lise 26/10/2007 22:17

PS2 : Pourrais-je être aussi jumelle de blog même si le mien est bien différent du tien, même si tu trouves mes textes cons, même si tu es très peu chez moi et moi très peu ici, dis, je pourrais ? je pourrais dis ? ;-)
(MP se demande pourquoi il doit subir ce calvaire, pourquoi une question aussi ridicule, pourquoi son destin l’a amené a rencontrer un cas pareil, MP ne sait pas, ne sait plus, est perdu, MP cherche une réponse, en vain (espérons pas en vin), MP semble douter, il voit trouble, il pense flou, il écrit, puis efface, écrit puis efface, finalement MP rit à n’en plus finir, il se dit qu’il mettra une ânerie pour faire diversion, MP veut répondre puisqu’MP dit qu’il est hors de question qu’un commentaire soit sans réponse, mais MP, ce soir, a trop réfléchi, ça y est, c'est trop pour lui, finalement il… tombe de sommeil ;-)

Maître Po, devin 26/10/2007 23:18

MP se dit qu'AL le connaît bien. MP peste intérieurement contre elle car il croit voir le sourire cruel d'AL rédigeant ses commentaires. MP soupire puis se remet devant son clavier. Ses doigts hésitent mais MP doit se résigner à admettre une vérité qu'il a trop longtemps niée : AL le connaît trop bien.

Alors je me demande, AL, si tu n'es pas ma jumelle tout court ;-)

Anne-Lise 26/10/2007 22:14

PS1 : Alors, c’était bien à Londres ? :-)

Maître Po, devin 26/10/2007 22:50

Bizarre, ce fut bizarre. Je commence à bien connaître cette ville, mais je raconterai tout ça dans un prochain article ;-Þ

Anne-Lise 26/10/2007 22:12

Je n'ai aucun mot sophistiqué à t'offrir, je n'sais pas écrire avec un dictionnaire dans la tête, je n'ai que de simples mots à t'apporter.
Puissent-ils t'amener cependant un peu de bonheur? De chaleur dans le Coeur, autant que la première fois que nous nous sommes croisés dans ce virtuel :-)

J'ai connu ton blog y a une paye déjà ;-) et j’ai été heureuse de le rencontrer pour sa richesse, la richesse matérielle du monde d’une part car grâce à toi, on en apprend toujours, on rit beaucoup, on se régale de part tes photos faites par tes mains d’expert, et on s'pavane au milieu de tes textes... perso, je pourrais te lire des heures( si j'avais le temps ;-) tellement j'aime ta façon d'écrire... même les articles que tu trouves moins bien => toi être homme qui se sous-estime ;-)
Mais aussi, j'aime ce blog pour sa richesse intérieure bien sûr: l’Amour que tu portes à Minibulle me touche à chaque fois, c'est fort… c’est tout comme si je te voyais le caresser, tout comme si je l’entendais miauler, tout comme si je vous voyais vous observer, mais de sûr, je vous sens vous aimer...

Que ton blog continue encore longtemps mon grand et que commentaires tu reçoives beaucoup si tel est ton souhait... car au fond moi, je n’suis pas une bonne commentatrice comme tu l’aimerais car tout ce qui m’importe personnellement, c’est sentir au-delà de tes mots : ton pardon à toi-même, le bonheur que tu te donnes… que tu sois heureux oui :-)
Ça, c’est aussi un merci pour tous les commentaires de délire, d’humour, d’ironie même qu’on a pu s’échanger jusqu’à maintenant.
Les mots s’effacent au fil du temps, pas les empreintes qu’ils laissent :-).
Z’amicalement.
La chieuse ;-)

Maître Po, devin 26/10/2007 22:49

Coucou la Chieuse ;-) Rien ne pourra effectivement effacer nos échanges, AL, ni même le plaisir qu'ils me procurent. Ton style est inimitable et ta fantaisie contagieuse. Et pour que tu puisses me lire durant des heures, je serais prêt à écrire pendant des jours (ben oui, j'écris vingt-quatre fois moins vite que tu ne lis ;-)... À bientôt, AL...

Alice HUGO 25/10/2007 14:46

J'avais laissé un long commentaire, ici. Peut-être trop long...
Je suis triste qu'il ait disparu, mais qu'à cela ne tienne ! Qu'il en reste au moins ma devinette finale ( très bête, mais de circonstance )
Sais-tu, Maître Po, quel est le pluriel de " un p'tit beurre " ?
C'est : " des touyou " . A chanter sur l'air consacré :
Un p'tit beurre des touyou,
Un pt'it beurre des touyou,
Un p'tit beurre des touyou, Maître Po ,
Un p'tit beurre des touyou !

Le reste de mes éloges n'a pas passé la barrière de ta modestie. Ce sont tes baskets qui ont être contents !

Bien cordialement, Alice.

Maître Po, devin 25/10/2007 17:35

Comment as-tu pu pensé que ton commentaire avait disparu ?J'ai opté pour un système un peu bizarre où je modère les commentaires et ne les valide qu'en y répondant. Ainsi, un commentaire ne figure jamais sur mon blog sans réponse en dessous...Et j'étais allé à Londres pour voir une expo à laquelle je tenais. Fallait juste me laisser le temps de revenir ;-)Mes baskets te remercient, mais moi, plus encore, Alice ;-)

Alice HUGO 24/10/2007 19:06

Difficile de déposer ici un commentaire pertinent et/ou subtil sans commette un doublon; un triplon; un quadruplon....( et je n'ai pas envie de me faire taper sur les doigts !)
Tout à été dit, et de belle manière.
On dit que l'on a les amis qu'on mérite. En ce qui te concerne, je dirais que TU as les commentaires que méritent - non que la qualité de tes articles - la force tranquille de tes réponses aux-dits commentaires.
Lorsque j'ai " crée " ce blog, il y a 1 an ( j'ai soufflé sa première bougie il y a peu,en toute discrétion)je pensais que si 3ou 4 lecteurs venaient me laisser leurs impréssions sur mes poèmes, je serais "la reine des abeilles" ! Il savère que les commentaires sont rares qui traitent directement du sujet... Mais les écrits sont souvent bienveillants, sur le plan humain.Il est si gratifiant de faire plaisir ! Alors, on s'attache...
Bref ( heureusement que je n'avais rien à dire !), je suis admirative et me place sur la liste des ( nombreux) inconditionnels de ton blog.
Bonjour, Maître Po.
Et, tout simplement : Merci. Alice.

PS. Au fait, Sais-tu quel est le pluriel de " un p'tit beurre " ?...

Maître Po, devin 25/10/2007 17:28

Te taper sur les doigts ? L'ai-je jamais fait, et comment pourrais-je le faire un jour, Alice ? ;-)À mon tour de t'adresser un merci sincère, profond et mérité.PS Vi, je sais ;-)

Julima 22/10/2007 10:02

Tibet ? Lhassa ?... Drepung ! dis-nous Maitre Po, raconte.
Coucou des chats et de Julima

Maître Po, devin 22/10/2007 23:10

Je ne demande que ça, Julima... mais je ne suis pas prêt.  Je préfère avoir une vision d'ensemble de mes articles sur le sujet avant de les commencer ;-)

krissolo 20/10/2007 11:02

Hello,

Un article très, très juste. J'ai eu un 1er blog pendant près de 11 mois et j'ai bien connu tout ce que tu décris. J'ai souvent réfléchi à ce que tu dis ici, je me suis interrogé sur mes motivations, sur ce qui me poussait à écrire, à m'investir, à nouer des liens virtuels, ... Je l'ai arrêté, oserais-je dire, en plein succès car ma vie personnelle était trop compliquée à l'époque pour continuer à blogger. Mais je suis revenu, ailleurs, chez un autre hébergeur, parce que blogger est passionnant. Découvrir d'autres unvivers, faire découvrir le sien, faire connaitre à x le blog d'y et inversement, ... Apprendre, se cultiver, rire, débattre, ...
Merci pour cet article. @ + ...

Maître Po, devin 20/10/2007 21:57

Non, merci à toi pour ton passage, krissolo ;-)Même si je pense que la plupart des blogueurs fonctionnent sur le même genre de modèle : implication, récompense, satisfaction...

Elleiram :0036: 18/10/2007 21:12

Que rajouter de plus aux commentaires ci-dessus?

Tout d'abord, comme celles et ceux qui m'on précédé, avec quelques jours de retard, je te souhaite un "Bon bi-anni-blog-saire" ;O)) Que ton blog puisse vivre au moins autant de temps que tu as tes idées d'article.

Ton blog, si je me souviens bien, j'ai du le découvrir par hasard lorsque j'étais "toute jeune" blogueuse sur OB et que je cherchais sur le forum, des astuces pour améliorer le mien... de blog. J'ai découvert ton avatar (le Chat de Ph. Geluck)... puis Bubulle (le Chat de Maître Po) et puis... - et puis plus tard, Ellubub (le Chat d'Opertiam) :O))

Et puis, j'ai commencé à lire tes articles, à déposer des commentaires, et puis revenir voir les nouvelles publications, et puis continuer à déposer d'autres commentaires... etc etc et je dois t'avouer que désormais, tu fais partie de ma "top-liste" de blogs...

Venir faire un tour chez toi, c'est déjà voyager, s'évader, rire, s'émouvoir, s'émerveiller, découvrir, apprendre certaines choses ... Et comme maintenant, c'est aussi prendre le temps... le temps de lire... le temps d'écrire... prendre le temps de se poser... prendre le temps d'apprécier... les bonnes choses... Bref, venir chez toi... c'est que du bonheur!

Même si je ne laisse pas de commentaires à tous les articles, je viens souvent lire...

En tout cas, merci... merci beaucoup Maître Po pour tout ce que tu nous donnes...

Un petit com' sur la photo: J'aime beaucoup ainsi que son association au titre de l'article... Commencerais-tu à y faire figurer des personnages sur tes photos? Ton blog prendrait-il une nouvelle direction?

Maître Po seul, le sait! ;O))

Maître Po, devin 19/10/2007 00:11

Elleiram, tu dois déjà savoir ce que tu représentes pour moi et pour mon blog. Et je te dois en outre Opertiam, et même Nive d'Opertiam (sur le forum). La photo de cet article ne constitue pas vraiment une nouvelle direction, mais traduit seulement mon intention de présenter rapidement mes  photos népalo-tibétaines ;-)

Gwenn 18/10/2007 18:21

Bonsoir. Tu étais venu il y a quelques semaines sur mon blog lorsque j'avais rédigé un billet sur la série Cold Case. A mon tour, j'avais découvert ton univers, un très joli blog aux couleurs automnales, à la syntaxe riche et aux sujets intéressants. Je suis donc enchantée de revenir ce soir faire une ballade dans ton monde. Si j'ai choisi de laisser un commentaire sur cette article, c'est avant tout pour la sublime photo qui l'illustre. J'ai bien évidemment lu ton billet et je partage tes idées. Mon blog est très important à mes yeux. Il me permet de déverser mes maux. Je suis contente quand des gens déposent des commentaires pertinents qui éclairent mes idées, qui m'aident à regarder la vie avec des yeux moins sombres et moins mélancoliques. Ca peut paraître futile, irréaliste, mais ce blog est devenu un besoin. Besoin de communiquer, de dire, tout simplement. Je te souhaite une agréable soirée et au plaisir de te lire de nouveau. Gwenn

Maître Po, devin 19/10/2007 00:05

Le premier épisode de lundi dernier de Cold Case, avec l'attardé mental, était bouleversant, non ?
Sinon, c'est vrai que les blogs, on finit par s'y attacher, à ces p'tites choses.
À bientôt, Gwenn ;-)

jean-marie 18/10/2007 00:04

bonsdoir, cher Maître... j'ai bie failli louper cet anniversaire... Depuis 2 jours OB (ou ma bécane)me joue des tours en particulier d'énormes difficultés pour laisser des commentaires!
Ce que tu dis justementde ces commeantaires est émouvant car je crois que chacun y met beaucoup de soi-même, sinon cela ne présente aucun intérêt.
merci pour tes reportages,tes photos, ton humour (et ta poésie...)
restons zen enfin sais pas trop si c'est Tibétain, ce mot...
amicalement
jean-marie

Maître Po, devin 18/10/2007 11:14

Zen, c'était effectivement tibétain, jusqu'en 1959...Pour ce qui est des commentaires, il est vrai que j'y mets, à l'instar de ceux qui m'en déposent, beaucoup de moi-même. Trop parfois. En tout cas, bien plus que dans mes articles ;-)

va l'r 17/10/2007 22:19

C'est cela qui donne ce petit goût délicat au foie gras...

Maître Po, devin 17/10/2007 22:35

Tout s'explique ;-)

va l'r 16/10/2007 21:55

Pour répondre à ton com:
Quand j'étais enfant, nous passions une partie de nos vacances dans une ferme dans le Gers et nous nous gavions de quetsches que nous cueillions dans des champs de pruniers... Le bonheur était dans le pré.

Maître Po, devin 17/10/2007 08:59

Les souvenirs d'enfant sont terribles, ils nous poursuivent toute notre vie. Il est indispensable qu'ils soient heureux, sinon... Mais dans le Gers, se gaver... de quetsches, c'est original ;-)

youkou 16/10/2007 16:36

On serait donc presque jumeau de blog :D
Mon ami, bonne continuation, que de bonnes choses...

Maître Po, devin 16/10/2007 18:36

Merciiiiii... la même chose pour toi, presque jumelle de blog ;-)

sylvie 16/10/2007 12:47

Oui, encore ! tes ballades dans ce Paris que j'aime, les petits villages de France et tes voyages lointains... Ton blog, on y revient avec plaisir, pour le plaisir - Ton ronronneur va bien ?

Maître Po, devin 16/10/2007 14:56

Bon, rassure-toi, tout cela reste bien prévu au programme...Mon ronronneur va très bien, il est toujours aussi ch**** ;-)Quid de tes fauves ?

Clo 16/10/2007 12:35

Plutôt que d' écrire quelque chose qui ne traduirait pas exactement ma pensée, je préfère simplement te remercier pour la qualité de tes textes et de tes photos .
Merci du fond du coeur, et bon anniblog :)

Maître Po, devin 16/10/2007 14:42

Puisque telle est exxactement ta pensée, merci beaucoup, l'ottomane ;-)

loralie 16/10/2007 10:31

Bon anniversaire, et encore longue vie à ce site .

Je ne rajouterai rien au commentaire de Morena. elle retranscrit bien tout ce que je peux penser, et elle le fait bien mieux que je n'aurai pu le faire ^^

Quand au reste, pas la peine d'en parler..On commence à bien se connaitre tout les deux. Est ce bien nécessaire que j'épilogue ? ^^
Continuez à nous faire rêver, c'est tout ce que je demande , et oubliez tout le reste, pour ne garder que le meilleur ;-)

Je vous embrasse Maître, c'est de rigueur, j'aurai bien embrassé votre blog, mais j'aurai eu l'air c*** non ? huhuhu.

Ah et votre photo, c'est un régal comme d'hab .

Maître Po, devin 16/10/2007 14:06

Même si effectivement, cela fait un sacré bout de temps que nous nous connaissons, tu peux épiloguer, j'aime bien quand tu épilogues ;-ÞMerci pour ton passage qui était indispensable, cela va sans dire. Ah, mon blog me dit de te dire, que c*** ou pas, il aurait bien aimé quand même. En outre, il voudrait aussi savoir à quoi correspond la dernière astérisque ;-)

Kinou 16/10/2007 02:06

Superbe texte d'Aude, tout est vu avec tellement de justesse... j'aurais aimé écrire un tel commentaire ;-)

Maître Po, devin 16/10/2007 08:39

Oui, beaucoup de justesse... surtout à la fin ;-)

Morena 15/10/2007 21:32

Dans l'immensité de la blogosphère, il y a des blogs sur lesquels on tombe comme on raterait une marche. En se tordant une cheville. On a mal, on s'arrête un peu, on masse et on repart tranquillement, en oubliant rapidement.

Y'a des blogs que l'on suit un temps, auxquels on s'attache un peu, même qu'on échange un peu avec le maître des lieux, puis le temps s'effiloche, les centres d'intérêts changent, et on oublie rapidement.

Et puis il y a les autres.
Ces blogs que l'on découvre on ne sait plus trop comment. Mais une chose est sûre, c'est que plus d'un an et demi après mon entrée dans la blogosphère, y'a des blogs qu'on ne lâche pas, et qu'on suivra avec délectation tout le temps qoù ils existeront.
Bubulle ou pas, y'a des blogs comme celui de Maître Po qui laissent une griffe dans le dos, une griffe qui ne guérit pas et qui semble dire : "Reviens-moi".

Alors on revient, et on se laisser glisser avec bonheur dans la poésie qui dégouline de ces textes et de ces photos de P(r)o.

Maître Po, devin 15/10/2007 21:54

J'ai écrit dans mon article que la question de continuer ou pas ne se posait plus a priori. Mais si d'aventure elle s'était posée, ce commentaire l'aurait anéantie d'un seul coup. Comme par miracle. Merci, Aude ;-)

va l'r 15/10/2007 19:53

Est-ce que tu ouvres un bon pot de confiture pour fêter ça?;-)
Nous attendons encore de nombreux articles et commentaires de notre vénérable Maître Po...

Maître Po, devin 15/10/2007 21:11

Ce n'est pas une fête, juste une étape et je n'ai pas attendu ça pour ouvrir un pot de quetsches Bonne Maman ;-ÞMerci de ta fidélité, va l'r ;-)

Kinou 15/10/2007 15:21

Peut-être pas autant... ça lasserait... pas nous... mais toi ;-)
Merci de répondre à ma question avec autant de brio ;-Þ

Maître Po, devin 15/10/2007 21:10

Moi, pour me lasser, faudrait bien plus que ça ;-)

Quichottine 15/10/2007 11:45

Là...

Je ne vais rien dire, je vais faire semblant de ne l'avoir pas lu... parce que tu vois, je n'ai pas l'habitude d'écrire ce que je ne pense pas... même s'il m'arrive parfois de ne pas assez peser mes mots et d'écrire mon sentiment tel que, sans le travestir ainsi qu'il le faudrait pour rester "dans les normes".

Alors, je corrige pour que ce soit plus vrai : Tu me manquerais. ;-)

Maître Po, devin 15/10/2007 19:23

Je préfère. Et là, je peux te croire ;-)

Claudine 15/10/2007 11:22

Bon anni-blog et... tu es parti en vacances toi ?? ;-)

Maître Po, devin 15/10/2007 19:16

Merci, Claudine ;-)Oui, j'ai craqué ;-)

Lutine 15/10/2007 11:12

Joyeux Bloganniversaire Maître Po ! :-)

J'avoue que j'ai eu bien peur, en commençant à te lire. J'ai cru que tu voulais t'arrêter, en raison de ton titre "Crise de foi".

Si je me souviens bien, je suis venue chez toi, ici, par l'intermédiaire d'Opertiam. Et j'ai ensuite exploré les articles que j'avais manqué en voyageant de catégorie en catégorie.

Ainsi, j'ai régulièrement plaisir à caresser Bubulle, à voyager aux quatres coins du monde sans partir de chez moi, à visiter des lieux que je ne verrais jamais de mes propres yeux.

Je sais tout de toi, sans te connaitre. Je connais ton visage et reconnais ta silhouette, sans t'avoir jamais vu. C'est ta voix que j'entends lorsque je lis tes articles et pourtant, nous ne nous sommes jamais parlé.

Tu fais un peu partie de ma vie, par blogs interposés !

Au plaisir de te relire,

Lutine

Maître Po, devin 15/10/2007 18:56

C'est pareil pour moi. Je te vois chaque jour t'occuper de Lutinette #1, #2, #3, #4... euh, non... on va s'arrêter à 3, et il ne me viendrait pas à l'idée de passer près de Mülhausen sans venir vous voir, même si je ne sais pas où vous habitez... tout pareil, je te dis ;-)

nikita 15/10/2007 10:47

Il semble si fluide, si aérien...avec son petit trou à sa chaussure!

Maître Po, devin 15/10/2007 14:05


Ouf ! J'ai cru que tu parlais de moi ;-)

Sinon, on dirait plutôt qu'il s'agit d'un chewing-gum, non ? Un mythe s'effondre ? ;-)







Kinou 15/10/2007 10:20

Même si je m'overbloguais de ton site, je ne crois pas que j'aurais un jour une crise de foie ;-Þ
Tu vois, j'en suis encore à l'heure des pourquoi ? et la réponse à cette question n'est pas encore évidente pour moi...
Par contre, ce dont je suis sûre... les commentaires sont d'une importance vitale... sans eux un blog n'a pas la même saveur ;-)
J'attends avec impatience ton article sur le Tibet, je t'en avais donné la raison...
Itte kimasu Po-san

Maître Po, devin 15/10/2007 13:53

Mon article sur le Tibet ? Moi qui avais l'intention d'en faire une bonne trentaine ;-) Quant à ton pourquoi, la réponse est évidente... Parce que ;-þ

Quichottine 15/10/2007 09:51

Bon anniversaire à ton blog... et je souhaite sincèrement que tu puisses trouver le courage de l'alimenter encore, pendant de nombreuses années !

Tu nous manquerais... ;-)

Maître Po, devin 15/10/2007 11:10

C'est gentil... même si ce n'est pas vrai ;-)

Louise 15/10/2007 09:48

cette image de moine me fait penser à la Birmanie et non au Tibet pour le coup. je suis un peu trop collée à l'actualité je pense!

puissiez vous encore écrire des années sur ce blog, il apporte tant de beauté et de paix!
merci.

Maître Po, devin 15/10/2007 11:09

Leur condition ne doit pas tellement varier d'un pays à l'autre.
Merci de ta présence, Louise ;-)

'vy 15/10/2007 08:46

Hello Maître Po, bon anniversaire à ton blog. Le mien aura normalement deux ans (jour pour jour aussi) dans un mois :-)
Je ne laisse plus beaucoup de commentaires mais je te lis régulièrement - le flux RSS est un bon rapporteur, je ne rate pas un de tes articles qui m'apprennent des tas de choses et dont la qualité ne faillit jamais.

Maître Po, devin 15/10/2007 08:57

Oui, le 15 novembre...Merci à toi, 'vy, dont le blog est un excellent exemple de ceux dont la qualité ne faillit jamais ;-)