Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Mur de chewing-gums

Sur la route de San Francisco à Los Angeles, San Luis Obispo est la première ville réellement hispanisante que l'on traverse. Après les proprettes Monterey et Carmel, et les côtes sauvages de Big Sur, l'on pénètre enfin dans la vraie Californie, celle des missions, du soleil et de la téquila.

Pourtant, la curiosité locale n'appartient pas à cette culture issue des traditions mexicaines, mais est bien un pur produit de l'américanisme yankee. Il s'agit d'un monstrueux patchwork de chewing-gums appelé à juste titre, Bubblegum Alley ! Franchement, autant c'était attirant de loin, autant c'était répugnant de près. Des milliers de chewing-gums... Beurk !

Je vous invite à visiter mon album consacré à la Californie. Vous y retrouverez mon périple de SF à SF.
[Bubblegum Alley, 733 Higuera St,  San Luis Obispo, avril 2005]

Commenter cet article

K
J'ai pourtant fait cette route... me suis arrêtée dans cette ville... mais je n'ai point vu cette atroce chose !!! pas vraiment de regrets !!!
Répondre
M
Oui, je peux comprendre ça ;-)

D'un autre côté, il n'y a pas grand chose d'autre à voir à San Luis Obispo...
R
Euh question microbes c'est pas un peu dangereux tous ces chewing gum mâchés par des milliers de personnes...
Répondre
M
Je pense que si cela posait réellement un problème, l'oeuvre d'art serait supprimée, malgré son indéniable intérêt artistique ;-)
C
Si si, je te crois, car quand j'ai recherché mes images de trottoirs, je l'ai vu ton mur monument...
Répondre
M
Ouf ;-)Je pense qu'il ne doit pas en exister tant que ça, des monstruosités pareilles !
K
Des centaines ? Plutôt des milliers, non ?
http://images.google.com/images?svnum=10&hl=fr&lr=&q=Bubble+gum+Alley&btnG=Rechercher
Répondre
M
Des milliers, oui... Mais je m'étais dit que personne ne me croirait ;-)
C
Ah, un léger rapport avec mon post :
http://blogcln.over-blog.com/article-1561781.html
Répondre
M
Un certain rapport, même ;-)Mais mon mur est quand même un peu plus artistique que ton trottoir. Faut comprendre qu'il y avait des centaines de chewing-gums mais par manque de recul, je ne pouvais pas prendre le mur dans sa totalité...