Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

cambria-3.jpg

Les anglais appellent le Pays de Galles, Wales. Les gallois dont la langue est une offense à la prononciation facile le nomment Cymru. Mais pour les latins, c'est Cambria.

Cambria, c'est aussi le nom d'une ville-rue à quelques miles de Hearst Castle. Je suis tombé dessus en quittant ce dernier, les yeux encore émerveillés. Main Street... la rue principale donc, remplie de magasins, les voitures garées en épi de part et d'autre. Les gens y achetaient autant qu'ils y vendaient, mais y vivaient-ils seulement ? Ce shopping était bien sympathique, mais ne me concernait que peu : canevas et patchworks [NDMP : patchwork, traduction française du mot quilt], bougies et bijoux, des trucs de fille, quoi...

 

cambria-1.jpg

Et puis, soudain... du fudge. Du fudge frais. Comme lui résister ? Je l'avais découvert une dizaine d'années plus tôt dans la capitale du Maryland, Annapolis. Une révélation suivie d'un plaisir intense... impossible à oublier. Le fudge, si vous ne connaissez pas, c'est ça :

 fudge

Un pur délice fondant. Marmiton nous en propose quelques recettes. Si vous avez peur de prendre quelques grammes, passez votre chemin, toutes ces recettes sont à base de sucre, de beurre ou de lait concentré sucré !

Et je retrouvais à Cambria, ce même choix incroyable de saveurs : amaretto, menthe, beurre de cacahouètes, noix de pécan et même citrouille ! Difficile de faire un choix. D'ailleurs, pourquoi en faire un ? Par la suite, en France, j'ai toujours acheté du fudge. Les Marks & Spencer m'ont permis un temps de satisfaire mes envies, mais depuis leur fermeture, je n'en ai jamais retrouvé. Il faut reconnaître aussi que je n'ai pas vraiment cherché... et mon palais s'en plaint plus que ma ligne.

 

cambria-2.jpg

[719, 761 et 783, Main St, Cambria, USA, avril 2005]

Commenter cet article

K
Oui mais quelques années plus tard, mon p'tit frère a grandi et "lui" a eu un train électrique, j'ai donc pu y jouer ;-Þ
Répondre
M
Et finalement, tu as gagné au change. Electrique, c'est quand même plus sympa ;-)
K
Je ne vais pas te parler de ces petits morceaux de fudge... tout le monde a déjà craqué ;-)
Par contre, j'ai adoré la vitrine du 783.. la symétrie.. les petits carreaux... la couleur.. j'y ai retrouvé une ancienne boutique de jouets qui était dans ma rue... gamine, je m'arrêtais devant tous les jours pour y admirer un p'tit train en bois... ne rigole pas... je n'ai jamais eu ce train... c'était un jouet pour les garçons... hé oui...les filles devaient jouer à la poupée ;-)
Répondre
M
Que veux-tu, Kinou... les trains, c'est des trucs de mecs ;-Þ
F
joli voyage,images trés typique et je craque littérallemnt et virtuellemnt sur c ptites confiseries chocolatées!bonnes soirée M.Po!
Répondre
M
Florence, si je trouve une adresse à Paris qui en vend, je te l'indiquerai ;-)
J
Oh le gourmand !... Sympa ! :0010:
Répondre
M
Gourmet, pas gourmand ;-)
C
Je ne parlerai pas du fudge, ma seule gourmandise étant le chocolat noir. Par contre le gallois c' est bizarre comme langue. Un truc comme
"Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantysiliogogogoch !" ou "LLWYNWST" ou même ça " fwlbri " défient vraiment les lois de l' entendement. Peu de voyelles à accoupler aux consonnes, et des "y" à foison. tout ça avec une prononciation faie de gargouillis :En somme, quand je vidange ma baignoire, je suis sûre que cela a une signification en gallois !
Répondre
M
Toi, tu as fait un copier-coller... mais pour éviter les fautes, vaut mieux ;-) Quand tu prends un bain, faudrait le prendre avec un gallois... juste pour la traduction, évidemment ;-Þ
S
Les sucreries, c'est pas un truc de filles ?????
yark yark
Répondre
M
C'est unisexe ;-) Et puis, avec quelques jours de retard, bonne fête ;-)
P
Bonjour Maître Pô !

9a y est je suis revenue de mes vacances!!
C'était très chouette et je ramène des tonnes de photos!!
Mais en attendant je n'irais pas manger du Fudge!! tout le monde en rafole mais moi je trouve ça trop sucré, vraiment !
Enfin peut être n'ai-je pas mangé du bon Fudge aussi !
affaire à suivre :D
Répondre
M
Juste après t'avoir rencontrée, j'ai acheté du fudge chez M&S, mais ce n'est pas ce que j'ai mangé de meilleur. Donc je confirme : il y a fudge et fudge.
Et j'irai voir tes photos... quand tu les montreras ;-Þ
A
(et c'est exactement ainsi que j'ai procédé, avec mon clavier...asoja !)
Répondre
M
Oui, j'avais bien compris ;-)(En revanche, j'ai moins bien compris comment était ton clavier ;-)
L
fugde, le mot m'enchante moins que les recettes... aïe, mes hanches!! hihi!
Répondre
M
Quand les produits sont bons, ils ne peuvent pas faire de mal... hihi aussi ;-)
D
Oui, pardon, je n'avais pas regardé toutes les recettes dans le détail, mais la plupart de celles proposées incluaient du chocolat. D'où ma réflexion sur le chocolat.
Je testerais donc celles qui n'en nécessitent pas.
Merci pour cette découverte.
Répondre
M
Disons que le chocolat est un ingrédient tout naturel, mais il n'est pas indispensable. Bonne chance dans tes essais, Diane ;-)
L
Mais c'est que Monsieur est gourmand en plus ^^

Il en reste plus j'ai tout pris.

1 je ne fais pas de régime
2 j'ai besoin de sucre rapide
3) vous en avez assez mangé, laissez en aux autres
4) vous êtes un sadique de nous mettre ça sous le nez ;-)

Bonne soirée très cher ^^
Répondre
M
Il en reste plus j'ai tout prisGrrr ;-)
D
Bonjour Maître Po,

Cambria, c'est aussi une sorte d'orchidée. Pas trop appréciée des puristes en général et plutôt achetée par les personnes qui n'y connaissent rien, d'où leur succès.
http://www.orchideepassion.com/catalog/index.php?cPath=115_507

Les fudges ont l'air appétissants, il faut juste aimer le chocolat, en plus du beurre. :-)
Répondre
M
Oui, effectivement, si on cherche Cambria sur Googles images, ce sont des orchidées qui apparaissent ;-)
Pour le fudge, c'est plus proche du caramel que du chocolat, faut surtout aimer le sucre... Bienvenue, Diane ;-)
A
Si Quichottine te voit secouer la tête, moi, je t'entends rugir de plaisir !
C'est pas beau, Maître Po, de mettre l'eau à la bouche d'une petite Provençale perdue au milieu de ses champs de thym et à la lavande !
dfjuzhrfq : ceci est un mot cinglant, en Gallois ! Alice.
Répondre
M
Tu sais, Alice, moi, je feule plus que je ne rugis ;-)Mais nous faire miroiter tes champs de thym et de lavande, c'est bas aussi.(et les mots cinglants en gallois, c'est pas dur, il suffit de laisser ses doigts s'égarer sur le clavier, qu'il soit qwerty, azerty ou autre...)
J
bonsoir... quel poème cette langue galloise... quand à ton dictionnaire, il ne manque pas d'humour !
easy... pardon, rhwydd j'en rigole encore !
amicalement
jean-marie
Répondre
M
Quand on sait que là-bas, les panneaux sont écrits en gallois, on rigole un peu moins : pour ralentir, par exemple, il y a écrit en travers de la route un immense... ARAF. Ça craint ;-)
E
Le gallois me monte à la tête et j'en oublie également d'écrire correctement le français et l'anglais:

-J'aime les recettes simples et rapideS...

-good nigHt

Si j'arrive à faire du fudge qui ressemble au vrai, promis j'en fais une photo et je te l'envoie... (et moi je le goûterai)

;O))
Répondre
M
Bon, alors, le fudge, c'est intermédiaire entre une espèce de flan très consistant et une sorte de gros caramel pas trop mou. Et c'est hachement bon ;-)
E
Hello Maître Po,

Je me suis régalée (dans tous les sens du terme) en lisant ton article.

A propos du fudge, je sens que je vais essayer la recette... (J'aime les recettes simples et surtout rapide à faire)

J'ai beaucoup aimé la NDMP, ainsi que l'allusion à la langue galloise. D'ailleur, à ce propos, n'ayant pas trouvé de dictionnaire français-gallois assez complet, je me suis rabattue sur le "Geiriadur cymraeg a saesneg" [http://welsh.lamp.ac.uk/Department/English/] pour trouver la traduction des mots suivants:

- "fudge" s'écrit en gallois "ffwlbri"
- "peanut" (cacahuète en français et non cacahouette, me semble-t-il...) -> "cneuen fwnci"

Alors, il ne me reste plus qu'à te souhaiter "nos da!" (=good nignt)

;O)))
Répondre
M
Quand tu auras fait du fudge, tu me diras si tu as aimé, mais il faudrait s'assurer que ça ressemble au vrai ;-Þ Quant au gallois, tu as pu constater que c'est une véritable horreur. Mon dictionnaire présente quelques différences par rapport au tien. Ainsi, fudge se dit cyffug et peanut, cneuen ddaear. Un vrai bonheur ;-) (et on dit effectivement cacah(o)uète en français... je corrige)
B
Fudge? Cornelius Fudge? Le ministre de la magie?
Non, j'ai bien compris, c'est une douceur pour celles qui n'ont pas peur de leur balance...Je vais demander à Quichottine de m'en laisser un peu! Après la saucisse et la fouace aveyronnaises , je n'ai plus peur de rien...
Répondre
M
Attention, le fudge, c'est un peu lourd, mais c'est sucré quand même ;-)(dans le genre costaud et aveyronnais, y a l'aligot aussi)Et je vois que les fan(e)s d'HP se sont donnés rendez-vous ici, du coup... ;-)
L
grace à toi, je comprends quelques référence de plus de Harry Potter... mdr
pourquoi dis tu que le gallois est une offense à la prononciation facile ? l'anglais lui même est une offense de prononciation...
(et qu'as tu conte les "trucs de filles" ? c'est un super business !)
Répondre
M
En fait, j'ai pas grand chose contre les trucs de fille, mais j'aurais préféré des trucs de garçons ;-) Pour le gallois, je te donne un exemple : LUMBAGO se dit LLWYNWST, enfin, je devrais dire s'écrit... et English-welsh dictionnary devient Geiriadur cymraeg a saesneg... le reste est à l'avenant ;-) (et c'est le même pays !)
F
Sa donne faim c'est petite douceur ^^
Encore des choses que je ne savais pas ^^'
Répondre
M
Je te rassure (si besoin est), Fauve, le fudge est très peu connu en France ;-)
C
Cette photo de fudge donne envie. Au même titre d'ailleurs que l'amaretto ou les noix de pécan. J'adore. Si j'en trouve (du fudge), promis j'en prends d'abord pour goûter et j'en reprends ensuite pour t'en envoyer. Tu sais bien que le virtuel peut bien des choses. Bon lundi à toi Maître Po.
Répondre
M
Si tu trouves du fudge, Chana, je doute qu'il en restera suffisamment pour en envoyer à qui que ce soit, tellement c'est bon ;-)
J
bonjour... heureux d'apprendre que notre Maître Po est un fin gourmet... Mark & Spencer, mazette ! Blague à part, ton site est une véritable mine inépuisable. On découvre toujours du nouveau.Cette langue galloise est pour moi une énigme. D'origine celte dit-on ? Le LL se prononcerait paraît-il comme la jota espagnole...
amicalement
jean-marie
Répondre
M
Moque-toi ! Mais la disparition de Marks & Spencer... quelle perte ! Car si on retrouve la plupart des produits qu'ils vendaient à la Grande Epicerie, il y a malgré tout de grands manques. Quant au gallois, j'ai depuis longtemps renoncé à prononcer des trucs du genre Llanfairpwllgwyngyll ;-) J'avais - en son temps - acheté un dictionnaire anglais - gallois et inversement. Voyons la prononciation de LL : produced by placing the tongue to pronounced l, then emitting breath without voice. Easy, isn't it ? D'ailleurs, pour l'anecdote, easy donne... rhwydd ;-)
Q
Ben oui... tu n'as pas vu ?

Dommage, je n'avais pas pris mon troisième oeil !

(je suis morte de rire, Maître Po; mais ça fait du bien parfois de délirer...)

Il est évident que tu ne secoue pas la tête dans la rue... il n'y a que moi pour faire ce genre de chose ! ;-)
Répondre
M
Bah, en cherchant bien, il doit m'arriver de sourire tout seul dans la rue... comme un imbécile ;-)
L
Bonjour MP,

Et bien, comme ça je sais ce que je dois cuisiner avant de venir un jour te rendre visite. Moi qui pensais t'apporter des petites spécialités alsaciennes. :-)
Comment ça, si elles sont petites il faut en apporter beaucoup ? ;-)
Comment ça, les unes n'empêchent pas les autres ? ;-)
Répondre
M
'lut Lut' ;-)
Tu sais bien que tu peux venir les mains vides... mais sinon, oui, beaucoup, c'est mieux, et oui, les unes n'empêchent pas les autres ;-Þ

(du fudge et des schangalas... Mmmm...)
Q
Bonjour Maître Po.
Je te suivais dans cette rue et je t'ai vu t'arrêter en secouant la tête...

Trucs de fille ? Tu sais que les hommes aussi peuvent faire de le couture ou du tricot au coin du feu... ou plutôt sur le pont des navires !
Je ne connaissais rien à propos de ces pulls irlanfais par exemple, ceux qui sont si difficiles à tricoter parce qu'il ne faut pas se tromper et que chaque rang est différent du précédent.
Eh bien, ce sont les marins qui les tricotaient, pas du tout leur femme comme je le coyais. Je pensais que c'était leur occupation pour passer le temps en attendant que leur mari rentre ! Ben non... je pense qu'elles devaient être trop occupées avec les enfants, la maison... ;-)

Mais, bref, ces "trucs de filles" m'ont fait sourire...

Et puis, je me suis régalée avec les douceurs que tu avais achetées. Tu n'as pas vu mais je t'en ai piqué une pleine poignée ! ;-)

Je ne monterai pas sur ma balance demain !!!

Passe une belle journée, Maître Po.
Répondre
M
Je secoue la tête dans la rue, moi ? Pourquoi pas parler tout seul pendant que tu y es ? ;-ÞEt si tu en as pris une poignée, évite de monter sur une balance de toute la semaine, c'est plus prudent ;-)