Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Patinage devant l'Hôtel de Ville


Toute ville a souvent un coeur. Elle a parfois un poumon (voire deux). Mais elle a toujours une âme. Pour Paris, elle est partout bien sûr, dans chaque arrondissement mais elle est plus ou moins palpable devant l'Hôtel de Ville. Chaque évènement citadin important y est célébré ou évoqué. Je me souviens, par exemple, du centenaire du Tour de France, de la photo de Florence Aubenas mais surtout de ce triste midi de juillet 2005 où les JO furent attribués à Londres. Et ce ne furent pas que des espoirs sportifs qui s'envolèrent ce jour-là, tant la capitale s'était impliquée dans ce dossier...

En ce mois de décembre, c'est une patinoire qui orne le parvis de l'Hôtel de Ville. L'occasion pour certains de virevolter devant ce bâtiment magnifiquement éclairé. L'occasion pour moi de faire, avec cette photo prise dans un froid cinglant, une allusion discrète (et modeste) à Doisneau. Et à Ronis, puisque son exposition est juste à côté...

Commenter cet article

Q

Je ne connais pas l'exposition...par contre j'ai un comme un goût amer concernant les JO...je reste très déçue!!! ma déception ne s'est pas estompée...au contraire.


Répondre
M

En fait, j'ai vécu (avec plus ou moins d'intensité) trois campagnes pour les JO. Pékin en 2001 pour 2008, Paris en 2005 pour 2012 et Chicago en 2009 pour 2016. Deux défaites pour un succès...
Ferait bien un article dessus, tiens ;-Þ


:
En regardant cette photo, je me dis que tu as fait quelques progrès depuis 2005, tu as dû trouver "appareil à ta main" ;-)

Mais je l'aime bien et je suis sure qu'elle serait encore mieux dans le format que tu mets actuellement, sans ce cadre blanc ;-Þ
Répondre
M


Dès que je peux, Kinou, j'améliore l'image. Mais bon, là, je peux pas ;-Þ



L
L'hiver aussi a son charme. Mais entre l'été et l'hiver, il y a l'automne, tellement difficile à supporter. Pour le moral. Il faut tenir et espérer ;-)
Répondre
M
Le printemps est aussi parfois difficile à vivre. C'est en fait l'affaire de chacun, il n'y a pas de règle ;-)
F
Paris est une ville aux multiples facettes, même si elles un petit peu trop peuplée pour moi.
Elle a différents coeurs, qui battent tous à l'unisson. Ces coeurs sont particuliers, différents de Londres. Dommage qu'il n'y ait pas eu les JO dans cette belle ville en effet.
Répondre
M
Oui, c'est à ça que l'on reconnait une grande ville, leur centre ne se limite pas à un quartier. Paris doit paraître exceptionnelle aux yeux des touristes ;-)
W
Ton amour pour Paris est sincère et me plait, a+
Jm
Répondre
M
Ta phrase me fait penser à Asterix en Corse ;-)Oui, j'aime beaucoup Paris, c'est vrai.
D
je préfère l'original bien qu'il y ait beaucoup de sous esposition sur les deux personnages de premier plan.

tu peux mieux faire
Répondre
M
Si tu le dis ;-)Pour la sous-ex... quelle idée aussi de s'habiller tout en sombre pour aller patiner ! Sinon, le noir et blanc n'était pas vraiment volontaire, c'était juste pour évoquer l'Hôtel de ville de Doisneau, mais bon, on en est très loin, évidemment ! Et puis, c'est la seule photo où j'avais un couple net ;-)
A
Oui, mais on y trouve si aisément chaussure à son pied !;-)
Répondre
M
Certes, mais il faut la rendre en sortant ;-)
F
Jolie photo,
Quetsion : le flou à l'arrière c'est de la retouche ou bien c'est l'objectif ?
Répondre
M
Merci Fred ;-)Ben... c'était... euh... légèrement retouché ! Voici la photo originale :
A
Ta photo est trop belle, MP, allez, je la sauvegarde dans mes fichiers. Elle me fera penser à y aller avec mon amoureux...
Répondre
M
Merci A !Mais si d'aventure, tu y allais seule, n'oublie pas qu'une patinoire n'est pas l'endroit idéal pour briser la glace ;-)