Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

place-tertre.jpg

Une nuit de novembre, j'ai fait un rêve étrange. Oui oui, seulement étrange. Personnellement, les rêves pénétrants, je les laisse à Verlaine. Et pourtant, c'était bien une femme inconnue, vêtue d'une longue robe blanche. Ses cheveux blonds flottaient sur son visage, et ses lèvres me murmurèrent :

 

Sur la colline, je serai
Là où tu pourras me croquer.

 

Elle disparut comme dans un rêve. Bon, d'un autre côté, c'en était un.

Le lendemain fut passé à élucider les octosyllabes mystérieux. J'explorai tous les sens possibles du verbe croquer et conclus qu'il s'agissait certainement d'une allusion à ces dessinateurs hantant les endroits touristiques de Paris. Le mot colline écartait d'office le pont des Arts ou le parvis de Beaubourg, et c'est le coeur haletant que je me rendai Place du Tertre, haut-lieu (et c'était le cas de le dire) de la caricature touristique. 

place-tertre.jpg

Si j'avais conscience, à la vue de ces chevalets, palettes et pinceaux que j'étais au bon endroit, je ne trouvai nulle trace de mon inconnue. La nuit tombait, les néons des restaurants éclairaient partiellement cette place dont je fis un nombre incalculable de fois le tour. Je commençais à désespérer, craignant de m'être trompé. La nuit était désormais tombée, les chevalets se pliaient, je me retrouvai seul, tout seul...

place-tertre.jpg

Le lendemain soir, je regagnai la place. Le froid avait chassé la plupart des touristes et il régnait une atmosphère pesante, comme si le temps n'arrivait pas à s'écouler normalement, imposant une léthargie contagieuse à l'endroit. Et soudain, je l'aperçus, elle, mon inconnue. Je reconnus cette robe blanche, entrevue si rapidement, et ses cheveux blonds. Las ! Il ne s'agissait que d'un tableau. Elle avait fui. Le peintre me confirma qu'il s'en était fallu de peu et que... mais je ne l'écoutais déjà plus. Je parcourai en tous sens ces pavés que je connaissais par coeur, à sa recherche. Mais ma quête fut vaine et mon désespoir profond.

place-tertre.jpg

Combien de fois suis-je revenu, Place du Tertre, la chercher ? Complaisants, certains peintres secouaient la tête négativement en me voyant, tandis que d'autres me jetaient un regard désapprobateur. Puis le temps a passé, les décorations de Noël sont apparues sans même que je m'en rende compte. Le froid aussi, qui a dissipé les passants. Et en ce soir de Noël, j'irai rechercher mon inconnue... comme tous les soirs.


[Place du Tertre, Montmartre, Paris XVIIIe]

Commenter cet article

... Quichottine en pause ... 30/07/2010 06:27


Ne me dis pas que ça ne peut pas être Noël tous les jours... Je sais bien, mais on peut toujours faire comme si. :)

Que ta journée soit belle, Maître Po.


Maitre Po, devin 30/07/2010 06:34



Tu as raison, QEP, on peut toujours y croire... qui sait ? ;-)



... Quichottine en pause ... 29/07/2010 23:28


Moi, je trouve que tu devrais... :)


Maitre Po, devin 30/07/2010 06:26



Moi aussi ;-)


Mais bon, c'était un conte de Noël ;-Þ



Kinou 29/04/2009 23:21

Depuis que tu as remis cet article à l'honneur sur ta page d'accueil [approche, j'ai un truc à te dire au creux de l'oreille... ça date du 15 mars ;-Þ )] j'ai eu le temps de passer plusieurs fois ^__^
Si toi, tu as arpenté les pavés, moi, j'ai lu, relu et re relu tes mots, toujours avec le même plaisir... un beau rêve... une belle nuit de Noël ;-)

Maitre Po, devin 30/04/2009 08:39



Oui, il était beau ce rêve.. et comme tous les rêves, il continue de vivre...
Tu crois que je devrais écrire plus souvent des articles comme celui-là ? ;-Þ

Mais j'ai fait un peu de ménage - pas du luxe, comme tu l'as fait remarquer - et du coup, il a été remplacé par un autre article, plus... comment dire... euh... moins...  je ne trouve pas le
mot ;-)



wolofi 16/04/2009 09:30

Nous avons foulé les mêmes pavés, Maître Po. Mais ce n'était pas moi que tu espérais... J'étais ni blonde, ni bleue, j'étais petite. J'avais 8 ans...

Maitre Po, devin 17/04/2009 01:08



Toi, tu les as survolés.
Moi, je les ai arpentés ;-)



Mahina 23/09/2008 22:34

le tableau est magnifique, je comprends que cette inconnue attire, t'attire, tout comme un fantome qui vient et part et nous laisse un sillage...

Maitrepo 25/09/2008 00:18



Ce qui nous échappe nous attire... la vie est mal faite, Mahina ;-Þ



Quichottine :0010: 23/09/2008 12:55

J'hésite entre dire "chouette" ou "cool"... Mais je sais que tu as compris ce que je voudrais dire !

... et puis, c'est vrai... Je prends souvent tout au premier degré...

Mais, cela, depuis le temps, tu le sais ! ;-)

Maitrepo 24/09/2008 16:40



Moi, je prends tout au second degré... mais cela, depuis le temps, tu le sais ;-Þ



:0071: Kinou 23/09/2008 10:16

Si ton inconnue est patiente, qui sait...
la reverras-tu à Noël ;-Þ

Mais peut-être est-elle partie faire une petite balade,
tu sais, dans un Montmartre confidentiel dont toi seul a le secret...
tu dois bien avoir ça parmi ta tonne de photos ;-)

Maitrepo 24/09/2008 15:42



Kinou, tu es magicienne ! ;-)
J'ai en effet une tonne de photos de promenades secrètes et confidentielles... mais elles sont... comment dire... confidentielles ;-Þ



Quichottine :0010: 23/09/2008 09:02

Tu exagère Maître... Je viens souvent, mais pas forcément sur ce billet, tu le sais bien, moi, je préfère aller... "De la bibliothèque au jardin", c'est mon privilège à moi... (sourire)

Mais j'avoue que ce billet-ci est l'un de mes préférés (ce qu'il y a c'est que j'en ai beaucoup des préférés chez toi !)

Passe une belle journée, Maître Po.

Maitrepo 23/09/2008 09:22



Je n'exagérais pas, Quichottine, je plaisantais ;-Þ
Et confidence pour confidence, cet article est également un de mes préférés ;-)



marlou 22/09/2008 20:44

Quel texte fascinant, j'aime

Maitrepo 23/09/2008 08:57



Merci, marlou, d'avoir été fascinée et d'avoir aimé ;-)



polly 22/09/2008 07:20

Bonjour Maître Po,
Non, je ne suis pas l'inconnue de la place du Tertre, mais Quichottine, par sa boîte à rêves espère peut-être qu'elle viendra jusque là... Qui sait.

Maitrepo 22/09/2008 09:01



Bonjour Polly ;-)
En attendant, ça fait presqu'un an, et pas un mail, pas un sms !
Euh... Je parle de l'inconnue, pas de Quichottine... quoique... ;-Þ



Quichottine :0010: 17/02/2008 16:53

Tout compte fait, le dernier, ce sera celui-là.

Tu as raison je crois, pour l'inconnue, il ne fallait pas chercher à la revoir, "certains rêves ne devraient pas se réaliser".

;-)

Maître Po, devin 10/03/2008 13:45

Finalement, tout le monde semble d'accord sur ce principe ;-Þ

Anne-Lise 05/01/2008 13:54

Moi?
Peu importe MP, peu importe.
Tu sais bien que je suis un ange, et les anges, ça finit toujours par s'ecclipser une fois que le bonheur est là pour ceux qu'on aime :-).

Maître Po, devin 05/01/2008 15:17

Nan, minute, papillon, tu restes. Les anges, ça veille sur les gens ;-)

Anne-Lise 04/01/2008 20:50

Personnellement, les rêves pénétrants, je les laisse à Verlaine => ouf, j'ai eu peur, j'ai cru que t'allais parler des rêves que tu fais de moi ( Euh... j'ai dit ça tout haut? ;-)

Ton texte est magnifique Maître Po, il emporte au delà du... rêve.

Tu me vois désolée pour ton desespoir profond, si j'avais été là, j'aurais cherché avec toi.

J'aurais fait une rue, t'en aurais fait une autre, j'aurais regardé vers le sol pour y voir une robe blanche, tu aurais regardé plus en l'air pour y apercevoir sa chevelure blonde... puis Ô combien de Joie, on l'aurait retrouvé... et avec elle, tu serais parti sur une colline pour la croquer...
...mais en même temps, la retrouver, c'est le rêve d'une inconnue qui meurt...
Mais pour le moment, ce rêve reste en son Coeur...

Maître Po, devin 05/01/2008 12:07

Bon, admettons qu'on l'ait effectivement retrouvée... je partais la croquer... et toi ?Mais je suis d'accord avec toi, certains rêves ne devraient pas se réaliser.(mais d'autres, si... ;-)

Kinou 04/01/2008 16:28

J'espère que tu ne seras pas un oiseau de mauvais augure... je n'avais jamais envisagé une coupure de courant... brrr rien que d'y penser... ça me donne des frissons !!!

Pour ton plan... oui carrément ailleurs... du genre... exit --->oui, oui, moi aussi ;-Þ

Maître Po, devin 05/01/2008 11:54

Les frissons, c'est normal, surtout si ça coupe le chauffage en même temps ;-)Sinon, oui, tu peux sortir... et vite ;-Þ

04/01/2008 13:48

Non il y en a encore Kinou...des gens qui utilisent le bas débit (petit tour en Afrique de l'Ouest...) ;)
Mais franchement c'est pas gentil d'accuser le plan de Paris ;)

Maître Po, devin 05/01/2008 09:31

Pourtant, Cé, il est un peu pénible. Et loin d'être complet : j'ai 57 articles sur Paris ;-)

Kinou 03/01/2008 14:28

Tu dois avoir raison, pour me couper le sifflet, pas facile... la preuve...
avec mon bas débit, je me rends compte que c'est ton plan de Paris qui fait que je rame pour charger ta page d'accueil... tu devrais peut-être songer à le mettre ailleurs, tu me diras, il n'y a plus beaucoup d'extra terrestre qui utilise le bas débit ;-Þ je dois sûrement être la dernière ;-)

Maître Po, devin 04/01/2008 00:09

Peut-être qu'EDF réussirait là où Free a échoué, à savoir t'interdire complètement d'Internet ? Avec une bonne coupure de courant ;-ÞEt je devrais mettre mon plan ailleurs ? Ne me tente pas ;-)

02/01/2008 13:07

Trop?
Moi qui n'en fais jamais assez, toujours la tête dans les nuages, toujours en train de rêver.
Contraste étonnant avec une vie trop trépidante.
J'ai bien aimé les fois où je suis passée.
Sauf que j'ai mangé indien.
Je suis allergique au coriandre.
Et Paris..coriandre!

Maître Po, devin 03/01/2008 23:52

Paris, coriandre... c'est original. Mais il y a tellement d'autres Paris ;-)

31/12/2007 20:19

J'aimerais bien essayer, j'aurais un peu peur je crois. Je pointerai le nez sur les étoiles pour respirer.

Maître Po, devin 01/01/2008 13:50

N'en fais pas trop ;-Þ
Pour se promener, Paris est une des plus belles villes qui soient au monde. C'est un enchantement perpétuel pour qui est attentif, patient et curieux ;-)

30/12/2007 20:41

Il y a un peu de magie partout, les rêves te portent et t'emportent, tant mieux!!
N'y a-t-il pas trop de monde dans cette grande ville?
Est-ce qu'on s'y perd? A plaisir?

Maître Po, devin 30/12/2007 22:51

À Paris, il y a beaucoup de monde, oui, mais beaucoup de place ;-)
Et l'on peut s'y perdre à plaisir, à l'envi... et même tout court ;-Þ

Quichottine 29/12/2007 19:04

Comme suite à ta réponse au commentairen n°29 : Ne t'épuises pas...

En fait, je pensais en lisant ton article d'aujourd'hui... (OK, ce n'est pas ici que je devrais le dire, mais je n'en fais qu'à ma tête, comme toujours) que tes quêtes nocturnes ne semblaient pas avoir de répercussions sur ta productivité...

C'est beau d'être jeune... ;-)

Passe une belle soirée...

Maître Po, devin 29/12/2007 19:19

Oui, Quichottine, mais cette valse-hésitation devrait avoir un jour raison de ma jeunesse ;-Þ

Va l'r :0025: 29/12/2007 17:18

Oula! Les copines, vous me donnez le tournis...
Il la retrouve, il la retrouve pas...
Peut-être qu'en ce moment elle le cherche partout! En tous cas, moi, je suis toujours contente de vous retrouver au détour d'un article. Au fait, j'allais oublier de saluer notre hôte... bonsoir Maître Po ;-)

Maître Po, devin 29/12/2007 18:46

Tu n'es pas la seule à avoir le tournis... Un coup, elle sera là, un coup, elle ne l'est plus... Pfff... c'est épuisant ;-ÞBonne soirée, Va l'r ;-)

Quichottine 29/12/2007 12:41

Suis pas d'accord avec Kinou...
Je n'ai jamais dit que je voulais que tu la retrouves...

Mais suis d'accord avec elle pour tout le reste ! ;-)

Maître Po, devin 29/12/2007 14:32

Donc tu veux que je ne la retrouve pas ?Merci de m'aider, Quichottine ;-Þ(heureusement que ce n'est qu'un conte de Noël... ;-)

Kinou 29/12/2007 11:02

Oui, mais de retour par interim....
Tant que c'est internet et pas le sifflet...
ça va ;-Þ

Maître Po, devin 29/12/2007 14:30

Pour le sifflet, il en faut bien plus ;-Þ

Kinou 28/12/2007 17:29

Pourquoi ils veulent tous que tu retrouves cette inconnue... un rêve doit rester un rêve ;-)
C'est lorsque la réalité dépasse les rêves que cela peut devenir sublime ;-)

Maître Po, devin 28/12/2007 19:08

Je le crois pas, Kinou est de retour ;-)Et tu parles d'or... voire de platine. On devrait te couper internet plus souvent ;-Þ

Liloo 27/12/2007 13:54

A toujours parler de ta belle inconnue, j'en ai oublié de te dire que tes photos sont très belles, surtout la dernière, il fait nuit, plus grand monde, j'aurais bien aimé m'y promener ;-) même par ce froid ;-Þ

Maître Po, devin 27/12/2007 14:32

Il faisait quand même sacrément froid. Les restaurants proposent tout de même des tables en terrasse, mais plus que bien chauffées.. un peu trop même ;-)

Elleiram :0036: 26/12/2007 23:07

Pour continuer le com' n°22, ce n'est pas siffler que tu aurais dû faire... mais crier... crier... "Aline!!!"... pour qu'elle revienne...

;O)))

Maître Po, devin 27/12/2007 01:25

Allons bon... faudrait avoir si c'est Blanche ou Aline... Pfff... pas près de la retrouver, moi...
Je vais la chercher sans plus y croire, et sans un espoir pour me guider ;-)

cat 26/12/2007 13:54

bon hormis que tu te moques de ma culture (je m'en fous d'ailleurs :P) ... et ben elle est belle et je comprends que tu la cherches ...

j'ai fait un rêve, une voix masculine qui me chantonnait à l'oreille doucement ... je n'ai retenu que "la vie est ailleurs" ...

bisous bisous

au fait crois tu qu'il soit bon de courir après les anges ?

Maître Po, devin 27/12/2007 01:07

Moi, me moquer ? Les rarissimes fois où j'ai pu permettre une telle chose, cela a toujours été fait gentiment ;-)Mais c'est peut-être un démon, qui sait ?Sinon, ils ont l'air sympa, tes rêves ;-)

Liloo 26/12/2007 11:50

Tu n'as pas dû siffler assez fort au-dessus de ta colline, c'est pour cela qu'elle n'est jamais venue ;-)

Maître Po, devin 26/12/2007 12:11

Pourtant, j'ai sifflé tant que j'ai pu, et j'ai attendu, attendu... ;-)

domi 25/12/2007 23:11

Voilà bien longtemps que je ne suis pas passée te lire sur ton blog. J'espère que noel s'est bien passé pour toi et je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année bisous domi

Maître Po, devin 26/12/2007 08:54

Bonsoir domi ! ;-)Je m'étais éloigné de ton blog quand il avait pris un ton plus personnel, pour ne pas déranger. J'espère que ce Noël un peu différent t'aura quand même été agréable...

Liloo 25/12/2007 19:31

Ta belle inconnue devrait enfiler un petit pull, elle va finir par être gelée par ce froid ;-)

Maître Po, devin 26/12/2007 08:50

Bien fait ! Ça lui apprendra à me faire poireauter des heures dans le froid ;-)

Quichottine 25/12/2007 19:24

Pour le conte... je savais.

Mais quant à te faire tourner en bourrique, je n'oserais même pas y songer, même un instant ! ;-)

Passe une belle soirée, Maître Po.

Maître Po, devin 26/12/2007 08:48

Ben, j'espère bien ;-)
Remarque, ce ne serait pas si facile ;-Þ

jean-marie 25/12/2007 18:59

Bonsoir et bon Noël, Cher Maître, conteur de talent et poète...
J'espère que tu l'auras retrouvée la belle inconnue...
Mais il reste son image et les belles images que tu nous offres de cette belle place
amicalement
jean-marie

Maître Po, devin 25/12/2007 19:19

Non, pas retrouvée hier soir... peut-être ce soir ;-Þ
Merci et joyeuses fêtes, jm²...

sylvie 25/12/2007 15:56

As-tu rencontré le Grand Jacques qui attendait Madeleine ?
Jolie histoire et belles photos.
Eh Bubulle il était bon ton foie gras ?
Je te conseille de ne jamais regarder les documentaires sur sa production, ça pourrait te faire mal au coeur ? au ventre ?
Je retourne faire ma sieste de Noêl entre mes 2 chats tout chauds - Bonne fin d'année

Maître Po, devin 25/12/2007 18:03

Tu as dû regarder le même reportage que moi, sur le gavage bulgare. Je m'étais bien juré que jamais plus je n'achèterai de foie gras, mais Bubulle a insisté. Et il ne faut jamais contrarier un chat ;-)Sympa, ta sieste ;-)

Claudine 25/12/2007 12:23

Publicité, attrape-gogo, voilà que le Maître si sage se laisse prendre dans illusions de la Butte...

Maître Po, devin 25/12/2007 17:58

C'est une contrepéterie ? ;-)

Liloo 25/12/2007 11:51

Tu sais, je crois que ta belle inconnue croquée a une robe rose pâle, c'est sûrement pour cela que tu ne la trouve pas !

Maître Po, devin 25/12/2007 17:56

Oui mais non !
Déjà qu'il faut que je regarde en l'air, si en plus, elle change de robe, je suis pas sorti de l'auberge ;-)

Quichottine 25/12/2007 08:53

C'est une très belle histoire... Je suis sûre que nous serions nombreuses à vouloir jouer le rôle de l'inconnue, au moins quelques minutes ! ;-)



(Bon, c'est vrai... Mais on a le droit d'être incroyablement romantique et de croire encore au Père Noël... non ?)

Joyeux Noël, Maître Po ! ;-)

Maître Po, devin 25/12/2007 17:51

Le rôle de l'inconnue... c'est-à-dire me faire tourner en bourrique ? Oui, j'imagine que certaines personnes seraient intéressées ;-ÞJoyeux Noël, Quichottine ;-)(mais bon, ce n'est qu'un conte ;-)

Catgeisha 25/12/2007 05:41

Meri Kurisumasu Po-san !
Kisu kisu ! ;-)

Maître Po, devin 25/12/2007 17:49

Domo arigato maiko neko san ;-)Meri Kurisumasu maiko neko san ;-)

'vy 24/12/2007 17:17

Oh, un conte de Noël... j'espère qu'il finira bien, il ne peut que bien finir - quoique les choses qui commencent sont plus jolies que les choses qui finissent - alors reprenons, il commence joliment ce conte, espérons qu'il continuera bien. Mais tu sais... la robe ne convient pas trop à la température du moment, peut-être faut-il chercher la Belle enveloppée dans une bonne doudoune, ou qui sait, en costume de Père Noël :-)
(J'espère que tous ces rêves ne priveront pas notre Bubulle préféré d'un repas amélioré en ce soir de Noël ?)

Maître Po, devin 25/12/2007 03:15

Oui, une tenue aussi légère m'a paru suspecte, mais bon, ce n'est qu'un conte ;-Þ(T'inquiète pas, Bubulle a bien eu droit à son foie gras poêlé;-)

Marie-Christine 24/12/2007 17:01

Joyeux Noël, à la recherche de la belle inconnue!

Maître Po, devin 25/12/2007 03:08

Joyeux Noël, Marie-Christine ;-)
Et caresse aux deux fauves ;-Þ

Va l'r :0059: 24/12/2007 16:18

Belle histoire pour ce soir de Noël...
Je te souhaite de bonnes retrouvailles avec la belle inconnue.

Maître Po, devin 25/12/2007 03:06

Comme tu le dis si bien, ce n'est qu'une histoire... Joyeux Noël, Va l'r ;-)

Lauryle 24/12/2007 15:57

attention à ne pas vivre dans un rêve... mais la nuit de noël réserve toujours bien des surprises...

Maître Po, devin 25/12/2007 03:05

Tu as des exemples à donner ? ;-Þ

Louise 24/12/2007 14:53

damned, quel attachement!
si votre inconnue avait eu les cheveux bruns, je me serais volontiers proposée pour l'incarner et vous offrir de partager un dîner chez eugène...
mais enfin, sans aucun doute, il vaut mieux garder votre rêve....

Maître Po, devin 25/12/2007 03:04

Mais Louise, juste deux mots à changer et quelques retouches à faire, ce n'est pas la mer à boire ;-)On dit quel jour ? ;-Þ

Galac' 24/12/2007 11:39

C'est terriblement triste.
Même si, égoistement, ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à courrir après mes rêves. :))

Maître Po, devin 25/12/2007 03:02

Triste ? Mais non. Et puis, ce n'est qu'un conte, pour ne pas dire une fable ;-)
Et je vais demander au PN de t'apporter... euh... une paire de New Balance ou de Converse. Comme ça, tu pourras les rattraper ;-)

Clo 24/12/2007 11:30

Joyeux Noël quand même :)

Maître Po, devin 25/12/2007 03:00

Mais voui, Joyeux Noël, Clo !Et comme je sais ce que tu appelles de tes voeux en ce moment, j'espère que le PN te l'apportera rapidement !

Clo 24/12/2007 11:28

Rêve envoûtant jusqu' à l' obsession.
Rêve amer car laissant le goût de quelque chose d' inachevé, d' inaccompli ...
Quête vaine de quelque chose qui aurait dû être ... Dulcinée s'est échappée pour de bon....

Maître Po, devin 25/12/2007 02:57

Oui, un rêve est envoûtant, obsessionnel. Non, il ne peut être amer car par nature, un rêve n'est pas accompli. Sinon, ce n'est plus un rêve ;-Þ
Et une quête, avant d'être fructueuse, est nécessairement vaine. C'est une lapalissade ;-)

Morena 24/12/2007 10:19

Bonne balade, bon rêve... Et quelle superbe photo que la première. Et un joli conte de Noël.
Merci pour ta fidélité ;-)
Et très joyeux Noel à toi.

Maître Po, devin 25/12/2007 02:44

Une fidélité se mérite. Mais tu n'as aucune inquiétude à avoir ;-)Et Feliz Navidad,Morena !

Elleiram :0036: 24/12/2007 09:15

La belle inconnue s'en est allée,
laissant un Maitre Po désapointé.

Errant, tout seul dans les rues de Paris
avec son appareil photo comme seul ami.

Même son fidèle Bubulle ne comprenais pas
A son Maître, ce qu'il lui arriva.

Sur la photo, Elle semble regarder les étoiles.
Ne dois-tu pas aller la chercher... sur la toile?

Et puis Elle ne semble pas très habillée.
Elle reviendra, Place du Tertre, surement cet été...

Elle réapparaîtra peut-être un beau matin,
un chat tibétain un peu malin, dans les mains.

Sachant que tu l'as attendue tout ce temps,
Elle t'offrira ce joli félin comme présent.

Maître Po, le sourire au lèvre et le coeur réchauffé,
Nous racontera l'histoire de sa Belle retrouvée.

...

J'ai beaucoup apprécié ton article et les photos
Et je t'offre ce poème en guise de cadeau.

J'espère que grâce à ces quelques vers
Tu arriveras à mieux supporter l'hiver.

...

(As-tu un truc pour arrêter d'écrire en vers,
parce que là, je n'arrive pas à m'en défaire ;O))

Maître Po, devin 25/12/2007 02:43

Rimes ou chocolat, dès qu'on a commencé,Il est impossible de pouvoir s'arrêter ! ;-)Et merci pour ton cadeau, Elleiram, il est bôôô ;-)

Chana 24/12/2007 06:22

Quand tu la verras ce soir, place du Tertre, crois-tu qu'elle se laissera prendre en photo cette jolie femme blonde ?
En tous les cas je suis sûre qu'elle ne manquera pas de te souhaiter un très joyeux Noël.

Maître Po, devin 25/12/2007 02:36

Et crois-tu que, quand je la verrai, je penserai encore à prendre des photos ? ;-Þ
Quant au Noël, je me permets, à mon tour, de t'en souhaiter un joyeux ;-)

Blanche de Grandville 24/12/2007 02:53

Bonsoir, Maître...

Je savais que vous seriez là, ce soir, tandis que j'ouvrais ma fenêtre, je vous ai aperçu, comme tous les soirs depuis le jour où vous me vîtes, pour la première fois.

Je vous guettais.

J'avais laissé à dessein le croquis Place du Tertre.

Je voulais vous montrer que j'existais vraiment et que si j'avais réussi à me glisser dans votre rêve, je réussirais bien à vous hanter encore, souvent, dans votre réalité.

La robe blanche que j'avais mise, que je portais pour vous ce jour-là, c'était pour attirer votre regard qui se perdait devant trop de couleurs.

Pourquoi n'avez-vous pas couru plus vite ? J'étais si proche de vous !

Pourquoi, ce soir, comme d'autres soirs, n'avez-vous pas levé les yeux vers les étoiles... Vous m'y auriez aperçue !

Je crois que j'aurais aimé croiser votre regard... étrange et pénétrant !

Maître Po, devin 25/12/2007 02:09

Blanche... c'est votre prénom... j'aurais pu le deviner. Mais plus encore, j'aurais dû regarder vers les étoiles puisque c'était indiscutablement votre place ;-Þ