Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

allee-cygnes.jpg

Le promeneur solitaire, cher à Rousseau, qui traverserait le pont de Bir-Hakeim, trouverait à mi parcours, une étrange allée. De faible largeur, elle semble flotter entre les rives de la Seine. Et il se laissera tenter.

 

allee-cygnes.jpg

D'un côté, c'est le quinzième arrondissement et son front de Seine moderne, aux tours audacieuses...

 

allee-cygnes.jpg

... de l'autre, le seizième et ses immeubles classiques et bourgeois.

 

allee-cygnes.jpg

L'Allée des Cygnes est un havre de paix, seulement troublé par la respiration des coureurs qui l'empruntent et le bruit sourd (très très sourd, le bruit) des arbres qui poussent. Car il y en a des arbres, et de toutes les espèces. L'automne a dispersé les feuilles. Celle-ci résiste, plus pour longtemps. Le deuil de la nature convient à la douleur et plaît à mes regards, chantait Lamartine...

 

allee-cygnes.jpg

Et puis, au bout de la promenade, comme une récompense que l'on n'attendait plus, en forme de pied de nez, une surprise s'annonce au promeneur. Une surprise qui n'en est pas une puisque voici venir La Liberté éclairant le Monde, dont je vous avais déjà parlé. Cette réplique au quart de l'originale nous tourne le dos, mais même dans cette position inconvenante, elle inspire crainte et respect.
[Allée des Cygnes, Paris XVe]

Commenter cet article

A
Ce n'est pas gentil de se moquer !
Tu n'as nul besoin de mon encre, Maître Po.
Et, de plus, tu voudrais me priver de la richesse de ton savoir ainsi que de ce ton jubilatoire qui rend ta plume irrésistible ?!
Que nenni ! Je ne me priverai pas de ce plaisir ! Alice.
Répondre
M
Je ne me moquais point, et tu le sais très bien.
J'ai compris la leçon, et ne changerai donc rien ;-)
A
Chassez le naturel, il revient...sur l'aile d'un cygne.
Lesquels - d'après les commentaires - ne brillent que par leur absence.Dommage...
Cela ne retire rien au romantisme de ton article, Maître Po(ète qui s'ignore).
Une bien agréable balade hivernale, illuminée par l'impériale force de la Liberté... Alice.
Répondre
M
J'ai une idée, Alice, je fais les photos, tu fais les textes, on ferait un malheur ;-)
C
Une feuille, rouge de honte mais courageuse, a attendu ton passage pour se livrer à toi. Elle a laissé choir ses petites soeurs qui, du bas de l'arbre, observaient l'indécente qui luttait contre le vent, contre le froid, ignorant les brimades et les quolibets, toute à son bonheur de t'offrir ces dernières heures.
Elle ne s'est pas éteinte dans tes mains mais j'aurais bien vu une telle fin, romantique et dramatique.
Je ne sais pas quelle mouche me pique en ce dimanche après-midi, disons que j'avais envie de poésie.
Bon, c'est pas tout mais ton énigme a fait travailler mes neurones. J'ai beaucoup réfléchi (eh oui, cela m'arrive), mais je ne parvenais pas à trouver. Je chercais UN mot. Un seul. Rien à faire. J'ai fait prendre à ces lettres toutes les positions possibles (allez, pour le bêtisier celle-ci)et je n'arrivais à rien. Jusqu'à enfin comprendre que la réponse était dans la question : "comment faire u.n m.o.t avec ces lettres "MNOTU". Je propose : un mot.
Quand même, un peu tiré par les cheveux car un mot fait deux mots.
Malin de me faire travailler aujourd'hui ! Bon dimanche Maître Po.
Répondre
M
Elle me plaît bien, ton histoire, Chana, même si effectivement je ne sais pas trop quelle mouche t'a ainsi piquée ;-Þ
Quant à mon énigme, aucun cheveu n'a été tiré pendant son élaboration ;-)
Bon dimanche, Chana...
L
ma-gni-fi-que!!!
Répondre
M
Mer-ci-Lou-i-se ;-)
K
D'une petite feuille on arrive au Petit Prince...un beau cheminement...
Répondre
M
Ce doit être mon côté poète ;-)(bien caché, le côté... ;-)
L
hum j'ai aimé cette allée...c'était sympa de me promener avec vous...et cette petite feuille qui résiste malgrés tout..humm qu'elle est belle sous ce ciel bleu

Et puis la liberté m'attendait... que demandais de mieux ? ...

je ne suis déjà plus là....me suis envolée vers elle ;-)

bon dimanche Maitre ^^
Répondre
M
Oui, elle est belle, cette petite feuille... elle m'évoque la rose du Petit Prince ;-)Bon dimanche à toi aussi, loralie... et la liberté, tu as bien raison, est-il plus beau cadeau ?
C
vi j'aime les arbres nus et ils sont encore plus magnifiques quand une couche de givre les recouvre ;)
Répondre
M
Ohhhh ! ;-Þ
M
Me donne envie de me promener un peu...
Répondre
M
C'était le but de l'article... un peu... ;-)
Q
Pour la question que tu as posée en réponse à mon commentaire n°13... je n'en sais rien. Je crois que tout le problème est là !

Je sais que ce genre de lit existe encore, puisque j'en ai vu récemment dans un magasin de meubles, mais pour le reste, je ne sais pas... d'ailleurs ça se borde tu crois ?

Bon il va falloir que j'arrête parce que sinon tout le monde va se dire que je n'arrête pas de me mettre dans de (sales) draps !

;-)
Répondre
M
Et si on se pose ce genre de questions, on n'est pas couché ;-)
K
Avec le vent qu'il fait ici et même avec le cri de Quichottine...je peux te dire que ta petite feuille aurait chuté depuis un moment !
Répondre
M
Paris est une autre ville... y a pas de boeufs à décorner ici  ;-Þ
G
Tu iras voir? Alleeeeeez, juste pour me rassurer...
:))))
Répondre
M
Pfff... Faut pas me dire ce genre de truc, suis capable de le faire, moi...Mais bon, aujourd'hui, ça risque pas, fait vraiment trop froid ;-Þ
G
La feuille est tombée depuis ?? Sniiiiiif ... :(

Bon week-end, humains et poilus. :)
Répondre
M
La feuille ? J'étais un peu... exalté. Si ça se trouve, elle est encore là ;-Þ
Bon WE malgré tout, Galac' ;-)
R
Trés jolie promenade Maître Po. C'est amusant, le 13 décembre à midi je me suis arrêté pont de Grenelle, pour photographier la Tour Eiffel et, forcément on y voit aussi l'allée des cygnes, mais de l'extérieur.
Ton blog est magnifique et semble être une bonne source d'inspiration.
Répondre
M
Merci, Ruegy ! J'ai vu ta photo prise depuis le Pont de Grenelle, tu as soigneusement évité l'Allée des Cygnes ;-)Pour tes idées de balades, tu peux visiter ma catégorie dans les rues de Paris...
Q
Tous mes goûts sont dans la nature... Nous avons aussi une tour bleue à Cergy, quand on l'a construite, elle s'appelait "la tour des jeunes mariés", les appartements étaient tout en rondeur, ils étaient livrés avec un lit rond (c'était une nouveauté à l'époque !) parce que la chambre était ronde (pas facile à meubler !). Mais cette tour bleue de Cergy est bien moins belle que celle que tu nous montres.

Je me doute, d'après toutes les promenades que tu as faites déjà dans Paris, que tu dois le connaître presque par coeur ! Mais bon... une surprise de temps à autre, ça doit te faire plaisir ! ;-)

Passe une bonne journée, Maître Po.
Répondre
M
Oui, oui, les surprises me font toujours plaisir ;-)Euh... Quichottine, ça existe les draps ronds ?
C
sincèrement, je crois qu'elle aime ce qui brille, mais qu'elle ne sait profiter de sa chance ;) ...

perso, j'avais beaucoup aimé le XX° où habitait mon amie d'enfance qui depuis a migré à Yvry ...


je repassais pour te dire que j'aime beaucoup tes photos avec les arbres nus en premier plan :D

bon week end
Répondre
M
Il y a certains coins du vingtième qui sont très agréables, j'ai un article en vue dessus (à rajouter aux 15638 déjà en attente)...
Alors comme ça, tu aimes les arbres nus ? ;-Þ
Q
Ah ? Je crois que si j'ai crié quand même c'était pour dire à la feuille de faire attention en tombant.

Tu sais que la première fois que j'ai découvert cette statue c'était l'été dernier en faisant avec ma cousine une sortie en bateau-mouche ? C'est en fait très impressionnant !

Toutefois, je pense que ce doit l'être aussi de se promener solitaire et de tomber sur elle comme tu nous l'a montré dans ton reportage.

Tu t'attendais à la voir ?

J'ai oublié de te dire ce matin qu'en fait, ta tour "audacieuse" me plaît beaucoup. Tu crois que c'est parce qu'elle est bleue ? ;-)

Passe une bonne soirée, Maître Po.
Répondre
M
Alix la trouve moche, toi, tu la trouves belle... curieux, non ? ;-)Sinon, je savais que la statue serait au bout, puisque l'allée finit au Pont de Grenelle, mais je ne savais pas comment ça se présenterait... Pour moi, les surprises à Paris, c'est quand même de moins en moins fréquent...
E
Chouette la promenade, Maître Po! Encore un lieu à découvrir lors de ma prochaine virée dans la capitale...

Une ch'tite question: (On est vendredi aujourd'hui et en général, c'est le vendredi que je te pose les questions ;O)) Pourquoi "l'Allée des Cygnes"? Parce que les cygnes, y'a pas l'air d'en avoir beaucoup...

Une seconde ch'tite question: Et au Tibet, à part les chats, y'en a aussi des cygnes?


;O))



Ah... c'est par là la sortie? ;O))
Répondre
M
Pour la première question, aucune idée...
Pour la seconde, non plus ;-Þ
En fait, je n'en ai pas vu un seul, mais en revanche, j'ai vu beaucoup de yacks ;-)


(... et un paquet de lamas... ;-)
A
Oh ! mon bureau en photo sur une de ces images ! hi !
Répondre
M
Le monde est petit, hihi ;-Þ
Z
merci pour cette belle ballade. je me suis dit qu'un jour il faudrait bien que j'aille voir de plus près cette grande dame au nom évocateur...
je pensais qu'il s'agissait de l'original et que de l'autre coté de l'océan n'était qu'une copie démesurément grossi à l'image du pays !
Répondre
M
C'est un peu ça ;-)À noter que la petite a aussi été réalisée par Bartholdi...
K
Une dizaine de promenades seront sans doute nécessaires à ce promeneur solitaire pour qu'il trouve cette allée moins étrange...
J'aime la feuille de l'Allée des Cygnes qui contre vents et marées a su résister et attendre que tu la prennes en photo...
Répondre
M
Il suffit de prendre à pied les ponts parisiens de Bir-Hakeim ou de Grenelle pour trouver l'Allée des Cygnes, mais c'est vrai que les piétons sont rares sur ces ponts.Quant à la feuille, oui, elle devait m'attendre ;-)Elle a lutté jusqu'à notre rencontre et s'est abandonnée par la suite...(Euh... va falloir que je me resaisisse, ce n'est qu'une feuille ;-)
A
Aux tours "audacieuses" ?? Moi, j'aurais mis "aux tours... moches"... ;-)

Trop facile de mettre UNE photo valable et de dire aux autres qui n'habitent pas Paris donc ne peuvent pas aller vérifier : "Bouh, le front de Seine dans le 15 et 16e arrondissement est super joli !"

C'est de la publicité mensongère, ça, cher maître... :-))
Bon, les autres : le front de Seine 15e-16e est le SEUL endroit de Paris qui n'est pas beau. LE SEUL. Vous m'entendez ???!! ;-)
Répondre
M
Mais taisez-là... quelqu'un ! ;-Þ

Bon, c'est vrai que le front de Seine du 15e était moderne, il y a trente ou quarante ans et qu'il n'a pas forcément bien vieilli, mais ce n'est pas une raison pour crier ! ;-)
Tu me fais encore payer le coup du voyage organisé, c'est ça ? ;-Þ
F
Tiens je connaissais pas ce genre de coin dans Paris ^^'
Ni de voir la statue a Paris de la Liberté ^^'
Et bien merci ^^ Comme quoi il y quand même des beaux coin dans Paris ^^
Répondre
M
Ben oui, c'est une jolie ville, Paris ;-Þ
P
très jolie balade !!
ca donne envie :D
Répondre
M
Se promener dans la nature, parmi les arbres, a toujours donné envie ;-)
C
rah le seizième, je connais ... ma soeur avait son appart rue du ranelagh avant ...

elle a migré à montmartre ...

en tout cas jolie passerelle !

bisous
Répondre
M
En fait, c'est une île artificielle, une ancienne digue.
Et elle aime bien les beaux quartiers, ta frangine ;-Þ
'
Encore un endroit qu'il me faudrait prendre le temps de découvrir...
Répondre
M
Certes. D'un autre côté, ça ne prend pas toute la semaine ;-)
Q
C'est une douce promenade, Maître Po.

J'ai écouté le murmure de l'eau, et les arbres croître... Et tu vois, il y avait le souffle du vent, léger qui me poussait vers cette statue dédaigneuse. J'ai failli l'appeler... Mais de toute façon, à quoi bon ? Elle ne se serait pas retournée !

Bonne nuit, Maître Po.
Répondre
M
Non, elle ne se serait pas retournée puisqu'elle surveille avec attention l'eau qui coule. Mais les arbres, eux, t'ont entendue, et le temps d'un instant, ont arrêté de croître. Un frémissement subtil les a agité, ce n'était pas le vent, juste un cri...(... le tien ;-)