Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

31 decembre 2005 à New York

Ça, c'est fait... comme on dit maintenant.

Oui, j'ai testé (pour vous, mais surtout pour moi) le soir de la Saint-Sylvestre à Manhattan. Les images télévisées sont éloquentes : un million de personnes dans Times Square attendant the Final Countdown dans une allégresse contagieuse. La réalité est autre, il faut le dire. Mais quelle étrange idée, aussi, de vouloir à tout prix affronter les intempéries et la foule pour assister à cette cérémonie alors qu'à Paris, jamais il ne m'est venu celle d'aller sur les Champs, le soir du 31 décembre...

Dans la cinquième avenue, tout allait bien. Tout le monde achetait ses lunettes 2006 (deux dollars, c'est donné... et j'ai donné) et tout un tas de gadgets tout aussi inutiles que rigolos. Les choses se sont compliquées quand il s'est agi de rejoindre Times Square. La 50e et la 51e rue étaient fermées à la circulation piétonne, ainsi que les suivantes. Le point de passage indiqué par les forces de l'ordre était la 54e, mais devint rapidement la 58e, puis la 59e... Et en fait de point de passage, la 59e ne laissait passer une foule de plusieurs centaines de personnes qu'une par une... En prenant son mal en patience, on finissait quand même par arriver dans la septième avenue qui, elle, redescendait vers Times Square... avant de buter sur un mur humain à la hauteur de la 53e rue, soit à dix rues encore de la destination attendue, le tout, trois heures avant minuit.

L'équation est simple, dix rues (certes compressibles) + trois heures (maxi, mais obligatoires) + zéro degré (pour l'instant) = on rentre à l'hôtel regarder CNN en direct de Times Square. Reste le souvenir de ces troupeaux de piétons canalisés par des centaines ou des milliers de policiers. Mais le new-yorkais est gamin et enthousiaste. Sa joie faisait plaisir à voir... sur l'écran de sa télévision ! Minuit... l'heure des voeux réciproques et les rêves d'un sommeil bien mérité prennent la place d'une réalité finalement pleine de bons souvenirs.

J'ai pris cette photo au Rockfeller Center, près de la mythique patinoire, devant la boutique NBC où deux policiers se détendent en regardant l'un le Tonight Show de Jay Leno, l'autre, les vacances à Orlando qu'il pourrait ou aurait pu gagner... quelques heures avant le changement d'année.

Happy New Year !

 

-> À suivre : Réveillon new-yorkais

Commenter cet article

Q

J'échangerais bien ma tenue contre la leur!!!


Répondre
M

Je veux bien être là au moment de l'échange...
Bon, OK, OK, je sors ;-Þ


N

C'est bien plus sympa de chiner dans une librairie. Donc à lire le dernier Roth chez Gallimard.
Le dernier Winkler (si tu avais aimé la maladie de Sachs)au joli titre "le choeur des femmes".


Répondre
M

Regarder les livres dans une librairie et sur Internet, ça n'a effectivement rien à voir. Mais sur Internet, quel choix ! ;-)

De Winckler, je ne lis que ses ouvrages sur les séries ;-Þ


N

Mais ce n'est pas pareil. Arf, voilà je ne sais plus. Amazon USA, tu ne peux pas acheter (pour le peu que j'ai essayé).


Répondre
M

Amazon.com, je commandais souvent chez eux autrefois. Mais aujourd'hui, ça fait quelques temps que je n'y suis plus allé. Pas impossible donc que cela ait changé ;-)


N

Mais en fait, je ne porte pas cela... Un livre sur le Moma par contre...


Répondre
M

Oui, mais tu peux l'acheter su Amazon ;-)


N

Pas mal mais je pensais plutôt à un sac Guess... ou des converses ? Soyons fous (et comme ce ne sont pas mes sous niark niarkà. Que la force soit avec toi.


Répondre
M

Oui, des Converse, c'est une bonne idée. Y a des coloris introuvables ailleurs qu'aux USA. Mais tu peux aussi prendre des NB ou des Puma ;-)


N

Question idiote = que se faire rapporter de NY ?
Idiote mais urgente (sourires).


Répondre
M

Le problème, c'est que je n'ai quasiment rien ramené de NY ;-Þ
Enfin si, quelques âneries que je passerai sous silence...



Mais que dirais-tu de quelques cupcakes ? C'est introuvable en France ;-)


K
Les photos de ton réveillon new-yorkais sont belles, mais je préfère de loin cet article...
ta façon de raconter ce que tu vois ou ressens est tout à fait INIMITABLE ;-)
Happy New Year !!!
Répondre
M
En fait, en relisant cet article, je me suis dit qu'effectivement, je n'avais pas grand chose de plus à raconter. Aussi me suis-je rabattu sur des photos ;-)Merci en tout cas, de ce commentaire si GENTIL ;-ÞHappy new year, Kinou !
C
Grosse déception pour ce changement d' année !
Faire autant de km, pour finir dans une chambre d' hôtel ! Grrr ou pas grrr ?
Répondre
M
Pas Grrr du tout ;-)C'est vraiment sans regret que j'ai suivi les douze coups de minuit à l'hôtel, il y avait beaucoup trop de monde sur place ! J'en ai malgré tout bien profité. Et puis, ce n'était pas le seul but de ce petit séjour improvisé qui a duré quand même cinq jours...
A
Tu me communiques l'envie pressante de retourner à New York, es-tu allé à Central Park ?
Biz
Répondre
M
Oui, deux fois : le jeudi sous la pluie, le samedi sous la neige ;-)
L
Tu ne fais rien comme tout le monde, Maître Po : tu vas à NY et tu fêtes new year à l'hôtel !!! Etrange personnage... ceci dit, je peux comprendre,ne supportant la foule que de loin.
A propos : BONNE ANNEE A TOI !
Je sais, c'est très commun à cette époque, mais, bon, c'était une pensée du fond du coeur de la Girafe !
Répondre
M
Coucou GT ! Oui, c'est vrai, je ne fais rien comme tout le monde ;-)Et bonne année à tous les quatre !
S
Cela devait être déroutant .. tous ces millions de gens sur Times Square qui n'est quand même pas une très grande avenue (en comparaison aux Champs ELysées)... Mais bon NY et ses grattes ciels c'est autre chose que Paris ;)
Bonne année à toi !
Répondre
M
Coucou !
En fait, seuls les privilégiés et ceux qui n'ont pas peur d'attendre des heures dans le froid, sont à Times Square. Les autres se répartissent dans la 7e et dans Broadway, vers le nord et vers le sud, plus d'autres est-ouest dans la 42e, 43e et 44e rue.
Bonne année à toi aussi, Sab !
A
New York, encore une ville que j'adore, tout est démesure, j'ai révé le nez en l'air...la beauté cotoie le sordide ! Passer un réveillon dans Big Apple ce doit être mémorable !
Répondre
M
C'est vrai que l'on voit de tout à NY. Mon hôtel était situé entre la 10e et la 11e avenue, et je redoutais un peu ce coin, situé au bord de l'Hudson. Mais finalement, j'ai été agréablement surpris. Bien sûr, on est loin de Park Avenue, mais ces quartiers ont quand même leur charme. Quant au réveillon, oui, c'était magique, cette atmosphère électrique et joyeuse qui règne partout !