Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po


Dimanche 1er janvier 2006

Battery Park était fort logiquement désert en cette première matinée de 2006. Je regardais avec plaisir les écureuils évoluer et sans que je le vis arriver, il s'est installé. Je ne connais pas son nom. Fasciné, je n'ai pas pensé à le lui demander car, sitôt assis, tous les écureuils ont accouru pour prendre la nourriture qu'il leur tendait. Moi-même, avec ses conseils précieux, j'ai pu les nourrir aussi. Quelle sensation de sentir se poser dans sa main un écureuil tandis que de l'autre main, on lui donne la noix ou la cacahouette qu'il convoite ! Bien sûr, tout contact prolongé est impossible et c'est un peu frustrant, mais les voir s'arrêter un peu plus loin pour grignoter fait malgré tout chaud au coeur.

Cette ronde ne dure qu'un temps, car les écureuils sont vite rassasiés. Alors, il range ses noix et ses amandes, et repart comme il est venu. Cela fait 15 ans qu'il vient tous les matins. Tous les écureuils de Battery Park le connaissent et l'attendent. Et je ne connais pas son nom... mais la dinde, elle, c'est Zelda !

Commenter cet article

E
Jolie histoire! Comme quoi, il n'y a pas que les femmes à craquer pour les petites bêtes au point d'être fidèle au rendez-vous tous les jours... On dirait bien que tu es de ce bois-là aussi..!
Eve
Répondre
M
Je crois que tout le monde craque devant un écureuil. C'est l'archétype de l'animal inoffensif et attendrissant. Sinon, oui, j'adore les animaux, ça se voit tant que ça ? ;-)
L
Salut et merci de ton coup de pouce sur le forum qui m'a permis de venir voir ton blog.
Il est très sympa et me donne de plus en plus envie de traverser l'atlantique.
A bientôt.
Laurent.
Répondre
M
Merci de ta visite. Et traverse l'Atlantique, tu ne le regretteras pas ! ;-)A bientôt.