Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

Dans le parc des Buttes-Chaumont, le Temple de la Sibylle - directement inspiré de celui de Tivoli - domine un Paris à la fois bourgeois et populaire. Quels mystères recèle-t-il ? Approchons-nous plus près...

Ouais... c'était prévisible. Les endroits touristiques ont toujours attirés ce genre de graffitis classiques. Mais rien de plus ésotérique. Pourtant, le chemin du Temple était escarpé. Ça méritait mieux.

La vue en revanche y est exceptionnelle. La silhouette blanche du Sacré-Coeur, tout au bout de cette mer de toits rassure et apaise. Peut-être est-ce cela, le secret du Temple ? 

Quittons le Temple et regagnons le parc. De nombreuses essences s'y mêlent et il est suffisamment grand pour que le visiteur paraisse rare, même le samedi. On est alors seul pour en goûter les délices.

[Parc des Buttes-Chaumont, Paris XIXe]

 

Commenter cet article

E
Hello MP,

Il existe donc des endroits dans Paris où il passe autant de personnes, sinon moins, que dans mon petit village reculé ? ;-)

Je comprends que l'on ait envie de s'y promener lorsque l'on est habitué à la foule, mais je n'irais pas prendre le TGV pour aller me promener dans ce parc. Il va falloir trouver autre chose ;-)
Répondre
M


Bon. Déjà, on sait que tu es prête à prendre le TGV le cas échéant...  ça motive pour essayer d'échoir le cas ;-Þ



C
Déplumée...non. Je me remplume, le froid aidant.
Romantique. Peut être. Une rêveuse, amoureuse de l'instant. Sans aucun doute.
Une petite épicurienne.
Fainéante.
Et agoraphobe.
Trop de monde et mon âme est tellement chamboulée qu'elle s'envole.
Répondre
M


Reconnais que le Paris que je te présente est bien souvent désert. Pas de chamboulement d'âme en vue ;-Þ



C
Petite visite romantique de Paris.
Le graffiti...magnifique. Je trouve que c'est la plus belle des photos.
J'ai bien envie de venir m'asseoir sur ce banc, je suis sûre que j'entendrai tous les baisers et les "je t'aime" qui s'y sont arrêtés.
Je resterai dans le chaud de ces souvenirs à savourer ces paysages charmants.
Est-ce que les parfums des arbres ne sont pas assourdis par le froid? Est-ce que, lorsque l'on ferme les yeux, on arrive à percevoir la force de ces essences?
Pourtant je ne sais pas si j'arriverais à oublier que je suis à Paris.
Répondre
M


Finalement, tu as beau être déplumée, tu n'en es pas moins romantique ;-Þ
Et quand on est à Paris, on est partout à la fois, surtout en fermant les yeux ;-)



E
Vice-versa ou asrev-eciv?

;O))
Répondre
M


OK ou KO ? ;-Þ



C
L'autre, c'est celui qui se trouve près de l'émetteur des Lilas....
Répondre
M


C'est parti ! ;-)



C
désolée, je n'accepte que les visites individuelles :P

bisous
Répondre
M


Mademoiselle fait sa difficile ;-Þ



A
Ah, Maître Po victime de son succés ! ( cf ta réponse à Cat )

J'aime la sensibilité de ton approche photographique : tu surprends toujours, mais sans choquer. Et j'aime cette adéquation quasi alchimique entre le texte et les images.

Encore une belle balade...

( J'ai,moi aussi, vu les " gousses ". Mais je croyais que c'étaient des rubans...)
Répondre
M


Remarque, AH, c'est un peu normal, une telle adéquation... puisque j'écris le texte en fonction des images ;-Þ



C
j'aime bien tu me donnes un aperçu de ce que je ne connais pas encore de paris

peut etre que moi aussi je vais te demander d'être mon guide ;) un jour :D

bisous
Répondre
M


Avec autant de demandes, je vais être obligé de faire des visites de groupe ;-Þ



:
Bonjour,
Je m'y promenais du temps ou les élastiques de nos culottes "petits bateaux" craquaient...je veux dire dans les années 46...50 !
Chaque fois que j'y retourne, je regarde les petites clôtures en béton imitant le bois et je suis émue, autant que par tes photos...
Bonne journée.
D@net.
Répondre
M
Nos culottes ? Dans les années 46-50 ? Ah... vos culottes ;-Þ
Et j'avais oublié le béton qui imite le bois ;-)
Bonne soirée D@net ;-)
A
Il y a près de chez moi des pierres écrites sur lesquelles les scientifiques s'interrogent peut-être s'interrogeront-ils aussi sur celles- ci
dans quelques temps .
Répondre
M
Et ils leur trouveront certainement un côté ésotérique intéressant ;-Þ
E
J'ai eu l'occasion de flaner dans les Buttes-Chaumont, il y a 3 ans, en plein mois de janvier, brrrr....

Je trouve que c'est un très beau parc (comme beaucoup d'autres à Paris), vallonné à souhait, où, comme tu nous le décris si bien, certaines vues sur la capitales sont exceptionnelles.

J'aimerai connaître ton "truc" pour faire en sorte qu'il n'y ait jamais personne sur tes clichés.

Comme toujours, tu nous donnes envie de la connaître, cette merveilleuse ville.

Ce que je pense, je le dis, et vice-versa ;O))
Répondre
M
Il n'y a jamais personne sur les photos que je mets sur mon blog, parce que je ne mets sur mon blog que des photos où il n'y a personne... Facile ;-Þ(et merci pour le vice-versa ;-)
D
Avec Paris tu fais toujours de nouvelles découvertes :-))) je ne vais pas être originale mais j'aime aussi bcp le sacré coeur. Merci pour cette ballade bisous et bon mardi
Répondre
M
Coucou domi ;-)
 Pourtant, le Sacré-Coeur, sur ma photo, on le devine plus qu'on le voit ;-Þ
K
Et parmi toutes ces essences, existe-t-il un arbre de judée ? les gousses que tu as photographiées y ressemblent beaucoup... allez, je ne te demande pas une réponse tout de suite, tu y retourneras en avril-mai, si les fleurs sont roses... c'est un arbre de Judée ;-)
Oyasumi nasai Po-san
Répondre
M
Euh... j'ai photographié des gousses, moi ? ;-Þ
C'était pas volontaire ;-)
L
pourquoi avec vous ai je une toute autre vision de la capitale ? ça me donnerait presque envie de quitter quelques instants mes montagnes.

J'aime beaucoup la troisième photo, mais j'ai un faible pour le Sacré-coeur et Montmartre alors ce que vaut mon avis ;-)

Un jour j'aimerai votre ville comme il se doit, ça sera surement grâce à vous, j'ai déjà fait beaucoup de progrés ^^
Répondre
M
Ta vision de la capitale n'est plus la même car celle que tu perçois est la mienne ;-ÞEt je suis sûr, loralie, que tu n'as pas fini de faire des progrès, comme moi non plus, je n'ai pas fini de présenter Paris ;-)
V
Mais...le ciel est bleu à Paris?
Répondre
M
Té... Bonne Mère... bien sûr que oui, peuchère ;-Þ
C
" C' était Me Po en direct des Buttes-Chaumont, à vous Cognaq-Jay "....
Belles photos, beau reportage, comme d' habitude...
Bonne soirée :)
Répondre
M
Oui mais elles sont en couleurs, mes photos ;-Þ
P
coucou Maître Pô !
très jolies photos j'ai hâte de rentré à Paris et de faire de belles balades photographiques !!

bonne semaine ! à bientôt
Répondre
M
Bon retour chez nous, Pam ;-)
Mais après ta balade méditerranéenne, évdiemment ;-Þ
C
C'est un des deux parcs de ma tendre enfance...
Répondre
M
Elle avait de la chance, la petite Claudine ;-Þ

(ch'est quoi, l'autre ? ;-)
K
Je l'aime Wiki... on peut tout lui demander... il
a réponse à tout ;-Þ

Cette fois je vais me coucher car je suis un peu éteinte ;-)
Répondre
M
Moi aussi, je l'aime ;-)Sans lui (elle ?), comment aurais-je su que ce temple de la Sibylle était une reproduction de celui de Tivoli ? ;-Þ
K
Parc qui cache quelques mystères...
tu m'intrigues... je fouine un peu.. ce temple serait au coeur d'un pentacle mystique et quelques "illuminés" s'y baladeraient la nuit.
Peut-être faut-il être un peu "allumé" pour graver son amour dans la pierre...

J'adore ta photo... ratée qui en fait ne l'est pas... superbe flou savamment réalisé ;-Þ

Bon, il se fait tard.. oyasumi nasai Po-san
Répondre
M
Bon, je saurai désormais que quand tu fouines un peu, cela signifie que tu lis Wikipedia ;-ÞEt des illuminés, y en a aussi le jour, y en avait au moins un déjà ;-)Oyasumi nasai Kinou-san...
F
C'est beau dans le sens qu'avec tes mots on croiais le voir en même temps que toi ^^
Bref comme toujours de belle photo et un bon reportage ^^
Passe une bonne semaine ;)
Répondre
M
C'est le but, Fauve, le texte est là pour coller à l'image ;-Þ
Bonne semaine à toi aussi, Fauve ;-)
Q
Les Buttes-Chaumont !

... Il n'y a que toi pour en parler comme ça et prendre des photos que je n'aurais pas pensé à prendre !

La vue du Sacré-Coeur dans la brume est splendide !

Je ne dirai rien des graffitis... Tu regardais tes pieds ? ou c'était sur un autre support que le sol ? Après tout, tu ne nous en dis rien...

Les arbres... je passerais des heures là ! D'ailleurs, avec un ciel comme ça, tout paraît beau ! (tout est beau ???)

Passe une belle soirée, Maître Po !
Répondre
M
Ce n'était pas la brume, mais la profondeur de champ ;-)
Et les graffitis n'étaient pas à mes pieds, mais à ma hauteur ;-Þ
Bonne nuit, Quichottine...