Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

Un petit coin de Japon en plein coeur de Paris... voilà la rue Sainte-Anne. Ce Japon, c'est non seulement les restaurants et les commerces que je vous avais présentés, mais aussi de nombreux détails. Par exemple, ces menus écrits en japonais, indéchiffrables par le touriste ou le parisien moyen... On se croirait  dans Roppongi ou Omotesando.

Au Japon, dans tous les restaurants, à l'extérieur, se trouvent des répliques des plats proposés, appelées mihon (見本). Bien pratique quand on ne comprend rien aux menus. Eh bien, à Paris aussi...

Hôte traditionnel de tout restaurant japonais, le maneki neko (招き猫) lève la patte gauche pour attirer le chaland.

Enfin, cerise sur un gâteau exotique, une peluche kawaii  (かわいい) comme seuls les japonais savent en faire.

 

-> Le japon à paris : la rue Sainte-Anne

 

 

[Japoniaiseries, rue Sainte-Anne, Paris IIe]

Commenter cet article

A

Attention : un sushi , ce n'est pas que du riz et du poisson. Ce n'est "que du riz (shi) et du vinaigre (su)".

Ensuite, on peut mette de la viande dessus, cru ou cuite, des légumes, des fruits de mer, de l'oeuf... du foie gras même.

On peut en faire des boulettes, les rouler (maki du verbe "maku", rouler), les mettre dans un bol (chirashi), ou tout mettre en tas et laisser les convives se débrouiller (temaki sushi)


Répondre
M

Konnichiwa Abalala-san !
Et merci infiniment pour toutes ses précisions ;-)


S
La pluspart des nouveaux restaus japonais de Paris et sa banlieue ne proposent vraiment que des "japonaiseries" pour touristes. Moi, j'aime ceux du "quartier japonais": autour du Palais Garnier... Horriblement chers mais divins...
et un tout petit restau av. E.Vaillant, à Boulogne: sushis moyens, mais des beignets de légumes d'une légèreté extraordinaire, un sashimi d'oursins à se damner, et toute la cuisine "cuite" parfaite.
J'ai eu la chance de faire un stage auprès d'un "Grand Chef" Japonais. Et bien...Rien que la cuisson du riz est soumise à des rites inimaginables pour nous, occidentaux. Quant-à l'omelette pour les sushis...
Amitiés
Répondre
M


Parmi la multitude de restaus japonais tenus par des asiatiques qui le sont moins, il en est malgré tout d'authentiques, notamment rue Saint-Anne, rue Saint-Honoré ou effectivement du côté de
l'Opéra. Mais le raffinement a un coût ;-)

Et par rites inimaginables, il faut aussi comprendre rites interminables ;-Þ
Bon week-end, Sangria...



D
J'ai découvert que la rue Saint-Anne était devenue la rue des resto japonais quand j'étais allée réserver un voyage chez "Voyageurs du monde" (cher mais bien). J'avais été impressionnée car tous les resto sont les uns à côté des autres et on ne sait pas dans lequel entrer. Après c'est selon les guides ou au "feeling".
Répondre
M


Oui, au feeling, c'est bien... en plus, on a la certitude que ces restaurants japonais sont bien japonais, ce qui est loin d'être le cas ailleurs dans la capitale ;-Þ



E
Manger dans un restaurant japonais, c'est comme regarder Hamtaro ? ;-)
Répondre
M
C'est vrai que ça ressemble un peu ;-)
C
Tes japoniaiseries me font saliver car j'adore la culture japonaise et......les sushis, makis, sashimis..... Certes, je ne connais pas le Japon n'y étant jamais allée mais lorsque je m'installe chez Matsuri (oui je sais c'est une chaîne)c'est un vrai régal. Cela dit, il y a d'autres petits restaurants japonais très sympas dans Paris. Merci d'avoir donné l'adresse de celui-ci que je ne connaissais pas.
La peluche kawaii est trop mignonne mais j'ai cru comprendre qu'elle était pour toi. S'il y en avait une deuxième elle serait pour Miaw. Tant pis, j'arrive trop tard.
Et si je mettais un maneki neko à l'entrée de mon blog, crois-tu qu'il attirerait les visiteurs ? Je plaisante bien sûr.
Passe une bonne soirée Maître Po et à très bientôt.
Répondre
M
Mais, Chana, avec un peu de chance, il y en aura trois ;-ÞCoucou à la revenante ;-) 
J
bonsoir, cher Maître...
avec tes balades parisiennes, on découvre et on a toujours des surprises...
en plastique peut-être mais on a envie de goûter... aux vrais...
amicalement
jean-marie
Répondre
M
Le poisson cru est effectivement très photogénique... et c'est délicieux. Tout pour plaire ;-)
J
Très mignonne (ben oui quoi kawaii desu ne !) la peluche.
Bon... en fait je viens avouer t'avoir placé dans mon top ten sur mon blog. Alors si jamais tu as un peu de temps voir les conditons d'utilisation à Minouland.
Bonne soirée
Julima et les :0071:
Répondre
M
Merci de cet honneur, Julima ;-)Je vais voir de quoi il retourne...
C
D' accord ! A partir de maintenant, je ferai mes visites à l' envers ! ;-Þ
Bon après-midi :)
Répondre
M
Ça marche, Clo ;-Þ
Bonne soirée à toi ;-)
L
Très Kawaii cette peluche. Je ne connaissais pas ce lieu, peut-etre l'occasion de le découvrir un weekend prochain.
Répondre
M
Euh... ces photos datent de l'année dernière, la peluche n'y sera peut-être plus ;-)
:
Bonjour,
Je connais ce restaurant, j'ai hésité à y entrer, il y avait devant la vitrine un couple d'asiatique qui y sont entrés, je suppose que c'est un critère de qualité, à voir...
Bon dimanche.
D@net.
Répondre
M
Oui, à voir ;-)
Parce que les asiatiques de la Rue Saint-Anne sont bien souvent des touristes. Cela dit, je ne vois pas ce qui peut faire hésiter à y rentrer...
C
Bien deviné cher Maître!
Pour le maki maquereau... voilà voilà (bis)
Bon j'ai rêvé d'un Paris où rebondissaient des tas de petites poteries en forme de chats rigolards.
Répondre
M
Tu en as rêvé, Paris l'a fait. C'est une ville remplie de chats rigolards qui vous saluent qui de la patte gauche, qui de la patte droite... ;-Þ
E
Sympa et appétissant ce reportage...

Le Maneki neko... j'ai l'impression qu'il lève aussi la patte droite... Il parait qu'il en existe des tricolores et d'autres (plus rares) qui lèvent les quatres pattes.

D'ailleurs, j'en connais un autre de "maneki", c'est le Maneki-piss!


;O)))
Répondre
M
Ben oui, il lève ausi la patte droite. Et si tu veux en voir un aux quatre pattes levées, il suffit de regarder ici ;-)Et ton Maneki-piss, il lève quoi ? ;-Þ
C
J' aurais dû venir ici avant d' aller chez Kinou, car les sushis et consorts ne passent plus après les crêpes ;-Þ
Répondre
M
D'une façon plus générale, il est préférable de venir ici avant d'aller chez Kinou. C'est tout.(je plaisante, évidemment ;-)
N
Maneki neko c'est surtout pour attirer la fraîche ! la chance aussi.
Répondre
M
La fraîche, c'est la patte droite, mais  vu qu'il y en a dans tous les magasins et tous les restaurants, on peut se demander si c'est réellement efficace ;-)
K
Peluche "kawaii", savais pas que ça s'appelait ainsi...
mais je préfère Kitty... normal, c'est la seule que je connaisse ;-Þ

Une chose cloche un peu dans cet univers japonais... le nom de la rue ;-Þ
Répondre
M
Kawaii, c'est mignon, en japonais. Tout peut être kawaii ;-ÞMais Kitty l'est, évidemment ;-)
C
Si, j'insiste, sans faire de pub, il existe une crème "fleurs de cerisiers" qui est à croquer.
Enfin pas la crème.
Le maneki neko... cela vous va bien, cher maître, le chat bonheur?
Le maneki lève la patte gauche dans les lieux d'alimentation, la droite dans les autres.
L'ensemble de l'atitude du chat, sa couleur, sa matière, les inscriptions qui le couvrent, déterminent un niveau de chance, sa provenance et son ancienneté.
Un chat, quel bonheur avec la nourriture la plus divine ( mes chats ont un classement très strict: le maki saumon est roi!!), la délicatesse et le raffinement de cette civilisation.
Avec un pétale de chance.
Il va falloir que je visIte Paris et que je repère ce petit chat sage.
Répondre
M
Ah oui, y a plein de produits Fleur de cerisier d'un fabricant bien connu (pas de pub sur ce blog ;-).Sinon, y a mieux que le maki saumon, le maki maquereau ;-Þ   Et dans Paris, les Maneki courent les rues...
A
Succulent reportage, dans tous les sens du terme.
Pourtant, tu laisses entendre que la nourriture japonaise, cest " nippon, ni mauvais "...!( oui, je sais, c'est facile, mais personne ne s'y était osé !)

Et- dans la série :" Mercredi,taquinerie "- qu'est supposé vouloir nous dire le petit neko au bas de ton blog ?

Je te salue, noble Maître Po.
Répondre
M
Coucou Alice ;-)
Ah oui, tiens, le petit maneki en bas il est là pour attirer l'argent. Mouais... pourquoi pas ? Mais il est surtout là pour remonter en haut de la page ;-Þ
M
Nyaaaa Kawaiiiii.

J'adore ce genre d'endroit et les makis me font envie >< c'est tellement bon!

J'aimerais bien avoir un neko comme celui ci, j'en ai un en tissu mais ce n'est pas la même chose qu'un comme celui de la photo.

Et la perluche! Je veux la même XD
Répondre
M
Oui, ben, la peluche, t'auras la deuxième dans le meilleur des cas, parce que s'il n'y en a qu'une, c'est moi qui la prends ;-Þ
V
Il y en a du monde chez toi à 2h30 du mat'...
Tu pourrais organiser des fêtes!
Répondre
M
Merci pour cet éclat de rire ;-)Vi, c'est le rendez-vous des noctambules, tu y es la bienvenue ;-Þ
L
:p

kikou ici

pis ya takoyaki dans le menu en haut. Si ca c'est pas une glosse niaselie :P

melci poul les sushis au passage, j'ai laisse des yens au petit neko
Répondre
M
Konnichiwa Glos-san ! Ça a l'air assez appétissant, le takoyaki, j'essaierai ça, la prochaine fois... ;-)
Q
Je venais lire les commentaires et leurs réponses...
Tu vois, je suis assez de l'avis de Kinou en ce qui concerne les "niaiseries" de ton blog, je n'en ai pas trouvées beaucoup...

Et puis, à cette heure-ci, nous sommes encore six sur ton blog... je me suis dit qu'il fallait que je te le le dise.. ;-)

Bonne nuit Maître Po.
Répondre
M
Pourtant, il y en a... mais bon, faut les voir ;-Þ
Et je n'étais même pas dans ces six-là... Bon mercredi, Quichottine ;-)
C
Hum...sushis...sashimis...cerisiers en fleurs...
Répondre
M
Oui pour les deux premiers... moins pour le troisième ;-Þ
C
miam miam

le maneki neko ... j'adore :D


sinon j'ai découvert la littérature japonaise il y a un an, et j'adore, j'en ai profité pour la faire découvrir a ma mère qui adhère aussi

il faudrait que tu me donnes l'adresse de la librairie japonaise dont tu parles dans l'article en lien

bisous bisous
Répondre
M
Miam miam... tu manges les chats, toi ? ;-Þ
L'adresse de la librairie est donnée dans le commentaire :
Book-Off, 29, rue Saint-Agustin ;-)
S
c'est vrai que c'est une rue bien à part, mais quel plaisir de manger japonais sans rien comprendre...
Répondre
M
Mouais... à Paris, c'est faisable car la nourriture est adaptée à nos habitudes occidentales, mais ne t'y risque pas à Tokyo. Ou alors, à tes risques et périls ;-)
D
Je ne connais pas encore bien Paris, je découvre avec ton article des endroits charmants à visiter peut-être lors d'une nouvelle visite de la capitale :-))) Je te laisse pour PEKIN EXPRESS !
Répondre
M
Pekin Express... moins intéressant ce soir, non ? Faut dire que les décors n'étaient pas aussi grandioses que lors de l'ouverture à Rio... Paris... tout est à voir ;-)
B
Mignons les petits personnages... très japonais en effet... jamais mangé japonais... ça ne me tente pas trop... j'sais pas pourquoi. Le pays en revanche m'attire beaucoup... ça semble tellement étrange pour moi...
Répondre
M
C'est vrai que le pays attire, mais j'ai quasiment jeûné pendant quinze jours. Heureusement qu'il y avait des MacDo ;-)
M
Mmmmm! tu me mets l'eau à la bouche, là!! :0032:
Répondre
M
Attention, ces sushis sont en plastique ;-)
F
J'adore ce genre d'article car cela me fait regretter de plus habiter dans le nord... Ici cela va être quasiment nul de trouver ce genre de choses alors que j'aime la nourriture asiatique ^^'
Répondre
M
Y a qu'une aveyronnaise pour penser que Paris est dans le Nord de la France ;-Þ Et pi, Fauve, l'aligot, c'est sympa aussi ;-)
L
ben voyez vous cher maitre, vous me donnez envie de manger des sushis! pourtant, ce n'est vraiment pas mon truc de prime abord! vous êtes trop fort!!!
Répondre
M
Bah, les sushis, si on réfléchit bien, ce n'est que du riz et du poisson ;-Þ (même si on ne réfléchit pas, d'ailleurs ;-)
C
Ça m'a toujours étonné, cet écart entre un esthétisme léché, rigoureux, et cet autre aspect plus que kitch dans certaines productions...
Répondre
M
Oui, c'est plus que suspect ;-Þ
K
Quelle surprise en découvrant le titre de ton article !!!
Alors, après une première balade au milieu des "niaiseries"...
j'adore le "neko", mais ce qui m'a intriguée, c'est que tu dis qu'il lève la patte gauche... le tien lève les deux pattes ?
hop, un p'tit tour chez Fouinou... et oh ! j'apprends que le tien est là pour attirer les clients avec la patte gauche et l'argent avec la droite... mais j'ai vu un "maneki-neko" assez rare... il lève les quatre pattes... sais pas ce qu'il veut celui-là avec ses deux pattes arrière ;-) peut-être comme Bubulle juste une caresse sur le ventre ;-)
Je reviendrai... j'aime bien les niaiseries... pas si souvent que l'on trouve ça chez toi ;-Þ
Répondre
M
Un p'tit tour chez Fouinou...
À voir, ta description, chez Fouinou, ça ressemble furieusement à Wikipedia, avec son maneki neko tous fers en l'air ;-)

Et des niaiseries chez moi, il y en a plus que tu ne crois ;-Þ
Q
J'aime bien tes "japoniaiseries", Maître Po...

C'est à la fois appétissant et rigolo.

Je reviens, je ne suis pas encore retournée sur ton ancien article...
Répondre
M
Oui, appétissant et rigolo, c'est tout à fait ça ;-)C'est aussi naïf et traditionnel. C'est plein de trucs, en fait ;-Þ