Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

Dans l'avion

Dans quelques heures, l'avion allait atterrir à Kai Tak, cet aéroport mythique coincé entre la Mer de Chine et les buildings de Kowloon, le cauchemar des pilotes.

 

Songeuse,  elle se remémorait les événements de ces trois dernières semaines. Tout avait été si vite depuis le jour où il lui avait demandé de devenir sa femme, leur déception de voir qu'il fallait quinze jours avant la publication des bans, sa crainte irraisonnée de prendre l'avion pour la première fois, cette course effrénée entre la mairie et l'aéroport, le repas de mariage à Roissy, la nuit de noces dans l'avion... Cela semblait si lointain, c'était le matin-même. Elle se souviendrait toujours de cette appréhension incontrôlable, de cette joie intense qui l'avait submergée, de ce baiser crispé et pourtant si tendre qu'il lui avait donné. Et confiante, regardait un guide, rêvant déjà de Nathan Road, d'Aberdeen et du Peak.

 

Lui se demandait, légèrement inquiet, ce qui allait se passer à leur arrivée, n'ayant acheté que les deux allers-retours. Après vingt-deux heures de vol et d'escales diverses, il serait alors huit heures du soir... Bah, se dit-il, on verra bien, la fortune ne sourit-elle pas aux jeunes mariés ? Et pour la enième fois du voyage, prit une photo d'elle. 

 

Baie de Hong Kong

Bientôt, depuis le Peak, au-delà du dragon de pierre, ils contempleraient la baie de Hong Kong...

 

Autres articles de la Saint-Valentin
-> Elle
-> Une Saint-Valentin
-> La Saint-Valentin

 

[Paris-Londres-Dubaï-Hong Kong, mai 1987]

Commenter cet article

A
Hello ICF,

J'viens faire mon rapport après la lecture de cet article.

Mouais! T'as déjà eu fait mieux, ça ne vaut pas la sensation forte "d'Elle" sur la plage ou on se demande ou en viendra la chute, mais c'est pas mal ;-).
C'est bien décrit oui même si ça manque un peu de sentiment, j'dis juste un peu, mais j'suis une grande rêveuse donc forcément, j'trouve que ça manque de profondeur :-D.

Mais qu'on n'se méprenne, j'aime bien, et la dernière phrase est bien choisie :-), ça laisse songeur, l'esprit dans les nuages en forme de deux coeurs avec une flèche qui les traverse...

J'ai été ravie de lire cet article, l'année prochaine tu pourrais faire la St-Valentin des chats, tu prends Minibulle en photo et une minette et tu poses tes mots dessus, si si, ce serait marrant... m'enfin... pour moi en tous cas ;-).
Répondre
M
Coucou ICS !
Si tu trouves ça pas mal, ça veut dire que c'est bien. Des sentiments, il y en a, mais peut-être se sont-ils dissimulés le long du texte ? ;-Þ
Et l'année prochaine, on verra...

Mais des mots sur Bubulle, tu en auras dans sept articles... je te laisse compter, tu vois que c'est... bientôt ;-)
C
Un homme, une femme et deux billets. Vivent les escales sans destination finale. Car en amour, on sait que le bonheur d'être ensemble sera jalonné d'escales pimentées et nous n'avons pas envie qu'il (l'amour) s'arrête. Les bonheurs non plus d'ailleurs.
Je ne suis pas très claire moi ce matin. Je résume, on se destine au bonheur mais on souhaite qu'il n'ait pas de fin, d'où mon jeu de mots avec "destination finale".
Dur, dur, les petits matins dominicaux.
Bonne journée Maître Po.
Répondre
M
Oui, effectivement, ça a l'air dur dur. Donc destination finale était un jeu de mots... Soit ;-)Mais je pense avoir compris ce que tu voulais dire. Bon dimanche, Chana...
A
Une autre facette de ton Kaléidoscope cardiaque, Maître Po.
Outre ce flou artistique d'une tendre pudeur, tes textes reflètent - non qu'un talent d'écriture - les qualités de ton for intérieur. Les mots " confiance "; " rassuré ", gansent tes 3 articles en référence - y compris celui-ci - d'un ruban de douceur soyeuse.
Un bonheur au long cours pour vous deux, Alice.
Répondre
M
Moi qui ai toujours rêvé de voir mes articles gansés d'un doux ruban, tu l'as fait ! Merci, Alice ;-)
C
C est un beau voyage que le tien :D.

Effectivement, il merite d etre partage

christophe
Répondre
M
Spassiba, Christophe ;-)Ce sont des voyages qu'on ne peut oublier...
P
Que de romantisme Maître Pô !! :D

Beau texte et belle photo comme d'hab !

à bientôt !
Répondre
M
Que veux-tu, Pam, on ne se refait pas ;-ÞCU soon ;-)
V
Je...hum...tu vas te moquer...mais, je n'arrive pas à faire le smiley que tu m'as montré...
Répondre
M
Mais non, je ne me moquerai pas ;-ÞTu appuies sur Alt en maintenant, tu fais 232 et tu lâches tout ;-)
D
Trés beau texte de St valentin, j'ai bien aimé le lire bisous et bonne soirée
Répondre
M
Merci domi !
Moi, j'ai bien aimé l'écrire ;-Þ
E
Le cadre de l'aéroport de Roissy devait être original pour le repas de mariage...

L'avantage de partir de suite après en voyage de noces, c'est que vous n'avez pas été obligés de danser la danse des canards ou faire la chenille à la fin de la soirée...

Ce qui est "rigolo", c'est que tu dévoiles une partie de ton, votre histoire, tout en rendant flou... pardon, en aquarellisant les photos...

Elle est belle, en tout cas, cette histoire de Maitre Po et Elle!

;O))
Répondre
M
Ce n'est pas le seul avantage, on évite aussi la soupe à l'oignon ;-ÞEt oui, elle est belle, cette histoire, c'est pour ça que j'ai voulu la raconter, malgré le temps passé depuis ;-)
J
bonjour, cher Maître...
j'émerge et je te demande d'excuser mon absence de ces derniers jours...
très beau texte émouvant et belles photos pour la Saint-Valentin
amicalement
jean-marie
Répondre
M
Ravi que mon article t'ait plu ;-)
K
Merci pour ton mandala maître Po, si tu n'es pas contre, je le passerai sur le blog après ma pause qui doit avoir lieu dès la fin de la semaine. bonne journée
Répondre
M
Pas de problème, katara... tu as des semaines aussi chargées que les miennes en ce moment ;-Þ
C
j'ai trouvé tes articles très touchant.
aussi incroyable que cela puisse paraitre, je viens de fêter ma première saint valentin, et il le sait, et il a joué le grand jeu ... non non pas le restau et les cadeaux hors de prix (ça j'ai horreur) ... non il m'a surprise par toutes ses petites attentions ... celles qu'il n'osait pas et qu'il a osé ... et tout au long de la semaine, et j'ai adoré ça ...
j'adore ça ...

je sais pas pourquoi c'était important, si c'était parce que c'était ma première ... si parce que moi aussi j'avais enfin eu ma saint valentin ...
je ne crois pas ... je crois que c'était juste important, parce qu'enfin un homme me considère, me respecte et m'aime suffisamment pour me le montrer ...


bisous Maitre Po
Répondre
M
Je suis content pour toi, cat, bonne Saint-Valentin ! J'espère qu'il y en aura bien d'autres, tu verras que chaque fois, c'est différent ;-)
C
Ouf ! Quel marathon !
Heureusement que la chance vous a souri à l' arrivée !
Alors que dans "Elle ", le rythme est équilibré,là, chacun semble être préoccupé individuellement et de choses différentes. Elle : le passé proche. Lui, le futur proche ....
Mais c' est tout aussi beau que "Elle ".
Répondre
M
Merci, Clo ;-)
Et bravo pour ton analyse si pertinente ;-Þ
L
rhaaa !!!! tricheur !!! t'as pas honte d'utiliser des logiciels pareils ? (mdr)
moi, je fais du flou artistique, du vrai grandeur nature !!! (et en plus, je ne suis pas la seule)
Répondre
M
Mouais... d'un autre côté, elles doivent pas être terribles, mes aquarelles PS, sinon on les prendrait pas pour des photos floues ;-)
V
Maître Po, le retour...
J'aime bien cette série d'article et plus particulièrement celui appelé "la st Valentin".
Répondre
M
Merci Va l'r ;-)
Mais heureusement que je n'en fais qu'une fois par an ;-Þ
M
C'est du vécu! c'est beau l'amour...
Répondre
M
Tu en doutais ? ;-)
L
est-ce votre histoire cher maître?
Répondre
M
Au mot près, Louise ;-)
L
c'est mignon !!!
(je m'aperçoit que je ne suis pas le seule à faire des photos floues !!! > sauf que le première est bien jolie)
Répondre
M
Tu ne dois pas être la seule à faire des photos floues, mais les miennes ne le sont pas, elles sont simplement aquarellisées par Photoshop ;-Þ
(et la première te remercie ;-)
Q
Cette photo d'elle, dans l'avion, est magnifique, Maître Po !

La baie... si belle...

L'histoire... tendre et un peu magique.
Alors ? La fortune sourit-elle aux jeunes mariés ?
Répondre
M
Oui, oui, elle avait souri... Il y avait un comptoir de réservation d'hôtel à la sortie de la douane ;-Þ
E
C'est beau l'Amour :-)
Répondre
M
Tu en sais quelque chose ;-)
F
Très jolie écrit !
Joyeuse Saint Valentin a toi aussi ^^
Répondre
M
Bonne Saint-Valentin à toi, Fauve ;-)