Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

The road to heaven

While traveling around
it's never to late.
Take the road that heads to love
not the one to hate.
Hate is what took these buildings down,
with love is how we'll remember those,
no longer around.
Take the right road and you will see
how much sweeter life will be.
The road may be uphill and
strewn with stones,
so get rid of the weight
and lighten the load.
At the summit there is
a beautiful view.
All of god's peace
open to you.

A police officer
NYPD


Comment oublier les images terribles de ces tours abattues en septembre 2001 ? Pourtant, en passant devant Ground Zero, le souvenir est moins vivace, comme si le rapprochement était difficile à faire entre ce trou béant et les fières tours jumelles. Je ressens surtout une immense impression de gâchis et de mélancolie, que la pluie glacée qui tombe en ce jour de décembre 2005 n'arrange certes pas. Ne restent plus que quelques mots anonymes rappelant la catastrophe, les passants, touristes ou new-yorkais qui regardent avec émotion ou résignation, les photos d'un drame qui les a tous touchés, et cette caserne, qui a dû payer un bien lourd tribut, à quelques mètres de ce trou.

En 2008, s'élèveront là-bas, cinq bâtiments dont la Tour de la Liberté, d'une hauteur de 1776 (!) pieds, soit 541 mètres, qui devrait être pendant quelques semaines, la tour la plus haute du monde...

Commenter cet article

BlancheFabret61 21/04/2007 11:54

J'ai vu en direct cette chose effroyable...je ne m'en remettrai jamais.Sur l'instant j'ai cru à un film de troisième catégorie,une grosse ficelle américaine,je me demandais pourquoi Elise Lucet jouait là-dedans...quand j'ai réalisé...impossible de ne pas pleurer,même des années plus tard.

Maître Po 24/04/2007 07:50

L'ultramédiatisation de cet attentat - le plus tragique qui soit - en a fait un événement monstrueux qui nous dépasse.

Eve 25/01/2006 13:55

Oui... On a un peu une sensation de vertige quand on voit comment tout un paysage, toute une vie peuvent s'effacer et être remplacés en si peu de temps..

Tout bientôt, des foules arpenteront ces nouvelles esplanades, vivront dans ces nouveaux buildings et il leur faudra faire un effort d'imagination pour se rappeler ce qui existait encore dans des temps pourtant si proches..

En ce moment, à Toulouse, avec les travaux de la nouvelle ligne de métro, se sont ouverts plusieurs chantiers archéologiques, vestiges de différentes époques (jusqu'au temps des Gaulois).. et puis, la vie doit passer... on conserve ce qu'on peut, mais pour le reste, on rebâtit. Et on gardera le lointain souvenir qu'ici, il y avait une des principales portes d'entrées fortifiées de la ville, ou encore une nécropole..

Et on se sent tout petit...!

Maître Po 26/01/2006 00:24

D'un autre côté, tous ces changements ne dénaturent pas nécessairement la ville. Plus jeune (de beaucoup ;-), j'étais avec mon père quand il s'était garé une fois dans la cour du Louvre, car c'était un immense parking. Je dois reconnaître qu'exactement au même endroit, la pyramide a quand même plus d'allure ;-)
Et, Eve, on ne se sent pas tout petit, on l'est.

Sabrina 25/01/2006 13:00

Ah j'ai pas vu ce panneau ... je devais dormir ... :(

Maître Po 26/01/2006 00:16

En fait, ce n'est pas à côté de l'exposition de photos d'où tu as pris les tiennes. Il faut faire le tour vers le sud et c'est juste après être passé devant la caserne de pompiers ;-)