Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

Il est des chansons que vous pouvez écouter sans fin, leur trouvant un charme sans cesse renouvelé. Parmi elles, figure C'était bien de Bourvil, ce petit bal perdu dont personne ne connaîtra jamais le nom.

 

Non je ne me souviens plus du nom du bal perdu.
Ce dont je me souviens ce sont ces amoureux
Qui ne regardaient rien autour d'eux.
Y avait tant d'insouciance
Dans leurs gestes émus,
Alors quelle importance
Le nom du bal perdu ?
Non je ne me souviens plus du nom du bal perdu.
Ce dont je me souviens c'est qu'ils étaient heureux
Les yeux au fond des yeux.

 

Un soir, par hasard, vous tombez sur Des mots de minuit, émission littéraire de qualité présenté tardivement par Philippe Lefait. Ce générique... ce n'est pas possible...

Pourtant si, la chanson de Bourvil est magistralement mise en images. Vous ne vous lassez plus de cette chorégraphie qui colle si bien à la chanson, que vous l'enregistrez. Si si. Et puis, une nuit, par désoeuvrement, à la recherche d'idées, surfant sur un Internet déserté, vous apprenez que ce générique n'est qu'un extrait d'un clip réalisé par Philippe Decouflé.

 

Philippe Decouflé, peut-être l'avez-vous découvert en 92, comme la plupart des français, comme moi, lors de la cérémonie d'ouverture des JO d'Albertville ? Ce danseur et chorégraphe talentueux a réalisé Le P'tit Bal en 94, s'y mettant d'ailleurs en scène aux côtés de la chorégraphe Pascale Houbin, l'accordéoniste étant interprétée par Annie Lacour. Pascale Houbin a beaucoup travaillé avec le langage des signes auquel tous deux ont ajouté ici des clins d'oeil malicieux et des associations d'idées particulièrement inventives. Je reste fasciné par ce clip, au point que je me permets de vous le proposer, en espérant que vous trouverez à le regarder autant de plaisir que moi...

Commenter cet article

:0071: Kinou 31/03/2009 12:07

Un an après, j'éprouve toujours autant de plaisir à regarder ce clip.
Tu nous as offert, non pas 2'35, mais 3'49 de bonheur, du moins pour moi... une réelle délectation ;-)
A Delhi tu es bien loin du petit bal perdu et des vaches normandes, mais tout près de sacrées vaches ;-Þ
Bonnes vacances Po-san

Maitre Po, devin 13/04/2009 09:53



Un an déjà ? Pfff... je m'en rappelle comme si c'était hier.
La chanson de Bourvil est magnifique, alors avec la magie de Découflé par dessus, comment résister ? ;-Þ

Et à Delhi, on n'est effectivement jamais bien loin d'une vache ;-)



coppola 18/01/2009 21:55

pour les amoureux de la sublime vidéo de philippe Découflé,le P'tit Bal 1993 je vous informe que vous pouvez trouver le vidéo sur un cdrom édité par le CNDP LE CORPS,ART VIDEO ET NUMERIQUE
je pense que la qualité est meilleur ,le cdrom est vendu avec le catalogue ,pas cher!bonne écoute
et très belle rêverie en vous plongeant dans ce pré et cette musique éternelle

Maitre Po, devin 19/01/2009 09:00



Merci de ces précisions !
Et c'est vrai qu'elle est sublime, cette vidéo ;-)



Anne-Lise 24/03/2008 15:50

Tu te découvres pas autant que quand tu réponds à certains commentaires, mais disons qu'on voit au moins ce que tu aimes, c'est sympa donc ;-).
Bonne journée :-).

Maître Po, devin 25/03/2008 23:50


Ah, je me dévoile dans mes réponses à certains commentaires ? Tu fais bien de me prévenir, je vais faire attention ;-Þ
Bonne journée, Anne-Lise ;-)


Anne-Lise 23/03/2008 20:54

Re ICF,
Je ne me rappelle pas cette chanson donc je n'pense pas l'avoir déjà entendu. Je ne l'écouterais pas en boucle, mais en effet, le "clip" colle bien aux paroles, qui sont, quant à elles, bien belles :-).
Toujours ravie de découvrir un peu de toi MP, c'est quand même méga rare ;-P.

Maître Po, devin 23/03/2008 22:26



Re, ICS... Ainsi je me découvrirais dans cet article ? Bah, si tu le dis... ;-Þ



Ruegy 18/03/2008 06:53

Voilà de quoi mettre un peu de bolle nostalgie dans la journée qui commence. Quelle jolie vidéo, merci de l'avoir trouvée pour nous.

Maître Po, devin 18/03/2008 21:35

The pleasure is mine ;-)

Kate 17/03/2008 10:59

je trouve ce clip extraordinaire de fraîcheur et de malice - merci beaucoup - je vais essayer de me le procurer - amicalement

Maître Po, devin 17/03/2008 21:22

C'est fin, c'est très fin, ça s'écoute sans faim ;-Þ

Clo 16/03/2008 12:42

Sniff !
La vidéo a disparu......

Maître Po, devin 16/03/2008 12:59

Non non ;-)
Elle est toujours là mais des fois, YT fait des siennes et la vidéo semble ne plus être disponible...

Azalaïs 08/03/2008 15:16

Merci pour ce clip et pour Ridane, je ne m'en lasse pas !

Maître Po, devin 08/03/2008 19:40

Tu sais quoi ? Moi non plus ;-)

Azalaïs 07/03/2008 09:53

Ah !!! mais oui !!! Moderne !! Comme dans les articles d'Olivier Céna de Télérama !!! Moderne c'est ça ou bien empreint de modernisme !!Du coup, ça change tout !Chardin est admirable parce qu'il est moderne , pareil pour Bellini, Titien, Arcimboldo,Poussin, Corot, Rubens ... Je me demande s'ils entendent là-haut ! Heureusement que tu n'as pas dit que Découflé transcendait Bourvil comme Robert Combas transcenderait Paolo Uccello dans la bataille de San Romano sinon, je crois que j'aurais vu rouge !
J'ai vu il y a quelques année un chanteur qui chantait Lèo Ferré au théâtre de la mer à Sète accompagné lui aussi par deux malentendants qui disaient le texte avec leur langage et c'était autrement émouvant que Découflé! Bref moderne ou pas moderne je préfère voir Bourvil en vrai ! Mais je ne refuse pas le modernisme, j'aime beaucoup par exemple ce que le Chanteur Ridane a fait de Heureux qui comme Ulysse de Du Bellay!
Bon, je stoppe là et je vais me mettre "Elle vendait des cartes postales et aussi des crayons !"

Maître Po, devin 07/03/2008 23:16

Il ne faut pas généraliser, Azalaïs, si j'ai utilisé le mot moderne, c'est uniquement parce que je préfère la version très rythmée de Decouflé à la bobine noire et blanc de Bourvil, mais quand j'étais gamin, je rêvais devant les chevaux d'Uccello ou les jeunes filles de Pisanello. Ce n'est que bien plus tard que je me suis mis à aimer aussi Combas ou Basquiat.

Je te laisse sans regret Elle vendait des cartes postales... en revanche, Ridan, j'adore, alors je mets le clip ;-)

Quichottine :0010: 07/03/2008 08:32

Je croyais que tu l'avais fait exprès... parce que c'était drôle. ;-Þ

Tu aurais pu.

...

Bonne journée Maître Po. ;-)

Maître Po, devin 07/03/2008 22:36

Ben non... un moment de faiblesse... je suis humain ;-Þ
Bon week-end, Quichottine...

Quichottine :0010: 07/03/2008 01:16

Du coup, j'ai oublié de te dire... que j'ai bien ri avec la Scène...

;-)

Bonne nuit, Maître Po.

Maître Po, devin 07/03/2008 08:04

Euh... ce n'était pas volontaire, et j'ai corrigé ma faute... d'attention (ou d'inattention, je sais jamais) ;-Þ

Quichottine :0010: 07/03/2008 01:14

J'avais vu cette vidéo... je la trouve belle, émouvante, mais pas à cause d'Elsa... à cause de Bourvil que j'adorais.

C'est vrai qu'elle a de beaux yeux, mais lui... il est absolument attendrissant.

En tout cas, merci de les avoir mis là.

C'est une bonne idée.

Maître Po, devin 07/03/2008 08:03

Azalaïs m'a un peu forcé la main et je l'en remercierais, du coup, si je ne craignais pas que mon blog ne devienne un blog de remerciements ;-Þ

Azalaïs 06/03/2008 17:53

Je suis profondément désolée si je fais désordre mais je trouve que ce clip est une vision très intellectuelle, parisianiste et surtout très réductrice de la chanson de Bourvil. Amusante peut-être et encore, une pâle copie des Deschiens!
Aucune émotion, aucune tendresse, aucune nostalgie, aucune grâce si ce n'est peut-être dans la gestuelle de la jeune fille! L'émotion ne vient en fait que de la voix de Bourvil et de l'accordéon pas de l'image! Quand à cette pauvre femme accoutrée comme une attraction de foire, je trouve qu'elle donne une vision lourdingue, burlesque, méchante et méprisante "des gens de ferme" et de l'accordéon! On croirait entendre Maupassant dans ses pages les plus noires sur les paysans normands!
ça ma fait un peu penser à Jean-Christophe Averty lorsqu'il s'est mis à tout passer à la moulinette! Oui, c'est ça, du Bourvil passé à la moulinette et il m'en reste au final la vision amère et triste d'un découpage chirurgical et sans affect !Comme quoi, il ne suffit pas toujours de mettre du vert et des vaches pour faire frais! J'ai montré à ma petite fille de 11 ans qui ne connait pas du tout Bourvil les deux vidéos l'une après l'autre , celle de Découflé et celle où Bourvil chante avec Elsa et elle a trouvé la deuxième bien plus vraie (c'est le mot qu'elle a employé)

Maître Po, devin 06/03/2008 23:05

Ton commentaire me fait bien plaisir, Azalaïs, parce que cet article n'est pas consacré à mon chat ;-)

Je respecte bien sûr votre avis à toutes les deux (c'est une conspiration ? ;-), mais je ne suis bien évidemment pas d'accord.

L'émotion est évidemment due à la chanson, mais la présence d'Elsa n'apporte pas grand chose, sinon la preuve de ce que la télévision est capable de faire, avec ces duos improbables. Alors qu'en revanche, la chorégraphie rigoureuse et intelligente de Decouflé donne à cette chanson une nouvelle dimension, visuelle, moderne...

Pour ne pas être taxé de parti pris, voici la vidéo d'Elsa, accompagnant Bourvil :

Quichottine :0010: 06/03/2008 02:10

J'espère que le fait que je me sois chaussée des sabots d'Elleiram ne t'a pas ennuyé. Je les ai laissés à la porte pour pouvoir écouter de nouveau et surtout regarder ce clip...

J'aime vraiment beaucoup.

Et, si ce n'était pas du fenouil...?

Bonne nuit, Maître Po.

Maître Po, devin 06/03/2008 22:36

Bonsoir Quichottine ;-)Les laisser à la porte, c'est bien, mais si tu pouvais les jeter dans la Seine, ce serait mieux, mais chut...Et je suis nul en légumes ;-Þ

Adèle 05/03/2008 15:54

Oui, oui ... tout autant de plaisir que vous, merci. Tout simplement.

Maître Po, devin 06/03/2008 22:27

Et rien qui clignote sur le côté. Le bonheur n'est pas loin ;-Þ

Nanne 04/03/2008 21:36

Merci beaucoup, Maître Po pour cette belle chanson de Bourvil. Ce clip est absolument magnifique et colle très bien avec les paroles douces, sensibles et délicates de cette chanson nostalgique. Je ne connaissais pas ce clip ... Belle découverte et bon moment à entendre en boucle ... pour le plaisir des yeux et des oreilles :o)))

Maître Po, devin 05/03/2008 01:52

Moi aussi, je l'écoute (et le regarde !) en boucle ;-) Bonne soirée, Nanne...

domi 04/03/2008 21:10

Je ne connaissais pas ce merveilleux court métrage et je te remercie de m'avoir permis de le découvrir. Tout les ingrédients sont là pour m'inspirer accordéon, la voix de Bourvil si touchante et l'interprétation des acteurs qui est stupéfiante :-))) je suis ravie d'être passée ce soir

Maître Po, devin 05/03/2008 01:50

Et moi, domi, je suis content et que tu sois ravie et que tu sois passée ;-)

Lauryle 04/03/2008 18:00

je suis une accro au court métrage... celui la, je l'ai vu pour la première fois y'a deux ans chez des amis, un de nos profs nous en a parlé pendant les cours, depuis j'ai pu le récupérer... et il fait partie des cours métrages que je fais passer en boucle... il m'a servi d'argument de persuasion pour me faire accompagner par plein de gens au spectacle sombrero de Decouflé et me permet d'éviter les mauvais regard quand je met Bourvil en fond sonore... je l'adore !
merci a Clo qui m'a enfin permit de comprendre pourquoi les pelles & le lait tombe dans les mains (celle la m'avait bien bloqué qd mm)

si tu en as d'autres a nous proposer dans le genre, moi chuis pour ;-)) !!!!

Maître Po, devin 04/03/2008 20:20

Ben, y a le fenouil ;-Þ
Mais bon.. on sait pas pourquoi ;-)

Quichottine :0010: 04/03/2008 16:27

Je continue la lecture... et je reviens. (Non, je ne viens pas de me lever !;-) )

je suis morte de rire... je me doute bien que tu étais assis... quoique... après tout, il y en a bien qui "jouent du piano debout"... qu'est-ce qui pourrait t'empêcher de pianoter sur ton clavier de même ? ;-Þ

Bon, ça va, je sors !... pas taper ! ....

Maître Po, devin 04/03/2008 20:19

Debout, non, pas pratique... je ne suis pas "il" ;-ÞEt sortir pour si peu ? Tu rêves ;-)

Clo 04/03/2008 13:55

A ma deuxième visite, je le trouve encore plus génial !
Par contre, je ne vois pas le rapport avec le fenouil.... ça ne se pèle pas... Un truc entre autres qui m' échappe, mais ce clip est tellement riche que je vais encore en découvrir.... enfin, je crois :)
Bonne journée :)

Maître Po, devin 04/03/2008 20:15

Je te fais confiance pour le fenouil (je ne fais pas la différence entre un concombre et une courgette) et je ne vois pas non plus le rapport... mais bon, y a toujours la chanson de Bourvil ;-)

Kinou 04/03/2008 11:26

Je découvre ce clip...
avec plaisir, bonheur, enfin tout ce que tu veux, j'ai vraiment aimé ;-)

Lorsque l'on me dira "qui s'appelait" je vais sourire en pensant aux pelles, lait et autres utilisés dans ce clip.

"Les yeux au fond des yeux"... avec une vache normande, je dois avouer que c'est une sensation étrange ;-Þ

Passe une belle journée Po-san

Maître Po, devin 04/03/2008 12:50

Tu as remarqué, il y a un s'appelait... où Pascale Houbin se frotte les bras comme si ça... pelait ;-Þ
Bonne journée, Kinou-san ;-)

loralie 04/03/2008 10:35

ils sont passés ou tout ces petits bals perdus à votre avis ?
J'aime beaucoup cette chanson (que je découvre)inculte que je suis ^^

par contre le clip je n'accroche pas trop.:(

Bonne journée maitre ;-)

Maître Po, devin 04/03/2008 12:47

Où sont passé les bals perdus ? Euh... en Auvergne, vous n'en avez pas ? Ah non, je confondais les bals avec les trous... Bonne journée, loralie ;-)

:0075:D@net:0010: 04/03/2008 09:22

Bonjour,
Je connaissais ce clip vidéo, il est magnifique, la gestuelle coule comme une rivière, et m'enchante aussi.
Le talent de Découflé a été aussi magique lors des fêtes du bi-centenaire de la Révolution..
Merci pour ce petit rayon de bonheur.
Bonne journée.
D@net.

Maître Po, devin 04/03/2008 12:43

La force de ce clip est bien cette harmonie entre les images et la mélodie.Bonne journée, D@net ;-)

Quichottine :0010: 04/03/2008 02:10

Qu'est-ce que tu fais encore debout ?

(.. ceci dit... c'est cool de t'avoir parlé presque en direct !)

... moi, j'entendais la chanson quand même ! ;-)

Maître Po, devin 04/03/2008 12:41

Ton imagination est fertile ;-Þ(et à l'heure où la plupart sont couchés, je n'étais pas debout, mais assis ;-)

Quichottine :0010: 04/03/2008 01:48

Tu as essayé un truc ?

Je t'explique... tu lances la vidéo en laissant ton micro en position "muet" pour ne pas réveiller la maisonnée... et alors, ce qu'il reste, ce sont ces mots que les mains disent, les regards, les gestes, le vent qui agite les brins d'herbe, la musique que tu entends quand même, à l'intérieur, comme si elle venait de toi.

Je t'assure, ça marche aussi ! ;-)

Maître Po, devin 04/03/2008 02:03

Bon, j'ai testé. A marche pas... J'entends rien tout à l'intérieur de moi ;-Þ

Quichottine :0010: 04/03/2008 01:40

Non, tu vois, il n'est pas trois heures... ;-Þ

je te souhaite une belle nuit, Maître Po.

Maître Po, devin 04/03/2008 01:58

Deux heures du matin... tu es sûre que tout va bien ? ;-ÞBon, douce nuit à toi, Quichottine ;-)

Quichottine :0010: 03/03/2008 22:37

C'est à la nuit tombée que je viens chez toi, pour me laisser tomber, épuisée, dans un fauteuil.

Dure journée !

Mais bon... "le petit bal"... j'ai beaucoup de chance de trouver chez toi ce soir cette chanson, et cette magnifique mise en image...

je ne la connaissais pas (la mise en image... parce que les chansons de Bourvil... je les aime toutes !... même celles que je n'aime pas ! Paradoxe. J'arrive à les écouter en boucle certains jours.)

Les deux vont bien ensemble... C'est génial.
Chanter en langue des signes. Je n'avais pas pensé à l'intensité que ça pouvait apporter à cette chanson.

C'est très beau... je reviendrai la regarder tout à l'heure, encore une fois, avant d'éteindre.

Merci, Maître Po ;-)

(Zut, il fallait pas que je le dise !)

Maître Po, devin 04/03/2008 00:36

Tout à l'heure, avant d'éteindre, ce sera vers 3h ? ;-ÞEt puis, non fallait pas le dire ;-)

cat 03/03/2008 21:34

je découvre la chanson, et l'émission
mais bon c'est toujours trop tard ce genre d'émission

bouh


pis y bugge your tub nah :P

sinon euh, bonne soirée hein ;)

Maître Po, devin 04/03/2008 00:35

Oui, parfois, YT dit que la vidéo n'est plus disponible... bizarre. Sinon, Cat, euh... bonne soirée ;-Þ

va l'r :0026: 03/03/2008 21:25

C'est vraiment très beau.
Merci de nous faire partager cette découverte.

Maître Po, devin 04/03/2008 00:32

Merci à toi, va l'r, d'apprécier ce que j'apprécie ;-)

Beatrice 03/03/2008 20:18

C'est une chanson très émouvante. Autant je ne trouve pas que Bourvil était un excellent chanteur mais il met beaucoup d'émotion dans ce titre. Bon, la chorégraphie et Decouflé c'est pas trop mon truc... mais il faut avouer qu'il y a de l'idée.

Maître Po, devin 04/03/2008 00:31

Je suis d'accord avec toi, Béatrice, sur les aptitudes de Bourvil en matière de chant, mais cette chanson est bien agréable à écouter. Marrant que tu n'accroches à cette chorégraphie qui est particulièrement chiadée ;-) 

Alice HUGO 03/03/2008 20:15

Un bijou ? Un diamant brut, alors !
Je ne connaissais pas le clip: merci de me l'avoir fait découvrir ( 2 fois à la suite, pour l'instant...)
C'est beau, tout simplement, une volupté pour les yeux et les oreilles.
Lui, Découflé; moi, époustouflée !)
( et j'adore faire des grimaces, alors...)

Nul danger que nous te perdions, Maître Po !

Maître Po, devin 04/03/2008 00:27

Un vrai plaisir des sens ;-)

Clo 03/03/2008 14:04

Je vais revenir le regarder encore une fois. Cette chorégraphie est très originale. Il y a même des passages qui ressemblent à des rébus.
"....qui s' appelait..."
Pelles et bouteilles de lait tombent du ciel....
Enthousiaste !!!
Bon lundi :)

Maître Po, devin 03/03/2008 14:58

Oui, des rébus, c'est tout à fait ça ;-)Par exemple, Decouflé sort son téléphone quand Bourvil chante qui s'appelait...Et ces balles perdues qui tombent quand Bourvil parle du bal perdu ;-ÞBon lundi toi aussi, Clo...

'vy 03/03/2008 09:14

Oh un gros merci, Maître Po. J'ai toujours le même plaisir à regarder ce clip moi aussi. Douceur de la voix de Bourvil, tendresse... et puis la chorégraphie excellente. La première fois que j'ai vu ce clip c'était au cinéma, avant le film (j'ai oublié)... je me souviens, c'était si bien... je n'avais rien retenu que le bonheur d'avoir découvert ce clip... lalalala lala lalalalala... Et puis je l'ai revu plus tard... et revu et c'était toujours aussi bien.
Tu m'as mis le coeur en chanson pour le coup.
Allez, je me le remets :-)

Maître Po, devin 03/03/2008 14:52

Sur un écran de cinéma, cela doit être génial à regarder... et frustrant de ne pas pouvoir se le repasser ;-)

nikita 03/03/2008 07:06

Oui!! c'est un petit bijou de nostalgie poétique.Tout y était enthousiasmant. En plus, cela se superpose à la musique parfaitement.Ce clip est passé à la télé il y a trés longtemps et on ne pouvait le retrouver que sur le net.

Maître Po, devin 03/03/2008 14:49

Un travail d'orfèvre ;-)