Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

Pepito

En me promenant dans le parc de Belleville, cet havre de verdure juché sur une des collines de Paris, j'avais fait une rencontre insolite. Il m'avait fallu quelques instants pour me rendre compte de sa présence. Pepito vit, avec sa soeur Pepita, dans les fourrés du parc. 

Chaque jour, quelques amoureux des chats (nombreux dans la capitale) viennent leur apporter de quoi manger et il est amusant de constater que malgré ces liens puissants qui relient ces deux chats à leurs bienfaiteurs, leur instinct félin est le plus fort tant il est difficile de les approcher.

 

Mais où se cache Pepita ?

 

Pepita

Ah, la voilà, la coquine... Pepita ? Houhou ! Pepita ?

 

Pepita

Oui, oui, Pepita, c'est bien toi que j'appelle... regarde-moi !

 

Pepita

C'est bien, mon chat... Que tu es belle, Pepita, tu es aussi jolie que ton frère ! Bon, ne bouge pas, je vais te prendre en photo...
[Pepita et Pepito, parc de Belleville, Paris XXe]

Commenter cet article

I
Hello maitre pô,
merci de tes réponses.
Pour le truc des félins en cage, ben... il y en a des soluces possibles, mais il faudrait une réelle prise de conscience sur nos modus operendi vis-à-vis de l'éthique
qui prend là effet et non seulement une forme ou une idée.

Sur le sujet des animaux en cage > l'homme, tacitement, à des obligations et des droits envers la nature, tout comme envers toute forme de vie.
C'est immuable.
Nous avons simplement oublié d'y penser, aveuglé par le superficiel et le profit.

Pour le truc des chats errants ; je ne pense pas que de laisser faire les choses, si on les cotoie et qu'on les reconnaît, soit ce qu'il conviennent de faire..
Si tenté qu'il convienne plus ceci ou celà, telle est la grande question ; comment arriver à discerner ?

Ce qu'il faut se dire c'est que si on agit en déplacant et en stérilisant les chats de la nuits, on les "sauvent" pour une bonne partie d'entre eux, car ils sont voués à une existence relative, courte et stressée par moments..

Mais bon.., aimer les chats, c'est sympa, mais aimmer signifie respecter aussi et donc de s'en soucier de 1mm à 10 mt !?
Des états de faits qui demanderais juste un peu de bonne volonté et de concert (l'école du chat est très active en ce sens, mais pas trop suivie ni pas trop de fonds publics qui leurs sont octroyés...) afin d'essayer de prendre le pas sur les choses de la vie.
Que d'attraper les chats errants et de les placer en des lieux qui soient loin des villes ?
Partout en France (et en europe) les refuges sont bondés, par tout temps.
C'est triste de savoir tous ces chats et ces chiens qui sont nés par "négligence" et dont l'on sait, sauf exceptions.., qu'ils meneront une vie précaire et instable..

Amicalement, j.
Répondre
M


La stérilisation, c'est le minimum. Il ne faut pas que le nombre de félins errants augmentent. Cela ne rendrait que plus difficile la tâche de ceux qui essaient de les aider et cela risquerait
de  leur mettre à dos une population déjà peu encline à accepter leur présence. Mais il ne faut évidemment pas s'arrêter en si bon chemin.



I
Hello,
suite à ton article ;
j'aimerais soliciter ton avis sur ceci ;
connais-tu les écoles du chat (dans beaucoup de pays europeens) ?
Et si oui, qu'en penses-tu ?

À propos des chats qui vont et qui viennent..,
devrions-nous (les amis des bêtes) réagir ou plutôt ne rien faire avec tous ces po'v chats "errants" dans les rues & les parcs des villes..
La stérilisation serait-elle l'unique solution ?
Avons-nous ce "devoir" d'ingérance envers les minous du dehors ? (idem pour les chiens, mais là le phénomène est quand même moins flagrant).

Amicalement, ibios
Répondre
M


Bien sûr que je connais l'Ecole du Chat, je leur aurais d'ailleurs bien proposé mon aide bénévole, mais je n'ai pas vraiment le temps en ce moment. On verra dans quelques années...

Personnellement, je ne supporte pas de voir un chat errer. Pas à cause des éventuelles nuisances, évidemment, mais parce que le chat est un animal domestique, pas sauvage. Quand j'en vois, je
leur donne à manger si je peux. Et je laisse la stérilisation à des gens plus qualifiés ;-)



C
Merci pour ces belles photos et merci également d'aimer les chats noirs ;-)
Répondre
M


De rien, Chamine ;-)
J'aime tous les félins en général, mais les chats noirs ont un côté majestueux et inquiétant qui les rend unique...



P
toi aussi t'as fait une rencontre sympathique !! et tu avais l'appareil !
Répondre
M


Oui, heureusement !
Sinon, je me serais contenté du téléphone, mais le résultat n'aurait pas été le même ;-Þ



A
T'as raison, il manque un mot :

Ca va TROP long ;-P.
Répondre
M


Ouf, j'ai cru que tu avais voulu écrire : Ca va PAS long ;-Þ



A
Sacre bleu, t'as pas encore répondi, euh du?




































































































































































Ca va long! ;-P.
Répondre
M


Euh... manque pas un mot, là ? ;-Þ



A
Jolies les photos et le texte, extra!
Je te reconnais bien là, si-si!
Tu sais, j'aime tes rencontres, elles sont toutes très magnifiques mais ce qui les rend plus belles encore, c'est comment tu les décores de tes mots, ça donne un air, magique quoi, comme si on y était, comme si on le vivait. Sans un de tes textes racollé à la photo, rien n'est plus pareil!
Bravo et merci!
J'adore aussi la position de Pepita :-).
Répondre
M


Moi aussi, j'aime bien la position de Pepita ;-)
Et en tout cas, merci pour le compliment... tu me fais presque rougir ;-Þ



L
vous avez le chic pour faire des rencontres extraordinaires, cher Maître.
Répondre
M
Un sens aigu de l'observation est parfois suffisant ;-)
E
Pepito et pepita sont dans un bateau... ah non, j'me trompe d'histoire ;O))

En tout cas, c'est toujours un immense plaisir que de découvrir ces charmantes histoires brillamment illutrées de tes superbes photos...

Si,si!!! Ce que je pense, je te le dis...

;O))


(Non, non! je n'ai aucune idée derrière la tête... et mes sabots? ben je les ai prêtés à Quichottine... ;O)))
Répondre
M
Et ce que tu dis, tu le penses ? ;-ÞOui, j'ai vu que Quichottine t'avait emprunté tes sabots, mais on dirait que tu avais une paire de rechange ;-)Tiens, ça me rappelle une devinette : Baba et Baby, deux moutons, sont dans un bateau qui prend l'eau...
K
Ils sont tous deux magnifiques. J'adore les chats noirs. Je passe te prévenir (comme convenu) que ton mandala photo passera sur mon blog le samedi 19 avril (avec ton lien bien évidemment). Encore merci pour cet envoi. bonne journée
respects
katara
Répondre
M
Le 19 avril.. déjà ? Bigre ;-)(en plus, j'en ai encore d'autres ;-)
Q
Impressionnante ta "soupière", Maître Po !
Répondre
M
Elle fume ;-)
A
Sortie de mon envoûtement à la lumière du jour ( ah, satanée Bastet !), je viens ici te complimenter - simplement - pour la beauté de tes photos et la louable bienveillance de ton article, lequel confère un doux pelage à ta généreuse sensibilité.

Pépito et Pépita ne s'y sont pas trompés...

Mon cordial souvenir, Maître Po.
Répondre
M
Tes passages, Alice, sont des rayons qui illumineraient la plus obscure des nuits ;-)
A
Pfff ! je le savais : Maître Po est un Magicien.
Un Myrddin citadin, Poète à ses heures, impertinent parfois,captivant souvent et, toujours, d'un naturel sensible hautement estimable.

Tant pis pour ce lyrisme béat : Maître Po, tu nous Enchantes !!! Alice.
Répondre
M
C'est la première fois que je me fais traiter de Myrddin... c'est bien ou pas bien ?Voyons voir... oh ! Alors, ça va. Merci, Alice ;-)
C
Elle n'a pas l'air commode votre soupière, cher Maître...
Je vais essayer de capturer une soupière féline.
Juste pour voir.
Répondre
M
Une seule façon d'attraper les soupières félines... Avec un filet à papillons. Très risqué ;-)
S
Heu... ta soupière là, elle ne préparerait pas un mauvais coup ?
Il va bondir ou s'endormir, car c'est bien ta star à toi en photo., El Bubulle
Soupière ça marche également pour pattes bien repliées dessous et donc à la chaleur douce du pelage ?
Répondre
M
Tu as raison, dans ces moments-là, vaut mieux pas lui tourner le dos ;-ÞJe dis Soupière uniquement quand il a les pattes apparentes et regroupées. Et je n'ai pas de nom particulier quand il a les pattes sous lui, mais j'aime bien aussi quand il est comme ça ;-)(en fait, je l'aime tout le temps, mon chat ;-)
:
Bonjour,
Pépito, Pépita, sont-ce des noms inventés par toi ? Ils me paraissent bien dans leur élément ces deux félins dans le Parc de Belleville ..des vrais chats parigots !
Bon dimanche.
D@net.
Répondre
M
Toi, tu n'as pas regardé les commentaires précédents... ce sont bien leurs noms ;-)
S
J'ai oublié de remercier DOMI pour ce texte de Colette et toi pour "Le p'tit bal perdu" - qui n'est franchement pas un remonte moral en ce dimanche gris et pluvieux -
Répondre
M
Les paroles ne sont guère idéales pour remonter un moral, mais l'air est entraînant ;-Þ
S
Les chats noirs aux yeux de grain de raisin vert....
Par contre pour les photographier en appartement ce n'est pas facile.
J'aime Maître Po ton expression de "soupière", peux-tu nous la décrire ? Est-ce la position où yeux mi-clos, pattes et queue bien rangées, ils semblent somnoler avant la grande sieste de l'après midi ?
Répondre
M
En soupière, c'est ramassé sur lui-même, les pattes jointes, le dos rond. Comme ici par exemple :

C
Maître Pô, vous savez toujours trouver les petits trésors.
Je vais vous dénoncer à Bubulle.
A moins... à moins qu'un nouvel épisode Bubulle ne vienne enrichir cette épopée bubullesque...
Elles ont un sens artistiques ces petites ombres noires, la pose est parfaite.
Répondre
M
Photographier ce que l'on aime est un plaisir trop rare.
Bubulle viendra à son tour, dès que son article sera en vingtième position de la page d'accueil. Car un Bubulle chasse l'autre ;-)
K
La première fois que je suis passée, je t'ai un peu... taquiné, mais j'aime bien ;-)
sans même te parler de ton article qui est pourtant chatoyant... et je suis sous le charme de la photo de Pépito (Ay Pépito, elle était sympa cette pub).
Arriver à faire garder la pose à une minette le temps d'une photo... chapristi, t'es passé Maître dans le langage Chat ;-)

Allez Bubulle, ne boude pas, il parlera "bientôt" de toi, je te fais une caresse en attendant...
et une belle journée pour toi Po-san
Répondre
M
Oui, Pepito est craquant. Et je crois que je me débrouille pas mal avec les chats. Seuls les plus farouches me résistent ;-)Quant à Bubulle, oui, son tour viendra... bientôt ;-ÞBonne soirée, Kinou-san...
D
Ton article me fait penser à Colette, grande admiratrice des chats, elle a aimé aussi les chats noirs au point de les faire parler :

« Noir dans le noir. Plus noir que le noir… Je n’ai pas besoin, pour disparaître, de me cacher ; je cesse seulement d’exister, et j’éteins mes phares. Mais je fais mieux encore ; je dépose mes deux phares d’or au ras du tapis, flottant dans l’air, visibles et insaisissables, et je m’en vais à mes affaires…
C’est de la magie ? Mais, bien sûr. Croyez-vous qu’on soit noir à ce point, sans être sorcier ? »

J'aime bien ce passage et je te le confie bisous et bon week-end
Répondre
M
Merci de ton cadeau, domi, j'en prendrai grand soin ;-ÞBon week-end à toi aussi ;-)
C
Que dire ? Adorable, trop mignon, je fonds. Ma Luna ("Louna") ressemble à s'y méprendre à Pépito, une déesse de grâce. Pas objective moi ? Si, si.
Bonne journée Maître Po.
Répondre
M
Je sais très bien que tu es objective, Chana. D'ailleurs, moi qui le suis aussi, j'ai beaucoup de chance, mon chat est le plus beau des chats ;-Þ
C
ils sont magnifiques !!!!

et ce que tu dis des chats est vrais, ils restent très vigilants, l'instinct, mais une fois qu'ils te font confiance ... t'as pas intéret de les décevoir.

ils sont très beaux !

demain je suis à Paris, mais pas dans ton quartier

bisous MP ;)
Répondre
M
Ne dit-on d'ailleurs pas un amour de chat ? Comment ? On dit aussi un amour de chien, un amour de lapin ? Un mythe s'effondre ;-ÞAu fait, Cat, c'est quoi mon quartier ? ;-)
P
On ne peut même pas profiter du soleil tranquille... Ah! Ces paparazzi!
Répondre
M
Désolé, Miss... je le ferai plus...

(ou alors, plus discrètement ;-)
L
Mars est entamé. Pas l'astre, mais le mois. C'est dingue, non ? Demain, ce sera avril, et après-demain, mai. Pfff...

le temps passe vite chez vous bigre, je comprend pourquoi on a failli attendre, trois mois pour vous qu'est ce que c'est ? c'était à peine hier ^^

belle rencontre ils sont craquants tout les deux , mais j'avoue mon faible pour pépito caché dans les fourrés ;-)

Au fait bien la vidéo avec Bourvil et Elsa, là j'apprécie pleinement . oui je sais que c'est pas le bon article, mais j'avais la flemme de faire deux coms ----> bon week-end monsieur, je ne suis déjà plus là ^^
Répondre
M
J'ai toujours eu un sens aigu du raccourci ;-)Il semblerait que Pepito séduise davantage à cause de sa bonne bouille, à moins que ce ne soit parce que c'est un mâle ? ;-ÞBon week-end, madame Plula...
M
Superbes ces chats!
Répondre
M
C'est un pléonasme, Marie-Christine ;-)
B
Très belles photos et joli article sur ces deux p'tits chats... J'aime beaucoup la première photo en particulier et puis après, cette attitude toujours amusante qu'ont les chats quand ils veulent jouer aux humains et se mettre debout...
Répondre
M
Debout... avec les coudes sortis ;-)
Mais en fait, ils n'aiment guère cette position qui n'est pas naturelle pour eux. En revanche, la position en soupière doit faire partie de leurs gènes ;-Þ
S
Des chats libres et bien nourris... qui dit mieux, bon peut-être que l'hiver ils ont un peu froid ? Merci aux bonnes âmes qui leur rendent visite croquettes à la main !
Répondre
M
Heureusement qu'elles (les bonnes âmes) sont là ! ;-)
Et elles apportaient de pleines boîtes, ces deux-là ne sont pas à plaindre. Pour être exhaustif, il doit traîner dans le parc, deux autres félins, mais qui sont nourris aussi, bien sûr ;-Þ
F
C'est trop mignon comme photos ^^
Pepita ce tiens comme mon chat DVD toujours bien droit ^^
Et c'est mignon comme nom de chat ^^
Répondre
M
dvd, c'est le nom de ton chat ? C'est sympa aussi ;-Þ
A
Mais comment sais-tu qui est Pépita et qui est Pépito ?
Répondre
M
Celles qui bénévolement les nourrissaient me les ont présentés... Le plus gros, sauvage et gouailleur, c'est Pepito. La chatte, fine et plus élancée, c'est sa soeur, Pepita. C'est ainsi que je fis connaissance de la petite fratrie ;-)
E
Les noms sont inventés pour l'occasion où les chats portent-ils vraiment ces noms qui leur ont été attribués par des habitués ?

C'est drôle, on dirait que tu es metteur en scène pour film animalier. ;-)

Un câlin à Bubulle, au passage. :-)
Répondre
M
Ce sont les dames qui s'en occupaient, qui m'ont dit leur nom ;-ÞEt oui, j'essaie de mettre en scène mon article, pour mettre en valeur les félins...Et Bubulle te remercie, Elza ;-)
'
Nous avons failli attendre :-)
Tiens, on va se faire une expédition, A la recherche de la famille Pépite. Y aura-t-il des pépitinos au printemps ?
Répondre
M
Tu vas pas t'y mettre aussi ? ;-Þ
Pour les petits, je te tiendrai au courant ;-)
Q
Kinou a raison... tu nous a fait attendre. (Serait-ce pour éprouver notre patience ?)

Mais je voulais ajouter une chose... c'est un très bel article, Maître Po...

J'adore quand tu t'adresses aux demoiselles chat pour les amener à poser pour toi.

Elle est très belle, mais que t'a dit son frère lorsqu'il t'a vu l'approcher de si près ?

T'a-t-il défié en combat singulier ?

...

Je me sauve aussi, mais d'un pas nonchalant.
Je rêve à Pepito.

Bonne nuit, Maître Po... ;-)
Répondre
M
Parler aux chats... oui, je sais bien faire, j'ai un sacré entraînement ;-Þ
Bonne journée, Quichottine ;-)
K
Tout arrive... à qui sait être patient...
"une rencontre inattendue que je vous relaterai dans un prochain article" ...
ça va, du 20 novembre au 7 mars, on n'a pas attendu trop longtemps.. il y a pire ;-Þ

oui.. oui.. je sais---->en courant

non... marche arrière... avant de partir, j'ai oublié, Oyasumi nasai Po-san
Répondre
M
À peine plus de trois mois... pas mal, non ? La Tour Eiffel risque de faire exploser ce record. Et j'ai un article du début 2006 qui attend aussi sa suite ;-ÞOyasumi nasai Kinou-san ;-)