Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po, devin

À la terrasse de ce café vénitien, affalé (oui, dans les cafés, je m'affale) devant un cioccolato al latte fumant, je contemple les derniers instants de clarté avant que le soleil ne se couche sur la lagune. L'appareil à la main, je guette. Une princesse se rendant à un bal dans quelque palais éloigné, un masque gracieux fuyant un soupirant, une gondolière accorte, que sais-je...

Un groupe passe, casquette au vent, tout droit sorti d'un de ces bateaux de croisière immenses qui hantent le port... poursuivons.

 

Ah mais non... va pas rester là, celui-là. Il va me faire rater toutes mes photos.

 

Il est parti. Un autre groupe passe. Suis pas très sûr qu'elles soient vénitiennes...

 

Allons bon... plus personne. Les bateaux passent au loin. Le soleil descend. Vite. Vite.

 

Oui. Bon. Ce n'est pas tout à fait ça que je voulais prendre mais le plan est sympa. Le chien aussi.

 

Ah... ben voilà ! Certes, on est loin de la noble princesse ou du joli masque, mais les derniers rayons du soleil menacent.  Finalement, j'aime assez, ça ira très bien. Je finis mon chocolat... il conto per favore !

Je file.
[Venise, août 2006]

Commenter cet article

N
disons que certains me parlent plus que d'autres
Répondre
M


Oui, Neko-san, j'imagine ;-)
Je te taquinais...



P
Sympa cet article !
Répondre
M


Pas les autres ? ;-Þ



N
Bonjour maître po,
merci de ton passage.Es-tu certain que c,est le coucher de soleil que tu voulais photographier...
Bonne jurnée et A+
Répondre
M


Allons bon... te voilà bien suspicieuse ;-Þ



J
Bonjour, cher Maître...
Tu as bien raison de rendre hommage à cette ville...
un hommage original, en plus...
On entend tellement dire que sa réputation est surfaite etc.
etc. qu'il faut bien rétablir la vérité. Pour moi c'est la plus belle ville (mais en réalité j'en connais bien peu...)
amicalement
jean-marie
Répondre
M

Bonjour jm² ;-)
Je vois que nous partageons une véritable passion pour cette ville. Et sois sans inquiétude, je n'ai pas fini de publier des articles dessus  ;-Þ


N
Pas de chance, Maître Po, tu aurais pu photographier une princesse se rendant à un bal vénitien ... Au lieu de cela, tu as réussi à prendre des touristes qui ne t'ont pas gâché ta prise de vue. J'espère que le chocolat en terrasse était délicieux ... comme les photos que tu prends.
Répondre
M


Oh moi, je ne suis pas sectaire, je prends tout ce qui passe devant l'objectif ;-Þ



U
Aaahhhh.... Venise !
Instants immortels que j'ai partagé avec toi mais pas en même temps (pour moi cela remonte à 3 semaines). Je pense que j'aurais pu faire le même article que toi mais les ragazzi... que je trouvais beaux sur les vaporeto..... il me reste encore quelques fragments de leurs visages angéliques et de leurs yeux espiègles........... hhhmmmmfffffff........... soupirs..................
Répondre
M


Moi, c'était plutôt les ragazze, comme tu l'as immédiatement compris (suis-je donc si prévisible ?)...
Ravi de partager des instants immortels avec toi, Ufi ;-Þ



Q
Je viens de lire tous les commentaires...

Je ris. Certains n'ont pas la même vision de ce qui est charmant... ;-)

Comment les princesses pourraient-elles choisir désormais ?

... ça va être dur de choisir sa garde-robe... ;-Þ

OK, je sors ! ------------------------->
Répondre
M


Le mieux étant certainement de la limiter au strict minimum...

Bon, OK, OK, je sors ;-)



C
Les princesses modernes ont détrôné leurs aînées, mais elles sont toujours aussi belles. Surtout dans le soleil couchant ....
Répondre
M


Le charme demeure une valeur sûre ;-)



Y
Bonsoir,
Belle rêverie, le temps d'un chocolat...
Ton poste d'observation t'a permis de nous offrir quelques bien belles images...
Sur la quatrième, j'espère qu'il ne s'agissait pas d'un chien guide d'aveugle qui cherchait à noyer un maitre pas très gentil...
Pour les autres, on ne peut que regretter qu'à Venise, comme ailleurs, l'uniforme soit de rigueur et que je pantalon, long ou court semble avoir chassé la jupe, prête à frémir à la moindre brise...
Répondre
M


Si le frémissement d'une jupe est annonciateur d'un troublant émoi, il faut reconnaître que le jean sait aussi parfois attirer le regard ;-)



D
Déambulations agréables et un reportage trés amusant, bravo pour les photos ... une note estivale qui fait du bien au moral bisous et bon dimanche
Répondre
M


Venise, c'est bon pour le moral, c'est bon bon, c'est bon bon... ;-Þ
Bonne semaine, domi ;-)



:
Venise... une destination incontournable, paraît-il...
je ne connais pas....
un jour peut-être... pour faire un voyage au coeur du temps et même en dehors du temps, qui sait...

Les photos montrant des moments de vie sont rares chez toi, elles sont pourtant belles ;-)
Répondre
M


Effectivement, difficile de contourner Venise... ou alors, faut bien savoir nager ;-Þ



V
Quelle critique à la MP pourrais-je bien trouver pour te tracasser un peu?
Tu as changé d'angle de vue entre deux prises, ça casse un peu le rythme ;-)
En fait, j'aime beaucoup cette série de photos...C'est vivant, spontané, on a l'impression d'y être nous aussi...
Répondre
M


Euh... tu n'es pas obligée non plus d'en trouver ;-Þ
Et puis, le rythme est aussi cassé parce que les images ne sont pas dans l'ordre de leur prise ;-)



:
Je dois reconnaître que ta patience a été payante ;-Þ
Répondre
M


Payante, payante... ce n'est qu'une photo ;-Þ



E
Sympatiques ces déambulations vénitiennes...

Je ne sais pas pourquoi, la dernière photo me fait penser à une James Bond girl qui tient à la main un mini téléphone (portable, évidement) talkie-walkie-rayon-laser-couteau-suisse... tellement mini qu'on ne le voit pas...

Euh pour moi, ça sera une glace "fior di latte".

;O))
Répondre
M


Ton "fior di latte", ça ressemble un peu à la mozzarella , c'est bien ça ? Ça fait envie en glace ;-Þ



C
tu sais que j'adore ton humour toi :D je l'adore vraiment

j'adore ce genre de scène qui l'air de rien sont autant de bout de vie

bisous
Répondre
M


Ben non, je savais pas. Mais c'est agréable à lire ;-Þ



L
tu triches.
en fait, t'es jamais allé à cette terrasse de café. t'a fait mettre un fond, comme au cinéma, et tu a demandé à des gens de passer. La preuve ? sauf si tu as fait joujou avec l'exposition, le ciel, il ne change pas souvent de couleur... (bon, d'accord, les bateaux, il sont super bien intégrés)

la deuxième photo, je la trouve pas mal, la photo au chien, je lui trouve un petit air de déjà vu du coté d'annecy... c'est bizarre...

Il était bon ce café ? (et l'affalement agréable ?)
Répondre
M


Tu m'as démasqué, Lauryle !
Mais Venise n'était-elle pas l'endroit rêvé pour une telle... mascarade ? ;-Þ

Le chocolat était très bon, comme souvent (et l'affalement, agréable, comme toujours ;-)...



F
Alala cela sent les vacances *_*
Répondre
M


D'aucuns prétendent que Venise sent les égoûts. D'autres, les vacances. Mais Venise, ce n'est pas ça, c'est un voyage au coeur du temps ;-)



L
incroyable, la derniere photo s'est volatilisée. j'ai pu la voir il ya 5 minutes, mais je ne pouvais pas poster de com et maintenant que ça se debugue, ben, je n'ai plus l'image! rrrha!! la technologie!
sinon, j'adore vos photos, avec des vrais gens et la vraie vie dessus, avec en fond le cadre touristique qui ne bouge pas.
beaux clichés encore une fois!
Répondre
M


Sans doute as-tu raison, Louise, il est important de photographier les gens. J'ai encore un peu de mal à le faire. Et surtout à bien le faire.

Un jour, peut-être te lasseras-tu de me faire des compliments...
Et ce jour-là, je serai malheureux ;-Þ



Q
Ben, je n'ai rien perdu... je suis revenue, je l'ai vue... et je ne l'ai pas vaincue ;-Þ

Je sais, c'est nul !

Je savais bien qu'il fallait que je me sauve...
Alors, tu aurais préféré une princesse... les princesses modernes ont des jeans rapiécés et des téléphones portables...

OK pour le chocolat... Après tout, je n'avais qu'à pas le boire à ta place... (mais toi, tu n'avais qu'à pas regarder ailleurs... non mais !)

.... je me sauve pour de vrai, tu as fait de belles photos...
Répondre
M


Faut dire, le combat n'était pas facile à gagner ;-Þ



Q
Je ne sais pas quelle était cette image que tu attendais pour demander l'addition, parce qu'elle a refusé de s'afficher...

Par contre, je t'imagine bien attendant de pouvoir la prendre...

Pourquoi y a-t-il toujours quelqu'un qui passe au mauvais moment, juste quand nous prenons la photo ?

Passe une belle journée, Maître Po, je reviendrai...

(euh... ne m'en veux pas, j'ai bu ton chocolat pendant que tu regardais ailleurs... ;-)))
Répondre
M


Tu ne sais pas ce que tu perds !
Bon, en fait, pas grand chose, je sais me contenter de peu ;-Þ

(pfff... c'est malin, tu vas devoir m'en payer un autre ! Piazza san Marco... Caffè Florian ? ;-)