Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Oui, comme Berthe, Blanche ou Clotilde, comme Madame et même Mademoiselle, Christine a sa rue. Une rue paisible, chargée d'histoire, mais d'une histoire tranquille, à son image, puisqu'au dix-septième siècle, elle a été tracée dans l'abbaye de Saint-Denis, alors sous le patronage de Christine de France, fille d'Henri IV.

Or donc, en cet après-midi du samedi 16 août, la capitale, désertée par ses habitants, était envahie par les touristes, et recouverte d'un ciel incertain. C'était le moment idéal pour aller voir Le crime était presque parfait à l'Action Christine, en 3D, suivant par là-même le conseil avisé d'un oiseau moqueur.

Le contraste entre la salle de l'Action Christine et celles immenses des multiplexes est total. Et si j'aime bien le gigantisme et la froideur des secondes, la chaleur et le côté artisanal de la première sont également bien sympathiques. La distribution de lunettes commence, indispensables à la vision en 3D, et pour mieux profiter de l'effet, les trois-quatre premiers rangs sont vides conformément aux indications de l'ouvreuse. Cela dit, les autres ne sont pas bien remplis non plus.

L'impression de relief est saisissante, même les sous-titres semblent flotter devant l'écran. Le problème, c'est que je connais le film par coeur, presque plan par plan. Bref, je pique un peu du nez...

Cela faisait des années que je n'étais pas venu dans la rue Christine. La petite librairie ésotérique au coin du cinéma a laissé sa place à une boutique de produits de beauté. Mais globalement, la rue n'a pas changé et a su conserver son cachet historique. Et aujourd'hui comme hier, tout s'y appelle Christine, les studios, le restaurant...

Le relais Christine n'échappe pas à la règle. Juste en face du cinéma, à quelques mètres de Mariage Frères, il propose un hébergement de luxe au sein d'un quartier merveilleusement situé. Je vous laisse apprécier la hauteur de ses prestations, qui présagent d'un service de qualité.

 

Chambre Standard

370 €

Chambre Supérieure

415 €

Chambre de Luxe

460 €

Junior Suite ou Duplex

de 500 à 735 €

Suite sur Jardin

780 €

*****

Petit Déjeuner Continental

25 €

Petit Déjeuner Buffet

30 €

 


[Rue Christine, Paris VIe]

Commenter cet article

K

Je l'aime beaucoup cet article, pour tout un tas de raisons, ça ne me dérange donc pas qu'il soit encore sur ta page d'accueil, dans les articles d'août à revoir, mais nous sommes tout de même le
24 septembre, il serait peut-être temps de le faire disparaître ;-Þ


Répondre
M

Bah, on va attendre Octobre dans ce cas ;-)
À moins que je ne décide de changer radicalement ma page d'accueil, qui sait ? ;-Þ


B
Quand on pense que c'est en plein centre de Paris... qu'est-ce que j'ai pu y traîner mes guêtres dans ce quartier... merci pour ce joli souvenir !
Répondre
M


Bonjour Bellelurette ;-)
Le Quartier Latin est mon quartier préféré de Paris. Mais je ne suis pas le seul - hélas ! - dans ce cas ;-Þ



Q
Sans doute pour la même raison que celle qui me pousse à retourner sur les pages où tu parles de Bibliothèque...

Envie d'imaginer qu'à ce moment-là tu pensais peut-être à quelqu'un d'autre.

Enfin, c'est comme ça.

J'avais bien aimé aussi la description que tu faisais de cette rue...
Répondre
M


J'aime toujours les articles que je fais, enfin, je veux dire, les sujets qu'ils traitent. Et il n'est rien de plus agréable que de voir quelqu'un se les approprier ;-Þ



:
Sais pas pourquoi, je l'aime bien cette rue...
je suis sure qu'au fond de tes cartons tu dois avoir une p'tite photo de cette librairie ésotérique qui n'existe plus ;-)
Prends tout ton temps pour chercher...
suis pas pressée, de toute façon avec toi, la réponse est souvent... c'est pour bientôt ;-Þ

Bonne journée Po-san
Répondre
M


Oui, mais là, même bientôt, je pourrai pas. Je ne prenais pas de photos à cette époque. De là, à penser que l'appareil photo n'existait pas encore...  ;-Þ
Bonne journée, Kinou ;-)

Sais pas non plus pourquoi...



N
Superbe photo pour une rue de Paris comme on les aime, calme, secrète, discrète et à l'architecture parfaite :o)) Un quartier qui fait rêver les touristes et les parisiens ... J'aime beaucoup ces (petits !!) hôtels délicieux.
Répondre
M


Madame a bon goût ;-Þ
Et elle a raison, en plus : une architecture se doit d'être parfaite ;-)



N
Très belle rue.
A+
Répondre
M


Vi, hein ? ;-)



F
A quand une rue Madame Claude à Pigalle ?
Répondre
M


Euh... jamais ? ;-Þ



V
J'aime bien ton blog en bleu...
Pourrais-tu me réserver une chambre pour deux personnes pour les prochaines vacances? J''ai trop envie de retourner voir Paris et cet hôtel me paraît tout à fait économique ;-)
Répondre
M


Coucou Va l'r ;-)
Simple, de bon goût et pas cher... tout ce qu'on demande ;-Þ



E
Cette rue a un petit quelque chose des villes du sud, en plein après midi et à l'heure où pas mal de gens font la sieste... N'étais-tu pas le seul parisien à ne pas la faire, lorsque tu as pris les photos? ;O))

En tout cas, elle me plait bien, cette rue... J'y ai même vu deux paires d'yeux dans la troisième photo... (Je crois que je suis atteinte définitivement ;O))

Un dernier truc, si tu as l'occasion de venir sur Avignon, je te conseille d'aller faire un tour au cinéma Utopia: un cinéma qui a réussi à ne pas se faire engloutir par les grands complexes... Un cinéma qui a su gardé son caractère...

Encore bravo pour le design de ton blog!

A bientôt, Maitre Po!

;O))
Répondre
M


Coucou Elleiram ;-)
Je pense que ce qui te fait penser au sud, c'est cette luminosité particulière... pourtant artificielle : en fait, j'ai éclairci la rue sans toucher au ciel. Vi, je sais, pas
bien... ;-Þ

Cela fait longtemps que je ne suis pas allé à (j'aime pas le en) Avignon, j'aimerais bien en avoir l'occasion...



J
le calme, la tranquillité,
à Paris, comme ailleurs sans doute,
ça se paie !
amicalement
jean-marie
Répondre
M


On peut aussi dire que même si ça s'achète, ça n'a pas de prix ;-Þ



C
j'adore les petites salles où ils passent de vo en plus :D

ce soir en sortant du boulot, je vais aller, comme à mon habitude, au cinema de quartier, qui est d'art et d'essai, pour voir "Les murs porteurs", pas de sous titrage, c'est un film français :D

cette petite rue est bien sympathique je trouve :)
et euh, tu m'offres l'hotel, c'est ça :P

pleins de bisous
Répondre
M


ce soir en sortant du boulot, je vais aller, comme à mon habitude, au cinema de quartier, qui est d'art et d'essai, pour voir "Les murs porteurs"

Tu veux dire que tous les soirs, après le boulot, tu vas voir Les murs porteurs ? Eh bien, tu dois le connaître par coeur ;-Þ
Bonne soirée, Cat ;-)
Oui, oui, je sors...


M
C'est très joli ce quartier, tien il y a quelqu'un qui a une dent contre les Christine, on n'est pas si méchante, moi c'est Marie-Christine et ma tante, la petite soeur de mon père Christine; hihi, on ne mange pas!
Répondre
M


Bonsoir Marie-Christine ;-)
Mais non, personne n'a de dent contre les Christine ici. Surtout quand elles ont Marie devant ;-Þ



P
Je ne connaissais pas la rue Christine, pourtant si la boutique Mariage frère est là bas il est probable que j'y aille faire un tour une fois mes thés Londoniens épuisés.

Belles photos comme d'hab :D

Tiens au fait, nous venons de recevoir la nouvelle collection automne -hiver au magasin, peut être voudras tu me rendre une petite visite dans mon magasin, en face du parvis du centre Pompidou? :-D

à bientôt
Répondre
M


Hi Pam ;-)
Attention, je parle de la boutique Mariage Frères... rive gauche ! Pour la rive droite, le magasin est dans le Marais avec une splendide coupole.

Ah... je le connais ton magasin, juste en face de la petite place, non ? Je passerai te faire un coucou ;-Þ



L
luxe calme et volupté en somme chez Christine!
le tout en 3D; c'est la classe!
Répondre
M


Bonsoir Louise ;-)
Luxe et calme, c'est sûr. Volupté... sais pas, pas testé ;-Þ



C
C'est cher didonc !
Et c'est joli, le Tibet.....
Répondre
M


Coucou Cln ;-)
Faut dire que l'immeuble est d'époque ! D'ailleurs, de par sa construction, les immeubles de la rue sont plus anciens que la rue elle-même ;-Þ

Et c'est pas le Tibet, c'est le Népal... Mais j'ai bien compris le message ;-)



:
Un joli prénom pour une rue qui semble bien calme et tranquille, loin du bruit et de l'agitation de la vie parisienne, on se croirait presque en province ^__^

Sympa ta deuxième photo, tu l'as prise à travers tes lunettes 3D ;-Þ

Le Relais Christine m'a l'air bien accueillant...
aloooors, pour mon prochain séjour parisien, je réserve une suite avec vue sur le jardin !
euh... pour un soir seulement ! pour faire un prix moyen correct par nuitée, les autres soirs j'irai coucher sous les ponts et il faut que je m'y installe pour au moins huit/dix jours ;-)

Oyasumi Nasai Po-san
Répondre
M


Un joli prénom tout court ;-Þ

Le lit supplémentaire coûte 50 €. Il suffit de prendre la chambre à dix personnes (y en a déjà une sur les rangs juste au dessus), ça fera 120 € par personne. Bon, y en a quelques uns qui
dormiront dans le jardin ;-)
Ohayo gozaimasu Kinou-san...



Q
Nous sommes huit à te lire...
Et sans doute à imaginer à quoi ressemble tout cela, les odeurs, les bruits...

Moi, là, j'imagine l'hôtel... et je me dis que j'irai bien dormir, pas forcément dans la suite sur jardin, quoique, ce doit être agréable...

Ceci dit, c'est un peu hors de mes tarifs, même pour un rêve bleu... ;-)

Bonne nuit Maître Po !
Répondre
M


Dans la suite sur jardin, ils sont verts, les rêves ;-Þ
Mais je t'arrête tout de suite, rue Christine, il n'y a aucun bruit ;-)
Bonne journée, Quichottine...



C
que de souvenirs qui reviennent en mémoire grâce à vous,maître Po;j'avais découvert cette rue qui porte le nom de cette duchesse de savoie il y a exactement 8 ans, en plein mois d'août, avec mon défunt père...merci de me faire remonter le temps aujourd'hui...
Répondre
M


Bonjour Chris ;-)
Ce quartier est propice aux voyages dans le temps, fussent-ils douloureux, nostalgiques ou exaltants...



M
Tu arriverais presque à me réconcilier avec les Christine (ma dernière secrétaire s'appelait ainsi : heureusement que j'ai déménagé à Toulouse si je lui aurais fait avaler son agrafeuse !)...
Chouettes photos qui laissent bien imaginer la saveur étrange des rues parisiennes d'été... (Tu as lu Paris au mois d'août de René Fallet ?)
Répondre
M


Coucou Morena ;-)
Ah, Paris au mois d'août... une merveille !
(je note ton livre, au cas où)