Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Enfin, pas exactement. Car si la population chinoise représente bien un quart de la population mondiale, il y a plus de garçons que de filles, 117 pour 100, contre 103 pour 100 normalement. Certaines régions atteignent même 135 !

Ce constat effarant est le résultat de la désastreuse politique de l'enfant unique instaurée en 1979, ayant conduit à des avortements ou des infanticides sélectifs. Pour inverser cette tendance catastrophique, le gouvernement a multiplié les mesures. Au début des années 90, un second enfant était autorisé si le premier était une fille. Les échographies restent secrètes en ce qui concerne le sexe de l'enfant à venir et des indemnités sont prévues au delà de 60 ans pour les parents ayant eu une fille. Et actuellement, le Planning Familial lance une nouvelle campagne : Apprécier les filles ! 

En attendant, cette petite chinoise semble sourire à l'avenir, sur la Place Tian-An-Men...
[Pékin, avril 2001]

Commenter cet article

L
Tres joli cette photo, pleine de vie !!

bonne soirée,

louvemisss
Répondre
M
Oui, cette gamine était adorable, une vraie poupée chinoise ;-)
K
Toi aussi tu aimes bien le titre de ce billet... ;-)
Répondre
M
Oui, j'adore ;-)
J
La société chinoise est promise à un avenir difficile ! L'effet pervers de la politique de l'enfant unique a produit de préférer comme descendant un garçon et non une fille. Cette situation qui touchait seulement certaines provinces est désormais étendue à toute la Chine. De plus, dans la Chine des campagnes, la mortalité infantile des filles est plus grande à cause d'un manque de soin, parfois même de l'infanticide. Pour se donner la chance d'obtenir un second enfant qui soit un garçon, des filles ne sont pas déclarées à leur naissance ! Elles sont ainsi clandestines dans leur propre pays. Cette situation s'explique aussi car les filles quittent leurs parents naturels pour vivre avec son mari et donc entretenir ses beaux-parents, ceci dans une société où se sont souvent les enfants qui entretiennent leurs parents devenus trop âgés.
Les garçons célibataires forment les "branches nues". En Chine, ces groupes sont traditionnellement violents. La surmasculinité provoque de la violence. Et une forte surmasculinité ?...
D'un autre côté, la société chinoise évolue. Les migrations de type conjugal augmentent, ainsi que les mariages arrangés avec les femmes issues de pays plus pauvres comme celles du Vietnam. Le mariage sera-t-il réservé aux riches dans l'avenir ?
Des dhangements de mentalités sont à prevoir : peut-être une revalorisation du statut de la femme ? Effectivement, les ethnies autres que les Hans majoritaires et les Tibétains (stérilisés de force) ont droit à avoir plusieurs enfants. La Chine dispose de zones d'ombre mais également de soleils porteurs d'espérance...
Répondre
M
Merci de ton éclairage ;-)
C
En Chine, l'ethnie des Na est régie par la polyandrie, où une femme a plusieurs hommes! «La nuit, des “amants visiteurs” viennent lui rendre visite et ne jouent aucun rôle dans l'éducation des enfants. En fait, le sperme n'est pas considéré comme fécondant. Le bébé est issu de l'esprit de son oncle, qui se réincarnerait dans le ventre maternel. On peut considérer qu'il s'agit d'une société matriarcale, qui fait la part belle au plaisir féminin…»
Chez eux, la politique de l'enfant unique était inversée, un deuxième enfant fut autorisé si le premier était un garçon ! La transmission des biens familiaux y est assurée par la mère qui élève son enfant avec son frère...
Répondre
M
Et quand un des maris se révolte, prétendant son sperme fécondant, on lui répondait... Na ! D'où le nom de l'ethnie ;-)
 
 
Bon, OK, je sors, mais en ayant appris plein de trucs intéressants ;-)
U
Pour le titre, everybody's got to learn sometime...quand même ! Non ? Ah bon.
Répondre
M
C'est en écoutant la chanson que j'ai réalisé que j'ai toujours cru que ça s'appelait Change your heart !
A
désolée de détruire le mythe mais je ne suis pas blonde ;)
V
Répondre
M
Pas grave ;-)
V ;-)
 
A
Mouais, crispé le sourire de la choupinette... En revanche, le garçon est mort de rire... Tu crois qu'il a compris le système ?

En revanche, le problème avec l'infanticide sélectif, c'est 20 à 30 ans plus tard. Les mecs sont tellement nombreux qu'ils n'arrivent plus à trouver chaussure à leur pied.
Du coup, vagues de dépression (je ne rigole pas) surtout au moment des fêtes... Tant pis, zavaient pas qu'à tuer le "beau" sexe ! et toc ! :-)
Répondre
M
Ce qui est crispé chez la Choupinette, c'est la main gauche, j'adore ;-)
Pour les chinois, c'est bien fait. Quoiqu'ils ne sont pas responsables des errements de leurs aînés...
 
B
Tiens moi je viens de revoir ça en géographie. C'est vrai que la bas ils commencent à se frotter à un grave problème
Répondre
M
Il est attendu pour 2020 un déficit de 30 à 40 millions de femmes. De quoi faire un  paquet de célibataires ;-)
Et moi, c'est la division par huit que je viens de voir...(Nan, je déconne, je connais grave)
U
Aaahh...c'est pour ça que de tous mes frères et soeurs c'est moi qui ai les yeux bridés. Je comprends maintenant. Bien la radio. Fade to Grey super. Les Korgis aussi c'était bien. T'en souviens-tu MP ?
Répondre
M
Bah, les yeux bridés c'est joli, tu as de la chance, finalement.
Merci pour la radio. Oui, Fade to grey, j'adore. De toute façon, comment pourrait-on ne pas aimer ?
Mais non, je ne me souviens pas des Korgis, UMM. Un titre à proposer ?
Sinon moi, j'aimais bien Orchestral Manoeuvre in the Dark ;-)
A
et c'est à cause d'un enfant sur 8 que les blondes s'arrêtent à 7 enfants.. ok, je sors...
Répondre
M
Mais non, tu peux rester ;-)
M
En autant qu'ils ne décident pas d'aller rechercher toutes les petites chinoises qui ont été adoptées ;-)...Ici, au Québec, il y en a beaucoup et j'en connais qui ont dépensé des fortunes pour adopter leurs petites filles chinoises ;-)
Répondre
M
Le déficit est tellement énorme que les quelques adoptions ne changent pas grand-chose.