Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

Sur la scène de Mogador, se jouait hier soir, la vingtième nuit des Molières. L'intrigue en est simple, éculée et ne serait même pas digne du théâtre de boulevard si l'assemblée n'était aussi relevée et les décors aussi riches.

Chaque année, c'est pareil. De beaux costumes, des tirades déclamées sur un ton étrange, dont la monotonie n'a dégale que le manque de naturel, par des acteurs... pardon, des comédiens en smoking et des comédiennes en de magnifiques toilettes, compensant parfois visuellement ce que l'oreille était incapable de réellement apprécier.

Mais aussi quelques faux-pas amusants, quelques longueurs inévitables, l'antienne habituelle sur la situation des intermittents et la présence du ministre de la Culture. On se croirait aux Césars, tiens. Pourtant, il y a une grosse différence avec les Césars, en tout cas pour moi... Aux Molières, je ne connais presque personne ! Alors, me demanderez-vous perplexe, voire goguenard, pourquoi regarder cette émission, si semblable d'une édition l'autre, où vous voyez, indifférent, des inconnus gagner un prix pour un spectacle dont vous ignoriez jusqu'au nom quelques secondes auparavant ? Honnêtement ? Je ne sais pas.

Et puis si, je sais. Parce que Danièle Lebrun a eu le molière du meilleur second rôle féminin. Ah, Danièle Lebrun... Aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été amoureux d'elle ! Quelle belle femme ! Que ce soit la Cecily de Chéri-Bibi ou la Roxane de Saint-Gély de Vidocq, je ne saurais résister à son regard langoureux, ses lèvres pulpeuses, son sourire mutin et sa voix enjôleuse ! On peut, à l'envi, mélanger dans la phrase substantifs et adjectifs, avec elle, tout reste vrai (sauf peut-être regard pulpeux).

 

Je passerai sous silence les autres résultats parce qu'encore une fois, je ne connaissais aucune des pièces nommées. Il faut dire que pour moi, le théâtre s'arrête au Misanthrope, aux Caprices de Marianne et à Caligula. Le reste existe certes, mais pas pour moi. Je noterai quand même le palmarès étonnant de la rubrique révélations : James Thierrée, petit fils de Charlie Chaplin et Marilou Berry dont on ne sait pas si elle obtient cette récompense par atavisme (c'est la fille de Josiane Balasko) ou par népotisme (c'est la nièce de Richard Berry) ou même par talent, bien que cette dernière hypothèse paraisse peu crédible.

Les Molières, c'est aussi l'occasion d'en revoir les meilleurs moments, succulents, uniques. L'occasion, moins drôle, de méditer sur les accidents de la vie avec les disparitions de l'année écoulée... Darry Cowl, Suzanne Flon... et Thierry Fortineau. Le choc. J'étais passé à côté de son décès, en février. J'avais suivi sa carrière quand plus jeune comédien, il était avec une  fille que je connaissais. Puis, il y avait eu le succès, Marutschka Detmers, l'alcool...

Pour illustrer cet article, j'ai choisi une photo du théâtre, que j'avais prise un après-midi où je musais dans le neuvième arrondissement. Personnellement, j'aime bien cette photo à cause de la façon dont est écrit Mogador... On ne se refait pas.
[Vingtième nuit des Molières, lundi 24 avril 2006, France 2]

Commenter cet article

Claudine 28/04/2006 11:16

Très drôle, ta réponse !!
pour la turtle mania, j'explique : en général, je n'aime pas trop (du tout) les émissions genre star ac et autre. Malgré tout, j'aime bien les sélections de la nouvelle star de M6, à cause des personnalités du jury. Et, au milieu de cette jeunesse souvent inconsciente, est apparu un bijou, qui, normalement, devrait avoir de l'avenir... (sur la gauche de mon blog, un lien).

Maître Po 29/04/2006 09:37

Ah oui, Christophe. C'est LE grand favori avec Cindy. Mais il faut encore attendre un peu pour n'avoir que le meilleur, cette semaine, il reste encore quelques quelconques ;-)

Claudine 27/04/2006 09:29

Ben, ils sont un peu blancs, tes yeux, sur la photo !! Sinon, pour la télé, j'ai succombé à la turtle mania, pour (allez, au poids) 20 minutes d'hystérie (!) sur + de 2h d'émission...

Maître Po 28/04/2006 08:44

La photo date un peu ;-)
Sinon, c'est quoi, ta turtle mania ?

Nin@ 26/04/2006 14:43

je m'en souviens de Daniele Lebrun dans Vidocq... bon, moi j'étais amoureuse de Vidocq hein ;o))bises

Maître Po 27/04/2006 00:19

Eh bien, chacun son truc ! ;-)Coucou Nin@ !

Claudine 26/04/2006 13:25

"mais la vraie force, n'est-elle pas d'avoir un téléviseur et de ne pas le regarder ?"
et nous, on louperait une partie de tes articles ! Heureusement, tu es humain, donc (un peu) faible... (je te voyais avec les yeux bleus moi....)

Maître Po 27/04/2006 00:18

Si j'avais la force de ne pas regarder la tv, je ne te priverais que de mes articles sur la tv d'aujourd'hui... perte sans trop de conséquence, finalement ;-)De plus, cette force, je n'ai pas envie de l'avoir... y a des choses bien à regarder !
Et ils ne te plaisent pas mes yeux ? ;-)

Indice 26/04/2006 03:50

Et ton mot du jour commence à dater tsssssssss!

Maître Po 26/04/2006 08:27

Ben quoi, c'est le mot du jour, et le jour, c'est le 23 avril. C'est bien un jour, ça, le 23 avril ? ;-)

Indice 26/04/2006 03:50

Il faut sortir Maitre Po tsssss ca fait un peu mepris envers le theatre ton papier et comme je suis intermitent , je le prends mal.

Sinon j'aime bien Daniele Lebrun aussi. Mais quel age as tu Maitre Po 45/55 ?

Maître Po 26/04/2006 08:25

 Une photo de Maître Po sera bien plus éloquente, même si la réalité est parfois cruelle.
Pour ce qui est des intermittents (quatre t), je ne parlais que de l'intervention inévitable dans ce genre de manifestation. Je corrige mon texte.
Sinon, Danièle Lebrun, on peut la voir sur les dvd de cheri bibi, et il n'y a pas d'âge pour apprécier cette femme.

Catgeisha 26/04/2006 00:20

Belle prose et photo intéressante, Po-san, comme d'habitude...
Tu arriverais presque à me faire regretter d'avoir bazardé ma télé depuis des années...euh non, tout compte fait... ;-)
Hier, "j'étais" aussi au théâtre Mogador, mais c'était pour l'Oiseau de Feu de Stravinsky !;-)
Non, on ne se refait pas... ;-) Kisu kisu !
Ja ne ! ;-)

Maître Po 26/04/2006 08:15

Bah, ce n'est pas pour ce genre de programme qu'il faut regretter de ne pas avoir de télé... mais la vraie force, n'est-elle pas d'avoir un téléviseur et de ne pas le regarder ? ;-)