Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

Ce siècle avait deux ans. Rome remplaçait Sparte... euh... non, Rome ne remplaçait pas Sparte, mais le siècle avait bien deux ans. Je passais alors devant la mairie de Toulouse quand je découvris une oeuvre monumentale, surprenante, fascinante, aux formes avantageuses et rebondies mais au visage si fin que l'on aurait pu craindre que cette rupture ne soit préjudiciable à la sculpture. Pourtant, bien au contraire, ce contraste conférait un équilibre harmonieux à l'ensemble. Le nom de l'auteur m'était alors inconnu, il s'appelait Jean-Louis Toutain. Né en 1948, il a touché à de nombreux domaines : céramique, décoration, imprimerie, design avant de se lancer en 87 dans la création de ses propres oeuvres. Meilleur ouvrier de France en 91 pour son oeuvre sculpturale et décorative, il se mit à la peinture en 95.

 

Deux années plus tard, de retour pour quelques vacances bien méritées - ne le sont-elles pas toujours ? - dans ce sud-ouest que je connais si mal, je passais par Moissac. Et devant l'abbatiale Saint-Pierre, j'ai retrouvé, assises sur un banc, ces femmes stéatopyges propres à Toutain, une mère et sa fille tricotant. Contrairement à Toulouse, ses personnages étaient ici en situation devant un cadre majestueux, ce qui leur donnait une nouvelle dimension, celle d'une authenticité à laquelle peu d'oeuvres peuvent prétendre. Si le bas évoque irrésistiblement Botero, la finesse du haut contribue à créer une inspiration spécifique et une identité visuelle facilement reconnaissable, que l'on retrouve également sur ses peintures.

 

Nancy est actuellement le siège d'une exposition de dix sculptures monumentales de Toutain, jusqu'au 5 juin. Cette exposition ira ensuite à Andorre, à compter du 20 juin.
[Sculpture de Jean-Louis Toutain, Moissac]

Commenter cet article

Koulou (Flegroll) 07/11/2007 10:03

de bien jolies statues...

Maître Po, devin 07/11/2007 10:37

Coucou Koulou,(on dirait les Bratislaboys)La première fois que j'ai vu une sculpture de Toutain (devant l'Office de Tourisme de Toulouse, donc), j'ai eu une impression bizarre, mais depuis, j'adore ;-)

Quichottine 05/11/2007 12:37

Toutain sera dans mon article de demain... tout est prêt maintenant. A tout bientôt, Maître Po, passe une belle journée... ;-)

Maitre Po, devin 04/06/2009 08:14



Et dès le lendemain, Quichottine, tu publiais ton article...
Quelle efficacité ;-Þ
Je t'envie ;-)



Quichottine 05/11/2007 09:52

J'en ai trouvé une autre à Besançon... Kinou, c'est la tienne ? Celle-là, elle est pour ma bibli, je la mettrai bientôt.

Maître Po, devin 05/11/2007 10:35

Il y en a de plus en plus... tant mieux pour nous et pour Jean-Louis ;-)

Kinou 04/11/2007 20:11

Pour t'éviter de chercher, peut-être est-elle sur le site de Toutain http://www.toutain-art.net/pub/pages/sculptures.php
Dans mon article, j'avais une photo d'une mère et son enfant sur un banc, je ne sais pas si c'est celle que tu veux...

Maître Po, devin 04/11/2007 20:45

Non, elle n'est pas dans ton article. Mais Quichottine devrait finir par la retrouver ;-)

Quichottine 04/11/2007 18:06

Je me doutais bien que tu ne devais pas l'avoir laissé passer... Ce second banc complète le premier, toute la vie est là. Mais, tu vois, je me demande : où sont les papas ?

Maître Po, devin 04/11/2007 20:27

C'est une espèce en voie d'extinction ;-)

Quichottine 04/11/2007 02:21

Tiens... il manque un article ou ta réponse à Kinou a été publiée deux fois...

A moins que l'heure avancée ne soit la cause de cet étrange doublement... ;-)

En, fait, je venais te dire, après avoir lu ton article, qu'il y a à Moissac deux bancs... Une mère et sa fille sur l'un... une mère et son fils, vraisemblablement, sur l'autre.

J'ai découvert Toutain là... et tu vois, au départ il m'avait laissée perplexe. Il faudra que je mette les images quelque part...

Maître Po, devin 04/11/2007 15:54

Je l'ai en photo, l'autre banc, mais pour la retrouver, ça va être coton ;-)
Et j'ai rectifié le problème que tu cites...

Kinou 04/09/2007 22:38

Ce soir agréable rencontre avec JL Toutain... il est venu exposer dans ma région et j'avais mis qq photos sur mon blog tout neuf...qui n'est guère plus vieux !!! si ça t'intéresse
http://kin-ou.over-blog.com/article-11166360.html

Maître Po, devin 05/09/2007 01:25

J'y file... ;-)

Catgeisha 13/05/2006 22:19

Les deux Po-san, les deux !!! ;-)
Bon, je l'ajoute à la liste... ;-)
Ahhh...déguster un bon jus d'orange frais au p'tit déj'...à 11h...à l'ombre des palmiers de la Plaça Reial, avant de partir découvrir...je continue...? ;-)

Maître Po 16/05/2006 00:30

Oui, les deux, tu as raison ;-)
Non non, ne continue pas, je vais le faire à ta place : avant de partir découvrir... le Palacio Guëll, le temps de traverser la Rambla...    Non, je ne peux pas, c'est au-dessus de mes forces ;-)
 

Catgeisha 12/05/2006 20:37

Oui, il y a les terrasses, parsemées de sculptures, de la fondation Miro qui surplombent la ville et offrent un magnifique panorama de Barcelone, la fondation étant située sur les hauteurs de Montjuïc... ;-)
Ahhh...Barcelone... ;-)

Maître Po 13/05/2006 17:43

Arrête ! C'est malin, maintenant, va falloir que j'y retourne !Ou  alors que je fasse un article dessus.
Tiens, je pourrais même faire un article sur tous les articles que j'ai à faire. Pfff... trop long ;-)

folieforum 02/05/2006 17:08

Souvent lorsque je passe dans ce square, les enfants font du tobogan, grimpent, piaillent...
Et oui, outre les forme, la masse légère, l'interactivité, voire l'utilité est très souvent présente chez ce sculpteur... tu peux, tu dois, vivre avec l'art, pas te tenir à 2 pas, pieds serrés et mains au dos !
Et pour le temps que j'y ai passé, je suis sur place c'est plus facile ;-)
Bon allez, pour pas paraître trop chauvine il faut aussi que je dise que j'aime aussi Botero ;-) (j'en ai touché, chut, à Monaco)...

Maître Po 03/05/2006 00:30

C'est bien que les enfants puissent jouer avec la sculpture (si ce n'est pas dangereux). L'art interactif et utile, c'est nécessaire ;-)

folieforum 02/05/2006 01:40

Maître aime Toutain, moi aussi, et si il trouve que la sculpture de la mairie de Toulouse n'est pas en situation, c'est parcequ'il n'est pas resté assez longtemps devant pour voir les enfants jouer avec cette mère aux formes faites pour eux.

Maître Po 02/05/2006 04:05

Non, je le confesse, je ne suis pas resté des heures devant, mais pendant tout le temps que je l'ai regardée, cette maternité de Toutain, aucun enfant n'est venu jouer ni avec, ni dessus, ni même à côté ;-)

Catgeisha 02/05/2006 00:29

Tu ne connais pas la panthère de Pompon ? Pompon s'est spécialisé dans la représentation animalière..."Ce que j'ai essayé de rendre, c'est le sens du mouvement,ce qui est intéressant, c'est l'animal qui se déplace", disait-il...ainsi, l'épure japonisante de ses formes tendra à mieux traduire le volume et le mouvement...voilà en quoi il me fait penser à Toutain, quelque part...

Arf ! Arp ! Comment ai-je pu l'oublier ??

Tu vois mon baiser en peinture...hum...

Pour la sculpture, je pensais à celui de Toutain, de Brancusi ou de Rodin, par exemple...

C'est vrai que celui de Klimt est un peu trop galvaudé, même s'il est magnifique, mais il a fait tellement d'autres merveilles !!!
Tiens, Les Amants de Magritte...intéressant ! Vivement l'article Po-san !

Arp, Magritte...que de surréalistes...j'imagine que tu connais aussi la Fondation Miro de Barcelone, un de mes lieux fétiches ?! ;-)

Maître Po 02/05/2006 04:00

Eh bien non, je ne connais pas la panthère de Pompon ;-)Mais je connais l'ours, et pas par quelqu'un qui aurait vu quelqu'un qui l'aurait vu ;-)
Quant à la fondation Miro, je n'y suis allé qu'une fois, et je me rappelle plus de sensations que de détails proprement dits... il y a une partie extérieure, non ? ;-)

Catgeisha 29/04/2006 22:59

J'adooooore Toutain !!! (hum...ça t'étonne Po-san...?)
Watachi wa Toutain ga totemo suki desu !
Ahhh, ces volumes et ces courbes qui expriment si bien la sensualité des corps, et cette impulsion donnée au mouvement, et ces thèmes de la musique, la maternité et autres coquineries...ahhh...
Dans mon top sculpteurs, dans le style, avec Botero, Pompon et Brancusi...tiens, d'ailleurs, Po-san, quel est ton baiser préféré ? ;-)

Maître Po 01/05/2006 06:25

Toutain, si je conçois que l'on puisse ne pas le connaître, j'imagine mal en revanche qu'on reste indifférent à ses oeuvres. D'ailleurs la première sculpture que j'ai vue de lui, par hasard, a attiré irrésistiblement mon regard et a su le conserver.
Pour mon top sculpteurs, j'aime bien ceux que tu cites : Botero était sur les champs, il y a quelques années (enfin, pas lui, ses oeuvres) et c'était magique, Pompon, je ne connais pas trop, je me rappelle bien de son ours au Musée d'Orsay (je dois avoir une photo qui traîne) et Brancusi, évidemment... Sinon, Arp, aussi.
Mon baiser préféré ? En sculpture ? Aucune idée ;-)En peinture, je dirais le tien... enfin, celui qui est sur ton blog. Mais depuis quelques années, il a été accommodé à tellement de sauces qu'il a été un peu galvaudé, et c'est bien dommage. Disons alors les Amants de Magritte. Là aussi, j'ai pu le prendre en photo... faudrait que je fasse un article... pfff... tous ses articles à faire ;-)

Alix 29/04/2006 15:19

M'en doutais-je ? Un Parisien déambulateur et amoureux des arts se devait d'aimer celui qui, entre tous, a su concilier amour de Paris et amour des lettres. Alors non, pour te répondre, je ne suis pas surprise !!

Sinon, j'ai beaucoup compté sur mes doigts, m'exclamant, dans un langage sinon littéraire, du moins fleuri : "putain, merde, fais chier, ça fait que 11 pieds" ! :-)

12 pieds, rimes qui doivent au minimum être riches (ça, quand on pastiche Hugo, on n'pastiche pas n'importe qui), la césure en général à l'hémistiche pour plus de mélodie, les "e" muets (ou pas ?!), le style si particulier, pfff... Y'a de quoi être folle !

Je viens de comprendre pourquoi il n'y avait plus que des poèmes en prose... et pas toujours du niveau de Beaudelaire... ;-)

Maître Po 30/04/2006 10:43

D'abord, je me suis trompé... par exclamation initiale, je sous-entendais la suivante en fait... pas grave ;-)
Moi aussi, quand je fais des vers, je passe mon temps à tapoter la table, en m'exclamant, dans un langage moins fleuri mais plus audible : Et flûte, fais suer, ça ne fait qu'onze pieds ! ;-)
En plus, moi, je me suis souvent frotté à l'art difficile de l'acrostiche. Et comme toi, jai pesté contre ces e muets si horripilants ;-)

Alix 29/04/2006 09:03

Alors en plus tu aimes Totor ! Mais tu es parfait, mon cher Maître Po !! Du coup, tu m'as donné envie de relire quelques passages de ses ouvrages, puis de faire un pastiche, dont je te livre (exclusivité mondiale) la première partie... N'hésite pas à te moquer du résultat, je ne suis que le ver de terre amoureux d'une étoile... :-))


Ce siècle avait deux ans. Un beau matin d'avril,
Les hommes politiques marchaient d'un air viril,
Et, sûrs de leur destin, entraient dans l'isoloir,
Glisser leur bulletin, du matin jusqu'au soir,
Cependant que Paris, fière ville historique,
Se sentait disposée à vaincre l'Amérique.
Des temps nouveaux s'ouvraient, enfin naissait le jour,
Où, à l’ère bénie des premières amours,
Le bon peuple, à la fois courageux et honnête,
Sortait de son sommeil et relevait la tête.
Et chantant sa gloire par des cuivres d’airain,
S’en allait faire entendre son droit souverain ;
Hélas ! Sortant de son trou, terrible Chimère,
Le monstre scélérat rendit la lutte amère,
Et malgré le succès de la démocratie
Ne fit que mettre à jour l’immense impéritie
Des gredins arrogants, de la fraude funeste,
Qui, de la douce France, ont dépouillé les restes.
Aujourd’hui, dans Paris, les échoppes sont vides,
Les familles ont fui l’atmosphère putride
D’un règne condamné, d’une fin misérable,
Où les bouffons persistent à se croire vénérables.

Maître Po 29/04/2006 09:58

Pour répondre à l'exclamation initiale, tu en doutais ? ;-)
Sinon, à mon tour de m'exclamer ! Totor a trouvé sa maîtresse ! Et ce n'est pas Juliette ;-)
S'il n'est guère glorieux, l'épisode décrit Restera par tes soins, gravé dans nos esprits.De parfaites césures, de purs alexandrins !Je m'incline devant toi et te baise les mains.
Le protocole demandait les pieds, la rime exige au minimum les mains ;-)(et je me suis contenté du minimum ;-)