Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

Or donc, en ce joli mois de mai 2006, Saint-Maur se remit à l'heure du Moyen-âge...

Les voies du hasard sont tortueuses. Dimanche après-midi, après avoir vu Mission impossible 3, alors que j'étais innocemment parti pour voir Les filles du botaniste, je me suis dit qu'une fête médiévale serait un complément idéal à cette sortie. J'en avais rêvé, Saint-Maur l'a fait. J'ai donc été guidé (mystiquement ?) vers le vieux Saint-Maur, dans le square de l'Abbaye, moins désireux de revivre ces moments forts de notre histoire que curieux de découvrir le programme d'une telle fête.

En fait, extérieurement, de loin (et de près aussi, d'ailleurs), cela ressemblait à une fête patronale ou à une kermesse paroissiale dont les caractéristiques peuvent se résumer à deux principes de base : ne pas pouvoir avancer, et ne rien voir. Et de ce côté-là, on était servi : beaucoup de monde, beaucoup d'enfants surtout, des stands bâtis à la hâte... rien que du classique, quoi ! Mais petit à petit, les activités se dessinèrent et se révélèrent effectivement moyenâgeuses : brodeurs, cracheurs, montreurs. Enfin d'art, de feu et de marionnettes. Vachement moyenâgeux, Guignol...

Je critique, je critique mais les rois de cette fête étaient les enfants et je suis certain qu'ils y ont trouvé leur compte tant le concours de déguisement a eu grand succès. Pour les plus âgés, un tournoi de chevalerie était organisé. Ma photo représente un chevalier se rendant sur la lice pour combattre. Il lui appartiendra de défendre l'honneur de sa belle - époque regrettée où les femmes étaient belles et honorables - dans ces joutes impitoyables où victoire rime (je me comprends) avec habileté, et donc, du coup, gloire avec succès. Il est accompagné de son écuyer et suivi par des manants pas beaux, appelés pour cette raison, des vilains. Je n'ai pas assisté auxdites joutes mais nul doute qu'elles n'ont été âpres et endiablées, sous les cris enfiévrés de la (jeune) assistance.

Voilà, en gros, en quoi consiste une fête médiévale à Saint-Maur.

Commenter cet article

:0071: Kinou 01/05/2008 22:07

Tu devrais bien prévoir un espace où laisser des messages qui n'ont rien à voir avec tes articles... j'ai donc cherché un endroit, et j'arrive ici...
tu as enlevé tes bons plans de Paris, je viens seulement de m'en apercevoir ;-Þ

Du coup j'ai tout lu, j'ai bien fait...
je suis enfin tombée sur un de tes articles "nuls" ;-Þ
la fin de ton texte m'a rappelé un mélange de titres du genre "Amour, Gloire et Beauté" et "Dallas"... sais pas pourquoi ;-Þ

J'ai lu AL avec plaisir, humour toujours aussi "caustique" ;-)

Entre ton article et son commentaire, vous avez réussi à me faire rire, sacré exploit ce soir !

En définitive, tes articles nuls ont un pouvoir thérapeutique ;-Þ

Domo arigato Po-san pour ce sourire du soir ;-)

Maître Po, devin 02/05/2008 01:40



Des messages qui n'ont rien à voir avec mes articles ? Sur mon blog ? ;-Þ
Et puis, tu trouves cet article "nul", soit, mais moi, je trouve que je n'en fais plus assez, des comme ça ;-)



Louis CHATEL 09/05/2006 01:47

Les avis semblent partagés sur la beauté...
Bonne nuit maître ! et bonne semaine.

Maître Po 10/05/2006 00:40

Tous les goûts sont dans la nature... bonne semaine à toi aussi ;-)

Anne-Lise 08/05/2006 20:49

"époque regrettée où les femmes étaient belles et honorables"
Alors ça... mais alors ça....comment t'as osé écrire un truc pareil... je sais c'que tu vas me dire... tu pensais bien que j'allais te mettre une petiote remarque sur cette phrase ;-)
Arf, allais, j'le laisse passer pour cette fois, mais j'en conclu surtout que ça devait être une vraie catastrophe pour toi cette fête, vu les """"""conneries"""""" (a ne pas prendre au premier degré, merci :-) que tu peux dire dans cet article ;-PPPPP
Gros bisous Maître Po!!! (tu vas passer 3 heures pour lire et répondre aux commentaires, faudrait t'magner un peu ;-)

Maître Po 08/05/2006 22:46

C'est vrai que j'ai eu un peu de mal avec cette fête médiévale.(ça se voit tant que ça ? ;-)
Mais bon, c'est normal, c'était un peu trop gamin pour moi...(en relisant, je me demande si c'est bien moi qui ai écrit ça... ;-)

vy 08/05/2006 11:42

Les femmes sont toujours belles, mais différemment... enfin, qu'en sais-je ? Je sais seulement que lorsque je prends des photos, que je fais de la marche, si j'avais une robe de ce Moyen-Âge, genre couleur du temps de Peau d'âne, qui m'a tant fait rêver, je ne pourrais pas me tordre dans tous les sens, et mon appareil photo ferait la tête.
Pfou, tu vois beaucoup plus de choses que moi, Maître Po.
Bon, et Les filles du botanistes ?, demande-t-elle curieuse et non moins innocente.

(PS : j'ai mis du temps à comprendre (toute la journée d'hier) qu'il fallait copier un code pour valider le commentaire.)

Maître Po 08/05/2006 21:29

Ah les robes de Peau d'Âne... Quel film ! ;-)
À propos de film, je suis allé voir Les filles du botaniste à midi, l'article ne devrait pas tarder ! Tu es curieuse et innocente, seras-tu aussi patiente ? ;-)