Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Leonard (joaquin Phoenix) rentre chez ses parents, trempé après une tentative de suicide tombée à l'eau. Mais il rencontre coup sur coup deux jeunes femmes. La première, c'est Michelle (Gwyneth Paltrow), sa voisine que le hasard pousse vers lui. Quant à la seconde, c'est moins le hasard que ses parents qui lui jettent dans ses bras Sandra (Vinessa Shaw), la fille de l'associé de la famille. Les attirances se créent rapidement, Leonard va devoir choisir.


James Gray, particulièrement efficace dans La nuit nous appartient (que j'ai revu récemment avec plaisir sur Canal), change complètement de registre en nous proposant un film d'amour, et non plus d'action, avec son acteur fétiche (dont c'est peut-être le dernier film). Leonard est attiré par Michelle qui le voit plus comme un ami indispensable, tandis que Sandra ne peut lui cacher qu'elle est amoureuse de lui. On prétend qu'un garçon plus deux filles, ça fait trois possibilités, mais au départ, cela semble bien parti pour faire zéro.

On se laisse emporter avec fièvre dans un Brooklyn populaire, cher à James Gray. Comment ne pas goûter ces rendez-vous complices sur le toit, ces discussions de fenêtre à fenêtre ou le comportement malhabile d'un homme amoureux ? Entre la fantasque Michelle et la raisonnable Sandra, qui ignorent tout l'une de l'autre, le coeur de Leonard va petit à petit faire ce choix terrible que le spectateur est incapable de faire, tant les deux actrices sont également attirantes et séductrices.

La mise en scène magistrale de Gray, les performances des actrices et des acteurs, les musiques envoûtantes, tout contribue au succès de ce film qui innove dans le genre. Même s'il n'y a pas le côté dramatique de Love Story ou d'Une bouteille à la mer, les thèmes de l'amour non partagé ou du choix entre passion et raison, si chers aux romantiques, sont magnifiquement traités. L'émotion est présente jusqu'à la fin. Mais la plus belle scène, à mon avis, est celle entre Leonard et sa mère (Isabella Rossellini, parfaite) qui arrachera une larme furtive au plus endurci des spectateurs (moi, par exemple).

<cke:param name=">

[Two Lovers, James Gray, sortie le 19 novembre 2008]

Commenter cet article

Kinou 02/02/2010 23:54


Je t'avais dit qu'il me faudrait attendre la diffusion sur Canal, voilà, c'est fait ^_^
La passion est présente, oui, je pense, mais elle est bien dissimulée ou elle est un peu tiède ;-Þ

"Choix entre passion et raison", il n'a pas vraiment eu d'autre alternative ;-(

On devrait pouvoir choisir une fin, car contrairement à toi, je n'ai pas tellement aimé celle-ci ;-)

Good night MeP


Maitre Po, devin 05/02/2010 23:42


Je ne me souviens pas de quoi que ce soit qui soit tiède, mais je crois que je ne vais pas tarder à le revoir pour être fixé ;-)

Et puis, on peut aimer un film sans en aimer la fin... Titanic, par exemple ;-Þ


dasola 26/01/2009 21:47

Bonsoir Maître Po, je sens que tu as aimé ce film contrairement à moi. Le film m'a laissée complètement indifférente avec Joaquim Phoenix trop âgé pour le rôle. Je n'ai pas ressenti de fièvre ni de passion mais au contraire, beaucoup de froideur. J'étais d'autant plus déçue que j'ai aimé The Yards, Little Odessa et La nuit nous appartient. Bonne soirée.

Maitre Po, devin 27/01/2009 01:55



JP trop âgé... je n'y ai pas pensé une seule seconde, je dois dire. Son côté malhabile ne jure pas avec son âge et je pense au contraire que le film aurait été plus quelconque s'il avait été plus
jeune.

En revanche, je suis d'accord avec toi, pour l'absence de fièvre. Sandra n'est guère expensive et les sentiments de JP sont également intériorisés. Mais la passion est bel et bien présente.
Et puis, j'aime bien la fin ;-Þ

Bonne nuit, dasola ;-)



jean-marie 20/01/2009 13:34

bonjour, cher Maître...
la vidéo est très attirante...
ce que tu en dis aussi
et les acteurs ont l'air convaincants.
je me laisserai certainement tenter
amicalement
jean-marie

Maitre Po, devin 20/01/2009 18:22



Bonjour Jean-Marie ;-)
James Gray est rapidement devenu une valeur sûre du cinéma américain et Joaquin Phoenix est un acteur particulièrement convaincant dans le moindre de ses rôles, même en empereur romain ;-Þ

Le résultat ne peut être que bon !



Alice HUGO 19/01/2009 18:48

Le Choix de...Alice irait - sans tergiverser -vers le ténbreux Joachim Phoenix.
Je ne rate jamais un Film dans lequel il joue. La douleur lui va si bien...
Et je n'ai pas encore vu celui-ci. ( je l'ai raté à sa sortie, Grrrr !)

C'est pour cela que je n'ai pas lu ton article, Maître Po ( de la même façon que je ne lis jamais le synopsis d'un film, ou la 4° de couverture d'un livre , ou que je "lalalate " haut et fort en me bouchant les oreilles, lorsque quelqu'un y fait allusion à côté de moi. Oui, je sais : cela surprend toujours...)

Je ne doute pas un seul instant de la richesse de ton exposé ( comme d'hab.!), et c'est bien la raison de mon boycott.
Ah ! il faut vraiment que je me le procure au plus vite !!!

Bonne soirée, Maître Po.

PS. Rappelle Tintin pour une ultime enquête : après les Bijoux de la Castafiore ( pour moi le plus abouti et le plus engagé des Albums ), on a volé mon commentaire sur l'article !!!

Maitre Po, devin 20/01/2009 01:53



Bonsoir Alice ;-)
C'est évident qu'il est plus facile à Alice de choisir qu'à Sophie ;-Þ
Surtout quand il n'y en a qu'un à choisir...

Mais tu sais, Alice, tu peux lire mes articles sans risque, ils ne défloreront jamais la fin ou l'intrigue d'un film, même s'il est parfois difficile d'en parler à mots couverts. Bon, d'un autre
côté, je sais pas pourquoi je raconte ma vie, puisque tu ne liras peut-être ce commentaire que dans de très longs mois.

Quant à ton commentaire, tu m'en vois aussi marri que tu as pu l'être, mais je note au passage ton intérêt pour les Bijoux de la Castafiore, ce qui en fait l'album préféré de la gent féminine...
du moins sur mon blog...



:0071: Kinou 16/01/2009 12:37

Et dire que j'ai failli aller le voir, j'ai fait un autre choix, bouh... un petit regret en lisant ton article !
Me reste plus qu'à attendre son passage sur Canal.

Par contre, cliché classique...
la blonde aguicheuse et la gentille brunette, mais je me trompe peut-être ;-)

Toi, un endurci ?
Euh... rassure-moi, c'est pas vraiment l'idée que je me suis faite au fil des mois, en lisant tes articles, tes réponses...
mais sait-on toujours qui se cache derrière un écran ;-Þ

Maitre Po, devin 17/01/2009 13:52



Non, Kinou, ce n'est pas vraiment le cliché classique car la blonde n'est pas aguicheuse, elle a seulement un charme fou (dont elle n'a pas forcément conscience) tandis que la brune a
volontairement cherché à se rapprocher de Leonard.

Sinon, va falloir que je surveille ce que j'écris dans mes réponses, puisque je vois que certaines personnes les dissèquent ;-Þ



Quichottine :0010: 14/01/2009 01:43

Je vois que Rostand t'est venu en aide...

Moi, je manquais un peu de mots, j'étais subjuguée par les acteurs...

Bonne nuit, Maître Po. :-)

Maitre Po, devin 14/01/2009 02:16



Je vois que les commentaires sont revenus ;-Þ
Moi, je vais me coucher...
Bonne nuit, Quichottine ;-)



hélo 13/01/2009 22:25

Je me suis retrouvée dans une situation pareille : quand j'ai commencé à sortir avec mon copain, il sortait avec une nana depuis deux ans... Je respectais, et la clef a été de le laisser faire son choix... Car l'amour est libre. Et je n'ai rien eu besoin de faire pour le retenir, au contraire... je l'ai encouragé à se remettre en question pour qu'il ne fasse pas une bêtise... C'est dire...

Mais dans un film, j'avoue que j'appréhende un peu... La bande annonce est cependant encourageante.

Maitre Po, devin 14/01/2009 00:31



Hello Hélo ;-)
Dans le film, c'est un peu différent, il les rencontre en même temps.
Et j'espère que ton copain a fait le bon choix ;-Þ



Quichottine :0010: 13/01/2009 19:04

J'aime bien quand tu parles d'un film...

Mais que dire ?

Je crois que je te dirai quand je l'aurais vu !

Maitre Po, devin 14/01/2009 00:14



Que dire ?
On pouvait dire... Oh ! Dieu ! ... bien des choses en somme ;-Þ