Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Ce cimetière marocain est orné de zelliges, ces carreaux de faïence colorés propres à l'artisanat mauresque. Nous sommes à Asilah, une des plus jolies villes du Maroc, tout près de Tanger.

 

Loin des villes impériales, elle a su, malgré son charme, se préserver des touristes. L'on se promènera sans fin, mais avec plaisir sur les remparts, au bord de la mer, ou dans l'ancienne medina. Son architecture est un mélange subtil des religions et des cultures, dû à une histoire particulièrement riche. Phénicienne, puis Romaine, elle a même subi la visite des Vikings au 11e siècle. Elle deviendra portugaise en 1471, puis espagnole en 1578, lors de la bataille des trois rois. Au début du siècle dernier, la ville andalouse devint même le fief du caïd Moulay Ahmed Raisouli dont on peut encore visiter le palais.

 

Asilah fait la part belle à la culture avec de nombreuses expositions d'oeuvres d'art, dont le point d'orgue se situe en août pendant son fameux festival. C'est d'ailleurs à Asilah que j'avais pris le joueur de flûte en photo.
[Asilah, Maroc, juin 1993]

Commenter cet article

sousoulyly 14/05/2006 17:17

j'ai jamais eu la chance de visiter le maroc, en revanche j'ai visité un de ses voisins : l'algérie.
c'est très beau aussi! lol!

Maître Po 16/05/2006 01:24

J'ai jamais eu la chance de visiter l'Algérie, en revanche, j'ai visité un de ses voisins : la Tunisie. C'est très beau aussi ! ;-Þ

Jean-Youri 12/05/2006 23:21

cette image nous plonge dans un cadre fait de beauté et de mélancolie : charme paisible - immobile - du cimetière et de ses carreaux de faïence colorés, beauté du mouvement bleuté de la mer...

Maître Po 13/05/2006 17:47

Beauté et mélancolie... C'est exactement ça ;-)