Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

les pupilles du chat
comme des aiguilles
quelle chaleur !
[Suikô]

 

Pour être honnête, j'avais caressé l'espoir de pouvoir écrire moi-même un haïku. Mais cet art japonais inventé au 17e siècle par Basho obéit à de telles règles contraignantes comme les dix-sept sacrées ou le mot de saison qu'avant de pouvoir en concevoir un, j'ai l'impression que je devrais auparavant me retirer quelques années dans un monastère zen de Koya-san. Ça faisait juste pour ce soir. Je me suis donc contenté d'en citer un existant. Le zen a un prix parfois, celui de la honte bue et de la compromission. Mais je m'en remettrai.

 

Bubulle, lui, est loin de ces préoccupations.  Il semble perdu dans ses pensées félines. Et je me garderai bien de le déranger...

Commenter cet article

L
Les pensées de Bubulle ne peuvent être que Sagesse tu le sais bien (lol)
Répondre
M


... au point d'en être jaloux ;-Þ



V
J'ai découvert u jour que les hèvres avaient les pupilles horizontales.
Répondre
M

Les hèvres, ce sont les femelles des oucs ? ;-Þ


K
Un conseil Bubulle... ne surtout pas relire les anciennes réponses aux commentaires, cela te fendrait le coeur... "un article dans les dix derniers et deux dans les vingt présentés"... perdu dans tes pensées... je te comprends, ça laisse songeur...
allez, je te fais une douce caresse ;-)
Répondre
M


Nous avons, lui et moi, mené d'âpres négociations au terme desquelles nous avons convenu d'un encart permanent, en haut à gauche, avec un lien vers sa page et un article sur vingt, ce à quoi j'ai
rajouté gracieusement une boîte de mitonné aux olives pour sceller le contrat. Les deux parties semblaient satisfaites ;-)



P
j'adore ce chat, il est magnifique !!
Répondre
M

Euh.. tu crois que c'est un scoop ? Détrompe-toi ;-)
Et j'irai faire un tour sur ton nouveau blog... 


K
J'étais pourtant fière de mes 3 mots ;-)
Dès que j'arrive, promis... Muscade en couleur !!!
Répondre
M
Il y a des règles bien précises dans les haïkus, et la fierté n'est pas forcément l'une d'entre elles ;-)Et Muscade en couleur... je suis si impatient !
K
Wouah encore Muscade !!! j'ai ouvert le lien que tu proposais à Vy... hé oui le haïku je ne connais pas !!! après avoir lu...point de 3 vers...tu devras te contenter de mes 3 mots.. Pö-san.. Konban wa..Oyasumi nasai..un peu tôt pour toi !!!
Répondre
M
Ton haïku est japonais, mais c'est tout sauf un haïku ;-Þ

Et il me faut une photo couleur de Muscade ! ;-)
Q
En tout cas, il a de la chance d'avoir un tel maître ! Au moins il peut méditer sans être dérangé !
Répondre
M
Moi, le déranger ? Euh... tu inverses les rôles, là ;-)
B
Y as-tu réfléchis...Il pourrait être le Boudha de la Compassion réincarné auprès de toi ?...celui qui médita de longues années sous l'arbre de la Bodhi.
Répondre
M
Oui, mais non.Il ne fait pas vraiment que méditer. Et quand il a son quart d'heure de crise, il a raison de... m'éviter ;-)
F
Merci d'ensoleiller mes journées de tes superbes photos. Je dois dire qu'aimant particulièrement les chats, celles-ci me touchent beaucoup.
Le chat et l'Asie, le plus beau des mariages.
Répondre
M
Flo, merci de ressortir de l'oubli, un de mes articles préférés ;-)
H
ho miaou............
Répondre
M
La règle des 17 sacrées semble prise en défaut 8)
C
Petite digression physiologique:
le chat est le seul animal capable d'un myosis total et donc de "fermer les yeux" en gardant les paupieres ouvertes.
Même le serpent autre animal à pupille verticale n'y arrive pas.
Etonnant non ?, comme aurait dit le regretté Desproges.
Toujours aussi sublime le Bubulle
Répondre
M
Myosis... et mydriase donc ;-)Je connais bien ces phénomènes grâce à mon Bubulle (qui est effectivement sublime) mais leurs noms m'avaient échappé ;-)
M
C'est vrai que ses pupilles ressemnlent à des aiguilles!
Répondre
M
Eh oui... la photo et le texte sont parfaitement en harmonie... comme d'hab, non ? ;-)
C
Un p'tit coup de pouce.....
http://www.charabia.net/gen/gendisp.php?gen=78
Répondre
M
Je remets l'adresse de ton haïku-tron pour qu'elle soit cliquable :http://www.charabia.net/gen/gendisp.php?gen=78
L
oui et bien moi je suis comme v je voudrais bien savoir a quoi il pense....n'importe comment il est magnifique...c'est une très belle photo...
Répondre
M
Merci Loralie ! ;-)
Moi aussi, j'aimerais savoir ce qui passe par la tête de mon Bubulle. Mais parfois, je me demande si je ne serais pas déçu...
N
Cher Bubulle, il doit réfléchir à la prochaine farce qu'il pourrait te faire ? :-) ce chat doit aimer t'étonner, bisous et très bon dimanche !
Répondre
M
Ah, ça, pour m'étonner, il m'étonnera toujours ;-)
Bonne semaine à toi, Nin@ !
C
Merci pour la correction Po-san, je préfère ! ;-)
Kisu ! ;-)
Répondre
M
C'était la moindre des choses ;-)
C
Petite précision : dans "haïku", le h initial est dit aspiré...pas d'élision ni de liaison possible : le haïku ;-)

Le haïku remonte au tanka, "poème court", déjà présent dans le Man'yôshû ("Recueil des dix mille feuilles"), première anthologie poétique compilée en...760 ! ;-)
Le tanka contient des références précises aux saisons et aux éléments de la nature liés au culte animiste shintô, mais aussi à un sentiment ou une émotion spécifique...
C'est effectivement durant la période d'Edo (1600-1868) que naîtront les trois maîtres inégalés du haïku : Matsuo Bashô, Yosa Buson et Kobayashi Issa.
C'est Bashô qui fixera les règles strictes et précises pour la composition du haïku : le rythme 5-7-5, le kigo, mot-saison indispensable, ou le fueki-ryûko, juste équilibre entre le principe d'éternité et l'irruption d'un événement éphémère ou trivial, renvoyant à l'impermanence des choses... ;-)

Très beau portrait de Bubulle-san, Po-san ! ;-)
Répondre
M
Comme justement je ne savais pas trop comment était le h, j'ai fait bien attention dans le texte à ne pas être confronté à ce problème. Mais voilà, dans le titre, je me suis oublié... Pfff...
A
j'aurais bien aimé savoir à quoi pensait bubulle...
V
bizou
Répondre
M
Et moi donc ! ;-)
V, angelyz
B
Pour un bubulle, je serais prête à prendre des anti-histaminiques à vie ~
Répondre
M
Oui, parce qu'il le vaut bien ;-)
En fait, sur mon blog, tu retrouveras Bubulle tous les dix articles. Comme ça, il y a aura toujours un article sur lui dans les dix derniers, et deux dans les vingt présentés en extraits. Astucieux, non ? ;-)
V
Quelle belle leçon d'humilité, Maître Po :-)

Difficile d'élaborer un haïku dans les règles, c'est vrai, mais je me demande ce que deviennent ces règles de l'autre côté de la traduction du japonais en français.

Bubulle pense dans le lointain. A quoi ? Il y a tant à lire dans son regard.
Répondre
M
Il ne faut pas confondre lucidité et humilité ;-)
Oui, tu as raison, les règles des haïkus nécessitent une adaptation pour la transcription en français. Je te propose l'url suivante : http://www.tempslibres.org/tl/fr/textes/refer02.html