Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Je me promenais sans relâche dans le vieux Lhassa, sans but non plus. Les ruelles du Barkhor commençaient à m'être familières, mais elles étaient désertes. Une porte s'est ouverte, lentement... et un enfant m'a regardé. Je me suis agenouillé pour être à sa hauteur, lui ai souri et l'ai photographié. Tout aussi lentement.

 

J'aime beaucoup cette photo... pour un tas de raisons.

Commenter cet article

L

Super photo !! Je prépare mon voyage au tibet pour l'année prochaine et j'espère que sa ne sera pas trop difficile d'y aller !!


Répondre
M


Bonjour Laura,


Ce sera surtout difficile d'en partir ;-)



M

Pour la lumière derrière et sur elle ... Pour ce doudou en plastique ... Pour une présence dans le désert des ruelles ... Pour un moment unique, inattendu ... Pour avoir pris la photo
?
Voui .
Je compte bien remonter le fil tibétain ici, mise en appétit par les récits de Pandora lors de son trek dans le Parang La ... pas tout à fait au même endroit, mais pas bien loin quand même ;) et
par ce que je viens de lire et voir chez toi.
Si ça t'intéresse, c'est là : http://les-poemes-de-pandora.over-blog.com/categorie-11089044.html

Bonne soirée!


Répondre
M

Oui, voilà, c'est pour ça que j'aime bien cette photo ;-)
J'irai sur ce blog, bien sûr, dès que j'aurai un peu de temps...


C
Bonsoir Maître Po. Cette photo est très émouvante. Le regard est intense et ce qui est très touchant c'est ce sac plastique en guise de doudou !!!! là, on se rend compte de la misère..... Bon week-end. A bientôt. Bisous. Cricri
Répondre
M


Ça fait quelques semaines que j'ai publié cette photo... en la regardant aujourd'hui (grâce à toi), je la trouve toujours aussi émouvante. Peut-être l'occasion d'en publier une nouvelle ? ;-Þ

Bon week-end à toi, Cricri ;-)



Q
Disons que j'ai de nombreux visiteurs... C'est vrai, et j'ai apprécié que certains suivent les liens que je leur porpose.

C'était une très belle image, et j'ai aimé les mots que tu lui as trouvés. Ils sont d'une tendresse infinie.

Cela m'a touchée.
Répondre
M


En fait, j'avais mis cette phrase à cause du rythme, ça me faisait penser à une sorte de comptine ou de chanson (du genre Cadet Rousselle a trois maisons, mais ce n'est pas celle-là).

Et tu m'as permis de faire connaître ma photo. Je t'en remercie sincèrement, Quichottine ;-)



K
Très belle photo portrait. Bravo pour le cliché.
Répondre
M


Merci Khalil !
(j'hésite entre choukran et xiexie ;-)



S
Je viens par le biais du blog de mon amie Quichottine qui a mis un lien et comme toujours je ne suis pas déçue en suivant le lien. Elle est bien émouvante cette photo, tout est dit dans le regard de cette petite fille.
Bon week-end
Répondre
M


Bon week-end, Santounette et bienvenue ;-)
Et oui, Quichottine a beaucoup d'ami(e)s ;-Þ



S
Un regard saisissant d'intensité, une photo à la simplicité qui touche au coeur. Elle me rappelle cette chanson d'Yves Duteil :la tibétaine ( à écouter ici: http://www.youtube.com/watch?v=XI_N3J9GpaE )
Répondre
M


Je ne connaissais pas, merci Sheedir ;-)














M
Les raisons sont évidentes, le regard de cette petite fille
les contient toutes.
Répondre
M


Oui, Marlou, cependant on peut aussi y rajouter la soudaineté de la rencontre, par exemple ;-)



J
Merveilleuse photo où l'enfant semble me regarder, en face de l'écran, grâce à cette offrande que tu fais à tous tes visiteurs. Merci, merci.
Je n'avais pas identifié le sac en plastique.
Pour moi c'était un doudou en tissu léger. C'est cela pour elle peut-être.
Répondre
M


C'est moi qui te remercie, jeanne ;-)
Quant à la polémique sac plastique / soie sauvage, elle n'est pas prête d'être levée ;-Þ



M
Les adresses de Quichottine... cette photo est superbe, émouvante, l'enfant réchauffe le coeur.
Répondre
M


Comme tous les enfants ;-)



E
Six mois, tant que ça?

Et ben, comme le temps passe vite au pays du Dragon Barbu! ;O))

Oui, tout va bien, Maitre Po: je commence ma semaine... par un jour de congé supplémentaire... Quoi demander de plus?

Bonne semaine à toi

;O))
Répondre
M


Et un jour de congé supplémentaire, ça compte double ! Puisque ça fait une journée de travail en moins ;-)



M
Magnifique photo où transparait la douceur, l'interrogation, un peu d'inquiétude? mêlée de tendresse retenue...
Répondre
M


Les enfants seraient-ils plus expressifs que les adultes ? ;-)



C
c'est un bisous qui sent le muguet ;)
Répondre
M


Ça a l'air alléchant ;-Þ



N
Cette photo est très émouvante et très forte aussi, Maître Po ! Cette petite fille porte en elle l'avenir et l'angoisse de son pays ... Si petite et si fragile, et pourtant déjà inquiète et presque adulte !
Répondre
M


Bonsoir Nanne ;-)
Je me demande si elle n'est pas plus chinoise que tibétaine. Mais je ne suis pas sûr que cela change grand chose.



E
En regardant cette photo, j'ai du mal (comme beaucoup je pense) à me détacher du regard profond de cet enfant... Un regard qui a l'air d'en dire long... C'est peut-être pour cela que j'ai mis du temps à y mettre un commentaire...

En tout cas, je suis en admiration devant ton article, son désign "spécial Tibet", la photo...

Je n'ai pas peur de le dire: c'est du Grand Maître Po!!! Bravo!

;O))
Répondre
M


Un commentaire tous les six mois, mais toujours bien choisi... pas de doute, c'est bien Elleiram ;-Þ
J'espère que tout va bien, bonne semaine ;-)



A
Ses joues ont rosi... Emotion face à un photographe qui veille avec tant d'attentions et de douceur à ne pas l'effrayer ?
Bientôt les yeux de cette fillette, un bébé encore, s'empliront de larmes, pas des larmes passagères d'une toute petite fille, mais de larmes d'une enfant qui grandira peut-être trop vite, et dont le regard si beau s'apitoiera lorsque ses aïeux lui conteront un Tibet de plus en plus éloigné dans le temps, Tibet que l'on voudrait retrouver intact, où Alexandra-David Neel fut la première femme à pénétrer, déguisée en mendiant, accompagnée de son guide, un lama...
Répondre
M


Coucou Aurore ;-)
L'avenir des tibétains est plus jaune que rose...
Le Tibet d'Alexandra David-Néel a disparu depuis longtemps. On peut néanmoins en retrouver une partie au Bhoutan.



N
envoies une perfusion de courage alors !! Triple dose. Merci.
Répondre
M


Je crois qu'un blog, quand ça veut pas, ça veut pas. Finalement, le meilleur baromètre de la disposition d'esprit, c'est le blog ;-)



C
cette photo est superbe, tu as bien raison de l'aimer beaucoup

le regard de l'enfant, son attitude !!

on a envie de le prendre dans nos bras et de lui faire un gros calin.

pleins de bisous du premier mai ;) pour le bonheur

:0010:
Répondre
M


Même s'il y a des touristes à Lhassa, ils ne sont quand même pas nombreux et les enfants tibétains voient rarement des occidentaux. Leur surprise est totale ;-)

Ça ressemble à quoi, un bisou du premier mai ? C'est en forme de clochette ? ;-Þ



N
??? Ben je l'ai pas encore dessiné !!
Comprends pô ta réponse... (?).
Pas trop le temps en ce moment de blogger ni envie. :D
Répondre
M

Nadja, je ne parlais pas de la gravure, mais du blabla de ton blog ;-)
Pour le temps et l'envie, c'est comme moi. Mais pour moi, on peut aussi rajouter le courage ;-Þ


N
mais parce que c'est une inspiration..
(y a que du blabla inintéressant sur mon blog, je l'arrête je pense)
Répondre
M


S'il était inintéressant, tu ne l'aurais pas mis sur ton blog ;-)



N
elle sera pour toi alors (je n'emprunte pas pour le principe).
Bonne soirée.
Répondre
M


Ohhhh
Bonne nuit, Nadja ;-)



F
Elle est surement très belle cette photo... mais je ne vois rien du tout moi... qu'un cadre avec une peitite croix en haut à gauche. (suis sous IE).
Répondre
M


Aïe.
Je la vois aussi bien avec IE qu'avec FF, moi. Si tu ne vois aucune image, c'est que tu as dû les interdire sur ton micro. Et s'il n'y a que celle-là que tu ne vois pas, c'est forcément un coup
des chinois ;-)



N
je vote pour la soie sauvage.
Répondre
M


A voté ;-)



N
Mpo, me permettrais-tu de tenter de faire le portrait dessiné de cet enfant ? Bah l'adresse, tu sais, j'ai passé l'âge de "jtemé1com-vavoirmonblog". C'est plus de l'échange c'est du business ou de l'égocentrisme. Restons zen.
Répondre
M


Oh oui, pyrograve-la ;-Þ

Pour l'adresse, je disais ça comme ça, pour ceux qui, passant par là, auraient cherché à en savoir plus ;-)



L
quelle merveille de photo!
Répondre
M


Bonsoir Lory ;-)
Ravi qu'elle t'ait plu.



K
Pfff... un sac plastique, quelle idée... en regardant cette photo, j'ai toujours vu un morceau de tissu, comme ceux que bien des gamins mâchouillent.
Je dois avoir le regard plus poétique que d'autres ^__^
Et je reste sur mon morceau de tissu ;-Þ
je dirais même qu'il ressemble à de la soie... sauvage, fragile, doux, comme ce regard ;-)
Répondre
M


J'avais hésité moi aussi entre plastique et soie sauvage. Et puis, la grossièreté du pull, la misère ambiante ont achevé de me convaincre. Peut-être à tort.
Bon, voilà ce qu'on va faire. On va dire que c'est de la soie sauvage ;-Þ

Mais tous les avis éclairés sont les bienvenus ;-)



N
"moi : en vacances, j'ai en permanence mon réflex dans la main droite"
Et dans la gauche ? vi je connais le chemin -->
Non cette photo est captivante.
Répondre
M


Oh, une variante ;-Þ
Bon. Pour le chemin, même chose.
Sinon, merci beaucoup, Nadja !

(tiens, au passage, y a un w de trop dans ton adresse ;-)



N
"moi : en vacances, j'ai en permanence mon réflex dans la main droite"
Et dans la gauche ? vi je connais le chemin -->
Cette photo, en pyrogravure, je me demande.
Répondre
M


Pour le chemin, tu le connais, c'est bien, ca va être utile.
Pour la pyrogravure, aucune idée ;-Þ



V
J'aimerais faire un tableau à partir de cette photo. Pourrais-je la copier (dans tous les sens du terme)?
Répondre
M


Bien sûr que tu peux, va l'r ;-)
Et si le format utilisé sur mon blog n'est pas suffisant pour toi, n'hésite pas à me le dire ;-Þ



A
elle serait intemporelle sans ce sac plastique.......
magnifique
Répondre
M


Oui, le sac plastique...
Pour tout dire, je ne l'ai remarqué qu'une fois rentré chez moi, en regardant les photos que j'avais prises. Il rajoute une dimension dramatique (dont on se serait passé) à cette image.
Bonne soirée, Annie, et merci ;-)



Q
N'étant pas arrivée par l'accueil de ton blog, je n'ai pas vu qu'il était toujours bleu...

C'est vraiment superbe de pouvoir ainsi jouer avec les fonds d'articles !!!

Je suis admirative, cher Maître !

Très...
Répondre
M


Je t'en prie (rougissements de jeune fille prépubère)...

J'ai mis ce design juste pour cet article et je le reprendrai pour les articles traitant du Tibet ;-)
Enfin, quand j'arriverai à en écrire ;-Þ



Q
J'avais vu cette image chez Kinou...

J'avais envie de te répondre ici :

J'aime cette photo, pour un tas de raisons... sans doute différentes des tiennes et de celles de Kinou.
Je lui adjoindrai désormais tes mots d'aujourd'hui, et ce blog en rouge-orange aux couleurs du Tibet.

Dis... je me demandais. Tu aurais dû faire des copies d'écran des différents designs de ton blog... J'aimais bien le bleu. Mais comment se souvenir ensuite de tous ? D'ici peu, ma mémoire me jouera des tours... Un petit billet, Maître Po, pour en voir l'évolution... ;-)

Autre chose encore. Cette photo, tu as dû la prendre, pas seulement "lentement"... Il y a beaucoup de tendresse dans ton regard.
Répondre
M


Curieusement, Quichottine, je ne garde pas de trace de mes designs précédents. Je le regretterai peut-être un jour, mais pas pour le moment ;-)

De la tendresse, bien sûr, de la crainte aussi, de l'effrayer, pas à cause de mon appareil, mais juste à cause de la couleur de ma peau.



C
c'est une drôle d'expression "mal au coeur" en français, dans le sens où elle est le plus souvent employée pour dire "envie de vomir", et du coup si on veut dire qu'on a du chagrin, ça porte à confusion...

(c'est bizarre, les allemands quand ils ne se sentent pas bien ont envie de vomir, et, pareil, ils ont mal au ventre quand les français ont une crise de foie...)

La photos est sensible, je pense que ça doit être terriblement difficile de sortir l'appareil sans briser la magie, même lentement, merci.
Répondre
M


Je dois avouer que je n'ai pas trop compris ce mal au coeur. Peut-être est-ce à cause de ce sac plastique auquel il est fait allusion plus bas ?

Ah, Christina, petit détail (intime ?) sur moi : en vacances, j'ai en permanence mon réflex dans la main droite ;-)



M
Et tu as raison de l'aimer c'est un magnifique portrait, félicitations.
Répondre
M


Thanx Mags ;-)
La chance m'a souri !
(Que de sourires ;-)



L
une merveille cette image!
que cet enfant est beau, son regard profond, les couleurs, tout quoi
Répondre
M


Merci Louise ;-)
J'ai choisi les couleurs de la page pour qu'elles aillent à la fois avec l'enfant et avec le Tibet...



N
Très émouvant et ce regard.... Au-delà des mots.
Répondre
M


Ça doit faire partie de mon tas de raisons ;-)



N
moi sincèrement j'ai mal au coeur.
bisou et bonne nuit.
naweldoigtdore
Répondre
M


Mal au coeur ? À cause de ma photo ? Peut-être à cause des problèmes du Tibet ?
Bonne nuit à toi aussi, Nawel. La mienne va être courte... ;-)



K
J'aime cette photo, certainement pour d'autres raisons que les tiennes.
Ce que tu ne sais peut-être pas, c'est qu'elle est mon fond d'écran depuis le jour où tu me l'as déposée dans un commentaire.
Je n'arrive pas à me détacher de ce regard et chaque fois que je la regarde c'est la même émotion qui m'envahit...
quel avenir pour elle ?
Tes photos sont souvent très belles, mais celle-ci est bouleversante...
Merci de savoir saisir de tels instants et de nous les faire partager.
Répondre
M


J'aime cette photo, certainement pour d'autres raisons que les tiennes.

En es-tu si sûre ?
Je ne savais pas qu'elle était ton fond d'écran mais je sais ce qu'elle représente pour toi. Merci, Kinou, de faire vivre ainsi cette photo ;-)



S
Superbe et émouvant
Répondre
M


Merci Sheernin d'y être sensible et bienvenue ici ;-)



F
C'est un très beau cliché Maitre Po, des fois les mots manque pour exprimer ce qu'on ressent quand on vois une photo !
Et celle ci me fait cette effet !
Répondre
M


Coucou Fauve ;-)
C'était la rencontre de deux mondes si différents, genre Manhattan-Kaboul ;-Þ



G
C'est, comme d'habitude, magnifique.
Et puis la mise en page aussi, on s'en prend pleins les mirettes. :)
Répondre
M


Merci Galac' ;-)
En 900 pixels de large, les photos s'expriment véritablement.