Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Google Maps, tout le monde connaît, non ? Moi aussi, je connais. Cependant, l'autre jour, il m'est arrivé un chose étrange. À la suite d'un ripage de souris, j'ai pénétré le monde envoûtant de Street View...

 

Je ne sais pas très bien comment j'ai fait. Mais je me rappelle bien le traumatisme qui a suivi. Maintenant que la surprise s'est dissipée, je reprends tranquillement mes esprits pour vous en parler. Voici une façon d'utiliser Street View. Au fait, vous connaissiez Street View ?

 

Quand on affiche Google Maps (http://maps.google.fr), il y a en haut, à gauche, un bonhomme jaune, impassible. Non, il ne clignote pas, c'est moi qui l'ai animé pour qu'il soit bien visible. La manipulation est simple, il suffit de cliquer dessus, de le maintenir et de le lâcher où vous le souhaitez.

 

Mais attention ! La terre entière est loin d'être couverte. Les captures suivantes vous montrent l'état de couverture de Street View dans le monde. Il suffit d'approcher le bonhomme pour connaître les zones qui le proposent. Dans les deux images, le bonhomme sera placé dans l'eau pour ne pas perturber la cartographie de l'outil, mais il ne faut pas le lâcher sinon vous risqueriez fort d'être déçus.

 

 


L'Europe n'est pas un terrain très favorable. Les grandes villes françaises, ainsi que quelques villes anglaises, italiennes et espagnoles constituent l'essentiel de la couverture du vieux continent.

 

En revanche, les Etats-Unis sont bien couverts. On n'est jamais si bien servi que par soi-même. Hormis, les zones présentées, on trouve un peu de Street View en Australie et au Japon. Point. Espérons que cela se développera davantage.

 

Il est temps de prendre un exemple concret. Bien que la proche couronne puisse bénéficier du Street View, je vais choisir Paris, il y a quand même plus de choses à voir. Pourquoi pas la Cathédrale Saint-Alexandre-Nevski, dans le 17e arrondissement ? Je clique sur le bonhomme, je le maintiens, les rues de Paris virent au bleu et je me prépare à le lâcher rue Daru, ce microcosme russe auquel j'ai déjà consacré un article.


Et là, le choc. Quelle merveille ! Je me retrouve plongé au coeur de ce quartier parisien, face à la cathédrale orthodoxe. La souris me permet de tourner autour de moi, de regarder en bas, en haut, à droite, à gauche, partout, ivre de découvertes. Des flèches sur le sol me conduisent un peu plus loin dans la rue, où je peux à nouveau me livrer à mes examens éfrénés.

 

Sans déplacer la silhouette jaune, il est aisé d'accéder au Street View. Si l'on a effectué une recherche dans Google Maps, des infobulles se placent sur la carte. Et dans les infobulles, si le service existe, un lien propose le Street View. Si le lien n'est pas là, ce que vous n'êtes pas dans une zone de couverture. Le bonhomme est alors éteint.

 

Ah, j'allais oublier. Pour bénéficier de ce service exceptionnel, vous devez avoir la version 9 du player Flash. Mais elle est généralement installée sur les postes, puisque nous en sommes actuellement à la version 10.

 

Voilà, mes explications touchent à leur terme. À vous maintenant de découvrir votre habitation (où vous reconnaîtrez peut-être votre voiture ou votre voisin), de visiter le lieu de vos vacances passées ou à venir, ou encore de vous promener dans les rues de Sydney, Rome ou San Francisco. Bon voyage !

Commenter cet article

J

Cet été, j'ai pu grâce à ça retrouver l'adresse d'amis à qui je voulais envoyer une carte postale, en allant retrouver la rue sur un plan, puis en passant en "street view" pour lire le numéro sur
leur boîte aux lettres…

J'ai pu aussi, pour peaufiner la description d'un itinéraire à transmettre à des amis, aller voir exactement quelles inscriptions portaient des panneaux routiers…

J'ai constaté en zieutant dans sa cour qu'un ami avait changé de voiture…

Je fais partie des gens que cela fascine encore. L'ubiquité depuis mon fauteuil !

Par contre, malgré le nom de la catégorie, je cherche encore les articles, forcément passionnants, sur le CSS ;-)


Répondre
M

Euh... Oui... bon... les articles sur le CSS viendront un jour... peut-être ;-Þ

Mais cela ne change rien au StreetView qui est un outil fascinant ;-)


B
Ouf, merci pour Jules...
Et oui, je me suis auto-visitée...
Répondre
M


Et c'était bien ? ;-Þ



B
Je m'en vais sur ce champ m'auto-visiter !!!!
Son nom m'échappe, celui qui a écrit "le tour du monde en 80 jours".... mais il y a de quoi se retourner dans sa tombe, car maintenant, c'est le tour du monde en quelques clics...
Répondre
M


Surtout que Montpellier est couvert...
Bonne auto-visite, Bellelurette !

Le Tour du Monde, même en quelques clics, il a un gros trou entre l'Italie et le Japon ;-Þ
(et c'est Jules Verne ;-)



L
Je viens de retrouver marguerite dites donc, c'est super votre google truc ;-)

Quoi qui c'est Marguerite ? à votre avis ^^
Répondre
M


Ben, Marguerite, fastoche... c'est une vache !
Mais je croyais qu'il n'y avait pas la campagne dans Google truc...
Suis perdu ;-)



C
vi mes bisous sont encore de mai, au muguet ;)
Répondre
M


Et à Pâques, ils étaient au chocolat ? 



A
merci..... j'ai retrouvé des endroits magiques grace à vous..... vive les dérapages de souris....
Répondre
M


Vu les endroits couverts par Street View, j'en déduit que la marmotte est plus une marmotte des Villes que des Champs ;-Þ



M
Ben moi aussi cela ne fait pas très longtemps que j'ai découvert cette petite merveille. On n'arrête pas le progrès, et c'est très ludique.
Un petit mot en même temps pour la vidéo musicale sur ta page d'accueil. J'aime bien cet air ;-)
Répondre
M


Tant mieux. Je me demandais si quelqu'un écoutait mon clip de Kraftwerk. Je vois que oui et même que tu apprécies. Je suis comblé ;-Þ
Bonne soirée, Mirbel ;-)



B
Merci maître pour cette merveilleuse découverte. J'ai trouvé mon chez moi et plein d'autres coins. C'est super bien fait et ça permet de se faire une idée d'un lieu avant de s'y rendre parfois, donc utile !
Répondre
M


Ravi de te revoir, Béatrice !
Utile et agréable. Que demande le peuple ? ;-)



C
euh
non rien ^^

bisous
Répondre
M


Ils sont encore du premier mai ? ;-Þ
J'aime bien ceux du premier mai ;-)



N
Pftt, savent pas ce qui est bien les parisiens !!
Sauvages les Pyrenées...
Répondre
M


Cruels même. Et mal élevés.



L
en effet, la photo de la place avec les fourgons est bien moche!
alors que cette place a de l'allure !
le café 1900 est tres beau, du moins à l'interieur.
donc, même une petite capitale de province est fichée! je vais aller voir ça alors!!
Répondre
M


Ben, vu qu'il pleuvait, oui, j'ai préféré l'intérieur du Café 1900  ;-Þ
Capitale de province... de province, certes, mais capitale tout de même ;-)



N
Si, un boulevard non ?
Mouarf^^^^
Répondre
M


Une simple rue ;-Þ



N
Un bled. Nanmého !!
Prisma Presse avait sa régie publicitaire au 6 rue Daru. Ce groupe allemand édite Voici, Femme actuelle, Géo, Prima, Capital, Gala.. entre autres. Presse très populaire, qui peut se passer de pages de publicité intérieures pour les titres hebdomadaires en raison de ses ventes.
Au fait il y a du soleil à Paris ? Et une belle vue sur les Pyrénées? (S)
Répondre
M


Nan, il a flotté.
Et nous, à Paris, les Pyrénées, on sait même pas ce que c'est ;-Þ



L
charmant... mais ça fait un peu big brother tout ça!!
heureusement, ma ville est bien trop insignifiante aux yeux de Google pour être fichée à ce point... quoi que....
Répondre
M


Si si !
D'ailleurs, on voit le café où je m'étais arrêté, un jour de pluie, le café 1900...






Mais quelle étrange idée de prendre des photos le jour du marché...



N
Je ne connaissais que par "oui-dire". Je vais pouvoir voir mon chez-moi dans le 65 !!
Rue Daru, y avait (il y a peut-être encore) la régie de pub de ceux qui font quelques torchons à fort tirage...
Sais-tu Mpo que dans le 17ième existe toujours un authentique atelier de poterie (heureusement racheté et conservé en l'état) ? Parfois en poussant des portes, on trouve encore des endroits magiques.
Répondre
M


Je ne sais pas si tu verras quelque chose dans le 65, c'est Street View, pas Bled View ;-Þ
Rue Daru, ce n'est pas là que se trouve Voici, devant le porche de qui Sandrine Bonnaire avait fait déverser un camion de fumier parce qu'ils avaient annoncé sa séparation d'avec William Hurt,
séparation qui avait eu lieu juste après ? ;-)
Et je suis d'accord pour les portes que l'on pousse...



O
Quartiers chauds ? Si tu le dis... Quartiers surtout remplis pour moi de souvenirs de soirées passées à écouter un style de musique qui vaudrait cher au Scrabble s'il y avait deux "z" pour un même plateau ;)
Répondre
M


JAZzY ? Même avec une lettre blanche, ça reste intéressant ;-)
Et puis, le jazz, c'est chaud, non ? ;-Þ



K
Facebook, google map, ton blog perd peu à peu de son charme.
Devenir un guide touristique, si c'est ton souhait, pourquoi pas ? cela fait sûrement partie de la mutation dont tu parles dans ton mot du 30 avril.
Je vais regretter les écrits qui m'ont tant fait rêver, mais tu as raison, dans la vie tout a une fin, tout change, il faut savoir évoluer.
Si c'est le challenge que tu t'es fixé, je te souhaite d'y parvenir, c'est important de réussir.
Répondre
M


Bonjour Kinou ;-)
Le logo Facebook imposé par OB ? Je le conserve parce qu'il est utile et assorti à mes pages. Google Maps ? Je ne parle que de Street View, pour partager une expérience. Guide touristique ?
Pourquoi pas ? Il n'y a pas à rougir d'être touristique, et encore moins un guide. Les mutations annoncées ? Elles ne concernent que le design, pas le contenu.

Mais je sais ce que tu veux dire. Un blog reflète la personnalité de celui qui l'administre. Sans doute, suis-je moins à même en ce moment de produire les articles dont tu parles (dans lesquels
je placerai à coup sûr celui-ci ou celui-là) mais ils reviendront.

Quant aux challenges que je me fixe, ils ne concernent pas mon blog ;-Þ



O
Géant, oui... Première destination : Barbès ; seconde, la rue des Lombards (souvenirs, souvenirs ^^)... Je me réserve Tokyo et New-York pour plus tard, j'ai quelques amis à aller "voir" là-bas ;-Þ
Si tous les dérapages de souris pouvaient avoir des conséquences aussi heureuses...
Répondre
M


Barbès, la rue des Lombards... les quartiers chauds de la Capitale ;-Þ
Enfin, de moins en moins ;-)



P
Ben alors papi ?? on découvre la modernité ? :D
Ca doit bien faire un an que ça existe la street view de google!
Bien pratique quand on cherche un logement d'ailleurs, avant de se déplacer on voit si le quartier nous plait c'est vraiment super :D
Bon dimanche à bientôt
Répondre
M


Hi Pam ;-)
Moque-toi !
Je me doute que ce n'est pas nouveau, mais je l'ai découvert récemment et je voulais en faire profiter ceux qui ne connaitraient pas ;-Þ



N
tu as passé des moments difficils!!tout passe .Merci Maître po pour cet article instructif.et prends soin de toi
Bonne journée
bisou
naweldoigtdore
Répondre
M


M'en parle pas, Nawel, je suis tout tourneboulé ;-)