Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Dans Bhaktapur, ville népalaise médiévale, l'architecture newar se retrouve dans le moindre édifice. Et cette porte sur Taumadi Square, la place principale, avec son travail minutieux si bien conservé, méritait bien une photo. Seulement, le hic, c'est que, surgi de nulle part, ce vieillard népalais est venu perturber la prise de vue...

 

... et comme s'il avait deviné que sa présence s'était immortalisée sur un cliché, il s'est retourné, malicieux, satisfait du tour qu'il venait de me jouer. J'aurais pu attendre qu'il ait disparu et reprendre ma photo, mais il aurait été trop content et puis, à cette vitesse-là, il aurait fallu attendre trop longtemps. Alors, immortalisé pour immortalisé, je l'ai juste repris, lui, avec son sourire narquois...
[Bhaktapur, Népal, mai 2008]

Commenter cet article

K
Je pense que oui, puisque tu ne gardes que les beaux souvenirs, les autres finissant aux oubliettes ;-)

De temps à autre tu devrais passer en mode gentil-rêveur... faut varier les plaisirs ;-Þ
Répondre
M


Flûte, moi qui pensais ne jamais quitter le mode gentil-rêveur... mes illusions s'effondrent ;-Þ



K
Moi, j'aime bien lorsqu'un imprévu vient déranger l'objectif de MP, ça donne un peu de vie aux vieilles pierres ;-Þ

Grâce à ce facétieux vieillard, dans vingt ans, tu te rappelleras toujours de cette porte ;-)

Ce sont ces quelques moments inattendus qui embellissent la vie et qui font que l'on en garde le souvenir ^_^
Répondre
M


Oui, on en garde le souvenir, mais la vie est-elle embellie pour autant ?
Et si je me rappellerai de cette porte, ce sera peut-être plus à cause de mon article que de ce vieillard malicieux ;-Þ
(mode syniquo-réaliste engagé)



I
fais gaffe à toi un jour tu seras dans le champ et un photo paraitra intitulée le "vieux bougon" mdr !!!!
oops
Répondre
M


Ça pourrait être pire... et plus court ;-Þ



A
Maître Po, je crois que ce monsieur, si âgé, sait qu'en d'autres pays la photographie dérobe parfois l'âme. Le sourire qu'il te réserve est narquois car, si son avancée est lente, sa réflexion est rapide : "Au déclic, je m'élancerai vers le ciel pour rattraper mon âme s'envolant, et le sol, qui chaque année devient plus proche de mon visage, s'éloignera enfin. Alors je bénirai cet étranger qui m'a guéri bien involontairement..."
J'aime lire dans les yeux de tes personnages, Maître Po, et aussi vagabonder dans les sites que tu photographies.
Répondre
M


Moi, Aurore, j'aime lire tes mots et vagabonder dans les commentaires que tu déposes. Quant au vieillard, à voir les réactions de sympathie qu'il suscite, allez, je lui pardonne ;-)



M
L'ironie du regard, si jeune, dément la décrépitude du corps et est un signe d'espoir, la vieillesse n'est peut-être pas un naufrage ... en tout cas ça donne envie d'aller discuter avec cet homme assurément aussi vénérable en esprit qu'il l'est en années.
Bien sûr, Bravo ! pour la photo et double Bravos! de l'avoir gardée !
Répondre
M


Mais, Margarida, je garde toutes mes photos !
Même les floues ;-Þ



I
j'adore cette jolie connivence qui existe alors l'espace de quelques secondes avec un sourire inconnu superbe !!!!
Répondre
M


Connivence, connivence... l'était quand même dans le champ ;-Þ
Ravi de te revoir, Isabelle ;-)



N
Par contre si j'avais le budget, je saurais très bien ce que je ferais moi. Mais je ne l'aurai pas. Donc elle resteront dans mon album interne incorporé. :D
Répondre
M


Mais toi, tu peux dessiner ou graver. C'est un moyen infini d'expression ;-)



N
Le même Cartier-Besson reconnaissait que le hasard jouait aussi. Ah si tu as les moyens pour faire de la photo mise en scène (mais que photographierais-tu ?) pourquoi pas.
L'important n'est pas d'être illustre mais de se faire plaisir. Et tous les photographes prennent énormément de clichés avant d'en garder un.
(je ne sais toujours pas me servir d'un apn, sauf pour faire du flou).
Répondre
M


Je fais une photo sur cent vraiment belle et une sur dix acceptable. Mais heureusement, j'en prends beaucoup ;-Þ

Si j'avais un budget pour des photos mises en scène, je ne suis pas sûr de savoir quoi en faire. Me faudrait un moment de réflexion, c'est certain ;-)



N
Louise a raison. Tu sais que des journalistes seraient verts de rage si ils voyaient cela ??
Et puis je suis sûre que tu es très fier de ce cliché, il fallait juste pouvoir saisir l'expression taquine de ce vieil homme. Cartier-Besson le disait, "être là au bon moment". :D
Répondre
M


Être là au bon moment... le problème, c'est que cela suppose d'être prêt à tout instant à prendre un cliché (et un bon). D'un autre côté, si c'est pour faire de la photographie de mise en scène...

Et si je restais un petit photographe prenant des photos quand il a envie d'en prendre, quitte à en rater beaucoup et à en réussir quelques unes ? ;-Þ 



L
Vous auriez raison de le croire car la présence de cet homme apporte un supplement d'âme à votre photo, sans laquelle votre photo n'aurait été qu'une image presque touristique!
Répondre
M


Bon, ça va alors ;-)



Q
J'aime bien le commentaire de Jean-Marie.

Je suis navrée, vraiment, de t'avoir fait de la peine... :(
Répondre
M


Tu peux ;-Þ



C
j'espère bien qu'il n'y aura pas de suivant, et que celui là c'est le bon ;)

mouai, tu sais quoi, peut etre qu'il ressemble au précédent, sauf, que ... ce petit vieux, je le trouve mieux que le précédent ...

bisous
Répondre
M


Tu as la rancune tenace ;-Þ



J
un petit air de gnome farceur
une belle photo
amicalement
jean-marie
Répondre
M


Tu as raison, on dirait un nain de jardin ;-Þ
(tiens, prends ça, le népalais né pas beau ;-)



L
non, au contraire, sa présence ne rend votre photo que plus belle et interessante encore!
Répondre
M


Je vais finir par le croire ;-)



C
oui, hein

sauf que mon amoureux, c'est un petit jeune avec un regard doux-fou
Répondre
M


Ah, j'ai dû confondre avec le précédent...


... ou avec le suivant ;-Þ



Q
Je vais te faire de la peine, mais je trouve que sans ce vieux monsieur, ta photo ne m'aurait sans doute pas autant touchée.

J'adore ce sourire malicieux... et le rire que j'ai eu en te lisant. Comment, Maître Po, il y a des personnes qui osent te défier encore ?

Je plaisante, bien sûr... :-)))
Répondre
M


Pas moi.
Et tu me fais effectivement beaucoup de peine ;-Þ

Et je ne sais pas si des gens me défient, mais une chose est sûre, ils me contrarient... je suppose que c'est la vie ;-)



C
en plus, le petit vieux sur ta photo, j'adore, il a un je ne sais quoi avec un regard ironique, bref, j'aime ;)
Répondre
M


Tu adores les petits vieux avec des regards ironiques ? C'est bon à savoir ;-Þ



C
non je dis que les choses arrivent ou pas parce que cela doit arriver ou pas ;)

en fait, je me dis cela, pour toujours tirer le meilleur des situations, y compris des pires ;)

bisous
Répondre
M


Philosophe, Cat ? ;-)
Les musulmans disent mektoub.



N
Moi ?
ah bon ? Bon, ben je dis plus rien. :D
Répondre
M


On parie ? ;-)



N
Nan, un peu de décence tout de même.
Ce vieux Monsieur t'attendait... enfin pas au tournant mais devant une porte... Mais quel cliché aussi !!
"La suite" réclament les fans éblouies par le talent de Maitre PO !!
Répondre
M


Nadja, ne crois-tu pas que tu en fais un peu trop ? ;-Þ



N
Je trouve que sa présence inopinée au milieu de cette porte millénaire, comme une présence furtive, relève presque du merveilleux et du fantastique, Maître Po ... Il paraît ne pas avoir d'âge, un peu comme cette porte sublime ! Et ce sourire malicieux qu'il a sur les lèvres laisse entendre que sa présence n'est peut-être pas dû au fait du hasard !
Répondre
M


Tu veux dire que je serais tombé dans un piège ? Une sorte de guet-apens dont je serais la victime annoncée ? Eh bien... quelle histoire ;-)



C
et tu as eu raison, parce que s'il a surgit de nulle part, c'est qu'il devait finir immortaliser ainsi ;)

j'aime beaucoup, son attitude, son retard ;)

bisous MP
Répondre
M


Tu veux dire que c'était écrit ?
Pfff... on me dit jamais rien à moi, je suis toujours mis devant le fait accompli...
Coucou Cat ;-)



N
bon ben wait and see alors...
Sortir, rentrer, sortir, c'est usant à la longue. :D.
Non rien je connais le chemin (j'ai pas osé en faire une excellente j'avoue).
Répondre
M


Excellente ? Vraiment excellente ? Pourquoi pas ? ;-)


(mais pas sûr que je comprenne...)



F
Les détails de la porte sont impressionnant !
lol pour le monsieur en même temps c'est un chouette clichée !
Répondre
M


Coucou Fauve ;-)
Le monsieur, on ne lui dit pas merci ;-Þ



N
Il a eu raison ce vieux monsieur. La photo 2 est magnifique, tu as eu le bon déclic au bon moment.
Dommage on ne voit pas les détails de la porte.
Malicieux ce vieillard...
Népal, n'est pas là, euh si.
vi je -->
Répondre
M


Pour les détails de la porte, ce n'est que partie... remise (si j'ose dire), parce que des photos du style newar, j'en ai un paquet ;-)
(tu peux)