Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Le samedi a été bien pluvieux, et le dimanche n'était guère mieux. Pas grave, puisque j'avais prévu d'aller voir Tenzin. Tenzin, c'est Tenzin Gyatso, Sa Sainteté le Dalai-Lama, quatorzième du nom, de passage à Paris, lors d'une tournée mondiale. Un Bercy quasiment complet l'attendait, tout acquis à sa cause. C'est l'apanage des causes nobles et justes. Sur la scène, deux personnes l'encadrent : Matthieu Ricard, son interprète attitré depuis vingt ans, également moine, accessoirement fils de Jean-François Revel, et Robert Badinter, avocat et homme politique, intellectuel éminent qui dressera un portrait élogieux de celui qu'il considère comme marqué du sceau de l'exception.

De l'humanité, le Dalai-Lama a fait son horizon [...] loin de son peuple et de sa terre natale.

Le Dalai-Lama a en effet, quitté le Tibet en mars 1959 pour Dharamsala en Inde. Parlant du messager de la paix universelle, qui a obtenu le Prix Nobel de la Paix, il y a vingt ans, Robert Badinter rappelle que le pouvoir chinois le voit comme un loup caché sous sa robe de moine. Mais si l'on voit les plis de la robe,  nous ne distinguons pas les traits du loup, et à dire vrai, rajoute Maître Badinter, à dire vrai, les dirigeants chinois nous paraissent bien peu qualifiés pour jouer le rôle du petit Chaperon Rouge. 

Une fois seul sur scène, Tenzin s'assied en tailleur et met sa visière assortie avant de tenir sa conférence en anglais mâtiné d'un peu de tibétain, que Matthieu Ricard traduit l'un comme l'autre, a posteriori. Le thème du jour était Ethique et Société et je ne sais pas s'il y a un rapport direct, mais j'ai un peu piqué du nez. Cela dit, le thème n'est pas forcément en cause, il m'est arrivé de le faire pendant l'attaque des hélicoptères d'Apocalypse Now. En gros, il était surtout question de compassion, de colère constructive ou destructive, de désir positif ou négatif, de compassion, de beauté intérieure, d'éthique et de... euh... compassion.

Real beauty is inner beauty...

...affirme Tenzin. Et de nous raconter l'histoire de cet ancien disciple qui avait rompu ses voeux pour une femme. En voyant celle-ci, fort quelconque, il s'était étonné que l'on puisse renoncer ainsi à une vie de méditation, de contemplation et de satisfaction pour une telle femme. Et l'ex-moine de lui rétorquer que sa vraie beauté était intérieure. Ce à quoi Tenzin a avoué n'avoir plus su quoi répondre.

L'humour n'est donc pas sa moindre qualité. On peut y rajouter la simplicité, ainsi que son charisme, qui rend cet homme réellement exceptionnel. Je ne connais pas les critères de choix des tibétains pour la réincarnation du Dalai-Lama, mais là, ils ont eu le nez creux, puisque le remplaçant de Thubten Gyatso, treizième du nom, n'avait pas trois ans quand il a été choisi. C'est sûr que des années d'études forgent un caractère, mais il avouera lui-même qu'à six ans, ses études étaient moins motivées par sa vocation que par le martinet de ses professeurs.

 

Cela paraît toujours un peu ridicule d'approcher une personne connue comme s'il s'agissait d'un cadeau. Mais dans son cas, c'est bel et bien un cadeau, un plaisir et un honneur. Et c'est surtout une chance.

Le Dalai-Lama parle de Robert Badinter
L'ovation finale réservée au Dalai-Lama

Je m'étais contenté d'un vieil apn, ce qui explique la qualité médiocre de mes photos (bien que je ne sois pas sûr d'avoir pu faire mieux avec mon reflex). Ce qui explique aussi que j'ai pu prendre quelques vidéos, médiocres aussi. On n'y entend pas grand chose et n'en voit guère plus. Vous pouvez retrouver la vidéo intégrale de la conférence sur le site officiel. Je ne saurais que trop vous conseiller de l'écouter, la qualité en est optimale et le verbe toujours intéressant, y compris le portrait dressé par Robert Badinter (au tout début).

[Conférence du Dalai-Lama, 07 juin 2009, Paris]

Commenter cet article

jean-marie 13/06/2009 18:37

bonsoir, cher Maître,
un bel et bon article, non dépourvu d'humour, à propos d'un personnage que j'admire...
même si j'ai quelques réticences en ce qui concerne certains aspects de sa religion...
amicalement
jean-marie
PS : les pb relatifs aux comm semblent avoir disparu...

Maitre Po, devin 13/06/2009 23:02



Les inconvénients des religions, c'est bien souvent que c'en sont.
(et Dalila ;-)

PS Tant mieux. C'est pas trop tôt.



margarida 13/06/2009 14:26

Bonjour, le drapeau du Tibet est sur mon site et j'ai beaucoup d'admiration pour le Dalaï lama et de compassion pour le Tibet abandonné de tous c'est une honte !

Maitre Po, devin 13/06/2009 23:00



Le problème du Tibet, c'est que des moines en robe, ce n'est pas l'idéal pour diriger un pays. La proximité de la surpuissante Chine ne leur laissait pas beaucoup de chances.

Et j'ai vu la photo de Tenzin sur ton blog ;-)



Au bonheur de l'instant 13/06/2009 07:15

Bonjour Maître Po,
Je t'envie d'avoir pu assister à sa venu à Paris.
Moi, du sud de la France et désargentée, je n'ai pu m'y rendre. Mais l'essentiel n'est-il pas d'être en harmonie spirituelle ???
Au plaisir!
PS: Peux-tu regarder de plus prés mon blog et me dire comment est le fond, centré ou pas ???
Merci

Maitre Po, devin 13/06/2009 22:55



Et puis, en cliquant sur le lien que je donne, tu pourras écouter l'intégralité de la conférence.
Et pour ton fond, je t'ai répondu sur ton blog ;-)



isabelle 11/06/2009 11:50

j'irai écouter un peu plus tard, le thème est vaste et si tristement d'actualité puisque l'égoisme semble prendre le pas sur la compassion par les temps qui courent, merci pour cet article et ravie de t'avoir retrouvé au détour d'autres blogs, le net est trop vaste

Maitre Po, devin 13/06/2009 00:07


La compassion... le combat n'est pas gagné d'avance de nos jours.
Ravi aussi de te revoir, Isabelle ;-)


Va l'r 10/06/2009 22:19

Tu as eu de la chance de pouvoir y être. J'apprécie beaucoup le Dalaï Lama, j'ai lu un livre sur lui où l'on parle en effet de la compassion.

Sinon, pour plaisanter, j'ai un voisin qui lui ressemble de façon troublante, nous l'avons bien entendu surnommé :le Dalaï....

Maitre Po, devin 11/06/2009 08:36



Coucou Va l'r ;-)
Sinon, nous, on a un collègue qui crache tout le temps, on l'a appelé le Lama.
Bon, OK, OK, je sors...



cat 09/06/2009 06:49

mon amie a eu aussi envie d'assister à une de ces conférences, et elle avait beaucoup apprécié, précisant qu'il fallait quand même être un peu initié à la philosophie ...

quant à la beauté intérieur, celui qui peut tout quitter pour une femme ou un homme, c'est qu'il a su voir cette beauté, qui raisonne bien plus fort que le mot amour, mais comme l'évidence que c'est elle ou lui ... et personne d'autre, parce que les esprits se reconnaissent, et plus tard les corps ...

la vie est bien étrange

bisous

Maitre Po, devin 11/06/2009 00:21



Oui, la vie est bien étrange ;-Þ
Moi, en revanche, j'ai toujours pensé que real beauty is inner beauty, c'était de la connerie, j'avais envie de lui dire, à Tenzin, mais comme il ne m'a pas demandé mon avis, j'ai laissé
tomber...

Bonne nuit, Cat ;-)