Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Ce week-end, l'été est entré dans Paris. Comme les loups de Reggiani. Du coup, je revis, et je visiterai certainement cet après-midi un de ces châteaux dont la région parisienne conserve jalousement le secret, ni médiéval, ni grandiose, juste remarquable, entre la beauté de ses pierres et le charme de son parc. Affaire à suivre (ou pas).

 

En attendant, pour se rafraîchir, est-il meilleur remède que l'eau ? Alors, pourquoi pas une immersion (virtuelle, l'immersion) dans la cascade de Bagatelle ? J'ai déjà beaucoup écrit sur le jardin parisien. Aussi proposé-je cette fois-ci un court succinct de photographie. L'eau est un merveilleux modèle pour le photographe : si elle ne tient pas trop la pose, en revanche, elle coule sans arrêt. Et en choisissant une vitesse lente (1/20 s), on obtient une impression de filé, digne d'un tableau de Friedrich. 

Inversement, avec une vitesse plus rapide  (ici 1/160 s), l'eau semble figée. Le résultat est totalement différent. À chacun de choisir son camp, mais j'ai une petite préférence pour la première photo. C'est pour ça que je l'ai mise en plus grand format (on ne se refait pas) au risque d'influencer votre avis.

Mais je sens d'ici flotter dans l'air surchauffé comme une interrogation, voire un reproche. Cette leçon, si magistrale soit-elle, n'a-t-elle pas déjà été dispensée ici-même, il y a quelques années ? C'est possible en effet, c'est sûr même, avec cette fontaine de Karlsruhe, et de façon plus magistrale encore, mais cette petite révision n'était-elle pas finalement utile, tant la propension à oublier est aussi forte que la soif d'apprendre ?


[Cascade, parc de Bagatelle, Paris XVIe]

Commenter cet article

L
Elle est superbe cette cascade et le parc est magique, différent selon les saisons.
Répondre
M


Coucou LLT ;-)
La variété de la nature est incomparable, et chaque saison possède son charme.
Je ne parle pas de l'arbre ;-Þ



D
C'est vrai, les appareils automatiques m'ennuis, aussi j'ai un amour pour mes vieux boitiers, surtout ceux qui fonctionnes sans piles. Entendre la seconde sur un appareil mécanique, je prendrais des photos rien que pour ca. Bonne journée.
Répondre
M


Ah, les appareils photos sans piles... Mais fallait une cellule à côté pour les réglages et elle, elle avait une pile ;-)



D
Très belle image de plus à Paris. Pour la première j'avais remarqué le temps de pose long bel effet. Merci pour le conseil pour protéger quelque peu les images.
Répondre
M


Un bel effet... qu'un appareil automatique ne permet pas ;-)



J
bonsoir, cher Maître...
et professeur devrais-je dire
mais en photographie je ne suis pas un bon éléve...
mais elles sont très belles ces photos de cascades
première a ma préférence... une impression de grandiose peut-être
amicalement
jean-marie
Répondre
M


La seule caractéristique d'un bon élève est l'envie d'apprendre. Je suis sûr que tu serais un excellent élève ;-)



:
Bonjour,
J'aime bien aussi la seconde,ce que j'aimerais savoir faire c'est photographier une goutte d'eau en macro, mais je pense que mon appareil ne le permet pas.
Merci des conseils.
Bonne journée.
D@net.
Répondre
M


Je ne suis pas un pro de la goutte d'eau, je n'ai même jamais essayé. Mais apparemment, on peut y arriver avec n'importe quel appareil, même si un objectif macro est souhaitable. Sur Google, on
trouve plein de choses sur le sujet, par exemple :
http://www.virusphoto.com/3684-photographier-des-gouttes-deau.html
Bonne journée à toi aussi, D@net ;-)



M
je suis fasciné, j'adore ce jardin de bagatelle, mais je ne l'ai jamais visité, jamais eu l'occasion, or pour des raisons familiales, il a bcp d'importance pour moi, a voir ces photos je me dis qu'il faut absolument que je remédies a cette situation ! merci maitre Po
Répondre
M


En attendant que tu visites en vrai le jardin de Bagatelle, je devrais normalement faire encore un ou deux articles sur le sujet. Restez à l'écoute ;-)



N
Voilà de saines paroles sur le travail qui ne peuvent que me ravir. :D
Répondre
M


Suis pas sûr que tout le monde les trouve... ravissantes ;-Þ



N
Evidemment, et même sans intention artistique ;p
Pas trop chaud à Paris ? Et pas encore en vacances ? On devait interdire le travail par plus de 30°... Enfin moi je revis ceci dit.
Répondre
M


L'intention n'est pas forcément là, mais des fois, le résultat, lui, est là. M'enfin, c'est assez rare ;-Þ

Et on devrait interdire le travail... tout court.



K
Je l'espère bien pour toi !
Mais aurai-je mal interprété ta réponse ? ;-Þ
Répondre
M


J'en ai l'impression  ;-Þ



N
Tu es bien gentil, mais je t'assure n'avoir aucun talent en photo, hormis le flou. Bonne journée Maître Po et pas de Monceau de Bagatelle sauf si tu trouves une jolie Mont(e)souris.
Répondre
M


Le flou.. artistique ? ;-Þ
Bonne soirée, Nadja ;-)



L
ouh la!!
les maths sont encore plus obscures que la photo pour moi (oui, je suis une pure bille, je l'avoue!)
Répondre
M


De ces deux mots, je ne retiendrai que le premier ;-)



K
Comme dirait Jane, tu aimes vraiment le bagatelle ;-Þ

Oui, je ---> me coucher ;-)
Répondre
M


Ohhhh, joli ;-Þ
Mais c'est pas fini ;-)



A
je préfère la première... et cet article me replonge dans un passé où je sèchais les cours dans les jardins de Paris.... du Luxembourg au Parc Monceau
Répondre
M


C'est du propre !
(ou du joli, au choix ;-)

Va quand même falloir que je consacre quelques articles à ces grands parcs parisiens. Il serait temps ;-Þ



N
Encore un peu cher pour ma bourse, mais je vais y songer. C'est surtout le n'importe quoi que j'aimerai éviter...
Répondre
M


Aucun risque avec toi, Nadja ;-Þ

Je reviens sur le prix d'un reflex. 400, c'est quand même le minimum, vaut mieux compter 200 de plus. D'ailleurs, 600 €, c'est le prix que j'ai payé mon premier apn, 1,5 Mpx, il y a... dix
ans.

(oui, déjà ;-)



N
Reflex numérique. Ca doit coûter une petite fortune ça. Et puis que prendre en photo ?? That is the question !!
Répondre
M


Y a pas de question. ce que l'on peut prendre ebn photo ? Tout, évidemment, rien, n'importe quoi, ce que tu veux, etc. Tu n'as que l'embarras du choix ;-Þ

Et y a des reflex à 400 € ;-)



K
Pas difficile de préférer la première, la seconde n'étant pas une de tes meilleures photos ;-Þ

Cela dit, je me serais bien installée sous la cascade, non, c'est pas possible... je gâcherais la photo !
Tu as raison, telle qu'elle est, cette première photo est vraiment... sublime ^_^
Répondre
M


Merci Kinou ;-)
Je vais t'avouer un secret : je ne suis pas mécontent de cette photo ;-Þ



L
moi, à partir du moment où on voit ce que j'ai voulu prendre en photo, je m'estime satisfaite, car mon talent de photographe est proche du néant, si proche....
Répondre
M


Tiens, Louise, je vais te faire une remarque de mathématicien : la proximité du néant n'a pas de sens, car elle est relative et il est impossible de diviser par zéro. On peut être proche de 1000,
de 1, de 0,001 ou de tout ce que tu veux, mais pas de zéro ;-Þ

À méditer ;-) 



N
Je n'aime pas les numériques, y a trop de gadgets qui servent à rien et pas de viseur. Alors que faire ? Cela me semble assez logique, sans appareil photo, on ne peut prendre de photos.... Je dirai même plus : élémentaire mon cher Watson !! !D
Répondre
M


Nadja, je ne faisais que reprendre tes propos ;-Þ
Et mon reflex (numérique) a un viseur optique, l'écran ne servant qu'à visualiser les photos prises ;-)



C
je m'incline, la première est beaucoup plus jolie

dur dur de s'incliner :P
Répondre
M


Surtout à ton âge ;-Þ



N
Quelle découverte !! Et dire que je ne suis jamais allée à Bagatelle. Je note la lecon de photo, encore faudrait-il avoir un appareil (simple à utiliser sans un mode d'emploi de 20 pages). Je préfère la première photo, l'allusion à Friedrich me ravit. La photo aussi.
Répondre
M


Je confirme. Pour faire de la photo, il est préférable d'avoir un appareil ;-Þ
Et une priorité à la vitesse suffit pour ce genre d'effet.



L
Si un jour je viens vous voir à Paris vous m'y emmenerai ? ^^

c'est des articles comme ça qui me font regretter de ne pas habiter la capitale.

Quoi que en cherchant bien dans ma cambrousse ça doit se trouver des cascades , mais je n'arriverai pas a les prendre aussi bien que vous ;-)

vous m'apprendrez ? tant qu'à venir vous voir autant que ça serve a quelque chose ^^
Répondre
M


C'est vrai, ce serait bête de venir à Paris si ça ne sert à rien. Il faut voyager utile, de nos jours ;-Þ



M
merci pour le tuyau (euh... non, la cascade, m'enfin le truc et astuce quoi) pour la photo de ce genre !!

moi aussi je préfère la première !
Répondre
M


Curieusement, dans l'article précdent, je préférais celle prise avec la vitesse rapide. Tout dépend du débit de l'eau ;-)



F
Roh bah si je m'attendais a voir cela sur Paris !
Magnifique cascade !!!
Répondre
M


C'est sûr, c'est pas à Saint-Brevin-les-Pins qu'il y en a des comme ça ;-Þ



Q
Propension à oublier, soif d'entreprendre, leçon de photographie ici ou là... mais, tu vois, moi, ce matin, je ne cherchais qu'une belle image.

Envie de n'être plus qu'ailleurs.

Merci de me l'avoir offerte (mais je ne te dirai pas laquelle)

Bonne journée, Maître Po.
Répondre
M


Moi aussi, Quichottine, je ne cherchais qu'à mettre une belle image. Le texte n'est que de l'habillage...  à ma façon ;-Þ
Bon dimanche ;-)