Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

C'est rarement le cas sur mon blog, mais ces photos ne sont pas les miennes. Les méchantes langues avoueront avec un plaisir non dissimulé que ça se voit, mais bon, ce sont de méchantes langues. Elles (les photos, pas les langues) sont l'oeuvre du photographe turc Ahmet Ertuğ et sont  exposées à Paris, dans la... bibliothèque François Mitterrand jusqu'à dimanche. Cette visite des plus belles bibliothèques de la vieille Europe est un formidable voyage dans le temps qui ravira tous les amoureux des livres et des endroits paisibles. Plus que deux jours donc pour contempler (gratuitement) trente-deux photographies extraordinaires.

 

Et pour en admirer d'autres de ce photographe, une seule adresse : celle de son site. Mais les bibliothèques y sont également.

 

En admirant la structure géométrique de certaines de ces bibliothèques, deux écrivains me viennent à l'esprit. Jorge Luis Borgès, d'abord, à cause de sa nouvelle, tirée du recueil Fictions, consacrée à cette bibliothèque qui contiendrait tous les livres. Le temps de rechercher cet ouvrage, un peu jauni (imprimé en 79, mais écrit en 41) et je vous en livre (!) un extrait :

 

Comme tous les hommes de la Bibliothèque, j'ai voyagé dans ma jeunesse; j'ai effectué des pèlerinages à la recherche d'un livre et peut-être du catalogue des catalogues ; maintenant que mes yeux sont à peine capables de déchiffrer ce que j'écris, je me prépare à mourir à quelques courtes lieues de l'hexagone où je suis naquis. Mort, il ne manquera pas de mains pieuses pour me jeter par-dessus la balustrade ; mon tombeau sera l'air insondable ; mon corps s'enfoncera longuement, se corrompra, se dissoudra dans le vent engendré par la chute, qui est infinie. Car j'affirme que la Bibliothèque est interminable.

 

Et Umberto Eco qui s'est évidemment inspiré de cette nouvelle pour créer la célébrissime bibliothèque de l'abbaye du Nom de la Rose, allant jusqu'à donner le nom de Jorge de Burgos à son bibliothécaire aveugle (infirmité dont Borgès souffrait).

 

Dans ma précipitation, j'ai oublié de vous dire de quelles bibliothèques il s'agit. La première est celle de l'abbaye bénédictine d'Admont, en Autriche. La seconde est celle du Trinity College à Dublin. Quant à celle du dessus, il s'agit de la Bibliothèque milanaise des Beaux-Arts. Je vous laisse découvrir les vingt-neuf autres.

[Temples du savoir, Bibliothèque François Mitterrand, Paris, du 12 mai au 12 juillet 2009]

Commenter cet article

A
Ciel ! Je ne me suis jamais sentie aussi petite, aussi écrasée par le poids de mon inculture ! Ces Temples du Savoir se referment sur moi, ils veulent m'emprisonner, m'engloutir, m'inculquer de force des milliards de choses qui me sont inconnues ! Dans combien de siècles me prendront-ils en pitié, me laisseront-ils m'échapper ? Maître Po, au secours ! C'est trop immense, trop beau ! Là, très sincèrement, je subis le syndrome de Stendhal...
Répondre
M

Ce même syndrome de Stendhal auquel j'avais jadis consacré un article ;-Þ





C
superbes bibliothèques

j'ai beaucoup trop de retard chez toi et pas le temps de le rattraper maintenant ;)

bisous
Répondre
M

Tu es très occupée, c'est bien ;-)


J
ton article est fort intéressant
les photos sont magnifiques
comme le site de l'auteur...
amicalement
jean-marie
Répondre
M

Photographe, c'est un beau métier. Aurais bien aimé, moi, tiens ;-Þ


D
OK, j'ai tout faux !
Ma pauvre mémoire ....
Répondre
M

Et crois en mon expérience, ça va pas aller en s'arrangeant ;-Þ
Cela dit, tu as eu de la chance de fréquenter un tel endroit ;-)


D
La première photo ressemble à la bibliothèque de l'Assemblée nationale mais sans les meubles qui sont en centre sur le carrelage.
En effet, il y a des indices : dômes, galerie...
Mais j'ai tout de même un doute à cause du sol et de la largeur.
Répondre
M

Doute levé par la légende... puisqu'il s'agit d'une bibliothèque autrichienne. Mais peut-être voulais-tu parler de la seconde ? Auquel cas, non plus puisqu'elle est irlandaise. Et ce n'est pas non
plus la troisième ;-Þ

D'ailleurs, la voilà, ta bibliothèque de l'Assemblée Nationale ;-)






N
je préfère ma curiosité intellectuelle à la curiosité malsaine.. Mais cela m'amuse beaucoup de voir mon chat mettre ton petit museau dans les sacs de courses genre "des nouveaux joujous"?
Répondre
M

Un chat qui ne regarde pas ce qu'il y a dans un sac... ça s'appelle un chien ;-Þ


N
la curiosité intellectuelle est-elle un vilain défaut ?
Tout court aussi (ne dit-on pas curieux comme un chat ?).
Répondre
M

La curiosité intellectuelle est une qualité, hélas trop rare. Tout court, c'est différent. Et oui, on peut dire ça, mais seulement dans certains cas précis ;-Þ


N
hihihi, j'ai cherché partout sur ton blog. Merci, je connais la bibliothèque de Babel...
Répondre
M

J'ai mis un lien parce que mon blog est ouvert à tous et que la Tour est beaucoup plus connue que la Bibliothèque ;-Þ


N
si Bibliothèque de Babel est un lien, il me marche pas.
Répondre
M

Ce n'est pas un lien, c'est juste en italique. Mais je peux te mettre un lien :
Bibliothèque de Babel ;-Þ


N
Ou alors un décor moins chargé que les autres, blanc et bois,la lumière tamisée et l'irrésistible envie de soulever les vitres de écritoires de verres pour voir quels spécimens y sont cachés.
Répondre
M


C'était donc pour ça ;-)



N
je les aime toutes, préférée aussi celle de Dublin, comme cela. Photos après fermeture ?
Bien calme ce soir. Ca sent les vacances.
Répondre
M


Je crois savoir ce qui plaît dans celle de Dublin. Ce sont ces rayonnages à l'infini, un décor fait de livres et non pour les livres... ;-)
Ce n'est pas pour rien que je l'ai prise pour illustrer mon extrait de la Bibliothèque de Babel ;-Þ



N
Toutes ces bibliothèques sont autant de lieux de tentation pour moi, Maître Po ... Que dire de leur architecture, de cette beauté infinie, de cette paix, de cette sérénité qui se dégage de ces lieux quasi divins (toujours pour moi !). Ces photos sont merveilleuses. Mais personnellement, j'ai un léger faible pour la bibliothèque du Trinity College de Dublin ! Allons savoir pourquoi ?!
Répondre
M


N'empêche, on aimerait bien savoir pourquoi ;-Þ

Ce qui fait aussi le charme de ces photos, c'est qu'elles sont vides, les bibliothèques. Y a pas leurs rats ;-Þ



L
vertige de la culture!!!
ça me fait penser à tout ce qui me reste à apprendre encore!
pffffffff, j'en ai pour 120 vies!
j'commence demain!
Répondre
M


D'ordinaire, on commence lundi.
Belle résolution ;-Þ

(Détail amusant, au moment précis où je recevais ton com, je revenais de ton blog ;-)



V
Ces bibliothèques sont magnifiques, on aimerait bien prendre le temps de les explorer...
Répondre
M


Coucou va l'r ;-)
Il y a tellement de choses que l'on voudrait prendre... euh... je veux dire explorer ;-Þ



N
Me faut des lunettes, j'avais pas vu. Ceci dit je ne trouve pas la qualité de ses photos exceptionnelles, tu en fais des très bien aussi (pas mode fayotte, mode rassurant).
Répondre
M


Mode portnawak surtout ;-Þ
Mais l'intention était gentille ;-)



Q
C'est vrai... d'ailleurs, il faudra que j'en parle.

Mais il y a déjà tant de choses dont je dois parler... Tu crois que je vais y arriver ?
Répondre
M


Quelqu'un qui poste un, voire deux articles par jour devrait parvenir à dire ce qu'il a envie de dire, non ? ;-Þ



M
ah voilà!!!j'ai essaye de mettre un com tout à l'heure, mais rien à faire, ob n'était pas d'accord!
je trouve ces photos super! autant pour le contenu que le contenant!
J'ai l'accord du fiston, je vais de ce pas faire un petit article! à bientôt et bonne soirée!
Répondre
M


J'irai jeter un oeil...
Bonne soirée ;-Þ



Q
J'avais vu son site... il est superbe.

"Ficciones", j'avais beaucoup aimé.
Tu as eu raison d'en parler.

Je n'ai pas tout aimé du "Nom de la rose", mais j'avoue que la bibliothèque et son bibliothécaire m'avaient séduite... va savoir pourquoi. :-)

Merci pour ces images. C'est vrai que ce serait super d'y aller en vrai.

Bonne soirée, Maître Po.
Répondre
M


Dans Fictions, la nouvelle Pierre Ménard, auteur du Quichotte me paraît toute indiquée pour toi ;-)



N
Comment faire quand on est pas à Paris pour contempler les photos ? Il faut donc que tu fasses 9 articles...
Ah le rêve, tous ces livres...
Répondre
M


Pour regarder les photos quand on n'habite pas Paris ? Ben, on regarde le lien que j'ai indiqué ;-Þ



F
Il faudrait des années pour tout lire les livres ! C'est magnifique !
Répondre
M


Des millénaires ;-)
Et y a qui seront certainement très indigestes ;-Þ