Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Ou plutôt, au revoir !

Cela fait déjà huit jours que je suis parti. La moto est pleine à craquer, le linge sale prenant beaucoup plus de place que le linge propre pour une raison qui heurte l'entendement. Il est temps de penser au retour. Ma quête de chaleur a été parfaitement satisfaite à Barcelone mais je n'étais pas réellement inquiet. Et joindre le beau à l'agréable, peut-on rêver plus belle alchimie ?

 

Comment partir autrement qu'en chanson ? Écoutons donc un poète voisin nous évoquer sa vision de Barcelone et son retour à Paris. Attention, un changement de page interrompt la lecture...

 

 

 

 

 

[Terrasse du Musée d'Art Contemporain, Barcelone, juillet 2006]

Commenter cet article

Q
Ta chanson ne se lit que sous FF... sous IE je n'y arrive toujours pas... Je pense qu'il doit y avoir un réglage que je fais mal.

Par contre, je ne connaissais pas cette chanson... tu vois, tu as encore beaucoup à m'apprendre ! (même dans tes anciens articles !)
Répondre
M
Avec IE6, cela fonctionne parfaitement chez moi... Un mystère de plus à élucider ;-)
Q
Merci Maître Po... Tiens au fait, il y a du nouveau chez Val'r tu devrais aller voir... ;-)
Répondre
M
Oui, j'ai vu ;-)
Q
Tu sais, a priori, on ne peut plus écouter la chanson...

Alors, je ne sais pas de quoi il s'agissait...

Mais j'aime bien savoir que tu es amoureux de Barcelone... Tiens, ça me donne une idée !

(m***i... ça peut s'écrire ;-) aussi ???)
Répondre
M
Oui, à la limite ;-)
Et la chanson est réparée...
L
Bonjour,
Ce matin, je découvre le blog de maître Po, un site très esthétiquement présenté... On y trouve de bien belles photos... Je reviendrais faire plus ample connaissance.
Répondre
M
Bienvenue ici, donc, l@glesine ! Et merci ;-)
L
Moi qui aime la perspective et les agencements géométriques dans les photos, sur ce coup je suis servie... J'aime beaucoup cette photo... Elle est "simple" sobre et pleine de vie, malgré cet amas de béton ! Bien vu !
Répondre
M
Personnellement, j'aime beaucoup aussi cette photo, à cause de son côté géométrique et de ses couleurs (naturelles) ;-)
C
Certainement l'une des villes d'Europe parmi les plus attachantes
Répondre
M
Tu prêches un converti ;-)
A
Je n'suis pas morte de rire, mais écroulée par terre ;-)
MP ne me comprend pas ;-)
C'est pas vraiment un proverbe puisque c'est moi qui l'écris, c'est plus....une connerie ;-)
J'ai écris "ben adieu" un peu plus haut... et tu m'as écrit toute une phrase... mais.... mais ...... TOUTE UNE PHRASE, ça rigole plus!!!!! c'est la classe quoi ;-) j'suis trop forte ;-) donc a - j'écris, a + t'écris ;-)
Bon si tu comprends pas, c'est po grave, j'me comprends, c'est l'important ;-)
Bisous!
Répondre
M
ok ;-)
A
Coucou mon grand (re-plutot)
Comment que je suis contente...
Je sais qu'à moins j'écris, a plus t'écris ;-)
On est hachement complémentaire ;-)
Allais tschuss !!!
Répondre
M
Re ;-)La signification de ton proverbe m'échappe totalement. Mais bon, complémentaires, pourquoi pas ?
M
Bon retour, c'est Bubulle qui doit être content
Répondre
M
Attends, je ne suis pas encore rentré... enfin, si depuis longtemps, mais je raconterai (rapidement) mon retour sur mon blog ;-)
B
Très jolie photo que ces parasols. Un p'tit air de musique par dessus et nous voila reparti en vacances! Merci !
Répondre
M
Admettons que ça puisse faire illusion un instant... mais combien de temps ? ;-)
S
QUOI ??? Les commentaires sur ton voyage n'était pas en direct live ??? Ah bon.
Effectivement août à Paris, c'était pas trés lumineux.
Répondre
M
Euh... Cela fait plus d'un mois que je suis rentré ! Mais je suis reparti entre temps !
S
Je t'assure MaîtrePo que firefox me plante dès que je suis sur ton site !!

Sab ex tranchedevie
Répondre
M
Vi, Sab, je te crois, bien sûr ! ;-)Mais chez moi, FF fonctionne parfaitement.
J

chez moi ça bug pas du tout...et vos textes sont très agrèables à lire..pour un peu on vous croirez amoureux de l'espagne...
Répondre
M
Je n'ai découvert l'Espagne qu'il y a six ans, mais oui, je crois que j'en suis amoureux ;-)
A
Coucou mon grand
Ben adieu quoi :-)
Répondre
M
Coucou ma grande !Oui, au revoir Barcelone, et bonjour la France. Prochain article, Rennes le Château...
A
Oui, comme Sab, ça bug aussi chez moi...Alors, alors !












Répondre
M
À en voir la tête de ton commentaire, je dirais que ça vient de ton micro ! ;-)
C
As-tu plié ton linge aussi bien à l'aller qu'au retour ? hein ?
Jolie photo graphique je trouve...
Répondre
M
Moi aussi, j'ai bien aimé la forme des parasols et leur couleur, mais plus que tout, le bleu de ce ciel !
S
Bon je sais pas ce qui se passe mais souvent sur Firefox ton site me fait planter je crois que c dû aux images qui défilent je sais pas ...
Bon suis un peu déçue des photos ces derniers temps elles manquent d'un je ne sais quoi ... bref je t'ai connu plus inspiré ;)

A bientôt
Répondre
M
Je sais pas, chez moi, ça marche bien. Quant à ton adresse, c'est .net, pas .com ;-)
L
c'est trenet qui chante, non?
enfin, quoi qu'il en soit, c'est une très jolie chanson qui transforme la fin des vacances en moments de joie!! c'est pour ça que je crois que c'est Charles qui chante: il réussit à me mettre en joie à chaque fois!!
et toi aussi Maître Pô avec tes images fabuleuses!
bon retour à Paris donc!!
Répondre
M
Trenet, je n'aimais pas trop l'individu mais ses chansons sont très entraînantes !(Et le retour passe par chez toi !)
S
Le soleil et Bubulle t'attendent à Paris... bon retour
Répondre
M
Euh... c'était fin juillet début août... et quand je suis rentré à paris, c'est tout juste s'il ne neigeait pas ! ;-)Quant à Bubulle, oui, lui, il m'attendait !
A
Maître Po ! Ca fait longtemps que je ne suis pas venue ici... Tout ça pour découvrir que nous étions à Barcelone en même temps... Plus question de portes intersidérales et intertemporelles qui nous font suivre les mêmes traces à des années de différence. Là, fais gaffe, le danger se rapproche dangereusement de toi, et je ne sais même pas si Bubulle pourra te protéger... :-) So long !
Répondre
M
Ben oui, ça fait un bail ! Mais bon, je ne m'inquiétais pas puisque je te voyais sur d'autres blogs... C'est vrai que l'on peut se sentir protégé par les différences d'époque ou les distances physiques, mais on oublie parfois qu'il s'agit d'un continuum ;-)