Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Mon logement est décidément charmant [...] Réveillé le lendemain en voyant le soleil le plus gracieux sur les maisons qui sont en face de ma fenêtre. La vue de mon petit jardin et l'aspect riant de mon atelier me causent toujours un sentiment de plaisir.
[Eugène Delacroix, Journal, 28 décembre 1857]

 

Ma première rencontre avec la rue de Furstenberg n'est pas récente. Alors étudiant, je musais à Saint-Germain (des Prés) quand une jeune et jolie (qualificatifs à mettre sous le coup de l'émotion) asiatique me demanda quelque chose dans une langue chantante inconnue (de moi). Jetant un oeil inquisiteur au guide qu'elle agitait, parmi nombre d'idéogrammes incompréhensibles, je lus :

Musée E. Delacroix - 6, rue de Furstenberg

Et là, je restais coi, interdit. Je n'allais pas lui être d'un grand secours, j'ignorais tout du musée, de la rue et de sa langue. Une véritable catastrophe. Plus tard, par curiosité, je suis allé voir - plus par souci compréhensible de combler des lacunes impardonnables que par espoir secret mais peu vraisemblable que pareil cas de figure se représentât - la rue de Furstenberg. Et comme tous ceux qui l'empruntent, je n'avais pu résister au charme de cette rue, tranquille et bourgeoise, à l'abri des tracas parisiens.

Aujourd'hui, outre le toujours présent Musée Delacroix, qui fut anciennement son atelier, la Place de Furstenberg, partie enflée de la rue, abrite plusieurs galeries et ne décevra pas le promeneur curieux.

 

[Rue de Furstenberg, Paris VIe]

Commenter cet article

A
j'aime beaucoup vos textes , tres belle façon d'écrire. Toujours d'aussi belles photos , un plaisir à regarder ! ;)
Répondre
M
Euh... je ne sais plus où me mettre...
G
Bonjour.
J'ai une oeuvre =réalisé avec de l'encre de Chine, signé à droite en bas par un nom de cinq lettres "lavie" ou "Lairé" suivi du numéro 80. Je ne comprends pas trop la signature, cette oeuvre réprésente la Place de Furtemberg avec quatres arbres et un lampadaire à cinq brance au Centre vue de Face avec L'atelier Delacroix situé à gauche. Cette oeuvre originale à une dimension d'environ 60x50cm. Je veux la vendre mais je n'ai aucune idée de sa valeur. c'est une oeuvre retrouvée dans le grenier de mon Grand Père décédé.

Je peux la photographié, mais déjà si je pouvais avoir un ordre de valeur, ce serait déjà bien.
Merci de votre temps.
Répondre
M
Euh... je ne vais pas pouvoir être d'une grande aide. Moi, mon truc, c'est la photo, pas le dessin d'art ;-)
L
Pffffffff

:'o(
Répondre
M
Bon, que dirais-tu du Guide de Paris mystérieux, du Guide du Paris médiéval, ou du Guide du Brunch à Paris ?Sinon, j'en connais bien un, qui fait un peu tout ça, mais en beaucoup moins bien. L'avantage, il a un peu plus de conversation...... à peine plus ;-)
L
Oui, sans doute, s'il n'y a pas de grève ;-)

Mais j'aurais besoin d'un guide, une fois à Paris ;-)
Répondre
M
J'en connais un très cultivé...Musées de Paris, Guides Bleus ;-)
K
J'adore cet article et les photos. Une rue que j'aurai plaisir à chercher quand j'irai à Paris
Répondre
M
Merci Kate. J'adore quand on adore un de mes articles ;-)Cette rue est derrière Saint-Germain des Prés. Tu peux même la chercher en vain, tout le quartier est sympa.
D
Et bien tu en connais des coins bien sympatiques à Paris, j'aime beaucoup la dernière photo, les vases en étain me plaisent bien :-)))) bonne soirée
Répondre
M
Tu es mûre pour le shopping Rive Gauche, toi ;-)
L
Quand je vois les jolies photos de Paris et les choses intéressantes, à ce sujet, que tu mets sur ton blog, je regrette d'être tellement loin et de ne pas connaitre mieux notre belle capitale.
Répondre
M
Tu sais (ou tu ne sais pas), j'en connais pas mal des capitales. Certaines sont exotiques ou dépaysantes, mais aucune n'égale Paris pour moi. S'il n'y avait pas ce temps pourri...Au fait, avec le TGV Est, tu devrais être plus près, non ?
E
Oui jolie rue en effet. C'est souvent amusant de repenser à ses propres rencontres avec certains lieux...
Répondre
M
Le pire, c'est que l'on a tendance à oublier comment on a connu telle ou telle chose. Mais dans ce cas précis, le souvenir était vivace ;-)
L
imagine un peu la difficulté pour cette jeune et jolie naïade à prononcer le nom de cette rue!! Furstenberg! a-t-on idée!!!
très belles images encore une fois, félicitations!
Répondre
M
Répète après moi : Fur. Fur. Sten. Sten. Fursten. Berg. Berg. Furstenberg.Plus facile ? Y a pas ;-)(et merci pour le compliment)
L
A chaque mur son ampoule, pourrait nous dire cette première photo... trois murs trois ampoules, c'est aussi juste que mathématique ! Et je suis donc comme toi Maître Po, la première photo de cette série est ma préférée ! Elle a une âme ! Où ? je ne sais pas... Mais elle en a une !
Répondre
M
J'aime bien cette photo (et pas seulement parce que c'est la mienne) mais elle est trompeuse. D'abord, des lanternes, il y en a cinq ;-)En plus, si le lampadaire est bien sur la place, c'est la rue que l'on voit, avec en arrière-plan de la photo, une facade qui se trouve dans la rue perpendiculaire, la rue Jacob !Bonne semaine, Laurence ;-)
A
Surtout si elles sont en fleurs... ;-)
Répondre
M
... et ombrageuses ;-)
L
il faut toujours connaitre les langages des jeunes et jolies jeunes filles... c'est toujours tres utile... lol !
Répondre
M
Tu prêches un converti, voire un pratiquant... mais le japonais, pas facile ;-)
S
Je te ferai bien un coup de Cabrel "c'était mieux avant", il y avait une imprimerie, un immeuble occupé par la paroisse St Germain des Près, où il y avait des fêtes assez rock'n roll, c'est la Place de mes premiers flirts d'ado, j'allais à l'école rue St Benoit.... C'est devenu trop branché, voir la chanson de Souchon sur St Germain des Prés !
Répondre
M
Moi, c'était la rue des Saints-Pères. Mais merci pour ce coup de C'était mieux avant ;-)