Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

     Je me souviens de vous,    
     Et de vos yeux de jade,    
     Là-bas, à Marienbad,    
     Là-bas, à Marienbad,    
     Mais où donc êtes-vous ?    
     Où sont vos yeux de jade,    
     Si loin de Marienbad,    
     Si loin de Marienbad    
     [Barbara, Marienbad]    

 

 

Marienbad n'a pas fait rêver que Barbara. La seule évocation de ce nom m'a toujours fait vibrer (enfin... c'est une image), que ce soit en allemand ou en tchèque. J'y suis allé en plusieurs occasions, et jamais le mythe n'a été cassé. Le temps semble comme suspendu dans une ville plus rococo que réellement baroque.

Vantée par les guides, vénérée par les habitants, subjuguant les touristes, la colonnade (Lazenska Kolonada), construite en 1889, en est la colonne vertébrale, un édifice essentiel où l'on déambule, son kalisek à la main, à la recherche d'une eau bénéfique. Et à la sortie de cette structure métallique néobaroque, la fontaine chantante nous offrira le spectacle de ses jets d'eau accompagnés de musique classique.

Mais l'on y goûtera surtout les fameuses gaufrettes Lazenske Oplatky Kolonada, que l'on trouve aussi à Franzensbad. Il en existe deux sortes, nature et chocolat. Difficile d'en préférer une. Impossible d'en détester une. C'est un pur régal, c'est la friandise que l'on a rêvé quand on était petit, celle que l'on déguste aujourd'hui sans compter. Rien qu'en en parlant, je réalise à quel point elles me manquent. On doit bien pouvoir en trouver à Paris, je sais ce qu'il me reste à faire...

 

[Marienbad, République tchèque, août 2005]

Commenter cet article

T
Je suis Belge d'origine Tchèque de par ma mère je passe toutes mes vacances dans le berceau des mes ancêtres "MARIENBAD" où j'y ai encore une vieille tante et des Amis.
Je suis très attachée à cette magnifique ville de cure, mes ancêtres ont été les premiers à Fabriquer en Tchècoslovaquie les fameuses galettes "OPLATKY" j'en suis très fière, leurs fers à galettes sont exposés au musée de la place GOETHE.Et ils ont contrinués à l'expansion de Marienbad dans les années 1800 il y ont construits de magnifiques demeures de prestiges tels que le Waldmuhle (qui est à l'abandon maintenant) dans le parc près de la source de la forêt ainsi que l'hôtel KOSSUTH
plus haut que l'église Orthodoxe St Vladimir
ceux là sont toujours en très bon état.
Très beau site. bonne continuation.
Amicales pensées

Liliane
Répondre
M
Merci Liliane de ce témoignage vivant ;-)
Elles sont si bonnes, ces galettes, je n'ai pas réussi à en trouver à Paris, mais je suis tombé sur des imitations, moins bonnes que les originales mais malgré tout mangeables. J'en parlerai dans un autre article... un jour... ;-Þ 
F
Une merveille de chanson, de belles photos, et un pays que j'aimerais découvrir...
Répondre
M
Un peu plus de mille kilomètres séparent Paris de la Bohême... le rêve peut devenir réalité ;-)
L
Tiens, ça c'est pas mal, je vais les appeler comme ça ;-)
Répondre
M
L
Oui, y'a plus de respect chez les jeunes !!

;-)
Répondre
M
Tes lutinettes, ce sont les supernanas : Bulle, Belle et... Rebelle ;-)
L
Maître Po, je vois très bien les éventails Saint-Michel, mais je n'en achète pas.
D'ailleurs, j'achète très peu de gâteaux, je les confectionne moi-même.
Et en ce moment, par la force des chose, je limite au maximum. Du coup, j'ai drtoi à des réclamations ;-)

Pour le guide, on verra, ce n'est pas pour tout de suite. Le TGV en est encore aux essais. ;-)

Lutine

TG6 : sur la bonne voie, en tout cas !
Répondre
M
Et du coup, Lutinette va chercher ses schangalas ailleurs... pfff...
L
Non Maître Po, je n'aime pas le chocolat, alors celles au chocolat me laisse ... froide (aucun jeu de mot permis ici !!)
Et saches que je viens de résister à une table pleines de gâteaux de toutes sortes, alors ta provocation gourmande ne me touche même pas !! ;-)

Plus tard, on verra, mais dans mon coin, je ne vois pas où en trouver. Si tu en trouves à Paris, j'espère que tu me donneras l'adresse, comme ça, lors de mon prochain passage, j'irais goûter. ;-)
Répondre
M
Tu vois les éventails Saint-Michel ? Tu reconstitues un cercle complet avec, eh bien, c'est beaucoup moins bon qu'une Lazenske Oplatky Kolonada ;-)Si j'en trouve, je te le dirais. Mais si tu viens à Paris, faudra le dire aussi, que j'aille à la FNAC te trouver un bon guide ;-)
L
Hum, ça me laisse songeuse, un tel décor.
Les gaufrettes, ça me tente même pas !! ;-))
Répondre
M
Lutine songeuse... non, rien ;-)Quant aux gaufrettes, elles sont si légères que ce n'est pas péché que de les manger. Celles au chocolat, admettons, mais là aussi, il est si léger, le chocolat... Bon, j'arrête ;-)
L
superbe! merci!
Répondre
M
Je vais m'essayer aux portraits... j'espère que le résultat saura aussi te convaincre ;-)
C
Ça nous change un peu du gaëllique, ton titre !!
Répondre
M
Bah, ça reste quand même difficile à comprendre ;-)
L
Alors ça si ce n'est pas de la belle photo, je ne m'y connais rien ! Qu'est-ce qu'elle est belle la première ! Et d'ailleurs, à mon sens, de toutes, elle détient la palme ! Royal ! Les tons sont magnifiques ! Bleu sur marron, ça te donne une de ces couleur ! Et alors la perspective ! Mais bon dieu, mais c'est pas un oeil d'humain que t'as Maître Po, c'est pas possible...
Dis ? tu me la prête celle-ci, hein ? dis ?
Répondre
M
Ravi qu'elle te plaise, Laurence, et je te la prête bien volontiers ;-)
F
malgré ce que j'écrivais récemment en mon blog, je sens bien que mon goût du voyage n'est pas éteint: tes photos sublimes me rendent nostalgiques d'un temps où je voyageais beaucoup...
quant à barbara: grâce à toi, je viens de remettre la main sur le cd "femme piano" qui dormait depuis trop longtemps sur une étagère et qui compte mes chansons préférées d'elle ("L'aigle noir", mmm: ma top chanson de toutes les chansons de tous les artistes que je connais). :-)
Répondre
M
Comment le goût des voyages, quand on a souvent voyagé, pourrait-il disparaître ? Il existe tellement d'endroits à voir !Barbara... moi, ma chanson préférée, c'est Dis, quand reviendras-tu ?   ou alors Gottingen sais plus, ou encore Ma plus belle histoire d'amour... pfff... allez, toutes ;-)Bon week-end, f_l ;-)
E
Magnifique cette enfilade de voutes arrondies... Impressionnante la perspective...

Pour la peine, j'm'enfilerai bien une p'tite "gaufrette Lazenske Oplatky Kolonada"

;O))

PS: c'est rigolo, je dois recopier le code "CA6"... ça ne te rappelle rien ça ???

;0)) BIS
Répondre
M
C'est fin, c'est très fin, ça se mange sans faim... ;-)CA6 ? Vois pas trop... le sorbet ? les calanques ?
S
L'année dernière ?
le fantôme de Delphine Seyring...
A Marienbad
Répondre
M
Arf... ben non, pas l'année dernière, je m'y suis pris un peu trop tard... et puis, je la gardais pour mon prochain article sur la Bohême, l'Année dernière avec Delphine et Sacha ;-)
M
Quelques phrases, trois photos, la voix de Barbara, et me voilà à Marienbad. Émerveillée, plus riche d'un voyage que je n'ai pourtant pas fait... Parfois je me dis que tu es aussi un peu magicien.
Répondre
M
Illusionniste, tout au plus ;-)Et encore, LD, tu n'as pas goûté les fameuses gaufrettes !