Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Quand je suis arrivé rue de Rivoli, la voir pavoisée ainsi de drapeaux nazis fut plutôt impressionnant. Sans évidemment croire que la troisième guerre mondiale était commencée, je me suis demandé s'il s'agissait d'une manifestation ou d'un coup médiatique. Mais il ne s'agissait que d'un film... heureusement. Et ce film, c'était bien Les femmes de l'ombre, bravo à Milady pour sa perspicacité.

Cinq femmes s'engagent dans la résistance et se voient confier une mission presqu'impossible. Espérons que le film sera à la hauteur de son casting : Sophie Marceau, Julie Depardieu et Marie Gillain. Mais quand on sait que le réalisateur n'est autre que Jean-Paul Salomé, on peut s'attendre au pire, parce qu'il faut bien reconnaître que son Belphégor n'avait rien d'exceptionnel.

Si les précédentes photos étaient plus axées sur les comédiens, celles-ci sont consacrées aux décors qui - comme on peut le constater - sont très réalistes. Trop certainement, même. Mais, le décor n'a de pouvoir qu'à partir du moment où nous lui en accordons un, les plus profonds sentiments ressentis s'en passant volontiers, écrivait la romancière Dominique Blondeau. Aussi ne leur accorderons-nous que l'éphémère pouvoir d'avoir recréé, l'espace d'un jour férié, une époque à jamais révolue. 

 

-> Fiche allociné de Les femmes de l'ombre
-> Début des photos du tournage

[Tournage de Les femmes de l'ombre, Paris, avril 2007]

Commenter cet article

M
Super bien ce film, je l'ai vu. Les femmes ont été vraiments importantes pendant la guerre. Voir le lieu de tournage en vrai doit être vraiment bizarre.
Répondre
M

Dommage qu'on ne puisse pas regarder le film avant d'assister au tournage. On en profiterait davantage ;-Þ


M
J'aime bien votre site. Il y a quelques similitudes avec le mien. Je reviendrai vers toi plus tard. Bravo
Et bon courage pour la version 2. C'est galère!!
Va voir ce que 'ai fait avec mon blog!
A+
Répondre
M
Oui, j'ai vu sur ton blog, que la v2 ne permet toujours pas l'affichage des vignettes dans les extraits d'articles. Je n'imagine pas encore mon blog sans mes vignettes. Au secours ;-)
V
Ca me donne quand même froid dans le dos tous ces drapeaux, je dirais même que ça me glace. Je n'avais vraiment pas trouvé le nom de l'actrice, je ne savais pas non plus que Sophie Marceau avait un rôle. Bises et bonne soirée ;-)
Répondre
M
C'est vrai que Sophie Marceau ayant un rôle, ce n'est pas banal ;-)
S
j'avais déjà eu un aperçu chez Henri !
tres belle la premiere photo avce le pannonceau !
ça devait en effet etre tres "étrange"...
Répondre
M
Oui, la première impression est bizarre, surtout que je suis tombé dessus par le plus grand des hasards !
F
ca doit faire un peu un sale effet........le film est deja sorti ?
Répondre
M
Avec un tournage le lundi de Pâques, ça ferait un peu bâclé ;-)
H
On s'est forcément croisé sur le film vu que j'y ai passé plus de cinq heures ;-) Tu sais peut-être que les figurants ont signé un papier pour s'engager à ne pas avoir d'appareils photos pendant le tournage? ;-) Tes photos sont superbes!
Répondre
M
Oui, mais moi, je ne suis pas figurant, j'ai rien signé ;-)Et oui, on a dû se croiser parce que nous étions plusieurs à prendre des photos, j'aurais dû chercher les d200 ;-)
G
Tes deux premières photos sont d'une couleur et netteté irréprochable, dommage pour le symbole c'est autre chose.
Répondre
M
Oui, il fallait faire abstraction de ce que ça représente et ne le voir que comme un décor, une reconstitution.
D
Un film !?! Ouf, j'ai eu peur !. En ces temps életoraux, il ne manquerait plus que ça...
Bravo à toutes ces femmes, et il faut aussi rendre hommages à toutes celles dont on ne parlera jamais .
Répondre
M
D'un autre côté, il y en a dont on ne parlera jamais parce qu'il n'y a rien à dire...Comment ? Sortir ? Bon, OK OK, je sors ;-)
L
il est vrai que je n'avais pas vu les drapeaux nazis sur les photos de l'autre article.

encore un film sur la 2GM ? ça commence à être impressionnant le nombre de films qui existe…

sympathique, la première photo ;-)
Répondre
M
Sympathique... suis pas sûr que ce soit le mot juste ;-)
M
Tu me flattes ! C'était pas vraiment de la perspicacité... Plus du «avis du public» et «téléphone à un ami», conjugué au hasard qui fait parfois bien les choses...
Répondre
M
Tsss... perspicacité, j'ai dit... et sans 50-50 ;-)
L
à jamais révolue, à jamais révolue, faut le dire vite!! peut être pas sous la même forme, mais les vieilles nostalgies vert de gris ne sont pas mortes...
Répondre
M
Non, hélas, mais Paris sous occupation allemande, ça paraît peu vraisemblable...