Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maître Po

Cri de triomphe d'abord, quand le soleil couchant frappe sa façade. Une des plus majestueuses places de Paris devient l'espace d'un instant un autel magnifique dressé au Dieu Soleil. Juste récompense pour ce parvis où tant de gens, coupables ou innocents, ont été brûlés, pendus, écartelés ou guillotinés.

 

Cri de révolte ensuite, pour l'injustice criminelle de cette seconde guerre mondiale, avec cette exposition émouvante, gratuite et... terminée depuis quelques jours, sur les 11400 enfants juifs déportés de France, dont plus de 6000 parisiens. Restitution de tant de noms disparus.

 

Cri d'impuissance enfin, avec ce portrait géant d'Ingrid Betancourt, détenue en Colombie, citoyenne d'honneur de la Ville de Paris, mais avant tout citoyenne française. Tentative désespérée - presque futile - de résoudre une crise qui stagne depuis tant d'années. Cinq. Déjà...

Commenter cet article

H
Je suis allé la voir l'expo sur la déportation des juifs parisiens! J'y ai même vu des noms que je connais très bien, mais je n'avais pas envie d'en parler chez moi! Merci Monsieur!
Répondre
M
De rien, henri...
M
des cris d'amour en somme...
merci
Répondre
M
Les cris traduisent toujours des sentiments forts. Et le principal est bien l'amour ;-)
S
fasse que tous ces cris soient entendus, c'est le principal...
Répondre
M
Oui, les cris sont faits pour être entendus ;-)
G
Espérons revoir bientôt son sourire à Ingrid !
j'aime la compo de sa photo.
Répondre
M
C'est pas gagné...
V
Eh bien que dire à part que cela me refroidit...je suis sensible à tout ça, il ne faut pas oublier...JAMAIS!!!
Bises et Bonne soirée à toi et Bubulle ;-)
Répondre
M
Des destins brisés, un destin incertain, c'est vrai que ce n'est guère réjouissant...Bonne fin de semaine, Valérie ;-)
E
Merci pour ce coup d'oeil personnel et bien vu sur un parvis à l'histoire aussi riche que mouvementée.
Répondre
M
Merci à toi, Endive, de ta visite ! ;-)
L
un billet bien sombre cher maitre, malgré une fois encore la qualité exceptionnelle de vos clichés. je me sens toute mélancolique devant ces images et devant vos textes.
Répondre
M
Louise mélancolique... allons bon ! Je te préfère friande ;-)
L
y'a plein de chose par chez vous dans les rues...

"marrant" la deuxième photo, une petite fille blonde au yeux bleu... dangereuse ? les gens étaient bien fous à une époque... malheureusement, ça à l'air de continuer...
Répondre
M
Par chez nous... ;-)Oui, Paris est une grande ville, c'est vrai.
L
L'oeil... et le coeur aussi.
Merci à toi.
Répondre
M
You're welcome, Milady ;-)