Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

S'il est une ville au monde où l'on peut se promener pendant des jours, c'est bien New York. J'avoue avoir cette passion, d'arpenter les villes en marchant du matin au soir, sans trêve et Manhattan a su combler toutes mes espérances.

 

Lors de mon quatrième séjour, en 97, délivré de ces visites obligatoires que l'on se doit de faire aux endroits incontournables de la métropole (et qu'ils sont nombreux !), je flânais à la recherche du mythique Hôtel Chelsea, dans le quartier éponyme...

 

Il fut construit en 1884 et restera jusqu'en 1902, le plus haut immeuble de New York, avec ses douze étages. Il ne deviendra un hôtel qu'en 1905, mais constituera alors le point de passage de tout ce que la ville compte d'intellectuels, d'écrivains ou d'artistes. En consultant la liste (que je vous épargnerai) des personnalités qui y ont séjourné, on ne peut qu'avoir le vertige. On y retrouve (oui, je sais, mais je serai bref) pêle-mêle des gens bien de chez nous, comme Sarah Bernhardt ou Edith Piaf, mais aussi Hendrix, Oppenheimer, Nabokov ou la trop belle Lily Langtry, et même un authentique descendant de Dracula.

 

Mythique, il l'est assurément, l'Hôtel Chelsea. Kubrick y passera régulièrement pour écrire 2001, l'odyssée de l'espace avec Arthur C.Clarke en 68. Trois ans plus tard, Jane Fonda et Donald Sutherland, alors voisins, joueront dans Klute de Pakula et il verra même, en octobre 78, la fin des Sex Pistols avec l'assassinat de Nancy Spungen dans la chambre de Sid Vicious qui la rejoindra quelques temps après, victime d'une overdose.

 

Mais il existe une autre approche moins directe, plus musicale...

En 1966, Andy Warhol, avec Paul Morrissey, consacre un film, Chelsea Girls, aux personnes qui l'entourent à la Factory et dont beaucoup résident à l'Hôtel Chelsea. On y voit ses égéries de l'époque, la magnifique Edie Sedgwick (qui sera retirée du film, après sa brouille avec Andy) et Nico, ainsi - entre autres - que le petit Ari, qu'elle prétend avoir eu avec Alain Delon. La musique est bien évidemment l'oeuvre de Velvet Underground et la chanson Chelsea Girl est interprétée par Nico elle-même. Une description de l'hôtel qui doit assez fidèlement correspondre à l'atmosphère glauque qui y régnait...

 

 

 

L'année suivante, Leonard Cohen immortalisera dans Chelsea Hotel #2, son aventure avec Janis Joplin. Une aventure que les deux n'ont pas réellement cherché mais qui s'imposera à eux. Bien, peu importe, nous ne sommes pas beaux, mais nous avons la musique...

 

I remember you well in the Chelsea Hotel
you were famous, your heart was a legend.
You told me again you preferred handsome men
but for me you would make an exception.
And clenching your fist for the ones like us
who are oppressed by the figures of beauty,
you fixed yourself, you said, "Well never mind,
we are ugly but we have the music."

 

 

 

En 2002, Jeffrey Lewis, en composant The Chelsea oral sex song, rendra un hommage émouvant au chanteur canadien, l'histoire (authentique ?) d'une rencontre intense d'un soir, dont le point de départ est la fellation seulement suggérée dans les paroles de Leonard Cohen : giving me head on the unmade bed...


Une chanson (sur)prenante. 

 

 

 

Et puis, the last but not the least, Bob Dylan, qui y fera à la fois un enfant et une chanson, Sad-eyed lady of the Lowlands pour sa femme. Il l'évoque dans la magnifique chanson d'amour, Sara, qu'il lui consacrera.

 

I can still hear the sounds of those Methodist bells,
I'd taken the cure and had just gotten through,
Stayin' up for days in the Chelsea Hotel,
Writin' "Sad-eyed lady of the Lowlands" for you.
 

 

 

 

[Hotel Chelsea, 222 West 23rd Street, New York, août 1997]

Commenter cet article

Kinou 26/06/2009 12:48

Je ne sais si c'est l'hôtel qui t'a inspiré ou si en 2007 tu étais plus prolixe que maintenant ;-Þ mais c'est un sacré article, mené de main de Maître !

Un peu frustrant de n'apercevoir qu'une partie de l'hôtel, me reste plus qu'à aller fouiner sur le net pour voir à quoi ressemble la façade ^_^

Juste un p'tit truc, avant de mettre les coups de coeurs du mois, enlève le cadre blanc des photos ;-)

Maitre Po, devin 27/06/2009 08:16



Merci, Kinou de l'avoir apprécié, je me suis beaucoup investi dans cet article ;-)

Pour ce qui est des photos, quand je renvoie à un vieil article, je m'assure au moins que les photos sont en 600 pixels de large. Pour le cadre blanc, c'est si j'ai le temps ;-Þ



Foxy :0071: 23/07/2007 15:32

bin that alors !!
moi qui était persuadu que 'Chelsea Girl' faisait référence au quartier de Chelsea, à London !! Allons Donc !
Merciii !!
quel science, Po ! (bwaa ! on a déjà dû la faire 36 fois celle-là !!)

Tiens cela me remémore une anécdote sur Nico :
Son automobile préférée était un Cabriolet de la marque Zsyg, et elle adorait y prendre son dîner, une fois la voiture arrêtée bien sur.
Effectivement, il assez connu que Nico dîne dans la Zsyg arrêtée !

-->

non sans vous avoir notifié que je vous ai rajouté dans les liens de mon blog photos, cher Maître

Maître Po 24/07/2007 06:35

Oui, Chelsea est un quartier de Londres comme de New York, c'est troublant. Dans le même genre, y a Soho. Et c'est très mauvais pour Nico de dîner dans la Zsyg arrêtée... ;-)Merci pour le lien.

Lutine 04/07/2007 00:53

Je me suis souvent demandé (et c'est toujours le cas) qu'est-ce qui fait qu'un lieux devient mythique. Genre le café de Flore, cet hotel, et beaucoup d'autres endroits dans le monde.

Maître Po 05/07/2007 06:57

Je ne crois pas qu'il y ait de recette particulière, sinon, on croulerait sous les endroits mythiques. Et c'est justement leur petit nombre qui les rend mythiques. Y en a en Alsace de tels endroits ? ;-)

Milady 03/07/2007 11:30

Le Chelsea Hotel... de ces noms qui réveillent les souvenirs enfouis de quelques légendes...
Sais-tu ? Mais oui, tu le sais sans doute... qu'au Chelsea est consacré un blog, au charme certain, tenu par deux résidents, et que consultent et commentent régulièrement leurs voisins de palier ? Il est ici : http://legends.typepad.com/living_with_legends_the_h/
Bonne journée à toi ;-)

Maître Po 04/07/2007 00:22

Oui, j'étais tombé dessus en préparant mon article ;-)http://legends.typepad.com/living_with_legends_the_h/Bonne semaine, LD ;-)

denis 02/07/2007 06:20

un petit mot pour te dire que le respect des autres et des différences ets un principe de base dans ma vie...et que je ne connais pas Cunegonde..
A part ça,merci pour cet historique du chelsea hotel..beaucoup de souvenirs pour moi..
Amitié
Denis

Maître Po 02/07/2007 08:02

Chez moi aussi... Oublions bien vite cette cunégonde.

Lauryle 30/06/2007 17:02

et les fameux taxis jaunes....

Maître Po 01/07/2007 07:13

Les yellow cabs... l'âme de NY ;-)

Clo (pause-cafe) 30/06/2007 12:13

Je ne connassais pas cet hotel et son histoire(évidemment).C'est fou ce que j'apprends chez toi.
Bon W-E.

Maître Po 01/07/2007 07:13

J'espère que son histoire t'a plu ;-)Bon week-end à toi aussi, Clo...