Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

Tout le bizarre de l'homme, et ce qu'il y a en lui de vagabond et d'égaré,
sans doute pourrait-il tenir dans ces deux syllabes : jardin.

  

Un jardin, c'est pour mettre plein de fleurs et aussi pour mettre plein de balançoires
pour jouer et une piscine pour se baigner dedans.

 

Louis Aragon pour la première citation, Joséphine, 7 ans, pour la seconde.
Deux extrêmes, deux définitions pour un même espace...

 

Jusqu'au premier juillet, le parvis de l'Hôtel de Ville accueillait le Jardin de demain, regroupant quelques 110 000 végétaux, illustrant l'évolution des jardins à Paris. Dimanche premier juillet, il était temps d'y faire un tour !

Le spectacle valait plus pour son originalité que pour son intérêt, mais la prouesse technique mérite d'être soulignée. Ici, une section (très) particulière sollicitait nos cinq sens, là, les écoliers parisiens avaient réalisé des jardins potagers. D'étonnantes compositions voisinaient avec d'étranges curiosités, comme ce canapé herbeux ou cet immense arrosoir.

Cette exhibition était complétée par une exposition à l'intérieur même de l'Hôtel de Ville, présentant l'intégration de la nature dans la capitale, notamment l'apparition de nombreux murs végétaux, ainsi que les jardins futurs, comme ceux d'Eole, exposition placée sous le signe de la pédagogie et du jeu. Il a été demandé à des enfants de définir le jardin de demain. Je vous livre quelques unes des réponses proposées :

C'est un jardin qui peut pousser partout, même sur les toits.
C'est un jardin comme à la campagne.
C'est un jardin suspendu dans le ciel.
C'est un jardin avec des carottes, des courgettes, des pommes et des orangers.
C'est un jardin où il y aurait des libellules, des coccinelles, des vaches, des ânes, des chevaux et tous les légumes qui existent avec en plus plein d'animaux sauvages.

 

Le côté imaginatif et exhaustif de la dernière définition laisse rêveur.

 

[Exposition Jardins demain, du 25 mai au 1er juillet 2007, Place de l'Hôtel de Ville, Paris]

Commenter cet article

vita 22/07/2007 13:44

j'ai vu cette très belle expo..J'ai d'ailleurs inclus ds mon blog une photo..J'aime être assis ds mon fauteuil .VITA

Maître Po 23/07/2007 00:49

C'était donc le tien ! Je t'envie ;-)(en plus, y avait une vue directe sur le gros arrosoir ;-)

re. loralie 09/07/2007 11:23

elle m'aurait plu..et pas "plus" sinon ça veut rien dire ^^

-----> :0031:

Maître Po 10/07/2007 08:37

Ben oui... on attendait la suite ;-)

loralie 09/07/2007 10:57

C'est bucolique à souhait ici.
Elle a raison la petite..c'est fait pour mettre des fleurs, des jeux et une piscine, un jardin...Un jardin, des enfants...il est parfait cet article. c'est une expo qui m'aurait plus j'en suis sure ;-)

Maître Po 10/07/2007 08:36

La campagne à Paris, oui, ça t'aurait plu. Manquait juste deux ou trois puys et un volcan... ;-)

Elleiram :0036: 07/07/2007 07:03

J'aime beaucoup les définitions du jardin de demain, proposées par les enfants...

J'aime beaucoup aussi tes photos, mélange de flou... de pas flou... de détails... de couleurs...

Ce genre d'exposition doit (toujours) avoir du succés...

Merci Maitre Po de nous faire partager ces instants (et ces instantanés)... de bonheur!

;O))

Maître Po 08/07/2007 07:42

Et nous tenons là une spécialiste du flou ;-)Du flou artistique, bien sûr ;-)

sav 06/07/2007 14:27

voilà des expositions comme je les aime. je suis passé souvent à côté sans prendre le temps d'y rentrer. mais juste de le voir faisait du bien :-)

Maître Po 08/07/2007 07:38

Ne regrette rien ;-)Le voir de l'extérieur, c'était bien, le visiter de l'intérieur n'apportait pas forcément plus, sauf peut-être aux enfants, compte tenu de ses ambitions pédagogiques...

Gerard Mery 06/07/2007 09:53

lire entretenu

Maître Po 08/07/2007 07:36

On a eu peur ;-)

Gerard Mery 06/07/2007 09:52

Un jardin est éphémère s'il n'est pas entrenu, tes photos auraient pu être prises à la campagne, le rendu est impécable.

Maître Po 08/07/2007 07:34

Un jardin, c'est la campagne à Paris ;-)

Martine 06/07/2007 07:16

grâce à tes jolis plans rapprochés .. on s'y croirait, dans un espace de vie et de liberté .. le jardin de demain ....

Maître Po 08/07/2007 07:33

Ah, les plans rapporchés, c'est ma spécialité, ou plutôt mon défaut. Je n'aime pas qu'il y ait des gens sur mes photos ;-)

henri 06/07/2007 04:02

pour répondre à vy, le jardin est, ou était plutôt sous la responsabilité des parcs et jardins de la Ville de Paris!

Tu as pris de chouettes clichés Maître Po ;-) Ce jardin éphémère aurait très bien pu devenir définitif! Cette place presque toujours vide n'a aucun sens!

Maître Po 08/07/2007 07:32

Je ne suis pas de ton avis. La vacuité du parvis apporte à la majesté de l'Hôtel de Ville. Et puis, ça permet de faire des expositions temporaires ;-)

vy 05/07/2007 20:05

Je me demande ce que deviennent ces herbes et fleurs quand l'homme décide que l'heure de l'éphémère s'est achevée.

Maître Po 07/07/2007 07:21

Comme le dit ci-dessous henri, les plantes et les fleurs venaient des serres de la ville de Paris. Elles y retourneront certainement...

Clo (pause-cafe) 05/07/2007 18:49

Jaime beaucoup "Jardins partagés,bonheurs partagés"
C'est la porte ouverte a l'espoir,une invitation a faire connaissance :)
:0014:

Maître Po 07/07/2007 07:14

Dans le cas précis de ce jardin, l'invitation est plutôt internationale, car ça ne parle pas beaucoup français dans ses allées ;-)

Alix 05/07/2007 15:26

Dis-moi, Maître, la prochaine fois, tu mentionnes ce genre d'exhibitions AVANT la fin, hein (comme pour le palais de Tokyo) ?! Tu es mon pariscope à moi, que veux-tu !!

Maître Po 07/07/2007 07:12

À défaut d'être ton officiel ? ;-)Hier, vendredi 6, le jardin était toujours vivant...Enfin, de loin. De près, shais pas ;-)

Quichottine 05/07/2007 12:59

Ce sont de magnifiques photos. Je suis sûre que je reviendrai. @ bientôt.

Maître Po 07/07/2007 07:10

Et tu l'as fait ! Merci Quichottine ;-)

Ophi 05/07/2007 11:42

Pas une seule goutte de rosée en vue... voilà qui, à mon avis, retire à la pratique de la photographie végétale une bonne partie de son charme ;-)

Maître Po 07/07/2007 07:09

Une bonne partie ? La totalité, oui ;-)Et puis la photographie végétale, c'est pas trop mon truc. Je préférerais la photographie de mode... pour Levis ;-)Passe un bon week-end, Ophira.

Lauryle 05/07/2007 11:39

apparament, les enfants décrivent le jardin comme un paradis ou du moins les définitions sont assez proches... c'est marrant comme coïncidence, hein ?

je me souviens d'un cours sur le jardin que j'ai eu au début de l'année et du peu dont je me souviens ça disait en gros que le jardin était un espace permettant la réflexion et qui mène au paradis.
nos charmantes têtes blondes sont biens plus Sages que nous....

en tout cas, je ne pensais pas qu'il existait des espaces verts comme ça à Paris, ou les photos y sont pour beaucoup ;-p. Prennent ils beaucoup d'espace (de surface) ?

Maître Po 07/07/2007 07:01

Ce jardin prenait 2600 m² mais il est éphémère, Lauryle. En revanche, il existe de nombreux espaces verts à Paris dont les principaux sont... les cimetières du Père-Lachaise et de Montparnasse. Mais là, c'est en hectares que l'on compte. 44 pour le PL ;-)

Louise 05/07/2007 10:49

c'est vraiment tres joli, feerique, et tellement reposant!
et puis, les paroles des enfants redonnent même espoir en l'humanité !
merci maitre pour ces minutes de paix!

Maître Po 07/07/2007 06:45

Louise, remercie plutôt les enfants, et accessoirement la mairie ;-)