Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maître Po

Paris Plage... On ne lui dit pas merci. Interdire la circulation de la voie express rive droite pendant un mois - fut-ce celui des vacances - est un coup dur pour Paris. Si les premières années, la nouveauté compensait largement les inconvénients, je pense cette année que les sommes utilisées pourraient l'être de façon bien plus utile.

La Plage est isolée de la Ville. Il faut y descendre par un de ces - nombreux, il est vrai - escaliers qui desservent les quais, mais cela crée une rupture que je trouve préjudiciable. De plus, elle est totalement invisible depuis la rue, ce qui explique la vue par dessus de cette photo.

De toute façon, je n'irai pas, il y a trop de monde.

 

De l'autre côté de la Seine, je jette un oeil désabusé sur cette Plage. Les gens s'y étalent ou défilent. Drôle de programme. Je ne sais pas si je préfèrerais m'étaler ou défiler. Ni l'un ni l'autre, sans doute. 

 

Bon, j'ai finalement craqué. Me voilà devant le plan de cette fameuse Plage. Il semblerait qu'il n'y ait pas de thème, cette année, comme le Brésil en 2005 ou la Polynésie, l'année dernière. Les activités proposées sont les mêmes qu'auparavant. Bout'chou... j'ai passé l'âge. Secours... je ne l'ai pas encore. Toilettes... on verra plus tard. Escalade... comme chaque année. Soit, va pour l'escalade. 

 

Le mur est transformé en mur d'escalade et un parcours est proposé avec pont suspendu et tyrolienne. Un encadrement à la hauteur (c'est le cas de le dire) est présent. Je ne peux - bien malgré moi - m'empêcher de penser à ce texte d'un chanteur du siècle dernier :

 

Femme des années 80,
Mais femme jusqu'au bout des seins,
Ayant réussi l'amalgame
De l'autorité et du charme.

 

De l'autorité et du charme. Pour le reste...
[Paris Plage, du 20 juillet au 19 août 2007]

Commenter cet article

:0075:D@net:0075: 11/08/2007 13:20

Pas beaucoup de monde à Paris-Plages en ce moment.
Bonne journée.
D@net.

Maître Po 12/08/2007 08:59

S'allonger sous la flotte, je vois pas trop l'intérêt ;-)

Ophi 10/08/2007 16:02

Avec le temps qu'il fait ces jours-ci, à ce qu'il paraît, sur les bords de Seine, la pilule bronzante doit être de rigueur...
(j'ai bon, ou pas ? ;-Þ )

Maître Po 12/08/2007 08:56

Au prime abord, j'avais lu pluie bronzante  ;-)Et tu as bon, oui, la pilule bronzante est de rigueur, comme le parapluie...

kty 05/08/2007 23:03

c'est vrai qu c'est curieux ces gens qui s'agglutinent. Ils doivent arriver au lever du jour ppour avoir une place...faut le faire

Maître Po 09/08/2007 06:51

Y en a peut-être même qui dorment sur place ;-)

Alix 01/08/2007 03:38

Moi, Paris Plage, j'aime bien. Et la voie express rive droite, j'aime pas. Ni la voie express rive gauche, d'ailleurs. Les voitures sont le véritable cancer de la capitale. Pas le sable. Et puis, puisqu'on a fini par enlever les pavés, il a bien fallu y mettre du sable, logique, non ?

Paris Plage, j'aime bien. Je n'irai pas cette année, je n'y suis pas allée la semaine dernière, je suis une enfant gâtée, j'ai eu la plage en Corse, j'ai les falaises chez moi, en Suisse, pour l'escalade, depuis que je suis Bout'chou...

Mais Paris Plage, j'aime bien. La rupture avec la ville aussi. L'impression d'être ailleurs. La rupture, d'ailleurs, en ce moment, c'est plutôt un thème dans le vent. Faudra penser à mettre le cerf-volant. Avec de la musique. Mais pas Sardou. J'aime pas Sardou.

Mais j'aime Paris Plage. Comme ça. Sans raison.

Maître Po 01/08/2007 07:25

Je te reconnais bien là ;-)Mais moi aussi, j'aime bien, Paris Plage. Seulement, je ne la regarde pas avec les yeux de Chimène. Mais avec les miens. Et le résultat est que faute d'un réel plan de circulation destiné à limiter le nombre de voitures, elles s'entassent sur les axes parallèles. Et pourtant, je ne suis pas un forcéné de l'automobile, puisque la dernière fois que la mienne a roulé, c'était en août 2006 ;-)Et si je ne peux non plus m'empêcher de souligner le coût d'une telle opération (sans toutefois le connaître), j'avoue que je suis sensible à ces initiatives qui changent notre quotidien en lui appportant un brin (un grain ?) de fantaisie.

Milady 30/07/2007 16:16

Vois comme c'est étrange... par chez moi, les rues qui avoisinent la plage sont tout autant embouteillées et les automobilistes tout aussi ronchons (voire plus), mais le sable reste sur place tout au long de l'année...
Et trois soirs durant, il s'y passe des choses bien étranges, sur cette plage. Des choses comme il ne s'en passera jamais à Paris...
Mystérieuse ? J'espère bien ;-Þ
Bonne semaine à toi !

Maître Po 01/08/2007 07:14

C'est aussi étrange que tu es mystérieuse, c'est-à-dire infiniment. Trop, assurément, LD ;-)

Louise 30/07/2007 09:22

effectivement, elle n'a pas l'air facile facile la monitrice!! hihi!
Limoges n'a pas encore eu cette idée folle de faire des plages sur les bords de Vienne, j'espère qu'on y coupera, nos bords de Vienne sont très beaux comme ça, et il y a assez de plans d'eau dans la campagne pour satisfaire tout le monde.

Maître Po 01/08/2007 07:12

Limoges, c'est bien cette ville où il pleut si souvent ? C'est sûr que des plans d'eau, c'est pas ça qui doit manquer ;-)

Clo (pause-cafe) 29/07/2007 10:35

De retour sur Ob,je te remercie d'étre passé chez moi.Je ne suis pas concernée par Paris-plage,mais je ne trouve pas cette idée inintéressante.N'empéche qu'il est vrai que l'argent dépensé a cette occasion pourrait étre utilisé ailleurs, c'est le probléme des dépenses de "prestige".
Bonne journée

Maître Po 30/07/2007 00:22

Je suppose effectivement qu'une grande ville comme Paris peut l'être se doit de claquer bêtement du fric pour promouvoir sa grandeur ;-)

loralie 28/07/2007 23:13

Bon vous ne pouvez pas circuler comme vous voulez certe..mais apparement certaines vues compensent le désagrément lol.

Pour le reste... ? ;-)

Maître Po 29/07/2007 01:13

Autorité et charme, oui, apparemment.Pour le reste... ben oui, je ne sais pas si elle est femme jusqu'au bout des seins ;-)

vy 28/07/2007 14:23

A fuir le week-end, en cas de beau temps. Mais dans la semaine, j'y ai vu des lecteurs, j'y ai vu des enfants qui riaient aux éclats, j'y ai vu des photographes en safari, des jeunes filles bavardes, des cyclistes gênés par les piétons, un magicien...
Certes, une fois mes photos prises, ce n'est pas l'endroit où je fais de vieux os.
Par contre, en tant que piétonne, j'apprécie que durant un mois, cette voie express prenne un peu de lenteur et appartienne aux piétons.

Maître Po 29/07/2007 01:04

Ce que j'aime bien chez toi, vy, c'est que là où le commun des mortels (et donc moi, puisque je cumule ces deux défauts) ne verrait que des "gens", toi, tu vois tout un univers varié et attirant.Moi, en tant que motard, la fermeture du quai ne me gêne pas, mais les conducteurs deviennent irascibles et ça, je n'aime pas trop trop ;-) 

Morena 28/07/2007 10:32

Je viens d'apprendre que ça existait aussi à Toulouse. Te raconterai. ;-)

Maître Po 29/07/2007 01:00

Avec plaisir, Aude. Et en photos !Pfff... Toulouse... Pourquoi pas Nice ou Marseille ? ;-)

Lutine 28/07/2007 10:11

Peut-être que les gens sont déjà lassés. Pourtant, ça ne fait pas si longtemps que ça existe.
Je me demande surtout si la plage, le soir, est laissée aussi sale que certaines plages de France où les gens laissent sachets plastiques, mégots, canettes et restes de nourriture.
Parce qu'il semble évident que la Mairie a dû mettre en place un service de nettoyage. Mais est-ce que la présence et la connaissance de ce service ne dé-responsabilise pas un peu les gens ?

J'avais entendu parler de la plage au Stade de France, tu y étais ? Le prix à la journée 16 euros pour 4 personnes je crois, doit être bien symbolique par rapport à la somme déboursée pour une telle installation d'une durée de 15 jours seulement.

Il y a peut-être, dans les environs de Paris, des structures naturelles qui pourraient bénéficier de plus de visites si on mettait en place un service de navettes (gratuites ou à tarif modéré).
Enfin, de mon Alsace lointaine, je suis peut-être complètement à l'(ou)est ;o)

Maître Po 29/07/2007 00:58

'lut Lut' ;-)En fait, j'avais parlé dans mon article du Stade de France transformé en étendue de sable. Mais j'ai eu la sensation que ça l'alourdissait inutilement, alors, j'ai viré le paragraphe...Quant à tes propositions, je crois que le mieux est que je demande à Delanoe de te faire siéger au conseil municipal ;-)

CA 28/07/2007 10:00

Votre blog me procure toujours un moment d'évasion très agréable... Cordialement

Maître Po 29/07/2007 00:50

Ravi de faire partager ces sensations également ressenties ;-)

Quichottine 28/07/2007 08:55

Je n'ai jamais aimé la plage, et je me disais qu'à Paris il y a bien d'autres choses à faire sur les quais... Mais j'aime bien tes images, et ta façon de raconter !

Tu vois ça me fait bizarre de parler de "chanteur du siècle dernier" en évoquant Michel Sardou. Mais c'est vrai que tu as raison, le temps passe même si certaines chansons sont immortelles.

Alors, cette femme... Arlequin ou Colombine ?

Maître Po 29/07/2007 00:49

Moins l'une que l'autre ;-)