Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

avatar-affiche

Quand on voue une passion sincère et véritable au cinéma, quel qu'il soit, comment ne pas aller voir Avatar la semaine de sa sortie ? Le choix de la salle n'est pas innocent puisqu'UGC ne le propose pas en 3D. Direction le MK2 de Bibliothèque qui a mis le paquet pour la circonstance en offrant trois de ses grandes salles au film de Cameron. Malgré ce dispositif titanesque, toutes les séances sont complètes en ce samedi après-midi. J'ai craint un instant de ne pouvoir être au premier rang, mais fort heureusement, il était presque inoccupé quand je suis entré dans la salle. Après, qu'elle soit pleine derrière moi, quelle importance ?

 

Le film présente un défaut majeur que je préfère évacuer d'entrée pour me consacrer à l'immense claque que l'on reçoit. C'est la faiblesse du scénario. Il est presque consternant. Le héros doit choisir entre d'un côté, de gentils scientifiques et une peuplade pacifique et inoffensive, et de l'autre, de méchants militaires et des financiers sans scrupules. Le message écologique censé être diffusé a beau être sympathique, tout ceci est quand même d'un manichéisme primaire assez désolant et finalement, dessert la cause qu'il croit défendre. Oublions donc une fois pour toutes cette histoire insipide et partons faire un tour sur Pandora ! 

 

Parce que nous y attend un voyage exceptionnel. Je ne sais pas ce que donne le film sans la 3D, mais avec, je dois dire que jamais je n'ai pris une telle claque au cinéma. On est à mille lieues du Crime était presque parfait, les sous-titres semblaient flotter sur l'écran. Les paysages créés sont si réalistes qu'à l'instar du héros, qui, à force de les alterner, ne sait plus dans quel monde il se trouve, le spectateur (enfin, au moins moi) oublie son univers pour plonger totalement et sans réserve dans celui de Pandora. La civilisation des Na'vis est faite d'harmonie, de paix et de communion avec la nature. Leurs cérémonies sont un enchantement et il est difficile de dire ce qui de leur faune ou de leur flore est le plus surprenant. Le voyage dure quand même 2h40 mais il est si immersif qu'on ne les voit pas passer, et en sortant de la salle, on est bien étonné de se retrouver dans la neige, tant on a perdu tous ses repères.

 

La plupart des superlatifs peuvent s'appliquer à ce film. Cela fait plus de quinze ans que Cameron pense à ce film, irréalisable à l'époque et c'est actuellement le film le plus cher jamais produit. Mais quel résultat, et que de références ! Difficile de ne pas penser aux créatures de La Planète Sauvage de Topor ou à la poésie du même Cameron dans ce qui doit être son meilleur film, Abyss. Cet hymne à l'écologie est proche aussi du cercle de la vie, du Roi Lion. Tout ça pourrait laisser penser que l'univers décrit dans Avatar évoquerait plus l'animation que le cinéma. En fait, c'est tellement plus que les deux réunis, on est réellement sur Pandora. 

 

Et puis, au delà du conflit rebattu entre le pouvoir économique et les peuplades prétendument primitives, destiné à donner mauvaise conscience aux américains après leur acharnement sur les tribus indiennes, il y a quand même dans ce film, deux sacrés trouvailles. D'abord, l'alternance des situations pour le héros qui ne peut être en même temps avec les humains et avec les Na'vis, ce qui maintient une tension permanente, et surtout une histoire d'amour touchante entre Neytiri, la Na'vi, et Jake Scully, l'ex-Marine. D'un autre côté, pour un Marine, c'est normal d'entrer dans la... (oui, j'ai osé) bref, glissons...

 

Redevenons sérieux quelques minutes. Avatar est un monstrueux exploit technologique, avec une mention amusante pour l'avatar de Sigourney Weaver qui évoque irrésistiblement l'actrice, malgré les dreadlocks. Cela ouvre à un art cinématographique en constante évolution, des perspectives insensées. Comme disait un ancien président de la République mis en examen, nous sommes au début du chemin, mais nous sommes sur le bon chemin.

[Avatar, James Cameron, sortie le 16 décembre 2009]

Commenter cet article

F

Pourquoi comparer avatar avec pocahontas? je comprend pas...


Répondre
M

Pourquoi comparer l'histoire d'étrangers qui combattent des indigènes pour s'approprier leurs biens alors qu'une idylle naît entre un des étrangers et une des indigènes (Avatar)  à l'histoire
d'étrangers qui combattent des indigènes pour s'approprier leurs biens alors qu'une idylle naît entre un des étrangers et une des indigènes (Pocahontas) ? Je ne comprends pas non plus...


L

Tu mets le doigt dessus. Les effets spéciaux remplacent souvent le scénario. Même si j'admire James Cameron pour sa mégalomanie tenace, Avatar ne fait pas partie de mes priorités. Dernier film vu :
Coco et Igor :-)


Répondre
M

Coucou LLT ;-)
C'est sûr, les deux ne boxent pas dans la même catégorie ;-Þ


K

Ce qui est intéressant dans ce film, c'est que tu t'encombres pas l'esprit avec le scénario, tu peux te consacrer entièrement aux images :-Þ

Mais, côté images, waouh ! quel choc, tu en prends plein les yeux !

Je veux être une Na'vi ! Tout est si beau, une telle osmose avec la nature, ça laisse rêveuse !
Une balade dans la forêt, la nuit, au milieu des petites anémones lumineuses, ça me tenterait bien, pas toi ?

Deux euros la paire de lunettes, ils poussent un peu, mais tu peux les garder !
Vivement avril, qu'elles ressortent du tiroir ^_^

Bonne fin de journée Jake, euh... MP ;-)


Répondre
M

Deux euros, ils poussent un peu...
Moi, ils ont beaucoup poussé : c'était aussi deux euros et ils ont gardé les lunettes. On avait même un petit chiffon pour les nettoyer. MK2, escrocs.

Sinon, oui...
♪ Yes, you can put your mind at ease
In the na'vi ♫


J

On m'a poussé à aller voir ce film et je dois avouer que maintenant j'en suis fan. Les détraqueurs peuvent en effet reprocher un scénario vu et revu ( notamment dans pochaontas ) et la morale
écolo. Mais on ne peut être que submerger devant ce décors paradisiaque. Une beauté telle qu'on en tomberait amoureux...


Répondre
M

Je ne peux pas mieux dire. Mais suis-je bête, je l'ai déjà dit dans mon article ;-Þ
Et la suite est normalement prévue ;-)


C

Cher Maître
félicitations pour cette juste critique. J'ai moi aussi adoré ce film il y a bien longtemps que je n'avais rien vu d'aussi beau et bien construit.
Bonne soirée. Je continue ma visite chez vous...
, je pense en avoir pour toute la nuit!:)peut être plus J'ai vu aussi que mon amie Annie la petite marmotte est une habituée et c'est tant mieux
A très bientôt je me suis inscrite à votre News !

Christiane


Répondre
M

Merci pour le compliment et bienvenue ici, Christiane ;-)


M

Coucou ;-)
Vu dimanche matin, en 3D. J’étais au 4ème rang. Du cinéma à grand spectacle, pur divertissement de 2 h 40 qu’on ne voit pas passer. On est bien loin des premiers essais de films en relief avec les
lunettes aux plastiques rouge et bleu ;-) La Cinémathèque Française leur consacre d’ailleurs une rétrospective.

Le scénario est simplissime certes (les bons, les méchants, l’écologie) mais la vision de Pandora est tellement belle, poétique et surtout cohérente, avec une végétation très inspirée du monde
sous-marin. Il ne manque plus que de sentir le parfum des fleurs ou de la forêt, et le vent souffler sur son visage pour être totalement imprégné (déjà à l’étude d’ailleurs). On ne peut
qu’applaudir :-)


Répondre
M

Coucou Mirbel ;-)
Tu as bien vu le même film que moi ;-Þ


B

Bonjour Maître, j'ai entendu parler de ce film, comme tout le monde et c'est vrai que le voir en 3D doit être assez magistral. Je sais qu'au futuroscope, ça m'avait beaucoup plu... bon, pas tout
mais globalement, la 3D donne un côté hyper réaliste qui fait qu'on est véritablement emporté dans l'histoire... encore plus que d'habitude. Après, le manichéisme, ça, on aura du mal à faire en
sorte que les Américains l'oublient dans leurs films... et peut-être pas que là d'ailleurs mais c'est une autre histoire.
Bon réveillon du jour de l'an, si tu réveillonnes et sinon, eh bien, bon.. tout ce que tu voudras !


Répondre
M

Je pense que même si la 3D n'est peut-être pas indispensable au film, elle ne peut pas lui nuire, les lunettes n'apportant aucune gêne réelle. Faudrait voir les deux pour comparer...

Bon tout ce que tu veux à toi aussi, Béatrice, à commencer par une bonne année 2010 ;-)
Oui oui, tu peux choisir plusieurs trucs ! ;-Þ


B

J'habite à deux pas d'un cinéma équipé de la 3D. Je vais encore attendre un peu pour aller le voir que la foule y soit allée avant moi... car ce film fait boule de neige...


Répondre
M

Et à Pâques, il fera quoi ? Oeuf en chocolat ? ;-Þ


M

Rien à rajouter, completement d'accord !


Répondre
M

Ouf... je l'ai échappé belle ;-)


B

Franchement, la critique que tu donnes de ce film me donne encore plus envie de le voir, et à priori, on s'en tape d'être à n'importe quel rang, non ?
Si c'est en 3D, on te donne des lunettes à l'entrée ?
Moi je suis pour l'immersion totale dans un autre monde, là où l'on ne sait plus que notre corps est au cinéma.
Cela me fait penser à Mickael Jackson tiens... qui avait de grands projets par rapport à la 3D.
Sans avoir été une fan absolue, je ne supporte pas tous les ragots qui ont été colportés sur lui.
Revenons à Avatar, ben, je vais aller le voir, et je suppose que même si j'y vais seule, cela n'a aucune espèce d'importance ?


Répondre
M

Oui, on donne les lunettes à l'entrée, mais attention, toutes les salles ne sont pas en 3D.
Oui, pour la 3D, le rang importe peu, mais l'avantage du premier, c'est qu'il n'y a personne entre l'écran et soi.
Oui, ça n'a pas d'importance d'y aller seule, puisqu'avec les lunettes, on ne voit pas trop son voisin ;-)
Et non, je peux pas venir avec toi, ça fait un poil loin ;-Þ


N

Et là ce n'est pas un pont ?
J'en connais qui regardent le calendrier 2010 et qui notent les ponts et jours de congés mouarf. Comme je n'ai pas d'agenda, tu me diras si cette année à venir est intéressante ou pas. Comment cela
je n'aime pas travailler ? :D


Répondre
M

Ben non, c'est pas un pont, c'est accolé ;-)
Sinon, en 2010, y a 11 fériés dont un dimanche, deux ponts et trois samedis...


N

Deux cinémas très différents, et donc pas comparables. Trop de monde pour Avatar dans la bonne salle. Dans le premier, tu vas voir une petite comédie bien ficelée et un peu déjantée. Dans le second
- d'après ta critique - du grand spectacle.
J'ai aussi noté "les chats persans", non pas un documentaires sur nos petits félins mais un flm tourné en cachette en Iran. De quoi faire hurler les barbus au pouvoir. D'autant que le film a été
primé à "Un certain regard à Cannes".


Répondre
M

Oui, j'ai vu ce film à l'affiche. mais comment dire...
Sinon, y a pas grand chose qui me tente en ce moment. C'est béta en plus, j'ai des places valables jusqu'au 31/12/2009 ;-Þ


N

J'attends la sortie de ce film en DVD actuellement je suis bloquée par une fracture de la cheville.
Meilleurs voeux pour l'Année 2010 !


Répondre
M

Bonnes fêtes, Nadine ;-)
Et prompt rétablissement !
Ah, ces malléoles...
Bon, Avatar en dvd, on doit quand même perdre une bonne partie de l'intérêt du film...


N

Et hop une de passée, plus qu'une fête et on sera tranquille pour un an.
L'intérêt c'est aussi un long week-end cette année... :D.


Répondre
M

Perso, je préfère les ponts. Le jour du pont, on est tranquille ;-Þ


N

En guise d'avatar, je suis allée voir Le Vilain, comédie déjantée de Dupontel (la maladie de Sachs), avec une Catherine Frot méconnaissable et excellente.
Très bonne comédie qui fait l'apologie de la méchanceté, et quelques trouvailles de mise en scène sympa. Le tout dans un cinéma au décor kitchissime sans oublier le chocolat chaud aux 4 épices :D


Répondre
M

Dupontel remplaçant Cameron... ça devrait lui faire plaisir ;-)


N

Grumpft, ton blog n'est pas accessible par url. Jolies les décorations de Noël, non je ne dirais pas de bétises non....
Joyeux Noël toussa.


Répondre
M

Joyeux Noël, Nadja ;-)


N

Bon j'avoue qu'en général ce genre de film me laisse assez indifférente, même si je passe un bon moment. J'avoue aussi avoir comme tout le monde pleuré devant Titanic, avoir trouvé Di Caprio bien
fade façe à Kate Winslet. Mes impressions sur Avatar prochainement.


Répondre
M

Je compte sur toi ;-)
Mais Cameron, c'est pour moi, surtout Abyss...


N

Voilà une critique qui tombe bien car je vais le voir - dans la grande salle toulousaine - le jour de Noël, en espérant qu'il n'y ait pas 2 heures de queue (mais le pass ciné doit bien servir).
Premier rang au cinéma ?
Tsst, mais non, la place idéale est pile poil au milieu à bonne hauteur (un coup sur le tête au 1m95 de devant suffit en général).
Devant tu ne vois pas bien du tout.
Tiens tu connais la Pagode dans le 7ème je crois ?


Répondre
M

Noël, c'est aujourd'hui. Peut-être es-tu en ce moment-même en train de succomber au charme de Pandora ? ;-)

On voit très bien au premier rang, c'est l'immersion totale dans le film, le fantasme du spectateur ;-Þ

Quant à la Pagode, je connais bien, je lui ai même consacré un article.


C

Joyeuses fêtes MP ☼☼☼


Répondre
M

Joyeux Noël, Chomo ;-)


A

je me laisse bouffer quelques jours par le virus de mon ordinateur et pendant ce temps là Maître PO se prend des claques .......


http://moe.mabul.org/up/moe/2009/12/23/img-091051kxlkv.jpg


Répondre
M

C'est la grippe marmottine ? ;-)


L

eh bé, honnetement, moi les schtroumpfs aux oreilles pointues, ça ne m'attire pas du tout du tout du tout!
même en 3D.
cameron s'est fait plaisir avec son méga joujou, mais franchement, ce n'est pas mon truc!


Répondre
M

Louise, je te reconnais bien là. Je veux bien croire que les blockbusters américains ne sont pas ta tasse de thé. On devrait inventer le cinéma équitable ;-)


A

Avato, Maître Po. Ava-trop-tôt !
A va voir le film demain, moi, donc pas question que je lise ton - sans nul doute excellente - exégèse de ce probable chef-d'oeuvre. Je ne lis jamais le synopsis d'un film, pas plus que la 4° de
couverture d'un Livre.

Donc, je reviendrai plus tard pour connaître ta pensée et, en attendant, laisse-moi te souhaiter un très Joyeux Noël.

Un baiser scintillant, Alice.


Répondre
M

Très joyeux Noël, Alice ;-)
Mais me connaissant comme tu me connais (c'est-à-dire pas du tout), tu devrais savoir qu'on peut lire mes articles avant d'aller voir le film, c'est garanti sans spoiler ;-Þ


M

La faiblesse du scénario n'est pas une surprise, mais au fond ce n'est pas le plus important. La prouesse technique est ce qui prime dans ce film.

Je compte bien sûr aller le voir, et en 3D, cela serait dommage de passer à côté ;-)

Et puis ton article est vraiment une bonne plaidoirie :-)


Répondre
M

Coucou Mirbel ;-)
J'attends ton avis avec impatience ;-Þ


C

Cela fait envie. Joyeux Noël !


Répondre
M

Ei il faut satisfaire ses envies, puisque c'est Noël ;-)


J

bonjour, cher Maître...
un film que tu donnes envie de voir
c'est vrai que les images "surréalistes"
me tentent beaucoup
et puis, comme tu parles de cet ancien president
tu vas voir là qu'il reste optimiste en cette période de fête
http://idata.over-blog.com/0/10/03/91/maintenant2/0achirtun.jpg
bon Noël
amicalement
jean-marie


Répondre
M

Oh ! Tu comprendras aisément que je ne puisse pas afficher ton image sur mon blog ;-Þ
But nothing personal ;-)


N

Bjr, et merci pour cet article complet, moi qui hésitait à aller le voir, je pense que ce sera chose faite durant les vacances ! Bonnes fêtes de fin d'année cher Maître Po, grosses bises d'une
sudiste (qui se caille !!)


Répondre
M

Tiens, une revenante.
Hou.. hou.. fait la revenante... à moins que ce ne soit la chouette ;-Þ

En plus, y a sud et sud, toi, tu es pile dans le sud où il ne faut pas être ;-)


A

Maître Po, la deuxième "image" me fait penser à un tableau de Magritte...
J'aime bien aussi ces deux personnages amoureux, Neytiri et Jake Scully. L'approche de Noël doit m'attendrir...


Répondre
M

Mais non, Aurore, tu es née tendre ;-Þ
Evidemment que cette photo fait penser au tableau de Magritte auquel tu consacras jadis deux articles. Il a dû inspirer Cameron, comme Miyazaki avant lui ;-)






I

c'est prévu pour la semaine prochaine, merci pour l'avant gout !


Répondre
M

Bonne séance alors, Isabelle ;-)


Q

Tu sais... je ne suis pas vraiment fan de ce genre de film... à tout prendre, je préfère les dessins animés.

Pourtant, j'aime bien ce que tu en dis, et les images que tu montres.

Merci.

Passe de belles fêtes de fin d'année, Maître Po.


Répondre
M

Tu es très consensuelle, Quixotina ;-)
On n'est quand même pas très loin du dessin animé, mais les images de synthèse sont si remarquables, qu'on se laisse abuser ;-Þ


Q

Que dire à part que je n'ai même pas le temps d'aller au ciné mais ça je l'ai déjà dit!!! j'ai déjà des films de retard, ça m'énerve et avec ce temps c'est pas gagné.
Finalement j'ai réussi à rentrer du boulot...
J'ai lu les critiques sur le film et effectivement le manque de scénario est mis à mal. Cela dit rien que pour le 3D et les effets spéciaux et le travail technique, je serais bien allée le
voir...dans une autre vie dans laquelle j'aurai du temps ;-)
Finalement la vie est une histoire de ... temps ;-p


Répondre
M

Ah, le temps de prendre le temps...
Bah, je te le raconte si tu veux.

Il y a un gros narbre avec une peuplade bleue dedans. Des méchants veulent s'emparer de ce qu'il y a sous le narbre et envoient un des leurs déguisé en peuplade bleue pour leur dire de dégager.
Mais la peuplade bleue est scotchée à l'arbre. Tout ça finit pas bien.

Comment ? Tu te fous de l'histoire ? Tu as bien raison ;-Þ


M

je suis dubitative, moi je préfère les films "vrais" que les trucages !
mais bon faut admettre le beau boulot technologique !

Joyeuses Fêtes !


Répondre
M

C'est sûr qu'on est loin du film sans trucage, vu que ça a été tourné quasi-intégralement devant des fonds verts ou bleus. Mais il se dégage pourtant du film un réalisme étonnant ;-Þ
Bonnes fêtes, Melly ;-)


K

J'ai vraiment adoré ce film !! Il est vraiment très bien réalisé !!!
Enfin bref magnifique !! ^^


Répondre
M

Bonsoir Kitsu ;-)
Ça valait le coup d'attendre quinze ans ;-Þ