Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Un peu de rangement dans un tiroir et remontent à la surface des souvenirs que l'on croyait oubliés. Comme cette série de diapos prises lors d'un passage à Berlin, il y a bien longtemps...

Un peu de rangement dans un tiroir et remontent à la surface des souvenirs que l'on croyait oubliés. Comme cette série de diapos prises lors d'un passage à Berlin, il y a bien longtemps...

Six garçons, une fille, deux voitures, nous étions jeunes alors et nous nous rendions tous les sept en Pologne. Berlin constituait un point de passage incontournable (au sens propre comme au sens figuré). Une fois franchi le rideau de fer entre les deux Allemagne, une autoroute sous haute surveillance nous amena directement à Berlin-Ouest et à son premier point de contrôle, Checkpoint Alpha.

L'envie d'aller à l'Est était trop tentante. Aussi, avons-nous sauté sur ces visas d'une journée que les russes offraient vendaient sans trop de difficulté aux occidentaux. Les poches pleines de marks est-allemands obtenus à des prix dérisoires dans les banques ouest-allemandes, nous avons franchi le redoutable Checkpoint Charlie, ses miradors, sa chicane et ses Vopos, les deux voitures subissant une fouille lente et méticuleuse.

Un monde surréaliste s'ouvrit à nous : d'abord, ce no man's land séparant le mur des premières habitations, puis cette immense tour de télévision narguant insolemment Berlin-Ouest, ces Trabant d'un autre âge et les magasins vides... Le soir venu, nous avons regagné le Berlin français, les poches toujours pleines de ces marks est-allemands désormais inutiles.

À ma grande honte, je n'ai vécu cette incursion de quelques heures en République Démocratique Allemande que comme une curiosité. Ce n'est que plusieurs années plus tard que j'ai compris ce que représentait réellement le Mur. Quand il a cessé d'exister.

 

[Berlin-Est, bien avant le 9 novembre 1989]

 

 

Commenter cet article

Alice HUGO. 16/11/2009 20:03


Respect, Maître Po.
Pour cet Article où les images, la narration (faussement lègère, symbole indestructible - lui- de ton authentique sensibilité), et la musique participent d'une commune émotion. Et que dire de tes
réponses -pertinentes et toujours bienveillantes - aux commentaires, si ce n'est : que ce Blog généreux et ouvert reste debout ! Pour longtemps.


Maitre Po, devin 18/11/2009 00:59


L'expression de mon admiration la plus sincère, Alice ;-)
Tes commentaires sont des joyaux précieux dont mon blog est le modeste écrin. Ils scintillent de mille feux dans l'austérité voulue de mes articles. Mon blog restera ouvert, ne serait-ce que pour
les recevoir ;-Þ


Nadja 13/11/2009 11:51


ce qui compte c'est le résultat... Donc ressort les fonds de tiroirs... Tu as aussi des logiciels pour faire des diaporamas sur ton pc où tu peux choisir ta musique (peut-être même sur Power
Point). Mais le choix est excellent ici.


Maitre Po, devin 14/11/2009 16:45


Coucou Nadja ;-)
Oui, je les ressortirai, mes fonds de tiroir. Mais Dieu sait quand...
Avec PowerPoint, on peut faire des slides mais c'est moins pratique à visionner. Bon, on verra aussi ;-Þ


Kinou 12/11/2009 22:48


Avec cette vidéo façon vieux films, tu as su masquer les éventuelles erreurs de tes débuts de photographe et cela rend ton article encore plus touchant.

Tu devrais faire tes fonds de tiroirs plus souvent ;-Þ


Maitre Po, devin 12/11/2009 23:32


Et crois-moi que c'était pas du luxe, tant les scans des diapos étaient calamiteux ;-Þ
En fait, c'est toujours le même tiroir... mais chut ;-)


Nadine Quinn 12/11/2009 22:22


Si tu n'avais pas écrit l'article sur Berlin je ne me serais pas instruite ! Comme toujours tes articles sont excellents et plein de sincérité.


Maitre Po, devin 12/11/2009 23:31


Merci, Nadine, de les apprécier ;-)


Nadine Quinn 12/11/2009 19:03


Merci pour ces commentaires intéressants et la musique épatante.


Maitre Po, devin 12/11/2009 21:12


Alors, les commentaires, je n'y suis pour rien, ce n'est pas moi qui les écris ;-Þ

Pour la musique, j'ai quand même eu beaucoup de mal à trouver quelque chose d'approprié parmi ce que me proposait Slide.com ;-)


Nadja 12/11/2009 00:08


Et tu peux traduire ? En français et même en français de l'igamie de mon sous-prefét.
Gutten aben (comme ils disent sur Arte).
Si il fait froid à Berlin, oublions....


Maitre Po, devin 12/11/2009 06:56


Bonjour, Tout à fait, Merci. C'est suffisant.
Berlin, faut y aller du 1er juillet au 31 août ;-Þ

(et si Arte dit Gutten Aben, il l'écrit Guten Abend ;-)


Nadja 12/11/2009 00:05


Jamais content. Je me trouve excellente agence de pub moi.


Maitre Po, devin 12/11/2009 23:24


Qaund je dis Mouais, c'est que je suis d'accord. Dans le cas contraire, je dis Mmm. Il est toujours préférable d'être très explicite ;-Þ


Va l'r 11/11/2009 21:51


Tu as eu l'autorisation de prendre des photos? Cela n'était pas contrôlé?


Maitre Po, devin 14/11/2009 08:58


Bonjour Va l'r ;-)
Les photos de Checkpoint Charlie sont prises de loin et du côté Ouest, juste avant de rentrer. En RDA, les photos étaient autorisées, du moment qu'il n'y a pas de militaires ou d'installations
militaires dessus. Quant à la photo de la R5, elle a été prise vite fait de l'intérieur de l'autre voiture ;-)


Aurore 11/11/2009 15:32


N'aie aucune honte, Maître Po, car si ta jeunesse t'a permis de survoler en pensée le Mur sans t'apesantir sur les drames qui cimentaient ses pierres, cette même belle jeunesse t'a soufflé de ne
pas quitter Berlin sans avoir pris ces diapos qui accompagneraient, quelques années plus tard, ton article émouvant à en pleurer...


Maitre Po, devin 11/11/2009 17:28


Merci, Aurore, de ta fidélité et de ta sensibilité ;-)
En plus, c'était mes débuts de photographe (amateur) et on peut constater qu'ils furent laborieux ;-Þ


Nadja 11/11/2009 01:44


donc bouillonnement culturel et créatif, avec de nombreuses friches culturelles et coté peinture un renouveau du figuratif et de l'hyper réalisme, porté par des jeunes talents. En 10 ans donc, une
ville qui n'avait pas une très bonne "image" est devenue l'un des plus gros centres créatifs d'Europe.


Maitre Po, devin 11/11/2009 09:23


J'ai visité Berlin à Noël. Hormis les nombreux marchés uniques au monde, c'est quand même la mauvaise période car il y fait vraiment très froid. En revanche, cette ville est plus qu'attirante, je
confirme ;-)


Nadja 11/11/2009 01:42


Berlin est aussi devenue une importante place d'art, très créative. Si j'étais moins timide et surtout parlant 1 mot d'allemand, sais-tu que j'étais invitée en résidence d'artiste ?


Maitre Po, devin 11/11/2009 09:07


Bon.
Morgen, jawohl, bitte.
Es ist ganz genug. Et la prochaine fois, accepte ;-)


Nadja 11/11/2009 01:39


Donc je le redis à toi visiteur venu sur ce blog, tu es au bon endroit, le meilleur même. Avec des surprises, des reportages excellents de notre globe-trotter préféré, un accueil charmant, bref tu
es arrivé au lieu incontournable, total tendance mais pas trop bling bling. Et quand tu y es, tu y restes.
(pas mal hein ?)


Maitre Po, devin 11/11/2009 09:02


Mouais... pas mal ;-)


cat 10/11/2009 19:44


il est clair que le communisme interdit la liberté d'expression, et s'oblige à refuser à ceux qu'ils soumettent le droit à l'information et j'irai jusqu'à dire le droit à l'esprit critique ...

mais regarde ce que le capitalisme est entrain de faire, la même chose, en abrutissant les gens, en les bêtifiant ...


j'ai un peu de mal avec tout ça, je disais à mon mari, que cela me faisait penser à ma propre histoire.

durant les 11 premières années de ma vie, j'ai subi un père autoritaire, psychorigide, qui nous dressait, et j'en passe. Seul lui avait raison etc ... les brimades, les coups, bref.
après, il n'y a plus eu ça, il y a eu une totale liberté avec ma mère, sans restriction aucune, sans repère, sans rien à quoi se raccrocher.
deux modèles complètement opposés, et nous qui devions nous construire là dedans ...

chacun de nous trois (avec mon frère et ma soeur), nous sommes construits avec nos armes, les valeurs que nous avons choisi,

n'empêche qu'il m'en reste une chose, je savais que ni l'un ni l'autre des modèles n'était le bon, et que c'était à moi de créer celui que je voulais.
on apprend beaucoup à observer, pour se construire, à d'abord voir ce que l'on ne veut pas, et seulement ensuite à comprendre ce qui est réellement important.

ça prend du temps.
les allemands de l'est ne voulaient pas tout ce qu'ils ont eu avec le capitalisme ... de la même manière que les allemands de l'ouest ne voulaient pas tous des allemands de l'est ...

tout reste à faire, tout

mais ce n'est que mon opinion ;)


Maitre Po, devin 11/11/2009 09:02


C'est sûr que passer d'un communisme totalitaire à un capitalisme débridé en une nuit, c'est quand même passer d'un extrême à l'autre. Un juste milieu est préférable en tout. Maintenant que les
deux systèmes ont montré leur limites, leurs faiblesses et leurs aberrations, il serait temps de penser à d'autres systèmes...


Nadja 10/11/2009 11:28


Je l'ai toujours dis, ce blog est excellent, et j'adore la mise en images. Voui.


Maitre Po, devin 10/11/2009 12:32


Tu sais quoi, Nadja ? N'hésite jamais à le redire ;-Þ


Nadja 10/11/2009 11:26


Le communisme s'est vite mué en dictature infernale et paranoïaque. Certains allemands de l'est regrettent aujourd'hui certains apports sociaux comme les crèches gratuites et un coût de vie moins
cher. Sans doute le régime idéal n'existe-t-il pas ?


Maitre Po, devin 10/11/2009 12:32


Je ne sais pas si un régime idéal existe. Mais ce n'est clairement pas le communisme. Le capitalisme non plus, d'ailleurs ;-)


Nadja 10/11/2009 11:21


Excellent le slide et la musique aussi. Tu as raison Maître, c'est le triomphe de la liberté sur l'asservissement. J'avais été émue à l'époque, pensant à ces familles réunies enfin, et à tout un
symbole qui allait changer et qui a changé notre monde. Mais qu'en est-il aujourd'hui ?


Maitre Po, devin 10/11/2009 12:31


Aujourd'hui, on a un pays fort et uni. Ce n'est pas si mal.
Moi aussi, la chute du mur m'a ému. Vingt ans après, elle m'émeut encore.
Merci Gorbi ;-)


jean-marie 10/11/2009 10:22


Bonjour, cher Maître
tes photos et ton texte sont très intéressants et émouvants...
je suis encore sous le coup des bêtises entendues hier au cours des émissions télévisées de commémoration
une certaine nostalgie et le fait que les Allemands de l'est n'aient pas trouvé le paradis (dont je n'ai vu aucune trace dans aucun système) ne justifient pas les pseudo regrets de snobinards en
goguette.
Etre sorti d'un enfer incontestable suffit largement...
je suis tout à fait d'accord avec tes conclusions et tes réponses
Excuse mon discours
amicalement
jean-marie


Maitre Po, devin 10/11/2009 12:30


Pourquoi excuser un discours frappé au coin du bon sens ? ;-)
On peut regretter un système communiste basé essentiellement sur le copinage et l'assistanat, mais pas un régime totalitaire privant ses individus, des libertés élémentaires.


louise 10/11/2009 09:36


superbe idée ce diaporama tremblotant!
ça donne l'impression que le soleil ne brillait jamais sur Berlin Est...


Maitre Po, devin 10/11/2009 12:26


Louise, ce n'est pas une impression, c'est une réalité ;-Þ

Dans La vie des autres, un des personnages raconte une histoire (excellente) sur l'Allemagne de l'Est.
Honecker au petit matin, salue le soleil :
- Bonjour Soleil
- Bonjour, cher dirigeant, lui répond le soleil.
À midi :
- Bon après-midi, Soleil
- Bon après-midi, cher dirigeant, lui répond le soleil.
Le soir :
- Bonsoir, Soleil
Et le soleil de lui rétorquer :
Je suis passé à l'Ouest, va te faire foutre !


léo2seine 09/11/2009 21:16


Merci pour ce lien : comme je le raconte aussi sur mon blog j ai passé quelques jours à BERLIN fin avril ... 1979, dix ans avant la chute, et alors que je ne pensais pas pouvoir le faire, nous
avons réussi à passer à l'Est par une rue peu fréquentée coupée par un point de passage, nous étions deux pelés et trois tondus, alors que la gare et le fameux check point, débordait de monde comme
le RER à Chatelet un jour de grève.


Maitre Po, devin 10/11/2009 08:29


Bonjour léo2seine,
Ce sont des souvenirs qui demeurent longtemps, tant la situation était incongrue et contre-nature. J'ai bien retrouvé l'atmosphère de l'époque sur tes photos ;-)


lauryle 09/11/2009 20:56


comme j'aimerais tant aller à Berlin pour voir ces grands parc plein de verdures... ^^
en tout cas, c'est très rigolo, y'a des petits bouts d'images qui me font penser à des petits bouts de Varsovie (celle de 2009, pas de 1989, j'étais bien trop petite à l'époque pour me soucier de
voyager)

par pure curiosité, dans quels pays n'es tu pas allé ?


Maitre Po, devin 10/11/2009 08:26


Berlin est une ville jeune et dynamique. C'est un peu la Barcelone du Nord ;-Þ
Et c'est effectivement très vert.

En Europe, il ne me manque que quelques pays : Hongrie, Roumanie et Scandinavie (excepté Danemark). Mais en Afrique Noire, je ne connais que la Côte d'Ivoire et je n'ai jamais mis les pieds en
Amérique du Sud ni en Océanie. En fait, je n'ai jamais mis les pieds dans l'hémisphère sud !
Sinon, y a Annecy aussi.
(non, là, je déconne, c'est même pas vrai ;-)


india 09/11/2009 11:12


Plaisir à revenir ici, je vais prendre mon temps pour découvrir ton univers, revenir par petites touches, comme ici pour ce Berlin que j'ai connu en rentrant tranquillement d'Asie par le train. La
qualité de ton blog est assez exceptionnelle


Maitre Po, devin 10/11/2009 08:22


Ohhhh !
Prends ton temps, nous avons tout le nôtre. Enfin, je veux dire, j'ai tout le mien, et tu as tout le tien ;-Þ


cat 09/11/2009 08:44


quand le mur est tombé, j'avais dix sept ans, j'avais conscience que c'était quelque chose d'important, mais j'ignorais la symbolique de ce mur, j'ignorais les enjeux. quand j'entrais en terminale,
en 91, (oui oui, j'ai deux ans de retard niveau scolaire), je commençais à comprendre, en tout cas, les choses s'ébauchaient dans mon petit cerveau. Et puis, j'écoutais, j'écoutais ce que
j'entendais deci delà ... au delà de cette histoire de fin de la guerre froide je gardais en tête que les allemands de l'ouest ne voulaient pas de ces autres allemands, qui allaient appauvrir leur
niveau de vie, dont ils allaient devoir payer pour eux.
le temps a passé, les allemands de l'est ont été traités comme des enfants attardés pour la plupart, leurs compétences mises à mal, sous employés etc ...

les allemands de l'est sont ils plus heureux aujourd'hui ?


il n'y a qu'à aller demander aux roumains ce que la fin de la guerre froide, du communisme, de la chute de cauescu(?)a fait pour eux ... et les autres, tout ce que l'on se garde bien de nous dire
...

bref, la chute du mur de Berlin, je ne crois pas que ce soit une chose aussi merveilleuse que ce pourquoi on le fait passer. Pas la chute en elle-même, mais ce que l'on met autour comme "avénement
du capitalisme", "victoire sur le communisme", n'empêche que le capitalisme c'est quand même pas la meilleur chose au monde, c'est une chose pourrie où l'argent est devenue une des plus grandes
valeurs, le pouvoir, etc ... le monde des apparences, des paillettes ...
et le communisme, je suis sûre qu'il y a des choses de bonnes dedans, bien sur pas la répression massive etc, mais il y a forcément du positif.

ce mur tombé, c'est une fausse victoire du capitalisme, un moyen de dire, ah mais on est les meilleurs, meilleurs que les autres avec notre système, mouai ... et en s'enlisant dans ce mensonge, on
évite de s'interroger sur les véritables réalités de notre monde, corrompu, souillé, en décadence ...


bref, j'ai dû mal à me rejouir de ce que j'entends autour de cet événement ... cette appropriation que je trouve malsaine ...

bisous sinon


Maitre Po, devin 10/11/2009 08:41


Coucou Cat ;-)
Bon, 17 ans en 89, je rajoute 20 et je retiens... euh non, je retiens rien. Mais je ne dirai rien non plus du résultat, ça ne se fait pas.

Il ne faut pas voir le mur comme une victoire du capitalisme sur le communisme, mais plus comme un triomphe de la liberté sur l'asservissement. La chute du mur, ce n'est jamais que la libération de
millions d'habitants. Je suis d'accord avec toi que certaines personnes se satisfaisaient de ce régime particulier. Cela a quand même montré que le communisme pour fonctionner nécessitait une
restriction des droits individuels. C'est un lourd handicap, non ?

Cat ostalgique, qui l'eût cru ? ;-Þ


miss hyde 08/11/2009 23:47


Berlin ( est & ouest d'ailleurs ) est une ville que je rêve de découvrir un jour...en virtuel, c'est fait, sur ton blog, maitre Po, tibétain de coeur, gardien des souvenirs de la vieille europe
& ami des chats, tu as décidemment de bons goûts ! :D


Maitre Po, devin 09/11/2009 00:20


Bonsoir Miss Hyde ;-)
Cela se résume en une seule phrase, très courte : j'aime le beau ;-Þ


Quichottine 08/11/2009 23:23


Curieux, ce retour dans un passé pas si lointain, finalement, mais qu'on a un peu de mal à retrouver.

Les voitures... elles ont beaucoup changé en peu de temps.

Ceci... c'était juste une pensée qui m'est venue en regardant ton diaporama.

... j'ai beaucoup aimé ton dernier paragraphe. C'est une très belle chute pour un article émouvant.

Bonne soirée, Maître Po.


Maitre Po, devin 09/11/2009 00:18


Les appareils photo ont aussi beaucoup changé... mais ces images ont presque 30 ans ;-Þ
Bonne nuit, Quichottine ;-)


Ka 08/11/2009 22:28


Merci pour ces images que je n'ai jamais eu la présence d'esprit de capturer ailleurs que dans mes souvenirs.


Maitre Po, devin 09/11/2009 00:16


Bonsoir Ka ;-)
Notre mémoire n'est-elle pas le meilleur appareil photo qui soit ? Elle enjolive les images en en conservant les sensations ressenties...

Ça doit faire en gros un commentaire tous les deux ans, non ? C'est très régulier ;-Þ


Mirbel 08/11/2009 19:37


Coucou Maître Po,

Un reportage bien émouvant que tu nous présentes là. La chute du Mur de Berlin, 20 ans déjà. Cela paraît si loin et si proche en même temps. Peu d'année avant je venais d'apprendre en Histoire la
seconde guerre mondiale et ses nombreuses conséquences.
C'est drôle par rapport à l'article que je viens de faire. Ah oui, je ne t'ai pas dit, Cinéquartier rouvre ses portes (le cinéma, c'est plus fort que moi) et cela va de soi que tu es le bienvenu
;-)


Maitre Po, devin 08/11/2009 20:07


Coucou Mirbel ;-)
Effectivement, ton film de réouverture est tout à fait de circonstance ;-Þ