Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

(suite de l'épisode précédent)

La vallée de la Mort, c'est avant tout des paysages surnaturels, comme la Palette de l'Artiste (que je ne désespère pas de vous montrer si je retrouve mes diapos de l'époque) ou les étendues salées de Badwater. Mais c'est surtout la variété de ses paysages qui fait la richesse de Death Valley.

 

Autour de Scotty's Castle, le sol est particulièrement aride et curieusement fleuri.

Plus loin, les dunes de sable de Stovepipe Wells dépaysent plus que de raison. Mais pour n'avoir que du sable à perte de vue, il fallait s'y aventurer et dépasser les abords broussailleux.
La prochaine fois, me suis-je courageusement écrié !

Enfin, au Nord de la Vallée, la Sierra Nevada se fait plus menaçante. La végétation n'est plus désertique mais n'est pas accueillante pour autant. Lone Pine est juste à côté... mais j'y pense... je ne vous ai pas parlé de Lone Pine ? Je suis incorrigible, quel oubli ! Mais il sera réparé dans le prochain article.

 

À suivre...

 

[Vallée de la Mort, CA, USA, avril 2005]

Commenter cet article

I

les déserts sont des endroits où il fait bon se ressourcer, merci de nous en avoir donné l'occasion ....


Répondre
M


Celui-là a un petit quelque chose en plus... il est mortel ;-)



C

c'est toujours surprenant, ce foisonnement de paysage réuni en un seul lieu.


Répondre
M


Un seul lieu, mais immense, malgré tout ;-)


13000 km²...



S

Wahou ! Superbe


Répondre
M


Et tout ça dans la même journée ;-)



Q

Death Valley comme l'a été ma vie ces derniers mois...on est si peu de chose.
Désolée d'avoir disparu, encore...


Répondre
M


Du moment que tu reviens à chaque fois...



O

mais c'est quoi cet endroit??

comment on peut avoir au même endroit un champ de colza, le sahara et d'la neige???

mouais...si ça trouve tu nous mélanges plein de pays et on n'y voit que du feu...pfff..

bizbiz


Répondre
M


C'est la Vallée de la Mort.. qui tue ;-Þ
Faut dire que vu son point bas (- 85m), son point culminant (3392m) et son étendue immense, la variété des paysages est tout à fait normale.

Et non, je ne triche pas ;-)



F

C'est superbe ! Malgré ce que cela représente par rapport au nom ^^


Répondre
M


Le nom n'est pas dissuasif, il est au contraire attirant ;-)



S

c'est fou ce passage d'un paysage à l'autre, de dunes de sable à des montagnes enneigées !

vivement la suite du voyage :-)


Répondre
M


En fait, on ne se rend pas compte de la superficie de la Vallée de la Mort, c'est grand comme une fois et demi la Corse. Ça permet pas mal de variation dans les paysages ;-)



J

bonsoir, cher Maître,
il n'y a pas ici de véritable monotonie monotonie des paysages désertiques
plantes et d'arbustes parviennent à vivre dans des conditions apparemment très difficiles.
les images sont très belles
amicalement
jean-marie


Répondre
M


Monotonie monotonie...
Cette répétition m'évoque irresistiblement train train, on ne se refait pas. Mais bon, on s'égare ;-Þ


Bonne nuit, jm² ;-)



L

oui, et c'est le seul que j'ai vu de lui et je crois que ça en restera là.
(et d'ailleurs, à part voir la Vallée, les boules de pollen voler [et s'ennuyer] y'a pas grand chose à regarder dans ce film - (j'ai pas aimé, dsl.))


Répondre
M


Oui, GvS, c'est un peu lent. Mais c'est un style. On aime ou on aime pas ;-Þ


Et j'ai bien noté que toi, tu n'aimes pas ;-)



L

mais, mais, mais... y'a des plantes quand même !
(ça me fais penser au film "Gerry", étrange, hein ? :-D)


Répondre
M


La nature est la plus forte.


'tain, tu as vu Gerry ! Pas vu, moi, pourtant je suis un inconditionnel de Gus. En plus, je savais même pas que ça se passait dans la Vallée de la Mort... pfff...  merci, Lauryle ;-Þ



A

je vais partir en vacances dans une semaine mais je viendrai combler mon retard s'il y a lieu c'est que je ne veux à aucun prétexte manquer un épisode...... bon WE


Répondre
M


La série ne devrait plus tarder à s'arrêter ;-)



Q

Des paysages étonnants.
J'adore la dernière image... je ne trouve pas que la montagne soit menaçante. Elle est splendide sous ses neiges éternelles.

Ton billet me rappelle que les plantes sont plus fortes que nous, elles arrivent à s'adapter partout.

Vivre dans la Vallée de la Mort, c'est un beau défi.


Répondre
M


Oui, elles arrivent à s'adapter partout, mais ce sont surtout les mauvaises qui survivent. Finalement les plantes , c'est un peu comme les hommes ;-Þ


Et moi aussi, j'aime beaucoup la dernière ;-)