Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

helmut-eddy-51833

Samedi, une atmosphère différente régnait sur Paris. Ce n'était pas le début de quelque chose, ni même la fin, juste un imperceptible changement. Le soleil faisait une réapparition timide. Du coup, le port de plaisance qui proposait son carnaval vénitien (presque) annuel, déclarait complet et fuyant la foule, je me réfugiais à Beaubourg... où je la retrouvais, cependant moins compacte.

 

Et sur le sol, il y avait ce dessin à la craie... 

 

helmut-eddy-51812

Il n'y était pas venu tout seul. Il y avait, penché sur lui, cet homme qui devant une foule intriguée, mettait un coup de craie final à son oeuvre, y rajoutant, au passage, un peu de son âme.

 

helmut-eddy-51822

Et pour être complètement exhaustif, je dois rajouter qu'il n'y avait pas que cet homme sur ce dessin. Il y avait près de lui, une créature du type canidé, paisible et blasée.

 

helmut-eddy-51821

La créature était étrange. Son poil luisant et noir était recouvert de craie bleue qui lui conférait un aspect surnaturel. Mais elle ne s'en souciait guère. L'activité de son maître ne la dérangeait pas outre mesure, et elle semblait se contenter de regarder autour d'elle.  

 

helmut-eddy-51814

Lui, l'artiste, s'appelait Helmut, et venait d'Allemagne, de Köln. Il dessinait inlassablement son autoportrait. L'autre, le chien, s'appelait Eddy et venait du même endroit. Il se laissait aller sur son portrait à lui, rien qu'à lui.  

 

helmut-eddy-1030737

Eddy surveillait le travail de son maître. Au loin, on pouvait apercevoir la fontaine Stravinsky, de Niki de Saint-Phalle. 

 

helmut-eddy-51837

Et non, ce n'est pas Jhonny Depp, ni Johnny Depp. Ce n'était qu'Eddy, un samedi après-midi, à Beaubourg. Helmut, quant à lui, terminait son autoportrait. La prochaine fois, ce sera un tableau connu ou une création personnelle, il verrait bien.

[Helmut et Eddy, Beaubourg, samedi 10 avril 2010]

Commenter cet article

S

pour effacer la craie, un peu d'eau de la fontaine, ou la voirie de paris et ... hop
c'est de l'art éphemere... :-)


Répondre
M


Ça, pour être éphémère, c'est éphémère...


Mais y va vider la fontaine Stravisnki, vu la taille de ses dessins ;-)



S

c'est impressionnant qu'il puisse dessiner sur une telle taille... combien de temps cela lui prend ?


Répondre
M


Sav, aucune idée ! Je l'ai vu deux fois, deux samedi de suite, et les deux fois les dessins étaient terminés. En plus, il me semble que ce n'était pas les mêmes (mais bon, je suis passé vite, la
seconde fois).


Aussi la question que je me pose serait plutôt comment il fait pour effacer son dessin : il a une grosse gomme ? ;-)



B

Bonjour Maître Pô, il y a vraiment des gens qui ont du talent. Belle complicité entre le chien et son maître. Je suis passée dimanche à Beaubourg, enfin à proximité... je connais peu ce quartier de
Paris.
A bientôt ;-)


Répondre
M


Bonjour Béatrice ;-)


Beaubourg, c'est le coeur de Paris, ses ruelles, ses bateleurs, et un des plus beaux musées de la Capitale ;-Þ



G

J'adore ces photos. Artiste de rue ou artiste tout court. L'artiste peint assis sur son petit tapis, et à la fin, c'est le petit teckel qui profite du petit tapis pour se reposer. De jolies photos
très tendres, comme on les aime !


Répondre
M


Bonjour Garobulle, et merci ;-)


Oui, nous avons tous noté la rapidité de Ras-du-bide pour prendre la place de son maître ;-Þ



L

Joli moment, joli partage.


Répondre
M


Coucou LLT ;-)


Le moment, ce sont eux, le partage, c'est moi ;-Þ



C

j'adore ce genre de dessin sur le sol qui me rappelle marie popplin's lol

n'empêche que c'est super réaliste, et que parfois cela peut donner le vertige

bisous d'une vacancière dans le limousin


Répondre
M


Coucou Cat ;-)


Ah oui, c'est vrai, Mary Poppins, je n'y pensais plus... j'aurais dû essayer de sauter ;-Þ



A

Helmut n'a plus, depuis longtemps, besoin de miroir pour faire son autoportrait. Peut-être se regarde-t-il, le matin, pour apercevoir une ride de plus, des cheveux argentés supplémentaires qu'il
pensera à ajouter à son prochain dessin...
Eddy, parfois, rejoint son vieux tapis un peu rongé pour le colorer en bleu, car Eddy sert de... gomme à son maître et compagnon de grand chemin.
Merci, Maître Po, pour avoir présenté ces deux... j'allais dire personnages tant Eddy me semble humain, ces deux êtres.


Répondre
M


Bonsoir Aurore ;-)


J'aime beaucoup l'idée d'Eddy servant de gomme ;-Þ



K

Nostalgique, comme ton article, Eddy l'est peut-être, personne ne lui a dit qu'une peluche célèbre lui ressemblait ;-)
http://idata.over-blog.com/1/16/21/74/MP/keith-haring-chien-bleu.png

Beaucoup de talent, de temps passé pour une oeuvre éphémère, mais comme pour tout ce qui est fugace, il faut savoir en apprécier la valeur et en profiter pleinement.
Ce que nous ne faisons pas toujours...

Meister Po passe un beau week-end.


Répondre
M


Une peluche Keith Haring, fallait y penser ;-Þ


 





 


Aujourd'hui, soit une semaine après, Helmut est toujours là-bas. J'ai eu peur, je ne voyais plus Eddy mais il trottinait un peu plus loin...


Bon WE à toi aussi, Kinou ;-)



L

encore une fois, cher Maitre, vous excellez dans la narration des histoires simplement humaines (et canines!! )


Répondre
M


Bonjour Louise ;-)


Je fais ce que je peux, avec ce que j'ai  ;-Þ



E

Merci Maître Po, de nous avoir fait rencontré, par ton intermédiaire, Helmut et Eddy.

J'aime beaucoup la 3e et 4e photo (je trouve que le bleu va très bien à Eddy ;O))... où le temps ne semble plus avoir d'emprise sur eux... et sur toi aussi, puisque tu t'es arrêté pour observer ces
deux personnages et leur oeuvre.

Merci de nous avoir fait partagé cette tranche de vie

;O))


Répondre
M


Coucou Elleiram ;-)


Tes visites sont rares, ce qui les rend précieuses. Et le bleu va très bien au pelage moiré d'Eddy. Mais je le soupçonne de le savoir ;-Þ



Q

Comme chaque fois que j'ai envie de réagir à un article qui m'a touchée, ne cherche pas à savoir si j'ai lu les autres commentaires, je ne l'ai pas fait... :(

Je sais, je devrais avoir honte.

Mais non.

Tant pis si d'autres te l'ont déjà dit.
Tu as écrit là un très beau billet, plein d'émotion et de poésie.

J'ai cru entendre tes pensées, voir l'interrogation palpable... Un couple un peu étrange que cet artiste et son chien, mais une rencontre troublante, émouvante. J'ai beaucoup aimé.

Ce qu'il peindra demain, je ne sais pas... je ne sais pas non plus où il sera, s'il aura pris d'autres chemins. Mais je me dis qu'il a de la chance de pouvoir s'exprimer avec tant de talent.

Art éphémère... gratuit, ou presque. As-tu donné un peu d'argent à l'artiste pour lui permettre de continuer son voyage ?

Merci, Maître Po. J'ai aimé... et même davantage.

Passe une belle journée. :-)


Répondre
M


Bonjour Quichottine ;-)


J'ai bien évidemment apporté mon obole, ne serait-ce que pour les photos prises. Cela me fait plaisir que tu sois touchée par cet article, quant au fait de ne pas lire les commentaires avant d'en
poster un, ce n'est pas grave, évidemment... à condition que tu le fasses par la suite ;-Þ



M

vi je connais cet appel... j'adore... je m'allonge de quatre-pattes-accroupie beaucoup quand je rando-photoïse..

on voit pas les choses pareilles...

c'est important parfois, de changer de point de vue..

bizou


Répondre
M


Je me suis retrouvé parfois rampant sur le sol pour faire des photos et l'on se sent presque dominé par la masse terrestre (alors qu'elle est située en dessous) ;-Þ



J

bonsoir, cher Maître,
du beau travail de la part de ces artistes modestes
c'est sumpathique !
amicalement
jean-marie


Répondre
M


L'autoportrait d'Helmut avait beaucoup de succès ;-)



T

Tiens ils existent toujours ces peintres de rues ?
Ce petit chien me fait penser à une terreur croisée ce week-end (genre cervelle = salle de squash un jour de championnat) :p


Répondre
M


Un chien, plus c'est petit, plus c'est teigneux ;-Þ


Mais Eddy était imperturbable, lui ;-)



L

c'est joli :)

je me demande comment on peut faire un dessin comme ça,sur une surface si grande et ... horizontale !
(et de savoir qu'à la première pluie, elle disparait)


Répondre
M


Lauryle, ne me dis pas que tu es insensible à l'art éphémère ;-Þ


C'est une forme d'art des plus gratifiantes puisqu'on ne peut pas lui reprocher sa vanité. C'est un peu comme la sculpture sur glace ;-)



N

Ces artistes du macadam sont souvent des anonymes et font un excellents travaillent de dessin et de peinture.
Bonne journée


Répondre
M


Là, Nadine, ils ne sont pas anonymes, puisque c'est Helmut et Eddy ;-Þ



F

J'aime bien ce genre d'oeuvre durant mon enfance à la cote énormément de personne dessiner ce genre de choses ! Merci de ce retour en enfance qui en te lisant a une touche de tristesse !


Répondre
M


Coucou Fauve ;-)


C'est vrai que la craie a un côté un peu désuet et donc tristounet. C'est un peu comme les clowns ;-Þ



P

Bonjour Maître Pô !

C'est vrai que ce week-end nous a offert un temps superbe ! Pour ma part j'ai été au carnaval Vénitien dimanche après-midi ! et je ne pense pas y retourner de si tôt !! C'était blindé de partout,
impossible d'avancer, la plupart des visiteurs était des personnes âgées qui se sont montrées mal polie, énervées et désagréables ! tu as bien fait de te réfugié a Beaubourg, les photos sont très
sympa !


Répondre
M


Hi Pam ;-)


Le Carnaval vénitien de Paris, c'est fini pour moi. En 2005, j'ai eu la chance de pouvoir y aller dans de bonnes conditions (comprendre presque personne) alors que la qualité était déjà au
rendez-vous. Y aller dans les conditions actuelles est hors de ma portée...


Et les personnes âgées sont souvent malpolies, énervées et désagréables ;-Þ


 



W

y'a un mot comme ça qui me vient :

LIBRE

ça doit être fort de ressentir ça :" je suis en plein Paris, par terre, et je dessine, je fais ce que je veux , où je veux comme je le sens"...

ça c'est un instant de qualité, parfaitement rapporté par tes photos! d'ailleurs l'avant dernière avec la statue est géniale...on est au ras du sol avec eux...on partage ce moment...j'adore..

bonne journée! bizzzzzz


Répondre
M


Salut Canap' ;-)


C'est l'appel de la Terre. On le réprime mais il est parfois le plus fort ;-Þ



B

On fait de belles rencontres à Paris...mais ces deux-là ont l'air seuls au monde !
Bonne semaine à toi.


Répondre
M


Coucou BZ ;-)


Ils avaient l'air de bien s'entendre, effectivement ;-Þ