Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

tokyo-sushi-bar-1040613

Je visite Akihabara. J'ai toujours rêvé de ce sanctuaire mythique, peuplé de geeks et de soubrettes. Mais cela n'empêche pas d'avoir une petite faim. On trouve à Tokyo, des sushi bars trop étroits pour pouvoir s'asseoir. Qu'à cela ne tienne, on y mange debout. J'entre dans un standing sushi bar.

tokyo-sushi-bar-1040615

L'atmosphère est particulière, la station debout ne semble gêner personne. Des jeunes, des collégiennes, des moins jeunes, des salarymen, il y a de tout... même des touristes.

tokyo-sushi-bar-1040618

Les sushis sont à 75 ¥ (0,7 €) et à 100 ¥ (0,9 €), et sont vendus par paire. J'indique mon choix sur le menu (photo). Le cuisinier lance un Hai retentissant et me prépare mon poisson.

tokyo-sushi-bar-1040614

D'entrée, je me trouve confronté à un épineux problème. Le chemin que doit parcourir le sushi, de la tablette à la coupelle de sauce soja puis à ma bouche est bien plus important que celui qu'il emprunte d'habitude.Il va falloir me montrer expert avec les baguettes. Plus dure sera la chute...

tokyo-sushi-bar-1040619

Je jette un oeil (admiratif et respectueux) à ma voisine en costume traditionnel. Mais 10 sushis plus tard et 750 ¥ (6,9 €) en moins, il est temps de partir.

 

♪ Il mangeait des sushis debout,
C'est peut-être un détail pour vous,
Mais pour moi, ça veut dire beaucoup,
Ça veut dire qu'il était libre,
Heureux d'être là malgré tout ♫

 

[Standing sushi bar, Tokyo, juin 2010]

Commenter cet article

I

il serait quand même bien difficile de ne pas être heureux d'être là


Répondre
M


Oui, je crois aussi ;-Þ



G

J'ai eu l'impression de retrouver l'ambiance du Japon avec votre article. Merci pour cet article, pour ce site extra où je me promène parfois et où je trouve toujours de belles photos, et des
sujets intéressants. Excellente année à vous.


Répondre
M


J'ai essayé de restituer au mieux l'atmosphère de ce petit restaurant. Il semblerait donc que ce soit le cas.


Merci et bonne année aussi ;-)



M

Tokyo, capitale gastronomique devant Paris en 2010. C'est le guide Michelin qui le dit. Mais ton restaurant ne figure pas dedans :-)


Répondre
M


Non, il n'y a que les restaurants où l'on mange assis ;-)



V

Ce n'est pas du jeu! Tu ne nous as pas montré l'état dans leque tu étais après cette "sushi's party"...
Alors? Tache ou pas tache?


Répondre
M


Pas tache ;-Þ


D'ailleurs, il suffit de regarder ma voisine, toujours impeccable ;-)



F

Mon royaume pour un sushi


Répondre
M


Coucou Flo ;-)


Et là-bas, c'est autre chose que ceux que l'on sert ici(-haut).



K

Ce ne sont pas les "maid" qui m'intéressaient vraiment ;-Þ mais les "salarymen" et "Akihabara", ça y est j'ai trouvé ;-)

Moi, je préfère un peu relevé, vi je >>>>


Répondre
M


Tu auras remarqué, Fouinou, que les salarymen et Akihabara ne font pas bon ménage, contrairement aux soubrettes qui, elles, font bon ménage  ;-)


Moi aussi, je préfère relevé, enfin, ça dépend de quoi on parle ;-Þ



A

En France on pourrait faire la même chose : tradition et modernité !


Répondre
M


En fait, en France, on ne respecte pas plus la première qu'on ne cultive la seconde ;-)



J

bonjour cher Maître,
un récit très plaisant et appétissant
je ne suis pas très doué en ce qui concerne la manipulation des baguettes malgré les leçons de Mimisan... alors debout en plus... je m'en serais certainement tiré moins bien que toi...
amicalement
jean-marie


Répondre
M


Bonsoir jm² ;-)


Les baguettes, d'ordinaire, ne me posent pas de problème mais c'est vrai que debout... ;-Þ



K

Manger debout avec des baguettes, alors qu'il est si facile d'utiliser un couteau et une fourchette en étant confortablement installé...
♫ Ne me dites pas que ce garçon était fou
Il ne vivait pas comme les autres, c'est tout ♫ ;-Þ

Bizarre, j'imaginais les soubrettes avec des tenues un peu plus affriolantes ^_^

Je reviendrai, il y a deux ou trois trucs qu'il faudra que je cherche sur le net pour savoir ce que c'est ;-)


Répondre
M


Manger un sushi avec un couteau et une fourchette ? Je préfère ne pas relever ;-)


 


Malheureusement, je n'ai pas réussi à faire de photos potables des soubrettes d'Akihabara. Mais Google se révèlera plus généreux. N'oublie pas de chercher en anglais (maid), tu trouveras
ton bonheur, par exemple ici.


Bonne recherche, Fouinou ;-Þ


 


 



S

et alors, résultat des courses ? une tenue maculée de sauce ou encore vierge ?


Répondre
M


Le premier, ça n'a pas été facile, mais pas de dégats collatéraux ;-Þ


Ensuite, ça a été. Comme pour beaucoup de choses, c'est le premier pas qui coûte ;-)



A

Hum ça a l'air délicieux !
Le kimono de cette dame est très beau !
Le japon est moderne et traditionnel à la fois, étonnant.


Répondre
M


C'est ce qui le rend unique.


Ce subtil mélange de tradition et de modernité ;-)



Q

J'aime cette liberté. :-)


Répondre
M


Et ce bonheur ;-)