Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

(Suite de l'épisode précédent)

Comme je n'ai guère montré de photos prises depuis le ballon, en voici encore quelques unes... 

Nan, je plaisante, vous en avez suffisamment absorbé. Il est temps de passer à autre chose, non ? Pourquoi ne pas vous montrer à quoi ressemble l'intérieur de la nacelle ?

 

Eh bien, l'intérieur, ça ressemble à ça. Cinq compartiments. Au milieu, celui de l'équipage. À chaque coin, quatre compartiments contenant quatre passagers. Tout autour le vide. Brrr. Et au dessus, une grosse flamme. On en redemande. 

 

Bon, reprenons notre exploration. Le soleil ne devrait plus tarder à se lever. Je regarde vers... euh.. l'Est. Oui, voilà, c'est par là qu'il arrive, l'Est. Louxor se prépare à s'éveiller. On distingue la bâche verte du monstrueux New Winter, heureusement démoli depuis. À gauche, c'est le temple de Louxor, à droite, le Old Winter Palace. Au premier plan, le Nil et son cortège de bateaux, réduit à sa plus simple expression, puisque nous sommes en baisse saison. 

 

Enfin, Ra se lève. Mais la brume matinale empêche de profiter de ses lueurs rougeâtres. La photo ne rend pas grand chose. En plus, du coup, il ne fait guère plus chaud. Quand ça veut pas, ça veut pas.  

 

Le ballon survole encore le temple de Medinet-Habou, magnifiquement conservé, que je visiterai juste après. Le vol touche à sa fin, mais pas mes articles dessus. Comment est-ce possible ? Vous le saurez bientôt.

 

À suivre...

 

[Louxor en ballon, Egypte, septembre 2008]

Commenter cet article

I

quichottine serait elle contagieuse ? Luc besson nous la fait comme ça aussi avec Arthur et les minimoys, suite au prochain épisode, sur ce louxor exige de par sa richesse que en mauvaise touriste
et en bonne plongeuse , j'ai survolé; plusieurs articles, incroyable pays


Répondre
M

Penser que ce spectacle de ballons est quotidien... ;-)


N

C'est tout ? C'est drôlement court ça... Et pour s'envoyer dans les airs, plus c'est long --- *sifflote en pensant que ca passera pas la censure**


Répondre
M

Ben si, ça va passer ;-)
Mais tu sais ce qu'on dit des bonnes choses, il ne faut pas en abuser ;-Þ


N

Mais comme dirait Brassens...
Et cette périlleuse éxcursion dure-t-elle longtemps ?


Répondre
M

Réponse dans mon prochain article ;-Þ
(mais bon... 40 minutes ;-)


N

Ce qui fait beaucoup, je compatis.


Répondre
M

Le côté supportable de la chose, c'est que dans un compartiment, il n'y a que quatre personnes...  ;-)


N

Tu n'es pas non plus obligé de "déguster" ces si bons croissants (pas de lune) tous frais de matières grasses hydrogéïnées. Prix exhorbitant ? Combien de livres égyptiennes ?
Et puis tout cela n'est que de l'argent, les souvenirs n'ont pas de prix...


Répondre
M

Le prix exorbitant, c'était de le faire en troupeau...
Sinon, le prix, il était... exorbitant aussi ;-Þ


N

des viennoiseries industrielles bien évidemment,et du thé en sachet ?
Je préfère ne pas partir que de partir en troupeaux...


Répondre
M

Moi aussi, mais là, que veux-tu, c'était le prix à payer. Y a des fois où il faut accepter de payer un prix exorbitant ;-)


N

Petite collation ? Intéressant. Des falafels avec thé à la menthe et des petites brochettes épicées ?
Le ballon a du se poser puisque tu nous contes cette aventure.


Répondre
M

C'est un truc pour touristes, y avait du thé et du café et, tiens-toi bien, des viennoiseries ;-Þ
Je sais pourquoi je ne pourrai jamais faire de voyages organisés...


N

Bah pour sortir, un charmant membre de l'équipage te prend dans ses bras et hop, il se débrouille après. Niark niark bis.


Répondre
M

Oui, ça, c'est quand le ballon s'est posé. Mais il faut qu'il se pose ;-)


N

20° à 6h du matin, ca peut encore aller. Vous ont-il offert le petit déjeuner ?
Où très appétissant l'équipage. Un argument de plus pour monter. Dans la nacelle. niark niark.


Répondre
M

Y a eu une petite collation sur la felouque, vers 5h00 du matin.

Pour l'équipage, attention. J'ai bien précisé qu'ils n'étaient pas dans le même compartiment que les passagers ;-Þ


K

oups....effrayant cette boîte à sardines...c'est bien que tu nous mettes des photos...c'est un truc que je ne pourrai jamais faire je crois....brrrr...rien que d'y penser

et si en plus ça caille alors...

bizbizzzzzzz


Répondre
M

Ça caille.. pour l'Egypte. Disons qu'il devait faire 20° à 6h00 du matin ;-Þ


C

n'empêche que je préfère que ce soit toi qui sois monté dedans, que tu nous aies fait partager ce que tu as vu et tes impressions que moi hihi

parce que moi, je serais pas montée lol

bises


Répondre
M

Ici, c'est normal que tu penses ça. Mais là-bas, tu te serais sentie, comme moi, des ailes... enfin, des ailettes... euh... bref, tu serais montée en te résignant ;-)
Comme moi ;-Þ


Q

Je ne remets pas de vidéo, je vais être sage comme une image je vais attendre les prochains articles à terre ;-)


Répondre
M

Suis pas sûr que tu puisses attendre sagement jusque là ;-Þ
Tu peux mettre des vidéos, QG, si elles sont aussi réussies que la précédente ;-)


Q

Parce que tu as envie de faire, comme au cinéma, des retours en arrière ?

Ou parce que le meilleur est dans la descente ?

Nous verrons bien !

Passe une belle soirée, Maître Po.


Répondre
M

Non, pas de flashbacks. En revanche, effectivement, il faut bien en sortir de ce fichu ballon ;-Þ
Bonne soirée toi aussi, Quichottine ;-)


T

Médinet Habou, quel temple magnifique et pourtant si peu visité, vu de haut comme ça, c'est impressionnant, nous avons fait le tour en vélo ! avant de le visiter bien sûr, c'est pas mal non plus vu
côté désert ; bonne soirée; Tifet


Répondre
M

Dans les tombes de la Vallée des Rois, il règne une atmosphère indescriptible qui survolte l'individu. Mais en toute objectivité, le temple de Medinet-Habou est le joyau de la Rive Gauche ;-)


N

Pas su apercevoir Louxor sur la photo...mais le petit temple Medinet est effectivement en relativement bonne conservation. Ces photos aériennes permettent une vision de l'ampleur de ces monuments
et de leurs vestiges.
C'est vraiment superbe et gentil à vous de nous les montrer..


Répondre
M

Coucou Nikita ;-)

Normal que tu n'aies pas pu voir le temple de Louxor, on n'en voit qu'un tout petit bout, tout à gauche de la photo. C'était plus pour le situer géographiquement que pour le voir. Mais on le
reverra de plus près, ce temple exceptionnel  ;-Þ



A

Ce reportage en ballon est très intéressant, j'ai vu la ville d'en bas et j'ai été un peu déçue, tellement de changement en vingt ans ! Ce soir à la TV, des Racines et des Ailes en Egypte, à ne pas
manquer.


Répondre
M

Coucou Ann...  ;-)
Des Racines et des Ailes, à ne pas manquer... oui et non. J'ai regardé, bien sûr, comme à chaque fois, et comme à chaque fois, je suis déçu. Ils ont une façon d'aborder les sujets qui ferait fuir
les plus endurants. Y a eu cinq minutes regardables, lors de la visite du ramesseum (penser à faire un ou plusieurs articles dessus) mais le reste était assez indigeste.


A

Maître PO connait l'art de manier le suspens


Répondre
M

Du moment que ce n'est pas le fouet ;-Þ


N

Malgré la brume, c'est la première fois que je vois Râ aussi rond.
Z'ont l'air mignon les membres de l'équipage au passage.
Ce qui me fascine c'est le gigantisme du temple et sa forme si contemporaine.


Répondre
M

Medinet-Habou reste un merveilleux souvenir que je relaterai un jour.
Et il faut reconnaître que l'équipage égyptien avait fière allure avec leurs uniformes ;-Þ