Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

ile-rousse-08586

(Suite de l'épisode précédent)

Oui, pourquoi choisir Île-Rousse pour ses vacances ? Les raisons ne manquent pas, à commencer par cette carte postale. Si vous en doutez, laissez-moi vous en convaincre. 

 

ile-rousse-08620

Voyons le site, une petite crique sur la côté balanine avec cette presqu'île rougeâtre au coucher du soleil qui donne son nom au village... Il donne envie d'y séjourner quelque temps, non ? 

 

ile-rousse-09182

Et puis, il y a la plage. À taille humaine, elle permet une baignade sûre et agréable, même si on est loin des sites sauvages et secrets dont la Corse regorge. Bon, là, il n'y a personne, drapeau rouge oblige. 

 

ile-rousse-08401

Cela faisait des années, des lustres même que je n'étais retourné à Île-Rousse. Le petit village tranquille est devenu une annexe de Calvi, mais si cela a conduit malheureusement à la multiplicité des équipements touristiques, cela permet aussi de choisir son restaurant. 

 

ile-rousse-08371

Mais de toute façon, il est une raison souveraine qui balaie toute contrariété qui viendrait s'opposer à un séjour insulaire, c'est la Place Paoli, la Place des Platanes. Y prendre un Casanis (mais on peut boire autre chose) dans la quiétude ombragée des soirées estivales est un plaisir qu'il faut connaître au moins une fois dans sa vie. Et certains soirs, le visiteur nocturne aura même le privilège de pouvoir choisir n'importe quelle table.

 

À suivre...

 

[Île-Rousse, septembre 2010]

Commenter cet article

H

alors ça, c'est un aspect qui me tente moins déjà...


Répondre
M


Pas assez sauvage ? ;-Þ


C'est malheureusement vrai qu'Île Rousse au cours des années a perdu son caractère secret pour devenir trop touristique, mais ce n'est que pendant les vacances.



K

Les rochers sont peut-être de porphyre rouge, comme les îles sanguinaires, ce qui expliquerait cette couleur si particulière au soleil couchant ;-)

Pour choisir "n'importe quelle table", faut y aller à quatre heures du mat' ?

La quiétude est-elle ombragée par des platanes centenaires ? si ce n'est pas le cas, je reste sous ceux des villages de Provence ^_^

J'oubliais, avec ta première photo, on comprend tout de suite mieux "l'origine du nom" ! mais pour être encore plus explicite, manque une chevelure rousse ;-Þ


Répondre
M


Diable ! Tu n'es pas que botaniste, tu es aussi minéralogiste ;-Þ


La presqu'île est bien de porphyre et les platanes sont plus que centenaires !


Sinon, Île-Rousse vit le soir en été, mais à 4 heures du matin, la ville dort du sommeil du juste. Là, il devait être 23h ;-)



L

La photo de la plage est ma préférée, l'harmonie colorée est d'enfer (enfin plutôt maritime puisque bleue !!!!!).


Répondre
M


Moi aussi, je l'aime beaucoup celle-là. En plus, j'ai eu de la chance, il n'y avait personne. Mais c'est moins à cause du drapeau rouge que de l'heure tardive. Il était 19 heures... ;-)



Q

Rire...

J'espère que ça n'est pas toi qui a trafiqué la météo des surveillants de baignade pour qu'ils hissent le drapeau rouge et que tu puisses faire cette photo ?

Pour les restos, je te fais confiance.

Je me demande bien quelles images tu montreras ensuite...

Des belles dévêtues ?


Répondre
M


Des belles dévêtues ? Quelle étrange idée ;-Þ


Mais pourquoi pas ? ;-)



D

Bonjour,
J'y suis passée en Juin, en effet, c'est un endroit magnifique et ce n'est pas le seul en Corse !
Bonne journée.
D@net.


Répondre
M


Non, ce n'est pas le seul, c'est vrai, mais la Balagne est le point de rencontre de nombreux randonneurs, GR20 oblige ;-)



A

et après un article pareil il faudrait que je bosse????


Répondre
M


Coucou la Marmotte ;-)


Ben oui, ça se mérite ;-Þ



M

Ouais c'est pas mal effectivement. Et côté masculin, y a du beau aussi sur la plage? ah ah ah...


Répondre
M


Bonjour Mai ;-)


En fait, curieusement, je n'ai pris que des photos comparables à la carte... Mais je ne fais pas d'exclusion, il suffit que l'occasion s'y prête ;-Þ


(et elle ne devait pas s'y prêter... hi hi hi)



L

tiens, je pensais que la Corse vivait sous les mêmes lois que le continent, naïve que je suis!!
pfffff!!


Répondre
M


La fin des cours est aussi un peu plus tard (mais moins d'une semaine plus tard). Que veux-tu, Louise, l'insularité a ses contraintes ;-Þ


(euh... naïve... toi ? ;-)



L

vive les vacances en septembre !


Répondre
M


Louise, certes, mais pas forcément la première semaine... en Corse, la rentrée est une semaine plus tard que sur le continent ! ;-)



F

Ah oui ^^'


Répondre
M


Ouais ;-Þ



F

MDR !


Répondre
M


Tu rirais moins si tu devais y faire tes courses ;-Þ



F

Ah oki doki ! Bien dis donc sa fait l'île des caraibes lol !
Merci ;)


Répondre
M


Sauf que les pirates ne sont pas sur des bateaux, mais à terre, bien tranquilles, dans leurs magasins ;-Þ



F

Mais c'est ou en réalité ce lieu paradisiaque ?


Répondre
M


Coucou Fauve ;-)


En Corse, c'est en Corse ! ;-Þ


En fait, la Balagne, c'est la région de Calvi, au Nord-Ouest. Île-Rousse est plus à l'Est, avant le désert des Agriates...



N

Je partagerais votre opinion sur la Corse....belle. Seul problème après un transport sinon aléatoire du moins coûteux, l'agressivité que l'on ressent confusément dès que l'on demande quelque chose
qui vous fait reconnaître comme le non-insulaire.
Cette beauté souveraine dont on vous refuse le partage.


Répondre
M


Bonsoir Nikita ;-)


Avec la politique des prix joker de Corsica Ferries, la traversée n'est pas nécessairement chère. Quant à cette agressivité dont tu parles, si elle est sensible sur la côte, elle est moins
présente dans les villages où le corse se confie plus facilement. Je reconnais cependant que des origines corses aident quelque peu ;-Þ