Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

Sentiments provisoires

Ne ratez sous aucun prétexte ce soir, sur France 2, la diffusion de la pièce Sentiments provisoires de Gérald Aubert, mise en scène par Bernard Murat. Ce sera d'ailleurs, sa dernière représentation dans ce théâtre si romantique qu'est le théâtre Edouard VII, niché au creux d'une place piétonne, près de la Madeleine.

 

Le programme de la soirée (photo) nous propose le synopsis suivant :

Hélène, la trentaine, annonce à Marc, un homme plus âgé partageant sa vie depuis dix ans, qu'elle le quitte pour Félix, l'ami d'enfance de ce dernier. Pour Marc, cette rupture est d'autant plus difficile qu'elle remet tout en cause : sa plus grande histoire d'amour et l'amitié de toute une vie.

 

Moi, je rajouterai juste Une femme, deux hommes, trois possibilités...

Sentiments provisoires

La première scène est plutôt déroutante. Les trois personnages se livrent à des monologues entrecroisés assez difficiles à suivre et le spectateur se prend à craindre que toute la pièce ne soit comme ça, une sorte de cacophonie verbale. Mais peu à peu, l'on comprend ce qui a conduit ces personnages à errer ainsi dans la forêt la nuit : une nuit de réflexion, une dernière chance avant la rupture.

 

La seconde scène nous rassure sur la construction de la pièce. Retour arrière. Hélène se concerte avec Félix, sur la façon d'annoncer son départ à Marc. Lui, un peu plus loin, soliloque à nouveau. La situation est calme, les propos s'entrechoquent, créant parfois des quiproquos virtuels pour notre plus grand plaisir. Puis la rupture sera annoncée...

 

La pièce présente trois atouts majeurs. Pierre Arditi, exceptionnel dans un rôle sur mesure, lui qui sort à peine de Faisons un rêve, incarne un éternel séducteur dont les envolées ravissent le spectateur. Comme d'habitude, serai-je tenté de dire. François Berléand, toujours aussi efficace, à ceci près que l'on ne comprend pas trop ce qu'elle lui préfère (mais ce n'est que mon avis). Et Sylvie Testud, femme fragile pourtant en position de force, est plus que crédible.

 

Si on rajoute l'humour qui ponctue régulièrement cette comédie douce-amère, il n'y a vraiment plus rien qui s'oppose à ce que l'on regarde cette pièce, riche en variations sur l'amour et l'amitié, valeurs ô combien universelles de la comédie dramatique. France 2, vendredi 22 janvier 2010, 20h35.

 

Je garde un bien agréable souvenir de cette soirée (de Noël, car mine de rien, au moment où je prenais cette photo, il était presque 23h, le soir du 24 décembre). Si vous doutez encore (comment serait-ce possible ?) et souhaitez un second avis, je vous propose celui de Mirbel.

 

[Sentiments provisoires, de Gérald Aubert, mise en scène de Bernard Murat, avec Pierre Arditi, Sylvie Testud, François Berléand]

Commenter cet article

Kinou 02/02/2010 16:15


J'avais oublié de revenir ;-)
Verdit : plaisant divertissement, mais sans plus.
Si je n'étais une inconditionnelle des deux acteurs masculins, j'aurais trouvé la pièce un peu barbante.

Après avoir lu ton article et ton jugement étant généralement impartial, j'en conclus que certains spectacles ne devraient pas être diffusés à la télévision ;-)

Je ne dis pas que je n'ai pas aimé, pour preuve, ces répliques m'ont bien amusée :
"je sais séduire, mais je ne tiens pas la distance", dans la bouche d'Arditi, ça laisse songeuse.
"la solitude est un chien du coeur et j'ai perdu la laisse", pas tout compris, mais ça colle tellement bien à Berléand.

Je pense que tu auras remarqué le livre de Dino Buzzati, était-ce K ou Désert des Tartares ? ;-)

La programmation des dernières séances étant une belle initiative pour les "ceusses" qui ne peuvent venir voir les pièces au théâtre, j'ai donc passé une agréable soirée ^_^


Maitre Po, devin 05/02/2010 23:32


Eh ben, tu n'es pas revenue pour rien ;-Þ

J'ai trouvé aussi quelques répliques très percutantes, mais je n'ai pas noté le titre du livre de Buzzati (en fait, même pas remarqué qu'on voyait un livre). Le texte n'est certes pas de Guitry
mais c'était très divertissant ;-)


Quichottine 31/01/2010 09:26


Alors, comme je ne la regarde plus jamais (ou presque) et que je n'ai pas de programme (et que je ne pense même pas à regarder sur le web pour "au cas où") je compte sur toi pour me dire quand il y
aura quelque chose à ne pas rater...

Tu es très efficace sur ce coup-là !

Bon dimanche à toi aussi, Maître Po.


Maitre Po, devin 31/01/2010 15:35


J'espère être à la hauteur de la tâche qui m'incombe ;-)
Mais sache que j'ai failli rater ce coup-là. Pas gagné, tout ça ;-Þ


Quichottine 29/01/2010 16:31


Je ne l'ai pas ratée...

Merci de me l'avoir conseillée, c'était une très belle soirée.

Passe une bonne fin de semaine, Maître Po.


Maitre Po, devin 31/01/2010 03:01


Quichottine, le théâtre est trop rare à la téloche ;-Þ
Il est impératif de ne pas le rater ;-)
Bon dimanche !


louise 27/01/2010 10:26


diantre, je me suis endormie comme une masse devant cette piece!
non pas à cause de la qualité du jeu (bien que j'aie trouvé que Sylvie Testud n'etait pas à la hauteur de ses 2 partenaires) , mais à cause d'un très long voyage en train! Black out complet à
21h45! pas pu voir la pièce en entier!


Maitre Po, devin 28/01/2010 00:11


Quel dommage, Louise ;-)
Bon, si tu veux connaître la fin, dis-le-moi, je te la raconterai ;-Þ


Alice HUGO. 26/01/2010 19:58


"De quoi me mêle-je"?, se dit-elle en aparté - qu'elle parle couramment.
Loin de moi l'idée de m'immiscer dans ta vie privée, Maître Po. Je ne voulais que te souhaiter un week end agréable et serein. Je reconnais que ma formulation est quelque peu claudicante...

Bon alors, ce week end, il était comment ? (OK, je m'en vais. J'suis plus là !)


Maitre Po, devin 26/01/2010 22:53


Effectivement, elle claudiquait quelque peu, ta formulation. Mais me voilà rassuré ;-)
Quant à ta question, vu qu'il n'y a plus personne pour entendre la réponse... ;-Þ


maelis 25/01/2010 08:55


Après une fin de journée éffrénée, ouf! j'ai quand même pû la regarder cette pièce. Sans porter critique ni sur les acteurs, ni sur autre chose que ce soit, ben moi, je dirais juste ceci: une
femme, deux hommes...une femme, deux "pigeons plantés"...mais bon, au vu de la différence d'âge, ça se comprend, ils auraient plus jeunes, beaux et frais, ça change la donne, hihihi

Merci Maitre Po, sans quoi je ne m'interresse au théâtre...ben oui, le boulot, la famille et tralala!


Maitre Po, devin 25/01/2010 13:48


Bah, un peu de théâtre de temps à autre, ça ne peut pas faire de mal ;-Þ


isabelle 24/01/2010 19:32


zut raté !!!! oops, bisous cher maitre


Maitre Po, devin 24/01/2010 20:32


Isabelle !
Bon, pas (trop) grave, ce n'est qu'une pièce après tout ;-)


Nadja 24/01/2010 12:54


Où alors je préfère un autre théâtre, plus innovant ?
Plus l'impression d'assister à des numéros d'acteurs qu'à une pièce - même si l'idée était de juxtaposer les monologues. Bon enfin le théâtre cela se voit en salle.


Maitre Po, devin 24/01/2010 18:06


Il ne faut pas non plus donner plus d'importance à cette pièce qu'elle n'en a. C'est une comédie, et on peut choisir de s'attacher au brio de ses comédiens. Arditi était égal à lui-même ;-)


Nadja 23/01/2010 23:50


J'ai vu donc la pièce. Est-ce l'effet télévision ? Je reste sur un sentiment mitigé. J'ai trouvé les comédiens tendus, et un peu l'impression que chacun jouait dans son coin, avec justement la trop
forte présence de Berléand. Et moi qui suis fan de Miss Testud, je ne l'ai pas trouvée au top. Bon déjà on perd l'effet de la salle, et comme F2 avait une grosse publicité, ils attendaient pas mal
de monde, de quoi stresser les plus endurcis des comédiens. Dommage car le texte était plein de finesse.
Il a fallu batailler ferme pour que le coloc ne zappe pas sur Thalassa...
Mais le retour du théâtre à la télé, très bonne initiative.


Maitre Po, devin 24/01/2010 10:12


L'impression que les comédiens jouaient seuls dans leur coin, c'est un peu normal, c'était le cas ;-Þ
Mais je suis d'accord qu'en regardant le théâtre à la télévision, on perd les avantages de la salle, son obscurité, sa résonance, sa vision grand angle de la scène. Les gros plans de France 2
étaient un peu pénibles...


Alice HUGO. 23/01/2010 18:48


Vu! (vu-e, devrais-je dire) cette Pièce aussi déconcertante que bien jouée : je suis d'accord avec toi. Chaque comédien a su délier - sans faussetés - les fils de cet écheveau sentimental.

Ah! L'amour, ce n'est vraiment pas simple...

J'espère que ton week end sera moins compliqué! !


Maitre Po, devin 24/01/2010 10:01


Rassure-moi, Alice, la dernière phrase n'a aucun rapport direct avec la précédente, autre que la complexité ? ;-Þ


QG 23/01/2010 15:28


Mes loulous me disent "maman, maman, on joue au UNO?" Bon ok d'accord, alors vas y pour quelques parties de UNO.
Début de partie 08h45, fin 22h00...(pour info, j'ai perdu!!!)
Je m'installe devant la télé et là croyant voir un petit bout de la pièce de théâtre, je vois les trois compères saluer!!! Pfffffff vraiment pas de chance, même une pièce de théâtre à la télé
j'arrive à la râter, tu y crois toi?


Maitre Po, devin 23/01/2010 16:06


Non.
Mais bon... ;-)


LLT 22/01/2010 20:15


Merci de cet avis, je vais de ce pas programmer un enregistrement.


Maitre Po, devin 23/01/2010 12:06


La moitié du chemin sera alors parcouru ;-)
Mais la seconde moitié, le visionnage, est la plus intéressante ;-Þ


christiane 22/01/2010 19:29


bonne idée! merci pour le filon!!
bonne soirée ;-)


Maitre Po, devin 23/01/2010 12:01


J'espère, Christiane, que ta soirée a été aussi bonne que la mienne le mois dernier ;-)


Mirbel 22/01/2010 18:57


:-) C'est tout ce que j'ai à dire.


Maitre Po, devin 23/01/2010 12:00


;-)
C'est tout ce que je répondrai.


QG 22/01/2010 14:18


Bon tu vas me dire que je n'ai aucune mémoire et c'est vrai. C'était je crois en 2001. Je ne connais plus le titre de la pièce mais c'était dans un théâtre du 15ème ou 17ème je ne sais plus.
Concernant l'histoire, c'était un homme qui acheta à son meilleur ami une femme parfaite (une femme robot) et toute l'histoire parle des relations humaines, des sentiments, la "robote" se rend très
vite compte qu'elle est un robot et non une femme...j'avais vraiment adoré. Cette pièce m'avait marquée à l'époque.
Et ensuite il y a deux ans, j'ai eu des places pour le spectacle du roi lion au théâtre mogador, c'était grandiose, magique!!! Voilà tu sais tout...oui enfin en attendant mon carnet de souvenirs
est vraiment très pauvre, snifff


Maitre Po, devin 23/01/2010 01:45


Bon, Le Roi Lion, je vois... mais ton autre pièce... sais pas trop ;-Þ
Et pour les souvenirs, il n'y a pas que le théâtre, fort heureusement ;-)


Kinou 22/01/2010 11:25


Je ne lis pas ton article, c'est bien la première fois que cela m'arrive ^_^
Je préfère découvrir la pièce sans être influencée par ton opinion ;-Þ

Je jette juste un oeil furtif sur la première photo et je file ;-)

À bientôt...


Maitre Po, devin 22/01/2010 23:54


Ne regarde pas la dernière photo, c'est la fin ! ;-Þ
Mais tu sais bien que je ne dévoile jamais rien des films ou des pièces dont je parle ;-)


Nadja 22/01/2010 10:01


J'aime beaucoup Sylvie Testud. Je suis invitée, mais avec super télé, après jonglage avec 3 télécommandes on peut enregistrer sur le DD. J'ai pas encore bien identifié le pourquoi du comment des 3
joysticks !

Ben il a un coté ours rassurant Berléand, quand il ne cabotine pas trop.


Maitre Po, devin 22/01/2010 23:27


Essaie de trouver le bon, celui qui permet d'enregistrer ;-Þ
Il va te rassurer, alors, le Berléand ;-)


QG 22/01/2010 09:15


Théâtre , ciné, voyage...des choses très rares dans mon quotidien partagé entre travail et passion et famille aussi évidemment mais finalement trop peu...Bon faut choisir, on peut pas être partout
à la fois ;-)
Je ne suis allée qu'une seule fois au théâtre à Paris et j'ai adoré...


Maitre Po, devin 22/01/2010 13:58


Passion et famille, c'est bien aussi comme programme ;-)
Et je ne suis pas allé au théâtre si souvent que ça... ce n'est pas une passion ;-Þ
Tu as vu quoi ?


cat 22/01/2010 06:25


rah, fausse manip et hop, mon com oublié !

je vais pouvoir la regarder, j'avais vu la bande annonce ;)

bises


Maitre Po, devin 22/01/2010 08:47


Bon, ben voilà, c'était pas la peine que je fasse mon article, snif...  ;-Þ 


annielamarmotte 22/01/2010 05:26


promis je ne doute pas..... et je serai devant mon petit écran. j'envisageais d'y être car j'aime beaucoup le théâtre. Dis donc le père Noël passe à de drôle d'endroits!


Maitre Po, devin 22/01/2010 08:45


Y passe partout, on te l'a pas dit ? ;-Þ
Bonne représentation, Annie ;-)