Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

(suite de l'épisode précédent)

J'ai voulu consacrer le dernier article à ce qui a rendu Tiffany si célèbre, les vases. Après avoir pu admirer les oeuvres de Gallé à Nancy, Tiffany crée la Tiffany Glass et decorating Company en 1892, avec l'aide d'un talentueux chimiste, Arthur Nash (photo). Ensemble, ils créeront un verre innovant et performant, aussi bien au niveau de l'irisation que de la superposition de couches. Baptisé initialement Fabrile (du latin fabrilis, fait à la main), il sera denommé par la suite Favrile, plus facile à prononcer.

 

Si les femmes coupent le verre pour faire les lampes, ce sont les hommes qui le travaillent pour faire les vases (photo), ces vases Favrile qui contribueront à l'immense succès de Tiffany. En guise d'épilogue, je vous laisse admirer un diaporama de ces merveilles que j'ai même, perfectionniste, classées par ordre chronologique. Et si vous désirez couper le son, il suffit de cliquer sur le petit haut-parleur, en bas à gauche.

 

L'exposition est finie depuis dimanche, ma série d'articles se clôt à l'instant, et le rideau retombe sur l'oeuvre de Louis Comfort Tiffany...

 

[Tiffany, Couleurs et lumières, Musée du Luxembourg, jusqu'au 17 janvier 2010]
[Exceptionnellement, les photos, étant interdites lors de l'exposition, ne sont pas de l'auteur]

Commenter cet article

I

Une magnifique expo! je n'innove pas dans les commentaires mais j'ai eu beaucoup de plaisir à la découvrir. Tu sembles être un esthète, à aimer les belles choses et à en faire aussi. Mes visites
ici sont toujours comblées.


Répondre
M

Si tes visites le sont, je le suis également ;-Þ
Oui, je pense aimer le beau, mais n'est-ce pas le cas de tout le monde ? ;-)


N

On pourra toujours se rabattre sur l'oeuf de Fabergé.
Remarque chez Boltanski, tu pourras aussi te rhabiller pour l'été, ou y porter tes vêtements non utilisés, ca fait succursale EmmaÜs il parait.
je ---> avec mes patins.


Répondre
M

Voilà ce que je cherchais...
On se croirait chez Emmaüs ;-Þ


N

Pas de souci, on remplace les vrais par des faux (et par défaut), sauf que l'exposition n'est plus à Paris.
Bon j'appelle de suite la bande de Sieur Ocean, ca doit le faire ... Huhu.


Répondre
M

Vu la multiplicité des endroits ayant proposé des oeuvres à l'expo, on va peut-être attendre d'en être à Ocean's 50 ;-Þ


M

Oh, quel bel article pour clore cette magnifique exposition que je ne regrette pas d'avoir visité dans sa dernière semaine.Je ne l'avais vu qu'à travers le livre vendu sur l'exposition.
Encore une fois tu sais nous émerveiller. Et qui pourrait avoir envie de couper le son. Pas moi en tous cas ;-)


Répondre
M

Tu sais, Mirbel, j'essaie toujours d'aller crescendo dans mes séries d'article, et ce n'est pas toujours facile. Alors, il faut parfois utiliser les grands moyens ;-)


G

Pour les vases, ils m'est difficile de faire un choix. Il y en a trop qui me plaisent. J'ai fait quatre tours de diaporamas et j'ai les yeux qui scintillent ! Merci.


Répondre
M

Pas de préférence, pas d'agrandissement ;-)


N

Le 13 est bien ficelé ceci-dit. On peut toujours les embaucher pour le casse de Tiffany and Co ?


Répondre
M

Les pièces exposées retrouvent leur emplacement d'origine. C'est plié... ;-)
(si j'ose dire)


L

magnifique!
voilà , je ne vois pas ce que je pourrais dire de plus devant ces merveilles, et la façon somptueuse dont vous les avez présentées, cher Maître!
Allez, je vais prendre mon "Breakfast" moi!!
(désolée, c'etait facile... pardon, je me flagelle avec des fourchettes - en argent! )


Répondre
M

Breakfast after Tiffany...
Pour une telle audace, Louise, puisque la flagellation semble indispensable, prends plutôt des petites cuillères ;-)


A

Encore !( dans le sens : yes ! yes !)
J'ai adoré cette Exposition, grâce à toi, Maître Po. Merci pour le partage.
Ici, ce sont les vases Lava que j'ai particulièrement apprécié. ( mais, comme pour les "doubitchous" :...on ne sait que choisir...!!!)

Bonne nuit, Maître Po. La mienne sera scintillante.


Répondre
M

Oui, mais les vases Lava ne sont pas roulés sous les aisselles ;-Þ
Merci d'avoir apprécié la visite, AH ;-)


J

bonjour cher Maître,
un montage splendide pour finir
tout s'accorde en harmonie
la matière, les couleurs, les formes et la musique
amicalement
jean-marie


Répondre
M

J'avais annoncé un feu d'artifice... j'ai fait ce que j'ai pu ;-Þ
Bonne fin de semaine, jm² ;-)


M

Heu...je sais pas quoi dire, alors je dis rien, sinon que je me sens juste un peu limitée face à tel talent. Je parle de votre talent Maitre Po (Tiffany pas mal quand même:))) Culture + sens
artistique + savoir technique...Pfiouuu!
Bravo


Répondre
M

OK, pour le talent, c'est moi... mais quand tu dis Culture + sens artistique + savoir technique, rassure-moi, c'est bien de Louis Comfort que tu parles ? ;-Þ

Merci, Maelis ;-)


K

Rock you fait des caprices, il n'a pas envie de suivre ton ordre chronologique ;-Þ

Cela m'a permis de voir plusieurs fois le vase qui orne le bas de tes articles Tiffany et grâce à l'arrêt sur image, j'ai pu rêver tout à loisir en regardant celui-ci ^_^
http://idata.over-blog.com/1/16/21/74/MP/Tiffany-Belle-jour.jpg

À quelque chose malheur est bon ;-)

Good night Maestro


Répondre
M

Rockyou est peu fiable, c'est vrai.
Mais ta petite image me fend le coeur.
Je t'en propose un agrandissement ;-)

Buona notte, Signora Kinou ;-Þ


N

Bof elle, je la trouve pas canon, préfère Catherine Zeta-Jones. Le 13 est pas mal, enfin toujours un peu la même histoire. Va falloir innover pour le 14.
(tiens c'est drôlement rapide ce soir).


Répondre
M

Le 100 va être quelque peu indigeste. On aura du mal à situer les protagonistes...
Ouis, CZJ est pas mal non plus, c'est vrai.


N

Pfft, tu ne regardes pas Océan 11, 12, 13 toi ?
L'univers du casse a évolué...
(je regarde uniquement en raison de George hein).


Répondre
M

Je n'ai vu que le 11 et le 12... mais à cause de Julia ;-)


N

Le casse du siècle ? Je suis pas sûre que cela soit revendable si facilement, donc tu peux ouvrir plusieurs budgets... huhuhu


Répondre
M

En plus, y faut les emporter en marchant sur la pointe des pieds, un dans chaque main... Ça me semble plié d'avance, c't'affaire ;-Þ


Q

Ben non, on fait un casse, d'abord, et ensuite, on les casse... quoique, je me demande si c'est une bonne idée. :(

Rire... ce serait dommage.

Passe une belle soirée, Maître Po.


Répondre
M

L'idéal, c'est de les casser tout de suite, ce sera plus facile à emporter ;-Þ


N

Abondance de bien ne nuit pas.
Mais j'ai trouvé le mini catalogue à la bonne librairie ici...


Répondre
M

Le guide Paris Match ? C'est beau ;-)


K

ah ben ...ceux là...ils ne s'allument pas...
faudrait qu'ils fassent un mélange...il n'y a pas de vases lampes...?
des fleurs et de la lumière...ça s'rait comme le printemps !

bizbiz


Répondre
M

Des vases lampes ?
Tu veux dire comme chez Jacques Caillau, le trois étoiles du luminaire ?
Nan, y avait pas ;-Þ


N

Un tout grand merci pour avoir partagé cette présentation magistrale. Je connaissais les œuvres de Gallé. J'ai en ma possession un livre sur le génie verrier de l'Europe Témoignage de
l'Historicisme à la Modernité de (1840-1998) de Giuseppe Cappa Édition Mardaga. Un tout grand livre.


Répondre
M

Merci d'avoir apprécié, Nadine ;-)
Gallé, je devais aller à Nancy pour le voir ainsi que Majorelle, et puis, ça ne s'est pas fait. Bientôt ! ;-Þ


Q

Euh... quand je relis mon commentaire, je sais qu'on peut se le demander.

Les deux mon général !


Répondre
M

Yes ! On les casse d'abord, et on les casse ensuite ;-Þ


N

Puis-je te demander les références musicales ?
L'expo est finie ? Tu n'as pas une ou deux photos de plus ? Double tristesse.


Répondre
M

Les références musicales ? J'ai pris un des rares airs audibles de Rockyou. Je n'ai rien de plus dessus que le nom indiqué sur le slide...

J'ai encore des photos, mais bon, faut bien s'arrêter une bonne fois pour toutes ;-)


N

Et tu n'as pas eu l'idée d'en dérober un ? Sur certains on voit l'influence de Gallé, vraiment plaisir des yeux.


Répondre
M

L'influence de Gallé est nette, l'innovation se situe plutôt au niveau de la technique ;-)
Même pas essayé ! ;-Þ


Q

J'aime bien la façon dont les vases s'empilent sans sa casser... :-)

Plus sérieusement, je ne les aime pas tous, mais certains me plairaient. Tu m'ouvres un budget ?

... Ou nous recrutons pour le casse du siècle ?


Répondre
M

Pour le casse, ou pour la casse du siècle ? ;-Þ


N

Grace à toi, j'aurais quand même pu voir un peu de cette expo que j'ai raté finalement....la barbe!
Ta présentation est superbe d'autant que trés fournie.


Répondre
M

Je me suis demandé ce week-end si tu avais pu y aller, guettant ton avis...
Finalement, mon article se révèle utile, c'est déjà ça ;-)


A

et pour la magistrale présentation des photos


Répondre
M

Aussi, oui... Merci ;-)


A

chapeau pour la déco aux couleurs de l'article.......


Répondre
M

Merci, ça m'a donné du mal...
Mais le détourage n'est pas très bien fait, je me suis précipité ;-Þ


C

certains vases sont superbes ! le travail des couleurs et des effets a sans aucun doute été une innovation, d'où le succès qu'il a rencontré.

tout a donc vraiment une fin. J'espère que la collection aura quand même été récupéré pour rejoindre un autre lieu.


Répondre
M

Cat, ce n'est pas une collection, c'est une exposition ! ;-Þ
Les oeuvres sont retournées là d'où elles venaient, mais quelques oeuvres provenaient du Musée d'Orsay et de celui des Arts décoratifs ;-)


C

Bravo pour ce dossier complet sur cette belle rétrospctive de l'oeuvre de Tiffany! Ce fut un régal!!!
Merci beaucoup.


Répondre
M

Merci Charlotte, je suis très touché ;-)
Il n'est pas aussi complet que je l'aurais souhaité, mais j'ai eu peur de lasser...