Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Je me rappelle la première fois que je t'ai vu, jouant avec ta boulette de papier, dans le bureau de cette collègue que je ne remercierai jamais assez. Elle (la boulette, pas la collègue) était aussi grosse que toi, tu avais deux mois. Je me rappelle...

Dans une existence normalement réglée, relativement préservée sans être toutefois totalement protégée, il est - quoi que l'on fasse - des moments de doute que rien ne peut dissiper, de terribles interrogations auxquelles personne ne peut répondre. A fortiori,...

Griffe, subst. fém. Ongle pointu et recourbé de certains animaux [...] le hérisson a des épines, la pieuvre n'a pas d'épines; l'espadon a un glaive, la pieuvre n'a pas de glaive; la torpille a une foudre, la pieuvre n'a pas d'effluve; le crapaud a un...

... et il est pas content. Dis, mon Chat, on dirait vraiment que tu n'es pas content. Ton regard trahit un reproche qui me blesserait s'il devait perdurer. Mais je sais bien qu'il n'en est rien. Hein, mon Chat, qu'il n'en est rien ? Comment pourrait-il...

Désorienté, ée , part. passé et adj. Qui hésite sur ce qu'il doit faire. Rien n'a l'air désorienté comme une statue posée à plat sur le sol, sans piédestal (Victor HUGO, Choses vues, 1885) [Trésor de la Langue Française informatisé ©] Mon chat est mon...

Frigorifié, ée, part. passé et adj. exagér., fam. [En parlant d'une pers.] Qui a très froid.Le type susdit arrive avec un petit camion vers une heure de l'après-midi. Il est frigorifié (Jean GIONO, Les Grands Chemins, 1951)[Trésor de la Langue Française...

Jeune chat au pedigree prestigieux, câlin, adorable cherche catsitter du 12 au 29 mai 2007. Si tu es affectueuse, dévouée et prête à partager mon existence pendant ces quelques jours, à préparer de temps en temps un repas frugal et à nettoyer une litière...

Quelconque, Adj. qualificatif. [Avec une valeur péj.] Banal, commun, insignifiant, sans intérêt. Enfin ils arrivèrent au château, bâtisse quelconque, et que M. de Coantré haït sur-le-champ, parce qu'elle lui rappelait la richesse (Henry de MONTHERLANT,...

Cher, Chère, adj. et adv. À qui on voue une affectueuse tendresse. Vous trouvez en vous-même, ma chère maman, des consolations sans nombre, mais je ne trouve en moi que vous. (Mme DE STAËL, Lettres de jeunesse, 1778) [Trésor de la Langue Française informatisé...

Précieux, -euse, adj. et subst.Qui nous est très cher. Autrefois, l'homme obtenait des cieux De racheter les jours des êtres précieux! (SAINTE-BEUVE, Poésies, 1829) [Trésor de la Langue Française informatisé ©] Quand tu n'es pas là, je te cherche, Quand...

Circonspect, ecte adj. [En parlant d'une pers.] Qui fait preuve de prudence et n'agit qu'après réflexion. P. anal. [En parlant d'un animal] Je me sens pareil à un vieux chat circonspect (MAURIAC, Le Nouveau Bloc-notes, 1961) [Le trésor de la langue française...

Chapardeur, euse, adj. et subst., fam. (Celui, celle) qui chaparde (cf. chaparder). May se sert de la bourse d'autrui, non en chapardeuse, mais en invitée de marque (COLETTE, L'Entrave, 1913)[Le trésor de la langue française informatisé ©] Tapi derrière...

Préoccupé, -ée, part. passé et adj. Dont l'esprit est occupé entièrement par quelque chose ou par quelqu'un. Synon. absorbé; anton. indifférent. Elle s'aperçut dans la haute glace de l'armoire. Elle s'approcha, étonnée de se voir, oubliant son mari, oubliant...

Pseudonyme, subst. masc. P. ext., souvent littér. Dénomination inhabituelle. C'est Dieu sous un pseudonyme, C'est Dieu masqué, mais c'est Dieu (Victor HUGO, L'Ascension humaine, Les Chansons des rues et des bois, 1865) [Le trésor de la langue française...

Tournebouler, verbe, empl. intrans. Tourner en rond, sur soi-même, aller et venir. L'on eût dit dès lors qu'elle revenait d'un lointain voyage, un peu vieillie seulement (...) mais toujours active, tourneboulant (Edouard ESTAUNIÉ, Bonne dame, 1891)[Le...

Passionné,-ée, part. passé et adj. Qui éprouve des sentiments violents, un intérêt exclusif pour quelque chose ou quelqu'un. Empl. subst. Je dis que nous sommes des passionnés. Mais, en fait de passion, nous n'en avons qu'une: la France! (DE GAULLE, Mémoires...

Songeur, -euse, adjectif. Qui est absorbé dans une rêverie empreinte de préoccupations. Madeleine s'arrêta, grave et songeuse, devant cette immensité. La jeune femme parut rêver à de cuisants souvenirs (E.ZOLA, Madeleine Férat, 1868)[Le trésor de la langue...

Carcan, subst. masc.1. ÉLEV. Sorte de collier de bois que l'on met au cou de certains animaux pour les empêcher de passer à travers les haies.2. HABILL. Chaîne de cou en or ou collier de pierreries faisant partie du costume des femmes et quelquefois des...

Chouchouter, verbe trans., fam. Entourer d'attentions délicates ou de soins excessifs. Cet asile-là est réservé aux anciens combattants, les seuls qu'on chouchoute (H. BAZIN, La Tête contre les murs, 1949). J'ai pensé aux crocus (...). Je les chouchoute...

Herboriste, subst. B. Vieilli. Personne qui connaît les plantes, se livre à l'étude de la botanique. C'est un grand herboriste (Ac. 1798-1878). Je ne voulus pas me priver d'un plaisir que je goûte vivement parce qu'il fait le charme de mes études d'herboriste....

Protéiforme, adj. littér. Qui peut prendre les formes les plus variées, qui se présente sous des aspects très divers. Synon. protéen (dér. s.v. protée) (littér.), protéique (dér. s.v. protée) (rare). Œuvre protéiforme. [L'enfant] se transforme le plus...

Prédateur, -trice, subst. et adj. A. (Animal ou plante carnivore) qui se nourrit d'espèces animales ou végétales brutalement détruites au risque de les mettre en danger. La libellule est une redoutable prédatrice; tel un oiseau de proie, elle se jette...

Bâilleur, euse, subst. Celui, celle qui bâille. Le bâilleur stupéfait, bredouillait parfois une excuse, parfois épouvanté se levait en hâte, tirait la ficelle et quittait la voiture (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Le Notaire du Havre, 1933) [Le trésor...

les pupilles du chat comme des aiguilles quelle chaleur ! [Suikô] Pour être honnête, j'avais caressé l'espoir de pouvoir écrire moi-même un haïku. Mais cet art japonais inventé au 17e siècle par Basho obéit à de telles règles contraignantes comme les...

C'est dans de tels moments que l'on aime son chat. Il est là, abandonné, délaissant tous ses instincts de prédateur pour retrouver son âme de chaton, lapant avec générosité le lait que l'on n'avait pas laissé à son intention. Car s'il se laisse aller,...

Afficher plus d'articles

1 2 > >>