Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Maitrepo

Un an déjà que la Boudeuse somnole sous la passerelle Simone de Beauvoir. Elle va bientôt repartir à la recherche des peuples de l'eau, sa vocation première. Avant-hier, sous un soleil de plomb, au sortir d'une promenade à Bercy-Village, visite improvisée de la goélette toute proche. Une visite décontractée, vivante et instructive que ma nature généreuse et désintéressée n'hésite pas à vous faire partager...

En parcourant le pont étroit, en oubliant la passerelle, la grande Bibliothèque, et soyons fous, Paris, on se prend à rêver de voyages au long cours. Dommage, on ne visitera pas l'étage inférieur, celui des couchettes. Vint-quatre personnes peuvent pourtant prendre place à son bord.

La Boudeuse est un beau bateau qui n'a pas connu longtemps le mouillage corse, puisque Patrice Franceschi l'a acquise en 2003 pour partir faire un tour du monde de trois ans. Il faudra que je vous parle de lui, et encore d'elle, dans un autre article, tellement il y a à dire à leur sujet.

 

-> Site officiel de la Boudeuse

 

Visite (gratuite) tous les jours, chaque heure de 10h à 18h, excepté 13h,
Inscription  ici mais il y a souvent de la place.
Ah, tiens, pendant que j'y repense, comment ce trois-mâts a-t-il pu passer sans encombre les ponts parisiens ? Réponse lors de la visite... mais attention, elle repart bientôt !
(la goélette, pas la visite)


[La Boudeuse, Port de Bercy, Paris XIIe]

Commenter cet article

K
Un événement peut rappeler de bons ou de mauvais souvenirs... mais c'est mieux que de ne pas avoir de souvenirs du tout ;-Þ

S'ils sont contradictoires, dans ce cas-là, fais comme moi, oublie les mauvais pour ne garder que les bons, je sais, parfois, c'est plus facile à dire qu'à faire ;-)
Répondre
M

Pas pour moi, j'ai une tendance naturelle à oublier ;-Þ


K
J'aime toujours autant cet article, l'appel du large, peut-être...

Elle est restée amarrée plus longtemps que prévu le long des quais de Bercy, Franceschi ayant eu du mal à réunir les fonds lui permettant de repartir sur les océans.

Mais quelle belle rencontre, elle est vraiment superbe, "c'est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau"...
Répondre
M

Hisse et ho ! Santiano !

Je guettais son départ, regardant à chaque fois que je passais devant si elle était encore là. Les mois passèrent, un jour, elle avait disparu.

La Boudeuse, curieusement, m'évoque des sentiments contradictoires, à la fois excellents et détestables. À l'image de la vie, certainement ;-)
Mais c'est un bateau magnifique, et mon article, oui, il était pas si mal, c'est vrai ;-Þ

Bon vent, Boudeuse corse !


J
Très belles photos...
invitation au voyage
amicalement
jean-marie
Répondre
M


La beauté du bateau fait certainement oublier la difficulté des voyages au long cours. Mais c'est vrai que l'invitation est tentante ;-)



C
je verrais je verrais si je lui en fait un de tas part :p

bisous
Répondre
M


Pas un... plusieurs, et des gros !
Je compte sur toi, Cat ;-Þ



Q
Malheureuse ? Je ne sais pas... Mais pas dans mon état normal, ça c'est certain.

Bonne soirée, Maître Po.
Répondre
M


Que veux-tu, Quichottine, on ne se refait pas ;-Þ



C
un joli voilier :)
je me suis demandée effectivement comment elle avait pu passer sous la passerelle ... en venant par la terre ;) transportée sur un camion ?

sinon euh, je m'en vais en voyage dans deux semaines ... quelques jours de vacances au bord de l'atlantique
dois je faire un bisous à notre chere ophira de ta part ?

je lui en ferais des gros de ma part en tout cas :D j'suis trop contente de la voir :D

bisous MP
bon dimanche ;)
Répondre
M


Même si tu n'es pas encore partie, je te souhaite de bonnes vacances, Cat ;-)
Quant à Ophi, tu as intérêt à lui en faire de ma part ! Et des gros aussi ! ;-Þ



Q
Je ris... à cause du commentaire de Kinou...

Si je devais bouder... ou du moins ne faire que rendre les visites que l'on me fait, j'aurais moins à écrire.

... Je ne sais pas bouder !

Gros bisous, Kinou (et aussi à toi, Po-san... pour éviter que tu ne sois jaloux !)
Répondre
M


Euh... Si tu avais moins à écrire, tu serais boudeuse... et malheureuse ;-)

Et oui, j'aurais été jaloux ;-Þ



D
Une bien belle boudeuse merci pour la visite bon week-end bises
Répondre
M


Oui, belle moue ;-Þ
Bonne semaine, domi ;-)



:
Comme tu boudes mon blog (sais bien je n'écris plus de nouveaux articles) je voulais bouder ta Boudeuse, mais je ne peux pas, elle est vraiment trop belle !

Chouettes photos... pfff... pas de mérite avec une telle goélette ;-Þ

Ceci dit j'adore tes longues photos verticales ^__^

Bon vent et à bientôt Po-san ;-)
Répondre
M


Moi aussi, j'aime assez mes photos verticales. Ce format 600x1200 est finalement assez intéressant ;-)

Et on ne boude pas les Boudeuses, c'est le contraire ;-Þ



Q
Coucou Maître Po...

Suis contente d'avoir été la première à t'écrire !

Peter Pan, ça ne te dit rien ?

Passe une bonne journée...
Répondre
M


Coucou Quichottine ;-)
Tu sais quoi ? Je n'ai vu ni le DA ni le film... C'est à peine si je connais le Capitaine Crochet, celui qui est mort en se grattant les... oui, oui, je sors... ;-Þ



V
Tu ne pourrais pas me faire une photo de la Boudeuse toutes voiles dehors afin que je puisse en faire un joli petit tableau?
Répondre
M


Je crains, Va l'r, que la prochaine fois qu'elle affale ses voiles, ce ne soit loin de Paris ;-)
Mais la seconde photo se prêterait à merveille à une petite aquarelle. Tu veux que je montre ? ;-Þ



F
J'adore ce genre de bateau, cela me donne envie de devenir pirate ^^
Répondre
M


Toi, tu as trop regardé Jack Sparrow ;-Þ



C
Je suis toujours pleine d' admiration pour les marins de ce genre de bateau.
Entre le nom de chaque voile, son maniement et le nom des bouts afférents, un vrai casse-tête.
Moi aussi, je me suis demandée comment cette goélette passait sous les ponts.
Démontage de mâts et moteur diesel ? Ou dynamitage et reconstruction des ponts après son passage ?
Bonne soirée Me Po, et merci pour ce petit morceau de rêve :)
Répondre
M


Oui, c'est bien un démâtage, financé par un sponsor, les Ciments Lafarge pour ne pas le nommer. Mais ta seconde méthode me plaisiat bien ;-Þ
Bonne soirée, Clo ;-)



G
Bonjour,
je paierai volontiers pour être employé à tout faire sur ce bâteau et voyager
Répondre
M


À tout faire ? Eh bien, quelle abnégation ;-Þ
Mais ethnologue, par exemple, ça pourrait suffire aussi ;-)



P
Ha ben voilà tu m'as donné envie du coup j'ai réservé ma place :D
Je vais faire une tite surprise à mon chéri qui aime bien les voiliers! merci pour l'info et comme d'hab tu as fait de belles photos !!
Répondre
M


Hi Pam... and thx ;-)
Espérons que tu n'auras pas un groupe trop important (c'est limité à 25 mais vaut mieux être une petite dizaine ;-). De toute façon, on arrive à tout voir sans problème et on apprend plein de
trucs ;-Þ



L
Oh !!! elle est superbe..je comprend qu'une fois dessus on rêve de grands océans et d'ailleur...

Bien que je n'ai pas le pied spécialement marin..(loin s'en faut même)...je me serai quand même laissée tenter par cette jolie boudeuse ;-)
Répondre
M


Coucou Loralie ;-)
Il est encore temps, elle n'est pas partie. Bon après, ce sera un peu plus difficile, il faut avoir un métier en -logue ou -logiste pour y embarquer, mais suis-je bête, c'est peut-être ton cas ?
;-Þ



Q
On l'a démâté ?

La boudeuse a fini de bouder ?

... non, je plaisante... Je suis montée à bord et j'ai largué les amarres, un jour où il faisait grand vent, et au lieu de voguer, la boudeuse s'est élancée vers les étoiles... Tu savais ?

D'ailleurs, cela devrait te faire penser à un autre voilier...

Bonne nuit, Maître Po. ;-)
Répondre
M


Ben oui, bravo, on l'a demâtée. Comme disait Sherlock Holmes :
When you have eliminated the impossible,
whatever remains however improbable, must be the truth.

Mais je ne vois pas ton voilier qui s'élance vers les étoiles. Je devrais ? Et j'ai beau éliminer l'impossible, y reste pas vraiment d'improbable... Haroun ? ;-Þ

Bonne journée Quichottine...