Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Maitre Po, devin

boussac-chateau-47849

(suite de l'épisode précédent)
Boussac, si ce sont des toits, des clochers et des ruelles, c'est aussi une illustre famille, les de Brosse. Roger accompagne Saint-Louis dans ses croisades, Guillaume devient évêque de Bourges, Jean, le Maréchal de Boussac, entre dans Orléans assiégée pour aider Jeanne à repousser les anglais. Enfin, un autre Jean, quatrième du nom, épousera complaisamment la maîtresse de François Ier, Anne de Pisseleu (photo), avec laquelle il passera une seule nuit, celle de leurs noces, grâce à la magnanimité du roi (l'histoire n'a pas retenu l'avis de l'intéressée).

 

Mais Boussac, c'est aussi un château imposant à flanc de côteau, dominant la vallée de la Petite Creuse.

boussac-chateau-47862

Et si nous poussions la porte de ce château dont l'origine se perd dans la nuit des temps ? Oui, le douzième siècle, n'est-ce pas la nuit des temps ? Mais la bâtisse actuelle date du quinzième.

boussac-chateau-47864

La partie basse du château est la plus ancienne. Au dessus, ce sont des appartements plus récents, chaleureux et joliment meublés, dans lesquels ont séjourné deux écrivains célèbres. George Sand, à plusieurs reprises, qui avait situé à Boussac l'action de son roman Jeanne, et Prosper Mérimée, son amant de l'époque, Inspecteur Général des Monuments Historiques. Ils y firent une étrange et remarquable découverte...

boussac-chateau-47871

... une série de six tapisseries du quinzième siècle, faites non pas à Aubusson comme le crut la romancière, mais en Flandres, ornait les murs de la demeure après avoir été oubliée dans les caves. Mérimée se chargea de les faire connaître et elles furent vendues à l'Etat en 1882. On peut les voir aujourd'hui dans le plaisant Musée du Moyen-Âge de Cluny. Vous pensez les avoir reconnues ? Mais oui, il s'agit bien de la si célèbre Dame à la Licorne (photo).

 

Mais l'on peut encore voir d'anciennes tapisseries dans le château.

boussac-chateau-47873

George Sand décrivait ce château comme :

 

irrégulier, gracieux et coquet dans sa simplicité.

 

Dire qu'il servait de gendarmerie au début du vingtième siècle... soupir... 

boussac-chateau-47869

Les environs de Boussac abritent une surprenante curiosité. En sortant du château, je m'y rendis. Quel choc !

 

À suivre...

 

[Boussac, Creuse]

Commenter cet article

cat 31/08/2010 11:06


déjà vu, déjà fait !!!
et oui, juste l'embarras du choix, ... sauf que nous n'avons pas de voiture alors ... hihi


Maitre Po, devin 31/08/2010 11:24



Bah, un bateau suffirait ;-Þ



cat 31/08/2010 10:23


hum, ça donne envie en ce dernier jour d'août de repartir faire des promenades bucoliques à la découverte de châteaux, et autres lieux qui ont fait et font encore notre histoire.


Maitre Po, devin 31/08/2010 10:56



Coucou Cat ;-)


Pour ce qui est des châteaux près de chez toi, tu n'as que l'embarras du choix. Moi, j'irais bien à Sully / Loire, depuis le temps que je le dis ;-Þ



isabelle cassou 20/08/2010 10:21


il semblait austère sur la première photo ... puis il se radoucit


Maitre Po, devin 20/08/2010 17:30



Il est des châteaux comme des hommes... ;-Þ



jean-marie 13/08/2010 10:32


Bonjour, cher Maître,
merci pour ce reportage
en compagnie de tant de personnages illustres
... et de ton humour...
amicalement
jean-marie


Maitre Po, devin 13/08/2010 23:56



Bonsoir JM ;-)


Tu es le bienvenu dans cette compagnie ;-Þ



Kinou 13/08/2010 09:29


Pfff tu en dis trop ou pas assez ;-Þ
Allez une dernière tentative, les vieilles pierres, les jardins, le ciel bleu ?
Qui a dit que j'étais têtue ?
En fait, ton fil rouge ne serait-il pas un long ruban vert ? ;-)
Promis je ne t'embête plus, j'attends la suite...


Maitre Po, devin 13/08/2010 23:55



Non, non, non et non ;-Þ


Et non plus ;-)



Kinou 13/08/2010 08:41


Fil rouge, les portes et fenêtres ?
Bon, je vais attendre sagement que tu éclaires ma lanterne ;-Þ

J'en profite pour te dire que tu as oublié le lien à la fin de ton article "Gargilesse-Vanille" ;-)

Que ce vendredi 13 te porte chance, passe une agréable journée. ^_^


Maitre Po, devin 13/08/2010 09:00



Point de porte ni de fenêtre pour le prochain article, dans lequel ce fil rouge t'apparaîtra dans toute son évidence ;-Þ


Merci pour le lien, corrigé.


 


Et je croise les doigts ;-)



Kinou 13/08/2010 01:08


De Gargilesse à Boussac, un fil conducteur... les chaises de jardin ? ;-Þ

Si la porte de la chambre était aussi imposante que celle-ci, pas étonnant que le mari ne soit pas retourné voir son épouse, nan, c'est pas pour ça ! je n'ai donc rien compris ? °-O

Si je me fie aux tapisseries que j'aperçois sur ta photo (à vrai dire, on les voit pas vraiment), sans Mérimée, la Dame à la Licorne serait peut-être dans un piteux état.

Je pensais que tu allais mettre la tapisserie illustrant "le goût" ou "le toucher", un épicurien peut-il avoir "un seul désir" ? ;-)

Bonne nuit Maestro


Maitre Po, devin 13/08/2010 01:37



Pour ce qui est du fil rouge, tu y es presque. Le dernier article t'éclairera ;-Þ


Et c'est sûr que la Dame à la licorne, sans Prosper, yop la... boum  ! ;-)


 


 



Fauve 12/08/2010 23:39


Oui car sa donne encore plus de magie au lieu ^^


Maitre Po, devin 12/08/2010 23:52



(Note pour plus tard : Saupoudrer mes articles d'un peu de magie)



sav 12/08/2010 14:17


la petite piece pavée doit être nettement plus fraiche que ce joli parc ensoleillé !


Maitre Po, devin 12/08/2010 23:21



Me rappelle plus...


La visite de cette pièce a dû me laisser de marbre ;-Þ



Fauve 12/08/2010 10:30


Wouahhhh, C'est magnifique comme château avec un vécu comme j'aime !
Merci de cette découverte !!!!


Maitre Po, devin 12/08/2010 23:19



Coucou Fauve ;-)


Alors, comme ça, y a des vécus que tu aimes ? ;-Þ



Quichottine 12/08/2010 09:26


C'est un joli château... J'adore le sol pavé, même si je ne le mettrais pas chez moi.

J'ai failli voir deux fois le même tableau... J'ai pas compris, mon navigateur a dû faire des siennes.

J'aime bien la Dame à la Licorne... :-)

Quand au fait que le sire ait passé sa nuit de noce avec la dame, ça m'a fait rire... Je suppose que c'était la moindre des choses.

Drôles de mœurs que ceux de ce temps-là !

Merci en tout cas pour cette visite. Passe une belle journée, Maître Po. :)


Maitre Po, devin 12/08/2010 23:18



Pour le tableau en double, c'est l'effet Lightbox. C'est joli quand ça affiche une image, mais ça a tendance à afficher d'abord la précédente avant d'afficher la nouvelle...


Et on peut dire que bien avant la Dame à la licorne, il y a eu à Boussac le seigneur aux cornes ;-Þ